pêche en rivière - Garbolino
Menu
Home pêche en rivière

Choisir le montage de ligne avec olivette est un vrai choix technique et tactique. L’équilibrage d’une ligne pour la pêche au coup est primordial. La plombée confère stabilité et sensibilité et influe sur la présentation de l’esche.

Un flotteur de pêche au coup peut être équilibré de différentes manières : à l’aide de plombs sphériques, de plombs cylindriques et aussi d’une association olivette et plombs sphériques.

C’est cette dernière façon de faire que nous présente Stéphane Pottelet.

 

Montage de ligne avec olivette : Avantages et inconvénients

  « Dans les années 1980/2000, l’olivette constituait la base de création d’une plombée. Depuis une vingtaine d’années, elle a été délaissée au profit des plombs sphériques et/ou plombs cylindriques. Je trouve pourtant que l’olivette apporte un plus non négligeable dans certaines conditions. »  

> Les « + » de l’olivette 

Elle permet un positionnement plus rapide de la ligne, le montage est plus rigide et stable.

> Le « – » de l’olivette 

Elle constitue un point fixe sur la ligne. En effet on ne peut étaler la ligne comme nous pourrions le faire avec des plombs sphériques et/ou cylindriques.    

Olivette et plombs sphériques : l’association parfaite

Pour Stéphane Pottelet, le meilleur compromis est un montage mixte associant 1 olivette et 4 à 6 plombs sphériques. L’olivette permet une mise en place de la ligne rapide, apporte une stabilité particulière au montage de la ligne et les plombs assouplissent la partie basse de la ligne. Vous avez la possibilité d’un montage « agressif », olivette et plombs sont groupés au-dessus de la boucle du bas de ligne. Modularité oblige, vous pouvez opter pour un montage plus souple en éloignant l’olivette et en espaçant les plombs.

Une plombée mixte typique, plombs sphériques + olivette

   

Quand utiliser le montage de ligne avec olivette

Stéphane réserve le montage « olivette + plombs » aux pêches de rivière. Il apporte la stabilité nécessaire à la ligne et en jouant sur l’étalement des plombs, on arrive à obtenir une conduite de ligne parfaite.

Le blocage de l’olivette

Plutôt que de bloquer l’olivette entre plusieurs plombs sphériques, Stéphane utilise une autre astuce qui lui permet de la positionner où il le souhaite, sans qu’elle ne se déplace de manière intempestive. Après avoir enfilé l’olivette sur le nylon du corps de ligne, il y introduit en force, un poil de balai. Vous avez bien lu, un poil de balai brosse ! Cette façon de faire permet d’obtenir un coulissement dur de l’olivette à l’image des plombs sphériques pincés sur la ligne, qui eux peuvent être déplacés au gré du besoin.  

Stéphane Pottelet se sert de poil de balai brosse pour coincer son olivette. Sa forme lui permet d’être introduit en force dans l’orifice de l’olivette déjà transpercée par le nylon.

le poil de balai inséré « coulissant dur » dans l’olivette

Quel nylon pour le montage de ligne avec olivette 

Le nylon du corps de ligne est très sollicité par les mouvements de plombée, le nylon doit donc être de qualité. « J’utilise le nylon Garbolino Fluoro Power qui est un fil dit fluorocoated. Il bénéficie d’un traitement de surface le rendant très résistant à l’abrasion et à l’échauffement. »

Le nylon Garbolino Fluoro Power résiste beaucoup mieux aux déplacements répétés de l’olivette et donc aux frottements avec le poil de balai.

 

Quel flotteur choisir et comment repartir la plombée

Pour les pêches de rivière, Stéphane fait confiance aux flotteurs de forme boule, il utilise les flotteurs Garbolino SP M33 et SP M43.

Montage de ligne avec olivette