En vedette sur Garbolino.fr
Menu
Home Pêche au coup En vedette
Featured posts

Les voyages forment la jeunesse dit-on ; mais ils permettent aussi à nos champions d’engranger de l’expérience sur des terrains de jeu inédits ou inhabituels pour se préparer aux matchs internationaux. C’est ce qu’a fait Diego Da Silva en profitant de la période estivale pour se rendre tour à tour en Pologne puis en Lituanie, découvrez son voyage en Europe.

Voyage pour la pêche au coup en Pologne

La première étape du voyage de Diego Da Silva en Europe de l’Est l’a conduit en Pologne ; un haut lieu de la pêche au coup sur le Vieux Continent. Cette grande compétition qu’est la Coupe Joker s’est tenue sur sur un grand plan d’eau spécialement aménagé pour les pêcheurs au coup avec des plateformes confortables et spacieuses.

diego da silva voyage en europe

En Pologne, Diego a trouvé un parcours super aménagé avec des plateformes pour chaque concurrent.

Entrainements prometteurs pour Diego Da Silva en voyage en Europe de l’Est

Les entrainements étaient prometteurs comme le confirme Diego : « Les entrainements m’orientaient sur une pêche de brèmes, plaquettes et plus grosses à 13 mètres ainsi qu’une belle pêche de bordure composée de gardons et perches. » Diego a pu se familiariser avec sa nouvelle grande canne. « Ce sera l’occasion pour moi de me familiariser avec la nouvelle World G Champion Compétition, une vraie barre dans sa longueur maximale, rigide et robuste ! »

Matériel utilisé par Diego

> Pêche à la grande canne : Flotteurs SP M34 et élastique creux Super Soft d’1,2mm

> Pêche de bordure : Flotteurs SP M14 et élastique plein Solid CLX de 0,8mm

Flotteur SP M14 pour la pêche des gardons

Flotteur SP M34 pour la pêche des brèmes et carassins

Bilan de cette première étape du voyage de Diego Da Silva en Europe

Diego remporte son secteur lors de la première manche du match. Il réalise une magnifique pêche de carassins. Le lendemain, il finira second, battu par le pêcheur situé à l’extrémité du parcours, avec une belle pêche de gardons en bordure. Ceci lui permet de remporter la victoire du classement individuel.

diego da silva voyage en europe

Avec plus de 23kg de carassins, Diego survole la première manche

Et une victoire de plus à accrocher au palmarès exceptionnel de DDS

 

Voyage pour la pêche au coup en Lituanie

Pour cette seconde étape, l’épreuve se déroulera sur une rivière à fort débit. Les entrainements sont encore une fois instructifs et permettent à Diego de déterminer les lignes à prévoir et le type de pêche à réaliser.

Lors de ce second voyage, Diego renoue avec la pêche en rivière, une pêche qu’il adore et maîtrise à la perfection

Pêche au flotteur plat

Le courant oriente Diego vers une pêche qu’il affectionne tout particulièrement, la pêche au flotteur plat. Il optera pour le flotteur SP F16 pour pêcher en immobilisant sa ligne mais prévoit aussi un flotteur boule pratiquer une pêche à passer, un SP M34. Grâce à sa maîtrise de la pêche en rivière et sa tenue de ligne, il remporte deux fois son secteur en 2 manches avec plus de 13kg à chaque fois en pratiquant une pêche au rappel avec de grosses boules de terre farcies d’esches.

2 bourriches de beaux poissons réalisées grâce à la maitrise de la pêche au flotteur plat. Diego a pu apprécier l’extrême rigidité de sa nouvelle arme, la World G Champion Compétition.

voyage en europe

2 bourriches de beaux poissons réalisées grâce à la maitrise de la pêche au flotteur plat. Diego a pu apprécier l’extrême rigidité de sa nouvelle arme, la World G Champion Compétition.

Envie d’en savoir plus sur la pêche au flotteur plat ?

Si vous ne l’avez pas encore lu, ne manquez pas l’article consacré à la pêche au flotteur plat vue par Diego Da-Silva : Les montages pour la pêche au flotteur plat

diego da silva

En Lituanie, Diego finit second au général de l’épreuve. Tutos, conseils, si vous voulez faire comme lui, suivez le sur la chaîne YouTube Garbolino France et sur le site www.garbolino.fr

 

Si c’est encore l’hiver partout en Europe, certaines zones profitent d’une météo plus clémente. Mickaël LETSCHER a profité de cette clémence pour participer à une compétition de pêche au feeder, le Défi Sensas, en Espagne sur les bords d’un lac qui ne souffre pas du froid. En effet, ses eaux se veulent tempérées (22° en moyenne) puisqu’il sert de bassin de récupération à une centrale proche. Mickaël a brillamment remporté cette épreuve de haut niveau ; il revient pour nous sur tout le matériel qui constituait son paquetage pour la pêches des carpes au feeder.

Bien assis pour la pêche des carpes au feeder 

Les berges du lac Arrocampo bien qu’aménagées pour la pêche ; ne permettent pas de pêcher efficacement et confortablement, et aussi greffer ses différents accessoires. Mickaël a pu faire confiance à sa station GBC 36-71 Black, pourvue de pieds télescopiques réglables à volonté et sur lesquels il est possible de placer nombre d’accessoires.

Tout à portée de main

Afin d’avoir tout l’essentiel à portée de main, il y a attaché deux dessertes XXL, équipées de stores afin de protéger les appâts et l’amorce des éléments. Il a pu y placer également tous les accessoires indispensables tels que boîte à bas de ligne, ciseaux et dégorgeoir.

pêche carpes feeder Espagne

Prêt à ferrer

Sur l’un des pieds de sa station, il a également disposé son précieux bras feeder Double articulation à la fois stable et sécurisant pour la canne. Son réglage est enfantin et permet de se saisir de la canne en un rien de temps.

Pêche au feeder à la carpe

Canne essentielle

Et justement, en matière de canne, Mickaël a trouvé dans le modèle method feeder de la gamme Essential, l’outil idéal pour cette pêche de carpes au feeder à la défense hors normes. « Une canne parabolique avec une bonne réserve de puissance, parfaite pour les pêches de carpes, j’ai ainsi aussi pu minimiser les problèmes de décrochage dont nombreux compétiteurs ont eu à souffrir. » Pour confectionner son amorçage copieux de départ avec beaucoup de facilité et de rapidité, Mickaël s’est adjoint l’aide d’une canne feeder dédié, l’Essential Feel and baits.

Garder le contrôle pour la pêche des carpes au feeder

L’ensemble des bobines de ses moulinets Match-Feeder Gold était garni du nylon Match-Feeder Sinking. « Un nylon très résistant à l’abrasion avec une élasticité contrôlée et une bonne résistance aux nœuds avec peu de mémoire ; tout ce que je recherchais.» Les bas de ligne étaient confectionnés à l’aide du nylon Super soft, un nylon haut de gamme, souple et résistant. Ces derniers étaient finis par un hameçon résistant, de fer moyen et doté d’un bon piquant, le 2330, parfaitement adapté pour la pêche de la carpe.

Respect des prises

Pour conserver ses prises nombreuses, Mickaël a capturé près de 90kg de carpes sauvages sur les deux manches, il a utilisé 2 bourriches, des modèles Black Carp – Heavy duty, un modèle très résistant et respectueux des poissons. Sa tête d’épuisette était recouverte au niveau des mailles d’un habillage en latex, la Garbolino Carp Extrem Rubber. Il s’agit d’un modèle résistant, qui grâce à ses mailles caoutchoutées ; ne souffre pas des dorsales des carpes et ne peut pas les emprisonner non plus. La tête d’épuisette ornait un manche Garbolino Essential Carp Twin Scoop. Ce manche a la particularité de posséder 2 filetages sur les deux derniers éléments. Mickaël a utilisé le second plus épais, transformant le manche en un outil hyper rigide. Parfaitement adapté aux pêches intensives de carpes au feeder en Espagne.

Pêche des carpes au feeder en Espagne

 

Retrouvez le double champion de France individuel et champion de France par équipe de pêche au feeder Mickael Letscher. Il nous présente en vidéo ses hameçons préférés pour la pêche des carpes au feeder en milieu sauvage > Cliquez ici pour visionner la vidéo.

championnat-europe-peche-au-coup-paul-louis-lafont-2

Le classement des pêcheurs au coup au championnat du monde de pêche au coup  est tombé. Et nous ne sommes pas peu fiers dans la famille Garbolino de vous le présenter.

 Ranking basé sur le classement sur le Classement Individuel. Championnat du monde de pêche au coup lors des 6 dernières éditions

En effet, sur les 6 participations au championnat du monde minimum requises, plusieurs de nos pêcheurs se sont illustrés. Et tous se classent dans la première moitié du classement. Ce classement comprend une grosse centaine de pêcheurs de très haut niveau.
Les français tout d’abord et notamment Stéphane Pottelet qui pour la 2ème fois consécutive se hisse sur le podium en 2ème place. Paul-Louis Lafont, actuel manager de l’équipe de France, se classe 30ème et Diego Da-Silva 37ème.

Nos amis belges ne sont pas en reste avec Geoffrey Duquesne, star montante de la pêche au coup en Belgique, se hisse à la 34ème place et Eric Di Venti, qui n’a pas participé au dernier mondial, est toujours 45ème. Notre représentant néerlandais et ancien détenteur de la 1ère place, Jo Adriolo, qui a depuis mis un terme à sa carrière internationale, reste encore 32ème.
Bravo à tous et merci de représenter les couleurs de Garbolino au plus haut niveau mondial !! Allez les BLEUS !!!

Présentation des champions
stephane-pottelet-peche-au-coup-garbolino-7
Stéphane, sa stature est aujourd’hui de renommée internationale, il est un des piliers de l’équipe de France
Paulo a stoppé sa carrière individuelle pour se consacrer au management de l’équipe de France
Diego est le plus expérimenté des pêcheurs en activité dans l’équipe, champion de France et d’Europe individuel et du monde par équipe à plusieurs reprises, il est l’archétype du pêcheur polyvalent
Geoffrey est la star montante de la pêche au coup en Belgique. Champion du monde par équipe en titre, il a été récompensé par un podium individuel sur ses terres
Eric Di Venti possède un parcours remarquable. Il est ultra méticuleux et observateur. Ses participations aux épreuves internationales sont nombreuses et remarquées
Jo a mis un terme à sa carrière international et possède un palmarès exceptionnel, il a par ailleurs occupé la 1ère place de ce classement

collage-master-du-gard-2017

Le TEAM GARBOLINO 38 est un tout nouveau club créé en 2017. Avec en son sein des pêcheurs comme Ludovic LAZARETTI et Eric SCHULTZ entre autres, GARBOLINO avait foi et confiance et leur première prestation a été à la hauteur de leur réputation sur un parcours qu’ils connaissent bien.

Ludovic revient pour nous sur la stratégie adoptée avec son coéquipier Olivier VANHEE, qui les a menés à la victoire de cette 4ème édition des Masters du Gard de pêche au coup, organisée parfaitement par le Team Milo 30 sur le parcours de Saint Gilles et qui a réuni cette année 70 équipes de deux pêcheurs.

masters-du-gard-garbolino-6

Première manche du Master du Gard de pêche au coup

« Samedi, 1ère manche, le tirage nous envoie sur la partie écluse au numéro 16, un secteur sans aile. Stratégie du jour, Olivier pêche au feeder et moi à la canne :
Pour le feeder, amorce jaune, riche mais qui travaille vite avec terreaux coupés, casters et gozzer rubis congelés. Nous optons pour une pêche sur la berge d’en face à 50/55m.

Mais notre place est compliquée car beaucoup d’accrocs. Il est difficile d’avoir une cadence de touches. Malgré cela Olivier réussit à prendre quelques carassins et grosses brèmes pour un score estimé à un peu plus de 12000 points.

masters-du-gard-garbolino-4 Master du Gard pêche au coup sud feeder canal anglaise canne
Pour la canne, mélange de gros gardons avec casters et pinkies rouges congelés ainsi que de la double terre pour le fouillis.
Un coup à 6m où les poissons ne sont jamais bien rentrés. Et un plus productif à 11m50, une pêche de plaquettes de 40 à 200gr. 2 petites carpes de 1kg et 1kg1/2 et 2 carassins de 400 et 600gr viennent alourdir la bourriche.

Il a fallu gérer le rappel à la coupelle de manière efficace car les mulets venaient perturber la pêche si on rappelait trop régulièrement. La bourriche canne estimée à environ 10000 points. »

Bilan de la première manche pour le groupe

Verdict final, Ludovic et Olivier remportent leur secteur avec 22280 points d’une courte tête (20gr) devant leurs copains de club Romain et Stephen. Les 2 autres équipes situées également sur la partie écluse s’en sont plutôt bien sortie, Eric et Kilian gagnent leur secteur et réalisent même le plus gros score du samedi avec plus de 31 kg !!! Une sacrée performance. Jean-David et Damien finissent 2nd de secteur avec plus de 24000, battu de 500gr.

 

La soirée du samedi entre les amis du Team Garbolino 38, leur permet de débriefer de leur bonne journée et de parler de la 2ème manche, avec un changement de parcours. Le secteur jardin étant difficilement accessible ils vont pêcher le secteur Eysperan qu’ils ne connaissent pas, sauf Romain et Stephen qui leur donnent quelques précieux renseignements.

2ème manche

« Tirage du dimanche matin, pour nous ça sera le numéro 37, une sous aile car le secteur commence au 36. Malgré les commentaires qui annoncent l’aile intouchable nous restons confiants, nous ne changeons pas notre amorce feeder, mais enrichissons notre mélange canne, et utilisons des amorces plutôt jaunes pour essayer de faire la différence. Concernant les esches nous restons sur la même base que la 1ère manche.

Le canal est moins large et le courant un peu plus soutenu que sur la partie écluse. Olivier au feeder et moi à la canne, la manche commence bizarrement, pas de touches au feeder et des petites plaquettes à 11m50 (20/40gr).

La 1ère touche au feeder est impressionnante, sans aucun doute une carpe, Olivier gère la situation, quant à moi je me retrouve également pendu avec une carpe, mon petit bas de ligne en 10°° a tenu le coup et le poisson de 2kg environ a pu rejoindre la bourriche, Olivier quant à lui met à l’épuisette une carpe de 4500gr qui sera notre plus gros poissons de la journée.

Un doublé de carpes, c’était amusant. La pêche à la canne est régulière, les plaquettes (40 à 300gr) sont bien présentes et le rappel à la coupelle permet de les maintenir en place et de faire venir quelques carassins.
Olivier au feeder, au plus près de la berge opposée, à des touches régulièrement et les carpes se montrent mordeuses, 9 de prises sur les 11 touchées, plus carassins et brèmes.

L’attente de la pesée

Nous estimons notre pêche à 35000 et sommes plutôt confiant même si l’aile à une grosse pêche.
La balance annonce 11500 pour la pêche à la canne, et 28000 pour celle feeder. Nous remportons une seconde fois notre secteur avec le plus gros score du week-end, plus de 39 kg !
Le reste de parcours Eysperan a été plus compliqué, mais Eric/Kilian et Romain/Stephen ont limité la casse en faisant second de secteur, cela fut plus compliqué pour Jean-David/Damien.

Master du Gard  sud feeder canal anglaise canne

Bilan final

Au classement final après leur 2ème place de l’an passé (avec 2 points également) Ludovic et Olivier remporte l’épreuve avec le score parfait de deux points et plus de 61 kg. Et Ludovic de préciser « C’est une joie immense pour nous et nos débuts sous la bannière bleue de Garbolino dont nous sommes fiers de porter la couleur ! » Bravo également à Eric/Kilian qui terminent 5ème, Romain/Stephen 16ème, JD/Damien 40ème.

Master du Gard pêche au coup  feeder canal anglaise canne

Matériel employé lors du Master du Gard de pêche au coup

Ludovic revient sur le matériel employé : « Ce week end, nous avons dû faire face à des conditions de pêche particulière, avec la présence de gros poissons combatifs et de brèmes parfois tâtillonnes, il fallait donc un matériel ultrapolyvalent. De plus nous avons dû faire face à des conditions météorologiques épouvantables de vent et pluie parfois très fortes. Les nouvelles cannes feeder de la gamme Altima puissantes et précises ont fait un boulot exceptionnel et la bagagerie Challenger de très bonne qualité a préservé notre matériel comme il fallait. Nous revêtions les nouveaux ensembles salopette et veste respirantes, et même la puissante pluie du samedi n’a pas réussi à nous mouiller. Bien à l’abri et mieux équipés, on pêche bien plus en confiance et à l’aise !

Master du Gard pêche au coup sud feeder canal anglaise canne

 

Pour aller plus loin

Afin approfondir vos connaissances sur la pêche au feeder, n’hésitez à consulter notre site internet garbolino.fr, et en particulier nos pages dédiées à la pêche au feeder, et suivez nous sur notre chaîne Youtube

stephane-pottelet-peche-au-coup-garbolino-5

Interview de Stéphane Pottelet, nouveau chef de marque Garbolino.

Nous connaissons tous le pêcheur, mais beaucoup moins l’Homme. Pour saluer son arrivée dans la Famille Bleue, Stéphane Pottelet s’est prêté à un jeu de questions auxquelles il a répondu avec tout ce qui le caractérise : Franchise, honnêteté et sincérité. La pêche ? Plus qu’une passion pour ce grand champion qui y consacre toute son énergie.

Stéphane Pottelet, peux-tu te présenter aux internautes ?

« J’ai 42 ans et suis passionné de pêche depuis l’âge de 12 ans. J’ai débuté la pêche au coup de compétition à 16 ans et tout de suite attrapé le virus. En 2001, j’ai eu la chance d’accéder à la première division nationale, à l’époque nous étions 24 pêcheurs et le championnat s’était disputé en 6 manches sur 2 weekends, cela restera un beau souvenir. Depuis je n’ai jamais quitté l’élite.

2004, premier championnat du monde et premier titre par équipe

En 2004, ayant les critères pour intégrer l’équipe de France de pêche au coup, le sélectionneur de l’époque a fait appel à moi dès la première année pour le championnat du Monde des nations qui se déroulait à Willebroeck en Belgique. Et là bingo CHAMPION DU MONDE par équipe.
Depuis, j’ai connu de nombreuses sélections et participé à 10 championnats du Monde et 7 championnats d’Europe.
J’ai remporté avec le groupe France toutes les couleurs de médailles possibles sur ces 2 championnats par équipe (Or, Argent et Bronze). En individuel, j’ai décroché 2 médailles au championnat du Monde (Argent et Bronze).

5 fois champion de France

Au niveau national, je possède 5 titres de champion de France dont 2 en individuel 2010 et 2014, un titre en club avec le SPP 87 en 2014 et 2 titres de Champion des Comités Départementaux avec l’équipe de Seine et Marne en 2010 et 2011.
Ma passion pour la compétition est intacte et comme depuis mes débuts, j’adore me surpasser et me remettre sans cesse en question. »

stephane-pottelet-peche-au-coup-garbolino-4

Quel est ton parcours professionnel ?

« Cela faisait près de 20 ans que je travaillais dans le secteur de la santé. J’occupais le poste de responsable des Affaires Financières dans l’un des plus gros centre de santé en France.
Mon employeur de l’époque avait été très compréhensif . Il m’avais permis de gérer très librement mes congés afin de préparer au mieux mes différentes échéances sportives. Une véritable chance pour moi !

La recherche d’un nouveau défi

Cela fait maintenant 2 à 3 ans que je souhaitais voir autre chose et relever de nouveaux défis et plus particulièrement dans mon domaine de prédilection : La pêche. C’est aujourd’hui possible et je compte prendre énormément de plaisir dans mes nouvelles fonctions au sein du groupe Sert et plus particulièrement chez Garbolino. »

stephane-pottelet-peche-au-coup-garbolino-6

Quelles sont les raisons qui t’ont fait choisir la marque bleue ?

« Avec Garbolino, je n’arrive pas en terre inconnue. Déjà dans les années 1995 à 2003, la société Garbolino me soutenait au niveau matériel. C’était l’époque des GBX, des TOPIX et des Magister Ace, des cannes de légende. Depuis 2 à 3 ans, j’ai constaté un changement radical dans l’image de la marque. Méthodes de communication et gamme des produits proposés.

L’arrivée de Jérôme MIO à la tête de la marque a insufflé un nouvel élan à la marque bleue. Garbolino a plus de 70 ans et pourtant j’ai l’intime conviction que les plus belles années sont devant nous. »

stephane-pottelet-peche-au-coup-garbolino-2

Comment comptes-tu marquer Garbolino de ta patte ?

« Je vais m’appuyer sur mon expérience, mes idées et mon réseau. Nous proposerons aux pêcheurs au coup des produits techniques de qualité adaptés à la pratique de notre passion. Certains d’entre eux ne manqueront pas d’originalité.

Le développement des nouvelles gammes se fera en tenant compte de l’avis de nos meilleurs spécialistes dans les différentes catégories de la pêche au coup au sens large (roubaisienne, carpe au coup, feeder, anglaise, bolognaise).
Pour la partie développement, je compte m’appuyer sur l’expérience et les compétences de deux figures emblématiques de la marque depuis de très nombreuses années, je pense bien évidemment à Diégo DA SILVA et à Darren COX. Je compte également collaborer avec un pêcheur reconnu pour son exigence et sa méticulosité Paul Louis LAFONT, la nouvelle génération apportera également sa pierre à l’édifice, je pense ici à Jonathan SANMARTI.
Garbolino a la chance aujourd’hui de compter dans ses rangs un bon nombre collaborateurs, pêcheurs reconnus et afficionados en France, en Angleterre, en Belgique et dans les pays de l’Est notamment. Je me ferai un devoir d’être à l’écoute de tous et partager avec le plus grand nombre. »
Je compte faire bénéficier aux utilisateurs des produits de la marque de toutes les innovations susceptibles de rendre plus efficace et plus ludique la pratique de notre passion. Mon laboratoire sera la haute compétition, tout comme la formule 1 l’est pour l’automobile.
Par ma présence sur les grosses compétitions, sur les championnats du Monde, d’Europe et de France, je serai en mesure de proposer et de développer des gammes de produits adaptés. »

stephane-pottelet-peche-au-coup-garbolino-3

On n’a pas le parcours que tu as eu sans des soutiens importants au niveau matériel. Qui souhaites-tu remercier en priorité ?

« Avant de basculer totalement dans ce nouveau domaine, je souhaiterais vivement remercier la société SENSAS. En effet, elle m’a apporté son soutien pendant de longues années. Un grand merci à Monsieur Jean DESQUE et à Christophe NOUALHIER. Ainsi qu’à toutes les personnes de cette société, je ne pourrai pas tous les citer par peur d’en oublier. Dans le futur, pour mes amorces je continuerai à utiliser les produits de la marque verte. »

Alors heureux Stéphane Pottelet ?

« Oui définitivement. Je suis extrêmement heureux de pouvoir enfin concilier passion et activité professionnelle. Quoi de plus valorisant pour un passionné que de pouvoir travailler dans son domaine de prédilection. Cette prise de fonction va me permettre de découvrir une magnifique région. Le sud-ouest de la France plus précisément en région Bordelaise. »

stephane-pottelet-peche-au-coup-garbolino-8

0 4174
Aff-Test-matos-garbo-BP-2016-bd2

Pêche de la truite au pays basque

Rivières françaises? Espagnoles, le spécialiste de la pêche de la truite au pays basque, c’est Guillaume Chavanne le spécialiste. Vous débutez dans une “technique truite”, guide de pêche Garbolino vous propose une nouveauté lors de cette saison: testez une large gamme de matériel et de nouveautés Garbolino en situation et profitez des conseils d’un pro lors d’un guidage sur les rivières basques! Faire les bons choix techniques et stratégiques, avant et lors de votre sortie… l’une des clefs de vos succès futurs!

Infos et réservations:

Guillaume Chavanne – BASKPÊCHE

www.guide-bask-peche.com
06 15 04 17 42
chavanne.guillaume@gmail.com
Maison Etxegaraia – chemin de Olha – 64310 Sare

Aff-Test-matos-garbolino-truite-pêche-pays basque-France-Espagne-espagnol-français-Nive-nivelles

 

 

Si vous souhaitez parfaire vos connaissances sur la pêche de la truite, consultez le site garbolino.fr,  et en particulier tous les articles dédiés à la pêche de la truite au toc. Nous vous conseillons en particulier:

Histoire

Fondée en 1945 par Henri Garbolino, l’entreprise est une marque de pêche française, . En 1960, les premières cannes en fibre de verre apparaissent. Dès 1977, c’est le composite qui apparaît. Puis, le carbone avec de l’utilisation de l’enroulement ou des nappes. Aujourd’hui, la majorité des pays européens ont des produits Garbolino sur leur marché. Parmi les différentes techniques de pêche, la marque se concentre en particulier sur la pêche au coup, grande canne, anglaise et feeder. Elle est aussi une marque reconnue pour la pêche de la truite aux appâts naturels.

canne-coup-slimax-diamant-garbolino-1

Les impressions de Paul-Louis Lafont sur la Slimax Diamant

Avec tout l’enthousiasme qui le caractérise, il nous livre ses impressions sur la Slimax Diamant qui l’accompagnera sur les plus grandes épreuves nationales et internationales.

Pour ceux qui connaissent Paul-Louis Lafont, ils n’ignorent pas que c’est un amoureux du beau et bon matériel. Pêcheur international et membre de l’équipe de France, il est extrêmement exigeant quant aux performances de son équipement. Méticuleux au possible, il se focalise sur les moindres détails. Même si nous n’avons annoncé son arrivée dans les troupes Bleues que ces jours-ci, cela fait quelques temps déjà qu’il a pu apprécier l’ensemble de nos nouvelles gammes et en particulier l’entrée de Garbolino dans une nouvelle ère de conception de grandes cannes.

canne-coup-slimax-diamant-garbolino-3

Enfin la voilà !

«Au sujet de la Slimax Diamant, je dirais enfin la voilà ! Il était vraiment temps d’innover un peu en matière de canne. J’entends par là, que nous disposons enfin d’une canne de faible diamètre et qui se tient bien, et ce, dans toutes les conditions et pas seulement sur un salon ou une démonstration ! Cela nous permet d’augmenter significativement notre confort de pêche et notre tenue de ligne.

canne-coup-slimax-diamant-garbolino-2

Slimax: la plus belle canne du marché !

Garbolino a réussi à mettre au point certainement l’une des plus belles cannes, si ce n’est la plus belle du marché. Malgré sa finesse et c’est là que Garbolino a vraiment fait très fort. La Slimax est extrêmement rigide, solide et parfaitement équilibrée. Une seule impression: elle m’a donné l’impression de pêcher à 11,50m alors que j’étais bien à 13m !

Le revêtement de la canne est également très réussi. La sensation au toucher et à la glisse est indescriptible. Mais on ressent bien, que sur des pêches rapides, ce sera un atout.

J’ai définitivement été séduit par la Slimax Diamant !

canne-coup-slimax-diamant-garbolino-4

Une véritable extension !

Pour finir, un autre élément m’a tapé dans l’œil, il s’agit de la mini rallonge qui va porter la Slimax à 13 mètres après recoupe des scions. Il s’agit d’une véritable extension,. Réalisée non pas dans un matériau bas de gamme et renforcée qui gâche l’action de la canne, mais dans un carbone haut module. Cela fait de la Slimax un poids plume dans sa catégorie et ne change en rien ses performances !

 

Tectra Waggler et Pellet Waggler.2

La pêche au pellet waggler nous vient tout du Royaume- Uni. L’étang de La Mouche à Cloyes (51) est un des secteurs emblématique des Masters de l’Est. Il fait parti des plans d’eau les plus prisés pour sa richesse piscicole et c’est aussi un des terrains de jeu favori de notre ami et spécialiste de la carpe au coup, Laurent Emonet, qui le connaît comme sa poche.

Ce qui a et continue à faire le succès des Masters, c’est la liberté de techniques. Grande canne, anglaise et feeder sont autorisés. Et justement à Cloyes, il faut savoir s’adapter aux conditions du jour. Cette édition 2015 a été particulièrement ensoleillée et chaude et c’est grâce à une pêche de surface à grande distance que Laurent a réussi à faire tomber le record de poids de l’épreuve en franchissant la barre des 80 kilos en une manche de 5 heures.

 

Choix stratégique logique

En arrivant à son poste, Laurent a de suite remarqué l’activité des carpes en surface. Elles maraudaient à quelques dizaines de mètres du bord, mais à portée de waggler. Afin de ne pas être pris au dépourvu, il a quand même préparé sa grande canne, mais portait tous ses espoirs sur sa canne à moulinet. Pour l’occasion, il a utilisé une Garbolino Tectra Waggler de 3,60 mètres. Sa conception en deux brins seulement l’indique parfaitement pour une pêche au pellet waggler, la technique par excellence pour traquer les carpes en surface à longue distance . Comme le confirme Laurent : « C’est une canne extrêmement polyvalente. Suffisamment fine et maniable pour propulser plusieurs dizaines de fois par heures le waggler à bonne distance du bord et sans se fatiguer, elle conserve aussi ce qu’il faut de nerf pour combattre des poissons bagarreurs comme les fameuses carpes communes du plan d’eau ! »

Tectra Waggler.2

Un véritable festival

Au démarrage Laurent s’est contenté de propulser à la fronde quelques poches de granulés. A peine ont-ils atterri et percé la surface que les carpes venaient les gober. Ainsi dès la première coulée, en moins d’une minute, Laurent s’est retrouvé aux prises avec une carpe. Et ce fut ainsi tout au long de la manche. Associé au waggler Garbolino DCPW dont le splash est caractéristique, le bruit des pellets distribués à une cadence élevé maintenait une véritable frénésie au sein du ban de carpes.

Tectra Waggler et Pellet Waggler.1

« C’est une pêche ludique, mais très physique ou le rythme d’agrainage influence directement celui des touches. Il faut fronder et fronder sans cesse de petites quantités de granulés. C’est autant le bruit que les pellets eux-mêmes qui conditionnent la présence des carpes et maintient une compétition alimentaire élevée. Si bien que même pendant que je combattais une carpe, je ne m’arrêtais jamais de fronder. Je coinçais ma canne entre les jambes et propulsais des granulés. Idem après avoir décroché le poisson, je frondais de manière à ce que mon flotteur évolue de suite après dans le rayon d’amorçage. »

Frondage Pellet

Le bon choix

Le choix de Laurent a été judicieux pour plusieurs raisons. Lorsqu’il fait chaud, voire très chaud comme ce fut le cas, les carpes flânent fréquemment en surface. De plus lorsqu’on pratique sur des plans d’eau où la pression de pêche est importante (comme c’est le cas sur le célèbre plan d’eau de La Mouche), les poissons ont appris à se méfier des trépignements sur les berges, des claquements de portières etc. La pêche à l’anglaise est alors souvent la bonne solution. Le pellet waggler est une technique qui n’a pas fini de parler d’elle. Bravo Laurent !

Laurent Emonet Carpe

Epuisage Carpe.1

Epuisage Carpe.2