Menu
Home Compétition Portraits de Champions

Beaucoup de championnats ont eu lieu durant l’été, grande canne, feeder, moulinet etc.
Toutes les catégories ont eu droit à leur weekend intense : Jeunes, féminines et aussi les vétérans.
Un titre de Champion de France, quel que soit la catégorie, est un privilège et dans la carrière d’un sportif, un réel aboutissement. Jean-Pierre Misseri, ancien manager de l’équipe de France et sportif accompli, revient pour nous sur ce titre après lequel il courait depuis un moment.

Savoir tirer les leçons du passé

« Il y a 4 ans s’est déjà déroulé sur ce plan d’eau la première division nationale vétérans et j’avais fait, malgré un tirage défavorable, deux erreurs qui m’avaient coûté le podium. L’année suivante dans le nord et encore l’année d’après, à Cazaubon, j’échouais au pied du podium. Je devais aborder ce championnat d’une autre manière et c’est ce que j’ai fait. Un championnat et un concours exigent des stratégies différentes. Je me devais de disputer davantage de championnats individuels. Le championnat de France corporatif, où je savais que je pouvais rencontrer la même pêche, m’a permis de travailler lignes et amorce. J’ai ensuite participé à la deuxième division nationale carpes pour être confronté à des pêcheurs beaucoup plus forts que moi et ainsi ne rien céder dans la difficulté. Rien de tel pour se forger le mental !

Des infos et des entrainements qui ont porté leurs fruits

La troisième division nationale mixte s’est déroulée en début de saison sur les mêmes secteurs et un très bon ami y a participé et réussi. J’ai ainsi pu tracer le profil de chaque poste et des poissons qui ont été pris. Il me suffisait de l’adapter à mon championnat, déjà lors des entrainements, puis ensuite pour la finale. Je me suis entrainé trois jours le lundi, le mardi et le mercredi qui précédaient le championnat et un jour la semaine d’avant avec mon ami Denis qui avait été champion de France vétéran sur ce même parcours.

Attention aux idées reçues

Tous les compétiteurs ne voyaient que par les chats en grand nombre sur les secteurs et se préparaient pour réaliser plus de 400 poissons en oubliant un peu le reste, déjà la taille des chats mais aussi les poissons blancs. J’ai bien calé la pêche de vitesse des petits chats mais seulement sur deux heures de mon entrainement. J’ai consacré le reste du temps à trouver le moyen de faire du poids différemment. J’y suis parvenu, mais sans savoir si cela pouvait marcher le jour J.

Déroulement du championnat

Ma première manche a été le reflet de la préparation et même si mon épouse Dominique avait très peur de ma stratégie, elle s’est vite rendue compte que j’avais raison. Placé en limite des places à brèmes, par l’intensification du rythme des coupelles et leur positionnement par rapport au tas du départ, j’ai réussi à les rentrer sur le coup et surtout les prendre sans être embêté par les petits chats. L’astuce à consister à amorcer lourd à 11m et à décaler les coupelles à 11m50. Ces coupelles étaient garnies d’amorce et non de terre et ne contenaient pas de fouillis non plus, mais uniquement des asticots morts et des vers coupés. Aux entrainements, j’avais remarqué que le fouillis attirait les tous petits poissons chats. C’était un jeu de patience, car les poissons pouvaient mettre 2 à 3 heures à arriver. Je remporte la première manche et finis second lors de la deuxième avec des chats principalement, puis second encore lors de la troisième manche avec des poissons blancs que j’ai su attendre.

Amorce et lignes

J’ai utilisé une amorce à chats riche en tourteaux et chènevis cuit avec deux chapelures différentes. Une brune broyée très fine et une blanche où j’avais, à l’aide d’un tamis fin, enlevé de la finesse. J’y ai ajouté une poignée de terre de somme et une poignée de terre de rivière.
Toutes les lignes étaient confectionnées à l’aide d’un nylon de 14/100. J’ai varié le diamètre du bas de ligne de 10/100 à 12/100 et il mesurait 20 cm selon les esches et les cadences de touches.
J’ai employé trois types de flotteurs : Des carottes de ma confection pour la pêche des chats, des poires «  maison » qui sont faites par mon ami Daniel où je fais varier la longueur des antennes et des quilles selon la profondeur et les poissons recherchés en 0,8 et 1g et des boules Garbolino SPI 15 de qui sont certes des flotteurs à carpe mais d’une extrême stabilité pour les brèmes avec un fond supérieur à 3 mètres.

Matériel employé

J’ai utilisé la canne GARBOLINO SLIMAX RUBIS en 11m50 pour la pêche du large et la canne SLIMAX SAPHIR pour la pêche de bordure. Petite anecdote : ces deux cannes ont obtenu en plus du titre national, un titre de championne du monde car j’ai prêté mon matériel à une fille de l’équipe de France pour les championnats du monde en Pologne.

Et l’avenir ?

Mes objectifs pour l’avenir sont les suivants. Je voulais montrer que ma place tant désirée en équipe nationale vétérans que j’ai occupée durant deux ans et avec une médaille d’argent en République Tchèque la dernière année n’était pas usurpée. Je vais me battre pour arriver à retrouver cette place. J’ai également un autre objectif, celui de participer à de grosses épreuves à l’étranger. Invité cette année sur ces manifestations, j’ai dû décliner en raison de tous mes championnats, mais ce n’est que partie remise. »

Les jeunes ont aussi leur championnat de pêche au coup : La Coupe de France. Elle réunit les trois catégories, moins de 15, 20 et 25 ans, le temps d’un weekend. Leur combativité et leur talent n’a parfois rien à envier à celle des plus grands. L’édition 2018 a eu lieu sur le désormais célèbre parcours de Saint-Quentin dans l’Aisne. Un canal technique qui ne permet aucune erreur. Léo Monsigny dont c’était une première chez les U20 puisqu’il vient de changer de catégorie, rejoignant son grand frère Thomas, n’a pas raté son entrée en matière. Il revient pour nous sur sa victoire !

Une préparation minutieuse

« J’ai consacré deux jours d’entrainement sur place avant le championnat. Courant juin, j’avais déjà participé avec mon club au championnat de France par équipe et cela m’a bien aidé. Durant cette phase de préparation partagée avec mon frère Thomas, nous avons remarqué la présence de brèmes au large et aussi de gardons entre 5 et 7 mètres du bord. Ensemble nous avons pu cerner précisément les montages nécessaires et les distances à pratiquer. Des flotteurs stables mais sensibles étaient nécessaires. »

Les lignes de Léo

Gardons : Flotteur Garbolino SPM 17 de 0.40 à 0.80 gr montés sur 10/100ème et finis par des bas de ligne en 7/100ème équipe d’un hameçon Garbolino Ultra Fine Speed Match de 24 à 20,
Brèmes : Flotteur Garbolino SPM 17 de 0.60 à 2gr montés cette fois sur du 14/100ème et finis par des hameçons plus costauds, des Garbolino Fine Match Round Bend de 18 et 16 montés sur du 10/100ème.

Déroulement du championnat

« La chance est avec moi puisque j’hérite du n°1 en 1ère manche, une extrémité de secteur. Les gardons sont timides et au bout d’une heure, je me décide de pêcher au large et je capture d’emblée une petite brème de 200gr. Je les piège avec ma ligne la plus légère durant une heure de manière assez régulière. Les poissons disparaissent alors quasi généralement pour tous les pêcheurs durant une autre heure. Je me décide de distribuer régulièrement du fouillis jusqu’à ce que les poissons reviennent et j’attaque alors avec ma ligne la plus lourde pour présenter une esche la plus stable possible. Je réussis à redécider des brèmes et viens prendre la 2ème place du secteur.
Très motivé lors de la seconde manche, je n’ai qu’une idée en tête, c’est le titre ! Comme la veille, je n’amorce qu’à la coupelle pour un maximum de précision et même si je prépare un coup à gardons, je mise le maximum sur les brèmes. Placé au N°10, je sais que ce sera difficile, mais j’y crois. Très rapidement je quitte la bordure et les brèmes de toute taille sont là. Hélas comme la veille, le parcours s’éteint jusqu’à la dernière heure. Je décide d’amorcer de manière encore plus agressive que la veille et avec tout ce qu’il me reste de fouillis de vers de vase. Les beaux poissons répondent et je ne prends aucun risque en utilisant cette fois un hameçon de 14 pour tirer fort sur les poissons et refaire mon retard. Je remporte la manche avec 8 kg et le championnat par la même occasion ! »

Les ambitions de Léo

Peut-être que certains l’ignorent, mais Léo est sans doute le plus jeune pêcheur à évoluer en 1ère division nationale avec les grands ! Et oui, malgré son jeune âge, il a réalisé le souhait de nombre de pêcheurs au coup en atteignant ce niveau en 2017 et aussi à s’y maintenir. Il participera donc au championnat de France de la discipline, encore une fois à Saint Quentin, du 28 au 30 septembre 2018. Nous ne manquerons pas de vous donner de ses nouvelles.
Ses ambitions pour le futur sont claires : « Je me réjouis de participer encore à la 1ère division et pourquoi pas décrocher une médaille chez les grands (rires). Aussi, j’ai déjà participé à plusieurs championnats du monde jeunes avec les moins de 15 ans et j’espère faire partie l’an prochain de l’équipe des moins de 20 ans pour représenter la France lors des épreuves internationales ! »
 
Le matériel utilisé par Léo Monsigny Bordure:Kit de Garbolino Slimax Gold et une base d’Amber Carp Large : Garbolino Amber Carpp
 

Jean-François-GERCKENS-garbolino-4
Jean-François GERCKENS a 37 ans et est membre du célèbre club belge de « Chênée compétition » dans la région de Liège. Comme nombreux de ses coéquipiers des internationaux où il évolue depuis 2005, il fait confiance à Garbolino pour le choix de son matériel. Il a commencé à pêcher à l’âge de 12 ans et depuis il est contaminé par le virus de la pêche au coup. Jean-François-GERCKENS-garbolino-5 Il nous livre une partie de son exceptionnel palmarès et partage quelques uns de ses récents souvenirs en images dont ses matchs internationaux ! Il partagera avec nous ses parties de pêche et ses précieux conseils. Surtout, n’hésitez pas à le solliciter via Facebook où il répondra à toutes vos sollicitations comme l’ensemble de nos pêcheurs ! Jean-François-GERCKENS-garbolino-7 Jean-François-GERCKENS-garbolino-8

franck-butavand-garbolino-3
Nous sommes heureux d’accueillir dans notre équipe d’intervenants, Franck Butavand. Vivant dans une région au climat propice pour la pêche, ce sudiste de naissance et arlésien, a le privilège de pouvoir pratiquer sa passion tout au long de l’année. Feeder, grande canne, anglaise, il touche à tout. En avant pour les présentations !

La pêche, une passion

Franck a 28 ans, marié et père d’une petite fille. Il est boulanger de formation et de métier. Pas facile de concilier travail et pêche quand on exerce son métier y compris le weekend, mais Franck a la chance de pouvoir le faire grâce à sa famille et parvient à harmoniser travail, vie de famille et loisir. La pêche c’est depuis toujours et la compétition est naturellement arrivée dans la vie de ce passionné. Même s’il est modeste, il s’est étoffé un palmarès intéressant que nous l’avons contraint à dévoiler.
franck-butavand-garbolino-2

Déjà en 2004, Franck faisait parti d’un Team Garbolino où l’on reconnaît des figures emblématiques du Sud

Un palmarès et des projets

Après des débuts prometteurs où il est sacré Champion de promotion jeune 2006, De 2007 à 2009, il interrompt son jeune parcours, pour apprendre son métier de boulanger pâtissier. Puis il rattaque de plus belle :
  • Vice champion régional Mixte 2010
  • Participation à la 3eme nationale Mixte 2011
  • Vice champion régional moulinet 2012
  • 14eme lors du Grand National 2012
  • 6eme championnat des Comités Départementaux avec le CD 84 en 2012
  • Participation à la 3eme nationale moulinet 2013
  • Champion 2eme national feeder 2014
  • Participation à la 1ere nationale feeder 2014
 
  • Champion régional moulinet 2014
  • Participation à la 3eme division national  moulinet 2015
  • Participation à la 2eme division national moulinet 2015
  • Participation à la 2eme national feeder 2015
  • Participation à la 1er national 2015
  • Champion régional canne 2015
A cela s’ajoute une cinquantaine de victoires en concours. franck-butavand-garbolino-4   Pour 2016, Franck a plein de projets et aussi d’échéances importantes :
  • 3eme national Mixte 2016
  • 3eme national moulinet 2016
  • 2eme national feeder 2016

Le partage avant tout

Même si c’est un gagneur, Franck a à cœur de partager sa conception de la pêche au coup, ses pêches devrions nous dire. Une envie commune qui anime tous nos intervenants, celle des échanges et du partage. Informations, trucs et astuces, journées de pêche, photos, vidéos, retrouvez Franck dans ses aventures sur garbolino.fr et la page Facebook ! franck-butavand-garbolino-5

Après avoir essayé le parcours qu’il découvrait pour la première fois le vendredi matin précédant  avec l’équipe Garbolino, Diego a pu se faire une idée des poids de lignes à utiliser en fonction de la taille des poissons présents. Et aussi cette petite séance lui a permis de trouver le diamètre  d’élastique  qui convenait le mieux. ENTRAINEMENT PECHEURS GARBO 1   BOURRICHE ENTRAINEMENT CORPOS DDS

Entraînement collectif et « petite pêche »  lors de l’unique entraînement ont permis de mettre en place la stratégie du week end

Lignes utilisés et raisons du choix

La pêche de bordure apparu la plus rentable et Diego décida donc de monter 4 lignes de poids différents :
  • 0,6 gr 0,8 gr 1 gr et 1,5 gr
Malgré la très faible profondeur, ces poids de ligne relativement élevés  s’expliquent par la présence  importante de petits poissons gênants. DDS ET LES LIGNES DU CHAMPIONNAT

La concentration du futur champion avant la seconde manche

La longueur des bas de ligne tenaient également compte de ce paramètre  important puisque les hameçons de taille 20 sur un nylon de 8/100ème  ne mesuraient que 10cm pour descendre rapidement les esches au fond et éviter  le plus possible d’être  pris à la descente.
  • L’élastique quant à lui, était de diamètre 0,8mm sur 2 éléments pour s’étendre suffisamment sur les petites prises fragiles, mais permettant aussi de contrer un éventuel beau poisson bonus.
Diego ramenant un plaquette

Un élastique relativement souple et beaucoup de concentration étaient nécessaires pour éviter de perdre les poissons bonus

Amorce et esches utilisées

L’amorce était  composée de:
  • 1 kg de Super Compétition Gros Gardons
  • 1 kg de Brème
  • 1 kg Etang
  • 1 kg de terre de somme
DDS à l'morçage à Montreux Vieux Manche 2

Diego Da Silva lors de l’amorçage initial

Et le rappel était constitué de terre de somme.

Diego a ajouté du noir pour assombrir l’amorce pour la 2ème et la 3ème manche, car il fallait absolument prendre les plus gros poissons et éviter les petits gardons. Du côté des esches, Diego n’a utilisé  que des vers de vase. Pinkies et asticots n’apportaient pas grand chose.

Tactique

« Il fallait rester très concentré et surtout ne pas décrocher les plaquettes qui constituaient le plus important de la Pêche et surtout ne pas bouger la ligne afin de ne pas être  dévoré par les petits poissons. J’ai évité de rappeler m’étant aperçu dès la première manche que le rappel amenait les petits poissons et dérangeait les plaquettes. Je pense aussi que le rappel attirait des gros poissons qui gênaient le coup pour les plaquettes. Je n’ai donc pas rappelé ni la 2ème ni la 3ème manche  en amorçant deux coups plus copieusement à 8m et un autre a 11,5 m. J’alternais les deux en fonction de la présence des plaquettes. IMG_2100

Dernière pesée synonyme de victoire pour Diego Da Silva

Je suis évidemment très heureux de cette victoire. Les corpos démontrent à nouveau un état d’esprit sympathique détendu et un niveau de plus en plus relevé. » DDS REMISE MEDAILLE 1ERE CORPO Bravo Diego pour ce titre et cette nouvelle démonstration. PODIUM 1 ERE CORPO 2015 AVEC DIEGO DA SILVA MARX  

Le podium de cette première Division Corpo avec Jonathan Marx, Diego Da Silva et Christophe Gauthier

A l’occasion du dernier Championnat de France 1ère Division Corporatifs, j’ai demandé à Laurent Emonet de bien vouloir me prendre quelques photos d’Henri Hanquet car je voulais lui rendre publiquement un hommage et le remercier pour tout ce qu’il a apporté à la société Garbolino pendant les 20 années où il en a assuré la représentation en Belgique. Il a pris sa retraite en Octobre dernier, mais je tenais à rendre, à celui qui pour moi a été une référence dans le métier, un hommage dans les colonnes de garbolino.fr. C’est toujours par un sourire qu’Henri nous accueille et nous répond. Après l’avoir connu comme confrère ou concurrent pendant plus de 15 ans, j’ai eu la chance de pouvoir travailler avec lui pendant deux ans, et il s’est consacré à faciliter la transition pas facile à assumer avec son successeur et collègue Willy Beauventre. Henri Hanquet 1ERE CORPO.1

Quel plaisir de travailler avec un homme aussi souriant

A mes demandes de palmarès, il m’avait répondu:

« Saches que je n’ai jamais rien comptabilisé, ce qui compte pour moi c’est le plaisir, les amis, la convivialité, la victoire tant mieux si elle est là ».

Henri, les photos?

« Pour les photos, je vais chercher mais je crains. »… Cet hédoniste grand amateur de bonne chair, des vins de Bourgogne, mais surtout des Bordeaux et en particulier des Pomerol, n’a cependant pas fait que participer. Il totalise plus de 200 victoires en concours nationaux Belges, + de 30 victoires en concours internationaux (Luxembourg, Pays- Bas, Angleterre, Irlande, Hongrie, France dont le denier en date fût la victoire en Individuel au concours international de Biches. Il a été  sélectionné à 18 reprises en équipe nationale pour les matchs et championnats internationaux que ce soit à titre individuel ou avec son équipe de Club.  

Henri, qu’est- ce qui te tient encore à cœur dans la pêche?

C’est très simple: « la merveilleuse aventure avec l’équipe corpo de chez Garbolino. Que du plaisir avec les copains Willy Beauventre, Fabien Moreau ,Guy Bauduin » et essayer de remporter l’épreuve après avoir fini troisième et deuxième les deux dernières années. equipe corpo Toul

Le Team Garbolino Vice Champion de France Corporatifs 2014

Avant de finir cet article quelques photos d’Henri prises lors de la 1ère Division Corpo 2015 remportée à Montreux Vieux par Diego Da Silva. HENRI HANQUET GARBO.4

Avant la dernière manche, le vieux renard mal en point au classement et en plein milieu de secteur se prépare pour tenter de jouer un mauvais tour à ces voisins.

Alors qu’il est en mauvaise position au classement et sur une place défavorable, il demande à Willy Beauventre de lui prêter une franglaise. Il veut attraper une carpe sur la berge d’en face pour faire un grand coup et se sauver. HENRI HANQUET 3EME MANCHE CORPOS

Les Marancia sont prêtes…

HENRI HANQUET GARBO.5 HENRI HANQUET GARBO.3

Il prendra bien une carpe … mais malheureusement elle pèse 190 gr. Il en piquera une autre mais elle le cassera en 20ème (il n’était pas parti fin le jeune retraité, il voulait vraiment faire le Grand Coup).

Malgré la perte de ce poisson qui lui aurait permis de se maintenir et la prise d’une carpe anecdotique eu égard à ce qu’il avait monté, Henri ne s’est pas départi de son sourire, et nous dit à début Septembre pour le Championnat de France des Clubs Corporatifs.

HENRI HANQUET GARBO.2

Avec quelques kilos de plus cette carpe aurait assuré le maintien à Henri mais quel bonheur de le voir garder le sourire malgré la déception

  Henri, je tenais à te remercier en mon nom et au nom de la société Sert – Garbolino pour tout ce que tu as fait pour la marque au cours de ces nombreuses, continues à porter haut les couleurs de la marque, et surtout profites bien de ta retraite entre voyages, farniente, golf et dégustations de vins. Tu seras toujours le bienvenu chez moi pour faire des visites du vignoble bordelais. Merci Henri et à bientôt.

Nylon Topix Garbolino
Željko Baltić, un de nos amis croates et membre du Team Garbolino Croatie a testé pour nous et en conditions, le tout nouveau monofilament Topix, pur produit d’une technologie japonaise avancée. Željko est un des tous meilleurs pêcheurs croates et spécialiste reconnu de la pêche de la carpe à la grande canne au coup. Pour mettre à profit son test, il avait à sa disposition le fleuron de la marque en matière de grande canne à gros poissons, la Saphir. « Tout simplement la meilleure canne à gros poissons que j’ai eu la chance d’avoir entre les mains. » Il mène actuellement la ligue croate avec plus de 100 kg de poissons capturés. La pêche de la carpe au coup en loisirs et en compétition exige parfois une approche diamétralement opposée. En compétition il est souvent nécessaire de pêcher plus léger et aussi plus fin pour tromper la vigilance des carpes. Et justement le choix du nylon est d’une importance capitale. Garbolino Saphir Croatia.1

La Saphir, une canne au coup gros poissons à la fois rigide et costaude, maniable et polyvalente !

 Notre ami mène actuellement la ligue croate avec plus de 100 kg de poissons capturés en 5 manches. Il faut savoir que la pêche de la carpe au coup en loisirs et en compétition exige parfois une approche diamétralement opposée. En compétition il est souvent nécessaire de pêcher plus léger et aussi plus fin pour tromper la vigilance des carpes. La conduite de la ligne avec une bannière courte est essentielle pour ménager des aguichages précis. Et justement le choix du nylon est d’une importance capitale pour Željko. Carpe et Courte bannière pour une présentation optimale

Une présentation optimale avec une bannière ultra courte, d’où l’importance du nylon

Il a testé le nouveau nylon Topix au fil des manches et ses essais sont parfaitement concluants. Même sur de très beaux poissons, le fil ne s’est jamais rompu ! Garbolino Saphir Croatia.3                  

Présenter chacun des membres de la grande Famille Garbolino nous tient à cœur.

Cette fois c’est le tour de Geoffrey Duquesne, pêcheur international de l’équipe Belge, tout juste auréolé du titre d’Hameçon d’Or 2014, qui récompense une saison de pêche exemplaire !
Geoffrey Duquesne Hameçon d'or 2014.3

Geoffrey Duquesne avec le Trophée de l’Hameçon d’Or 2014 décerné au meilleur pêcheur de compétition Belge de l’année 2014

Geoffrey est âgé de 36 ans, marié et père d’une fille de 10 ans, il exerce la profession d’agronome dans un centre d’expérimentation (CARAH ATH). Comme beaucoup, il a découvert la pêche avec un parent, son grand père en l’occurrence qui l’emmenait au bord de l’eau 4 à 5 fois par an. A l’époque, il était si jeune que par prudence son grand-père l’ammarait pour ne pas qu’il tombe à l’eau. D’adolescent à jeune adulte, il met de la pêche de côté pour se consacrer au football. Ce n’est qu’en 2001 qu’il démarre la pêche de compétition. Moins de 15 ans plus tard, son palmarès est exceptionnel et cette année il prendra part aux trois plus grandes épreuves internationales :
  • Championnat du Monde des clubs en Slovaquie
  • Championnat du Monde des Nations (Slovénie)
  • Championnat d’Europe des Nations (Bielorussie)

Palmarès et victoires les plus importantes

  • 4 fois champion de Belgique interclubs (2008, 2012,2013 et 2014)
  • 3 participations au championnat du Monde des clubs : Slovaquie(2009), Italie(2013), Slovénie(2014)
Geoffrey Duquesne Chpt du monde des clubs 2013.1

Geoffrey Duquesne avec le maillot du Team DGBF lors du Championnat du Monde des Clubs 2013 en Italie

  • 2 participations au championnat du Monde des Nations : Pologne (2013), Croatie (2014)
  • 1 participation au championnat d’Europe des Nations : Pommeroeul (2014)
Geoffrey Duquesne Maillot équipe nationale Belge.2

Geoffrey Duquesne lors du Championnat d’Europe 2014

 

Geoffrey Duquesne Maillot équipe nationale Belge

  • 8 participations au championnat de Belgique individuel (1x 3ème, 1×4ème, 1×5ème)
  • Coupe de la Communauté Française : 2ème en 2013, 5ème en 2014
  • 2ème des internationaux A en 2013
  • Vainqueur par équipe au challenge Sensas Belgique en 2010
  • Victoire à l’individuelle et par équipe lors de la rencontre Belgique-Hollande en 2010
  • 2ème du championnat de Belgique interclubs en 2009
  • 2ème par équipe à la finale du challenge Sensas en 2009 (Strasbourg)
  • 2ème du challenge Van Den Eynde en 2008
  • 1er du challenge d’hiver « Dumoulin » en 2006
  • 1er du challenge Van Den Eynde en 2005
  • 1er du challenge « jeunes pêcheurs frontalier de Blaton » en 2002
  • 3 années dans les internationaux B et 4 années dans les A (2011, 2012, 2013,2014)
  • Nominé 4 fois pour l’hameçon d’or : 2007, 2010,2013 et 2014 (3×3ème) et 1er en 2014
Geoffrey Duquesne 17-03-13
Geoffrey Duquesne Anglaise Pommeroeul.2

Geoffrey Duquesne spécialiste incontesté de la pêche à la grande canne lors d’un entraînement de perfectionnement à l’anglaise

 
Geoffrey Duquesne Anglaise Pommeroeul.1

avec quelques jolis poissons

Nous tenons à le féliciter pour les excellents résultats obtenus lors de la saison écoulée et une bonne préparation pour les échéances à venir avec son club le Team DGBF et l’équipe nationale belge de pêche au coup.