Home amorce à gardon Grosses pêches de Gardons en hiver

Grosses pêches de Gardons en hiver

La pêche au coup des gardons peut aussi se pratiquer en hiver malgré le froid ambiant. Bien qu’adepte des pêches techniques et délicates de gardons que ce soit en canal ou en étang, l’hiver, Jean-Pierre Scaramuzzino se laisse tenter par des pêches plus productives. Malgré le froid, l’envie dépasse la raison de Jean-Pierre, qui n’hésite pas à passer plusieurs heures au bord de l’eau pour assouvir sa passion.

 

Choix du poste

Pour cela, il choisit des lieux qui vont permettre de pratiquer des pêches dynamiques, c’est-à-dire qui vont lui assurer d’être toujours en mouvement grâce à un rythme de touches élevé. Tout endroit qui permet une concentration d’un grand nombre de poissons blancs est la cible. Les darses, les proximités d’écluses et les culs-de-sac d’étang sont à privilégier. De nombreux pêcheurs connaissent ces zones prolifiques d’hiver qui reste souvent « secrètes » pour ne pas attirer les foules, mais elles existent vraiment, reste à les identifier dans votre région.

Grosses pêches de gardons en hiver

Les concentrations hivernales de poissons peuvent donner lieu à de sacrées bourriches.

Une approche différente

L’approche de ce genre de pêche est bien différente de ce que l’on peut pratiquer toute l’année. Il faut une amorce collante et riche qui va permettre de bloquer les esches et de les libérer au fil du temps. À cet effet, Jean-Pierre supprime les produits très dispersants (type coco belge, coprah nature, jaune de hollande, farine de maïs) et augmente la proportion de PV1 collant. En ce qui concerne les esches, il préconise les asticots morts dans l’amorce et vivant à l’hameçon. Cela va permettre de sélectionner la taille des prises. L’amorçage de départ est alors copieux.

Recette d’amorce de grosses pêches de gardons en hiver

  • 2 parts de chapelure très rousse
  • 2 parts de PV1
  • 1 part de babycorn
  • ½ part de chènevis ébouillanté
  • 1/4. de coriandre
  • 2 cuillères à café de noir de vigne

Une amorce à gardons sombre et collante

Un matériel robuste

En ce qui concerne le matériel, Jean-Pierre fait dans le robuste. Un élastique plein de 1,4m associé à un corps de ligne super G power en 14/100ème vont lui permettre de mater les poissons plus facilement. Un bas de ligne super G power en 12/100ème  fini par un hameçon de 18, 2100BZ fort de fer finit le piège. Le but est d’aller vite et d’éviter un maximum l’utilisation de l’épuisette ainsi les gros gardons de 150gr montent au tablier sans soucis.

Montage pour pêche rapide de gardons en hiver

Installation pour de grosses pêche de gardons en hiver

Une bonne installation au bord de l’eau est primordiale. Boites à esches, dégorgeoir, sonde, amorce de rappel et chiffon doivent être à portée de main pour réduire les gestes inutiles et rester le plus efficace possible. Si la densité de poissons est très importante, il convient de prévoir une bourriche suffisamment large et bien étalée au fond de l’eau pour un maximum de confort des prises.

Grosses pêches de gardons en hiver

Une installation impeccable pour Jean-Pierre.

Vêtements pour la pêche en hiver

Pluies, vent, neige, gel ou temps ensoleillé, l’hiver reste une saison très changeante. Pour cela il faut des vêtements étanches, chauds mais amples pour faciliter les mouvements du pêcheur sur ces pêches actives et aussi permettre à l’air de circuler. Avoir chaud oui, mais pas trop chaud sinon les phénomènes de sudation vont accentuer la sensation de froid.

Bien couvert, de la tête aux pieds, mais avec des vêtements optimisés.

 

Garbolino vous propose une vidéo tutoriel pour de très grosse pêche de gardons et rotengles en étang, en cliquant ici.

SIMILAR ARTICLES

pêche de la brème en été

0 700
La pêche du silure au coup

0 675

NO COMMENTS

Leave a Reply