Portraits de Champions - Garbolino
Menu
Home Compétition Portraits de Champions

Top 5 matériel du team Garbolino île de France

Nous poursuivons notre série « Top du Matériel » démarrée avec Robin ORY. C’est au tour du très actif et dynamique Team Garbolino Île de France ; emmené par sa non moins dynamique présidente Sandra Doison et leur Community Manager, Patrice Lamandé, de partager avec nous le TOP 5 du Matériel du Team Garbolino île de France.

 

Desserte sans pieds à double-bacs compactables

Cyril LEILLET soigne énormément son installation au bord de l’eau avec le meilleur matériel de pêche Garbolino. Pour lui confort rime avec efficacité. Il attache également beaucoup d’importance à la propreté, d’une part par respect pour son matériel, mais aussi parce qu’avec des mains sales, on pêche beaucoup moins bien. « J’ai trouvé tout ce qu’il me faut dans la fonctionnalité de la desserte sans pieds double-bacs. Je peux conserver mon amorce à portée de main dans un bac tout en ayant juste à côté ; un autre bac rempli d’eau pour avoir par tous les temps, des mains propres et impeccables. Ce qui me permet de déboiter et emboiter sans aucune gêne ! »

Desserte matériel Garbolino

La desserte sans pieds à double-bacs compactables Garbolino est l’idéal pour les pêcheurs méticuleux et organisés.

La desserte sans pieds à double-bacs compactables Garbolino est l’idéal pour les pêcheurs méticuleux et organisés.

 

Rouleau à déboiter Gold 

Quand on dépense une somme importante pour une grande canne à emmanchements, il convient de la protéger en toutes circonstances. C’est la devise d’Erwan qui préconise d’investir dans un rouleau à déboiter de qualité : Fiable, solide, stable et modulable. « Je veux pouvoir faire confiance à mon rouleau et l’exploiter en long, en large et de travers. Le rouleau Gold répond à toutes mes attentes car je peux le poser aussi bien à plat, au sol, mais aussi sur un terrain en pente, voire même au-dessus d’un muret. Il trouvera toujours sa place pour rouler en sécurité et offrir la meilleure glisse. »

top 5 matériel du team Garbolino

Le rouleau à déboiter (Gold à gauche) est l’accessoire indispensable pour protéger la canne. Et rendre possible toutes les actions d’emboitement/déboitement.

Vêtements de pêche d’été

Dès leur sortie, Marc FOUCHÉ a tout de suite été conquis par la nouvelle collection des vêtements été. La matière des tee-shirt et des polos est à la fois légère et confortable, tout en offrant une coupe de taille parfaite. Même après une utilisation intensive, un simple lavage à basse température suffit à leur faire retrouver leur aspect originel et le tout… sans repassage. « Nous sommes régulièrement sur les routes le week-end et pour la compétition, la facilité c’est une nécessité. Pas de repassage, c’est le rêve pour un pêcheur exigeant et qui soigne son apparence au bord de l’eau! »

Confortables, élégants, anti transpirants, les tshirts et polo Garbolino Compétition ont été adoptés par de nombreux pêcheurs.

Confortables, élégants, anti transpirants, les tshirts et polo Garbolino Compétition ont été adoptés par de nombreux pêcheurs.

Desserte sans pieds

Lucas PANIZZUT affectionne le concept révolutionnaire et exclusif des dessertes sans pieds Garbolino. Elles lui permettent de garder tous les petits matériels à disposition et toujours à disposition dans un minimum d’espace.

Frondes, boites à esches, boites à bas de lignes et toute la panoplie des appâts et esches restent à portée de mains. « Je pratique souvent en carpodrome, y compris en américaine (2 pêcheurs sur le même poste) et les pontons aménagés ne sont pas toujours très larges. Le fait de ne pas avoir à recourir à des pieds latéraux est un gain de place et de temps important. Impossible pour moi de me passer de mes dessertes sans pieds ! »

Pêche au coup Team Ile de France

Lucas ne saurait se passer dans sa desserte sans pieds !

Vêtements de pêche étanches et anti-vent

Quelle que soit la saison, il faut pouvoir se protéger des conditions météorologiques souvent changeantes. Pour affronter la fraîcheur matinale printanière ou automnale, le vent, la pluie etc., Patrice LAMANDE ne se sépare jamais de son sweat Smoke qu’il peut revêtir ou retirer en un instant. « Équipé de poches à fermeture éclair, je peux y ranger clef de voiture, téléphone portable, en toute sécurité. Sa matière et sa confection me protège des éléments tout en m’offrant une grande liberté de mouvements. »

top 5 matériel du team Garbolino

Patrice LAMANDE ne se sépare jamais de son sweat Smoke qu’il peut revêtir ou retirer en un instant.

 

Notre TOP 5 du Matériel du Team Garbolino île de France, vous a plu ? Découvrez l’ensemble de nos articles de blog ainsi que nos vidéos sur notre chaine Youtube.

Pêche au coup en hiver

Pratiquer la pêche au coup en hiver est toujours possible. Il convient néanmoins de prendre quelques précautions pour supporter ces quelques heures au bord de l’eau. Il faut se vêtir en conséquence et utiliser les vêtements de pêche adéquats pour que la partie ne tourne pas court.

Pêche au coup en hiver

En hiver, rien n’arrête les courageux, ni les courageuses comme Eléna !

 

Se protéger des pieds à la tête pour la pêche au coup en hiver

Le froid entre dans le corps par le bas. Les pieds doivent donc être bien protégés. De très bonnes chaussures imperméables sont indispensables.

Si vous devez entrer dans l’eau lors de l’installation, des bottes vous seront utiles. Préférez-les fourrées. Patrice affectionne les chaussures de type randonnée. Équipées de forts crampons, elles prémunissent des risques de glissade sur tous types de terrain. En y logeant une bonne semelle matelassée, on va renforcer et éviter les déperditions de chaleur. Les chaussettes prévues pour le grand froid, permettront également de protéger vos pieds des intempéries.

Dans tous les cas, pour isoler vos pieds du sol et donc du froid, ils doivent en être décollés et l’épaisseur de la semelle ne doit pas être négligée. Ensuite, en position assise, le repose-pied de votre station vous offre encore davantage de confort de pêche.

Bien couvert et les pieds loin du sol + quelques touches et le froid est beaucoup plus supportable.

 

Sous-vêtements protecteurs 

Une couche de vêtements n’est pas suffisante pour supporter le froid. Malgré l’action de pêche, nous restons relativement immobiles et porter des sous-vêtements chauds accroît le confort. Attention avoir chaud ne veut pas dire avoir trop chaud. Il faut choisir ces vêtements protecteurs dans une matière chaude et anti transpirante. Il existe des ensembles pour la montagne, parfaitement adaptés à l’hiver et à la pêche.

Pêche au coup en hiver

Sous-vêtements de ski, mais aussi passe-montagne, il ne faut pas hésiter à piocher au rayon sport pour conserver la chaleur et se protéger des éléments, n’est ce pas Erwan ?

 

Vêtements de pêche hiver étanches et anti-vent

La touche finale à la combinaison qui vous permettra d’affronter l’hiver, est d’opter pour vêtement capable de couper le vent et le froid. Sa résistance est alors un atout majeur, de même que la liberté de mouvements qu’elle octroie.

Les tenues GARBOLINO en coton polyester totalement conçus pour votre confort sont parfaites.  Elles utilisent la chaleur corporelle en l’isolant et en la stockant.

Un premier rempart au froid, au vent et aussi à l’humidité est indispensable comme le confirme Patrice : « Ma préférence va à 2 vêtements qui se complètent à merveille : Une salopette et une veste, totalement étanches, l’eau ruisselle sans jamais pénétrer le tissu. »

Salopette + veste, Eléna ne craint pas le froid ainsi protégée.

 

Sortez couvert !

Pour terminer de vous protéger, focus sur un zone exposée et sensible, la tête. Il convient de la recouvrir tout en vous permettant de bien voir votre flotteur quelle que soient les conditions de visibilité. Un combo casquette + bonnet est alors idéal, aussi original qu’efficace. Avec ces conseils, vous voilà prêt à faire durer le plaisir jusqu’au bout de l’année.

Pêche au coup en hiver

Pour Patrice, un combo casquette + bonnet permet de garder la tête au chaud et d’avoir une bonne visibilité.

Notre article vous a plu ? Découvrez en complément notre vidéo : Préparation d’Amorce Pêche au Coup en Canal en Hiver, en cliquant ici.

Championnat du monde pêche au coup des clubs

Le championnat du monde de pêche au coup des clubs est LE rendez-vous annuel pour les équipes du monde entier. Les clubs se qualifient à cette épreuve lors d’une qualification nationale et représentent donc leur pays tout entier. Il s’agit d’une compétition majeure lors de laquelle chaque club est fier de représenter les couleurs de son équipe mais aussi de son pays. Pour l’édition 2021, ce ne sont pas moins de 23 pays qui étaient représentés. L’épreuve a eu lieu à Novi Sad en Serbie sur le canal DTB les 16 et 17 octobre.

Petit Pays, mais Grand Résultat pour ce championnat des clubs

Parmi les équipes engagées, Garbolino était représenté par nos amis croates du Bjelka GME Garbolino Sunja.

La Croatie est un des plus petits pays du monde, mais le sport en général et la pêche au coup en particulier y tient une grande place.

L’investissement des pêcheurs au coup croates en termes de préparation, d’apprentissage et de déplacement est impressionnant. En effet, la pêche sur le canal DTB est assez technique. Ses eaux sont peuplées de gobies, ablettes, gardons, brèmes, quelques carassins et des poissons-chats durant les mois les plus chauds. La semaine d’entrainement ne laissait aucun doute, la pêche serait technique. Le fouillis et les vers de vase seraient les esches reines pour viser les poissons blancs. Or les gardons sont absents des eaux croates et il aura fallu à l’équipe croate qu’elle déploie tout son talent. Et sa combativité pour décrocher une 4ème place historique, à 1,5 point seulement du podium.

Championnat du monde pêche au coup des clubs

Le classement général

Une pêche fine pour le championnat du monde de pêche au coup

Selon les zones, la pêche était différente mais d’une manière globale, les croates utilisent la même approche et varier les distances selon l’évolution de la pêche.

La pêche des gardons s’est pratiquée à la grande canne, à 13 mètres. Pour les ablettes, dont la pêche a été décisive car leur taille et le rythme de capture pouvaient permettre de réussir une belle bourriche, elle s’est pratiquée avec une canne télescopique de 4 mètres mais aussi jusqu’à 10 mètres en pratiquant une pêche à déboiter. La précision et la cadence de rappel était très importante.

Les croates avaient remarqué un détail important au fur et à mesure des entrainements, les poissons rechignaient à avaler les vers de vase, même les plus petits et ils enregistraient moins de refus en plaçant 1 voire 2 fouillis sur un hameçon de petite taille et fin de fer.

Entrainements championnat du monde pêche au coup

Les entrainements ont permis aux croates d’appréhender une pêche qu’ils pratiquent peu et de déjouer les pièges du canal en pratiquant des pêches mixtes de fond et de surface.

 

Championnat du monde pêche

Les entrainements ont permis aux croates d’appréhender une pêche qu’ils pratiquent peu et de déjouer les pièges du canal en pratiquant des pêches mixtes de fond et de surface.

 

Les montages de ligne pour la pêche au coup

Les pêcheurs croates ont utilisé des flotteurs Garbolino SP M15 pour la pêche de fond, monté sur du nylon Super G Power de 10/100ème, représentant une balance parfaite entre finesse et rigidité pour optimiser la présentation de la ligne. Le bas de ligne se composé de nylon Super Soft entre 6 et 8/100ème. Pour les ablettes, le flotteur était un SP M20 dont la taille variait entre 0,10 et 0,30gr. Dans les deux cas, pêches de fond et de surface, ils ont placé leur confiance dans le 2110 BZ d’une taille comprise entre 26 et 20.

 

 

L’équipe Croate représentée au championnat du monde de pêche au coup

L’équipe croate ce n’est pas seulement 5 pêcheurs ; mais aussi un groupe d’accompagnateurs qui forment un groupe soudé et chacun mérite d’être salué pour le résultat obtenu.

Un grand bravo à :

Dino Hrenar

championnat du monde pêche au coup

Dejan Vondrak

championnat du monde pêche au coup

Domagoj Ceković

championnat du monde pêche au coup

Mario Pejaković

Martin Vrčković

Le capitaine : Zdravko Vrbanek

Les accompagnateurs : Zvonko Pejaković, Matko Dražić, Miroslav Molnar, Dario Hrenar, Ivan Kristić

 

MERCI DE VOTRE CONFIANCE EN GARBOLINO !

 

Garbolino, bien équipé on est plus fort !
Rentrez dans l’univers de la pêche au coup avec Garbolino et découvrez une forte communauté de passionnés sur nos réseaux sociaux !
Facebook & Instagram 

championnat pêche au coup féminin

Le championnat de France féminin de pêche au coup s’est déroulé les 17 et 18 juillet à Lacourt Saint Pierre (82) sur le canal des Deux-Mers. Haut lieu de la pêche de compétition, la pêche y est réputée pour la technicité qu’elle exige. Dans un calendrier national malmené par la situation sanitaire ; 20 pêcheuses étaient engagées pour cette édition 2021, prêtes à en découdre. Notre jeune championne Solène NEWSTEAD revient sur sa brillante victoire.

Premier contact

Après plus de 800km depuis sa Somme natale, Solène a rejoint le département du Tarn et Garonne pour un premier contact avec le parcours. Plusieurs entrainements étaient prévus du mardi au jeudi précédents l’épreuve afin d’établir la meilleure stratégie. Très rapidement, la population piscicole se dessine et de jolies pêches de petites brèmes, gardons et quelques poissons-chats se réalisent. En concertation avec son père Pascal, ancien pêcheur de l’élite et son compagnon Romain Foiratier, lui-même champion de France en 2017, une stratégie prends forme. Le dernier jour de la semaine se consacre à la préparation des montages et au repos.

Pêche au coup féminin

Solène bien encadrée par son père Pascal.

Déroulement du championnat de France au pêche au coup féminin

Les 19 pêcheuses s’alignent sur le parcours car 1 pêcheuse a été forfait en dernière minute. Point de sectorisation, ce sera un classement en ligne. La première se verra attribuer 1 point et la dernière 19. Solène hérite d’une précieuse « aile », extrémité de secteur, pour démarrer le championnat.

Première manche – N°20

« Début très difficile car pas de touches, beaucoup de petits poissons et de perches soleil. J’arrive à faire quelques gardons et j’ai la chance de prendre 4 belles plaquettes pour un poids de 1kg080, ce qui fait en tout 20 poissons et je termine 4/19 du secteur. Mon coup était envahi de bulles, ce qui a paru gêner l’installation des poissons, mais impossible d’en connaître la cause. »

Championnat féminin

Deuxième manche – N°8

« Je décide de pêcher à 11m50, avec un petit accroc au milieu mais pas méchant, et aussi de faire un coup à 8m. Un début assez compliqué mais mieux que le matin, car j’arrive à trouver une belle pêche de gardons en alternant les coups avec un bon rappel à la coupelle. Je gagne mon secteur avec 2100 avec 57 gardons. »

Troisième manche – N°5

L’approche se veut simple et calquée que celle de la veille. « Je décide de faire pareil que Samedi après-midi avec les mêmes lignes, la même technique de pêche et ça a payé encore une fois les gardons sont revenus et je termine 2ème avec 2300. »

Pas de gros poissons durant ce championnat haletant, mais Solène a su trouver et prendre ces précieux gardons.

Victoire !!!

Solène remporte ce championnat de France avec 7 points en 3 manches. Il s’agit d’une très belle performance pour cette jeune pêcheuse de 23 ans seulement à l’avenir prometteur sur un parcours où il fallait rester stoïque. Le podium se complète par la multi médaillée Isabelle Hawryhuk et la jeune Alicia Cazaux qui a fait preuve d’une ténacité et d’une précision exemplaire sur cette pêche technique. Nous félicitons toutes les participantes et les organisateurs pour l’excellente tenue de ce championnat !

L’amorce gagnante

  • Solène a employé un mélange d’amorce sombre typique pour les gardons :
  • Étang Champion Feed Romain Foiratier
  • Gardon Noir Champion Feed
  • Fiente de pigeon

Solène a pu compter sur le soutien de son champion de compagnon Romain Foiratier et sur sa maîtrise des amorces à gardons, un beau duo dans la vie et à la pêche.

 

Matériels utilisés pour le championnat de France de pêche au coup

Classement du championnat de France de pêche au coup féminin 2021

 

Cet article vous a plu ? Retrouvez nos vidéos sur le sujet : Astuces pour la Pêche au Coup en Canal de Noyon (60) avec Solène Newsteed et Romain Foiratier.

Compétition de pêche au coup Vétérans: Jean Pierre Misseri, Champion de France Vétérans 2018 à Bourges

Beaucoup de championnats ont eu lieu durant l’été, grande canne, feeder, moulinet etc. Toutes les catégories ont eu droit à leur weekend intense : jeunes, féminines. Le championnat vétérans n’y échappe pas. Cette compétition de pêche au coup s’est déroulée cette année sur le plan d’eau de Bourges.

Un titre de Champion de France, quel que soit la catégorie, est un privilège et dans la carrière d’un sportif, un réel aboutissement. Jean Pierre Misseri, ancien manager de l’équipe de France et sportif accompli, revient pour nous sur ce titre après lequel il courait depuis un moment.

Savoir tirer les leçons du passé

« Il y a 4 ans s’est déjà déroulé sur ce plan d’eau la première division nationale vétérans. Et j’avais fait, malgré un tirage défavorable, deux erreurs qui m’avaient coûté le podium. L’année suivante dans le nord et l’année d’après, à Cazaubon, j’échouais encore au pied du podium.

Donc, je devais aborder ce championnat d’une autre manière et c’est ce que j’ai fait. Un championnat n’est pas une compétition de pêche au coup comme les autres. Un championnat et un concours exigent des stratégies différentes. Je me devais de disputer davantage de championnats individuels.

Le championnat de France corporatif, où je savais que je pouvais rencontrer la même pêche, m’a permis de travailler lignes et amorce. J’ai ensuite participé à la deuxième division nationale carpes. Je voulais être confronté à des pêcheurs beaucoup plus forts que moi et ainsi ne rien céder dans la difficulté.

Rien de tel pour se forger le mental !

Jean Pierre Misseri un mental de Champion

Des infos et des entraînements qui ont porté leurs fruits

La troisième division nationale mixte s’est déroulée en début de saison sur les mêmes secteurs et un très bon ami y a participé et réussi. J’ai ainsi pu tracer le profil de chaque poste et des poissons qui ont été pris.

Il me suffisait de l’adapter à mon épreuve, déjà lors des entraînements, puis ensuite pour la finale.

La semaine du championnat, je me suis entraîné trois jours le lundi, le mardi et le mercredi.  Un jour la semaine précédant le championnat avec mon ami Denis qui avait été champion de France vétéran sur ce même parcours.

Attention aux idées reçues

Tous les compétiteurs ne voyaient que par les chats en grand nombre sur les secteurs et se préparaient pour réaliser plus de 400 poissons en oubliant la taille des chats mais aussi les poissons blancs.

J’ai bien calé la pêche de vitesse des petits chats mais seulement sur deux heures de mon entraînement.  Aussi j’ai consacré le reste du temps à trouver le moyen de faire du poids différemment.

J’y suis parvenu, mais sans savoir si cela pouvait marcher le jour J.

Déroulement du championnat de France Vétéran de pêche au coup

Ma première manche a été le reflet de la préparation et même si mon épouse Dominique avait très peur de ma stratégie, elle s’est vite rendue compte que j’avais raison.

Quelle était cette stratégie?

  • Amorcer lourd au départ à 11 mètres
  • Avoir un rythme élevé de coupelles  décalées par rapport au tas du départ à 11.50 mètres

Bien que placé à la limite des places à brèmes, j’ai réussi à les rentrer sur le coup. Et surtout, j’ai réussi à les prendre sans être embêté par les petits chats.

Ces coupelles étaient garnies d’amorce et non de terre et ne contenaient pas de fouillis non plus, mais uniquement des asticots morts et des vers coupés.

Aux entraînements, j’avais remarqué que le fouillis attirait les tous petits poissons chats. C’était un jeu de patience, car les poissons pouvaient mettre 2 à 3 heures à arriver.

Je remporte la première manche, finis second lors de la deuxième avec des chats principalement. Lors de la troisième manche, je finis encore second avec des poissons blancs que j’ai su attendre.

Amorce et lignes

J’ai utilisé une amorce à chats riche en tourteaux et chènevis cuit avec deux chapelures différentes. Une brune broyée très fine et une blanche où j’avais, à l’aide d’un tamis fin, enlevé de la finesse. J’y ai ajouté une poignée de terre de somme et une poignée de terre de rivière.

Toutes les lignes étaient confectionnées à l’aide d’un nylon de 14/100. J’ai varié le diamètre du bas de ligne de 10/100 à 12/100 et il mesurait 20 cm selon les esches et les cadences de touches.

J’ai employé trois types de flotteurs :

  • des carottes de ma confection pour la pêche des chats
  • et des poires «  maison » qui sont faites par mon ami Daniel. Où je fais varier la longueur des antennes et des quilles selon la profondeur et les poissons recherchés en 0,8 et 1 gramme
  • soit des boules Garbolino SP  I15 de qui sont certes des flotteurs à carpe mais d’une extrême stabilité pour les brèmes avec un fond supérieur à 3 mètres.

Matériel employé

J’ai utilisé la canne GARBOLINO SLIMAX RUBIS en 11m50 pour la pêche du large et la canne SLIMAX SAPHIR pour la pêche de bordure. Petite anecdote : ces deux cannes ont obtenu en plus du titre national, un titre de championne du monde car j’ai prêté mon matériel à une fille de l’équipe de France pour les championnats du monde en Pologne.

Et l’avenir ?

Mes objectifs pour l’avenir sont les suivants.

Je voulais montrer que ma place tant désirée en équipe nationale vétérans que j’ai occupée durant deux ans et avec une médaille d’argent en République Tchèque la dernière année n’était pas usurpée. Donc je vais me battre pour arriver à retrouver cette place.

J’ai également un autre objectif, celui de participer à de grosses épreuves à l’étranger. Déjà, invité cette année sur ces manifestations, j’ai dû décliner en raison de tous mes championnats. Mais ce n’est que partie remise. »

Les jeunes ont aussi leur championnat de pêche au coup : La Coupe de France. Elle réunit les trois catégories, moins de 15, 20 et 25 ans, le temps d’un weekend. Leur combativité et leur talent n’a parfois rien à envier à celle des plus grands. L’édition 2018 a eu lieu sur le désormais célèbre parcours de Saint-Quentin dans l’Aisne. Un canal technique qui ne permet aucune erreur. Léo Monsigny dont c’était une première chez les U20 puisqu’il vient de changer de catégorie, rejoignant son grand frère Thomas, n’a pas raté son entrée en matière. Il revient pour nous sur sa victoire !

Une préparation minutieuse

« J’ai consacré deux jours d’entrainement sur place avant le championnat. Courant juin, j’avais déjà participé avec mon club au championnat de France par équipe et cela m’a bien aidé. Durant cette phase de préparation partagée avec mon frère Thomas, nous avons remarqué la présence de brèmes au large et aussi de gardons entre 5 et 7 mètres du bord. Ensemble nous avons pu cerner précisément les montages nécessaires et les distances à pratiquer. Des flotteurs stables mais sensibles étaient nécessaires. »

Les lignes de Léo

Gardons : Flotteur Garbolino SPM 17 de 0.40 à 0.80 gr montés sur 10/100ème et finis par des bas de ligne en 7/100ème équipe d’un hameçon Garbolino Ultra Fine Speed Match de 24 à 20,

Brèmes : Flotteur Garbolino SPM 17 de 0.60 à 2gr montés cette fois sur du 14/100ème et finis par des hameçons plus costauds, des Garbolino Fine Match Round Bend de 18 et 16 montés sur du 10/100ème.

Déroulement du championnat

« La chance est avec moi puisque j’hérite du n°1 en 1ère manche, une extrémité de secteur. Les gardons sont timides et au bout d’une heure, je me décide de pêcher au large et je capture d’emblée une petite brème de 200gr. Je les piège avec ma ligne la plus légère durant une heure de manière assez régulière. Les poissons disparaissent alors quasi généralement pour tous les pêcheurs durant une autre heure. Je me décide de distribuer régulièrement du fouillis jusqu’à ce que les poissons reviennent et j’attaque alors avec ma ligne la plus lourde pour présenter une esche la plus stable possible. Je réussis à redécider des brèmes et viens prendre la 2ème place du secteur.

Très motivé lors de la seconde manche, je n’ai qu’une idée en tête, c’est le titre ! Comme la veille, je n’amorce qu’à la coupelle pour un maximum de précision et même si je prépare un coup à gardons, je mise le maximum sur les brèmes. Placé au N°10, je sais que ce sera difficile, mais j’y crois. Très rapidement je quitte la bordure et les brèmes de toute taille sont là. Hélas comme la veille, le parcours s’éteint jusqu’à la dernière heure. Je décide d’amorcer de manière encore plus agressive que la veille. Et ce avec tout ce qu’il me reste de fouillis de vers de vase. Les beaux poissons répondent et je ne prends aucun risque en utilisant cette fois un hameçon de 14 pour tirer fort sur les poissons et refaire mon retard. Je remporte la manche avec 8 kg et le championnat par la même occasion ! »

Les ambitions de Léo Monsigny dans la pêche

Peut-être que certains l’ignorent, mais Léo est sans doute le plus jeune pêcheur à évoluer en 1ère division nationale avec les grands ! Et oui, malgré son jeune âge, il a réalisé le souhait de nombre de pêcheurs au coup en atteignant ce niveau en 2017 et aussi à s’y maintenir. Il participera donc au championnat de France de la discipline. De nouveau à Saint Quentin, du 28 au 30 septembre 2018. Nous ne manquerons pas de vous donner de ses nouvelles.

Ses ambitions pour le futur sont claires :

« Je me réjouis de participer encore à la 1ère division et pourquoi pas décrocher une médaille chez les grands (rires). Aussi, j’ai déjà participé à plusieurs championnats du monde jeunes avec les moins de 15 ans et j’espère faire partie l’an prochain de l’équipe des moins de 20 ans pour représenter la France lors des épreuves internationales ! »

 

Le matériel utilisé par Léo Monsigny

Bordure:Kit de Garbolino Slimax Gold et une base d’Amber Carp

Large : Garbolino Amber Carpp

 

Jean-François-GERCKENS-garbolino-4

Jean-François GERCKENS a 37 ans et est membre du célèbre club belge de « Chênée compétition » dans la région de Liège. Comme nombreux de ses coéquipiers des internationaux où il évolue depuis 2005, il fait confiance à Garbolino pour le choix de son matériel. Ce jeune champion de pêche au coup belge a commencé à pêcher à l’âge de 12 ans et depuis il est contaminé par le virus de la pêche au coup.

Jean-François-GERCKENS-garbolino-5-inter A-champion-Belgique-pêche-au-coup

Il nous livre une partie de son exceptionnel palmarès. Aussi il partage quelques uns de ses récents souvenirs en images dont ses matchs internationaux !

1 palmarès important pour ce jeune champion de pêche au coup belge

Il partagera avec nous ses parties de pêche et ses précieux conseils. Surtout, n’hésitez pas à le solliciter via Facebook où il répondra à toutes vos sollicitations comme l’ensemble de nos pêcheurs !

Jean-François-GERCKENS-garbolino-7-champion-belge-pêche-au-coup

Jean-François-GERCKENS-garbolino-8

 

 

Pour aller plus loin

Pour en savoir plus sur la pêche au coup, nous vous conseiller de consulter notre site garbolino.fr. Vous y retrouverez du contenu relatif à la pêche de compétition en France, en Belgique et dans toute l’Europe, ainsi que des astuces et conseils de champions ou présentation des nouveautés de la marque.

Vous pouvez aussi retrouver nos vidéos sur la chaîne YouTube Garbolino pour vous familiariser  avec la famille Garbolino.

Histoire de Garbolino

Fondée en 1945 par Henri Garbolino, l’entreprise est une marque de pêche française, . En 1960, les premières cannes en fibre de verre apparaissent. Dès 1977, c’est le composite qui apparaît. Puis, le carbone avec de l’utilisation de l’enroulement ou des nappes. Aujourd’hui, la majorité des pays européens ont des produits Garbolino sur leur marché. Parmi les différentes techniques de pêche, la marque se concentre en particulier sur la pêche au coup, grande canne, anglaise et feeder. Elle est aussi une marque reconnue pour la pêche de la truite aux appâts naturels.

 

franck-butavand-garbolino-3

Nous sommes heureux d’accueillir dans notre équipe d’intervenants, Franck Butavand. Vivant dans une région au climat propice pour la pêche, ce sudiste de naissance et arlésien, a le privilège de pouvoir pratiquer sa passion tout au long de l’année. Feeder, grande canne, anglaise, il touche à tout. En avant pour les présentations !

La pêche, une passion

Franck a 28 ans, marié et père d’une petite fille. Il est boulanger de formation et de métier. Pas facile de concilier travail et pêche quand on exerce son métier y compris le weekend, mais Franck a la chance de pouvoir le faire grâce à sa famille et parvient à harmoniser travail, vie de famille et loisir.

La pêche c’est depuis toujours et la compétition est naturellement arrivée dans la vie de ce passionné. Même s’il est modeste, il s’est étoffé un palmarès intéressant que nous l’avons contraint à dévoiler.

franck-butavand-garbolino-laurent jauffret-guirandy

Déjà en 2004, Franck faisait parti d’un Team Garbolino où l’on reconnaît des figures emblématiques du Sud

Un palmarès et des projets

Après des débuts prometteurs où il est sacré Champion de promotion jeune 2006, De 2007 à 2009, il interrompt son jeune parcours, pour apprendre son métier de boulanger pâtissier. Puis il rattaque de plus belle :

  • Vice champion régional Mixte 2010
  • Participation à la 3eme nationale Mixte 2011
  • Vice champion régional moulinet 2012
  • 14eme lors du Grand National 2012
  • 6eme championnat des Comités Départementaux avec le CD 84 en 2012
  • Participation à la 3eme nationale moulinet 2013
  • Champion 2eme national feeder 2014
  • Participation à la 1ere nationale feeder 2014

 

  • Champion régional moulinet 2014
  • Participation à la 3eme division nationale  moulinet 2015
  • Puis participation à la 2eme division nationale moulinet 2015
  • Participation à la 2eme national feeder 2015
  • Et participation à la 1er national 2015
  • Champion régional canne 2015

A cela s’ajoute une cinquantaine de victoires en concours.

franck-butavand-garbolino-4

 

Pour 2016, Franck a plein de projets et aussi d’échéances importantes :

  • 3eme national Mixte 2016
  • 3eme national moulinet 2016
  • 2eme national feeder 2016

Le partage avant tout

Même si c’est un gagneur, Franck a à cœur de partager sa conception de la pêche au coup, ses pêches devrions nous dire. Une envie commune qui anime tous nos intervenants, celle des échanges et du partage. Informations, trucs et astuces, journées de pêche, photos, vidéos, retrouvez Franck dans ses aventures sur garbolino.fr et la page Facebook !

franck-butavand-garbolino-5