Pêche au coup - Garbolino
Menu
Home Pêche au coup Pêche au coup

Choix de l’hameçon pour la pêche rapide au coup. Chaque forme et chaque type d’hameçon pour la pêche au coup a une utilité réelle. Les hameçons à longue tige sont sans doute ceux qui sont le plus utilisés par les pêcheurs au coup, ce sont également les plus anciens. Philippe Carton nous indique dans quel cas il recourt à ce type d’hameçons.  

Des hameçons qui font gagner du temps !

On trouve aujourd’hui des hameçons à longue tige mais aux caractéristiques de formes et de diamètres de fer variés, ce qui permet de s’adapter parfaitement aux situations rencontrées. Chez Garbolino, il s’agit de la gamme des Speed Match.  « J’en utilise 3 pour ma part de la gamme Garbolino. Ils possèdent tous un piquant et une longévité exceptionnels, ce qui permet de capturer de nombreuses prises sans les remplacer.Leur longue tige permet de se passer souvent du dégorgeoir et en tout cas facilite son utilisation, un gain de temps réel en compétition. »  

Philippe Carton rencontre très fréquemment des pêches dites rapides, notamment de poissons-chats, il a une nette préférence pour les hameçons à longue tige.

 

Un hameçon pour les esches fragiles : le 2110 BZ

L’hameçon Garbolino 2110 BZ est l’hameçon le plus fin de fer de la gamme. La prise en main est facilitée et sa tige longue et son fer fin permettent d’escher rapidement les vers de vase sans les abîmer. C’est un hameçon parfait pour La pêche des gardons.  
hameçon pêche rapide coup 2110BZ Garbolino

L’hameçon Garbolino 2110 BZ permet d’escher des appâts fragiles sans les abîmer.

 

Un hameçon polyvalent pour la pêche à l’asticot : le 2120 BZ

L’hameçon Garbolino 2120 BZ possède un fer de diamètre moyen et qui s’avère idéal pour les pêches aux asticots de toutes tailles. En fonction de la taille de l’hameçon, on peut aisément doubler ou tripler le nombre d’esches sans nuire au piquant. Sa tige longue permet d’enfiler très rapidement  un asticot si besoin. Vous pourrez en placer un autre à coté ou encore ne pêcher qu’avec un seul si la pêche est rapide. C’est entre autre un excellent hameçon pour la pêche des beaux gardons.  
hameçon pêche rapide coup 2120BZ Garbolino

L’hameçon Garbolino 2120 BZ est très polyvalent, il permet d’enchaîner les captures et excelle sur les pêches à l’asticot.

Un hameçon pour la pêche des poissons-chats et la pêche des gros poissons : le 2130 BZ

Spécialiste de la pêche du poisson-chat, Philippe ne jure que par l’hameçon Garbolino 2130 BZ pour sa pêche. Il s’en sert également pour la pêche des gros poissons. Il permet de placer soit un bouquet de vers de terreau, du maïs, un morceau de crevette; mais aussi des panachés dont sont friands les beaux poissons et les voraces poissons-chats.  

Grâce à sa très longue tige, l’hameçon Garbolino est idéal pour les pêches de poissons-chats…

hameçon pêche rapide coup 2130BZ Garbolino

…Et les pêches de gros poissons !

Le carpodrome (étang commercial) est apparue bien plus tard sur le continent qu’en Angleterre. On a commencé à parler de carpodrome à la fin des années 1990 en France, avec un boom depuis l’an 2000. En Angleterre, les fameuses Fisheries sont nombreuses et pour certaines très anciennes.

Cette donnée explique en partie de grosses différences d’approche entre la pêche en carpodrome en France et la pêche en fishery. Olivier Wimmer, qui a eu l’occasion de voyager en Angleterre à plusieurs reprises, dresse un comparatif intéressant de ces deux mondes de pêche au coup.

 

Points communs entre carpodrome et fishery

Nos réseaux hydrographiques publics sont aussi riches d’un côté et de l’autre de la Manche. Si les fisheries sont apparus plus tôt au Royaume Uni, c’est pour contenter une masse de pêcheurs de compétition beaucoup plus importante qu’en France. Si la pêche de loisir est très populaire chez nous, en Angleterre, c’est la pêche de compétition qui est une véritable institution. Ce qui a fait, et fait le succès des étangs commerciaux des deux points de vue, c’est:
  • Une désertification des plans d’eau, rivières et canaux publics également.
  • L’invasion du grand cormoran n’y est pas innocente non plus.
  • Canaux, rivières publics sont devenus avec le temps, moins accessibles en automobile pour faire place aux pistes cyclables et s’est produit un rapport de cause à effet.
Moins de pêcheurs au bord de l’eau, moins d’agitation, c’était champ libre à la prolifération de cette espèce piscivore. Loin de moi l’idée de l’accabler de tous les maux et dysfonctionnements, mais ce phénomène ne peut être écarté. Un accès plus difficile, moins de poissons et plus difficiles à capturer, de nombreuses contraintes ont fait que dans une société où chaque minute compte pour ceux qui travaillent, vont à l’école, il a fallu proposer une alternative où le rapport, investissement financier/temps/plaisir, s’équilibre. La pêche en carpodrome avait la voie tracée et libre.

La voie royale pour le développement des étangs commerciaux

Tout comme en Angleterre et ses fisheries, ainsi naquirent les carpodromes en France pour le bonheur de tous. Pris pour une mode durant un temps. L’étang commercial est devenu un phénomène de masse et une autre façon de pêcher. Au départ, on a surtout vu des jeunes s’y mettre, avides de sensations car avec un sac de pellets et une ligne on pouvait « prendre rapidement son pied », mais avec le temps, même les plus anciens y ont pris goût. La pêche en carpodrome a aujourd’hui ses adeptes, ses grandes épreuves et son circuit de championnats, tout comme en Angleterre où on distingue le circuit « Commercial ».

Carpodrome ou fishery, même constat, il est possible de prendre beaucoup de poissons. Avec la bonne approche évidemment, mais sans se ruiner !

Des différences halieutiques entre carpodrome et fishery

Sur le plan halieutique, il y a 2 grosses différences entre la situation française et anglaise, ce qui fait varier les approches. Les fisheries anglaises sont très fréquentées. Dans certaines il y a dans la semaine, ce qu’on appelle des Open Match. Ouverts à tous, jeunes comme anciens s’affrontent et ce, de janvier à décembre. Ceux qui travaillent de nuit, ceux qui travaillent 1 jour sur 2 etc. Les plus anciens à la retraite peuvent venir quand bon leur semble. On trouve de tout. Le weekend est consacré aux grosses épreuves où se déplacent souvent les meilleurs pêcheurs en raison de gains alléchants. Cette fréquentation importante a un impact sur le cheptel.  Des milliers de capture et « release » pour des poissons très éduqués et devenus méfiants avec le temps. Dans ces petits plans d’eau où la compétition alimentaire fait rage, les poissons ont une capacité de croissance limitée. Il n’y a guère que dans les grands étangs et réservoirs que les poissons ont tout le loisir et la nourriture naturelle pour croître en taille et en poids.

Des plans d’eau creusés et aménagés pour la pêche moderne

Au départ, des carpes avaient surtout été introduites. Par contre, très rapidement d’autres espèces ont été introduites afin de pratiquer la pêche toute l’année. Les fisheries ont pour la plupart étaient construites de toute pièce et elles pullulent. On creuse, on donne l’aspect et la forme qu’on souhaite. Puis, on met de l’eau et après quelques mois, c’est prêt à pêcher. Je caricature mais nombreux sont les étangs nés ainsi en plein champ. En France, on a fait avec l’existant. Nos nombreux étangs souvent déjà bien poissonneux. Grâce à une gestion exemplaire, ont vu leur cheptel de carpes grossir en nombre. On y trouve donc des poissons de belle taille, très belle taille qui cohabitent avec des plus jeunes. Nos carpes sont plus grosses, c’est un fait, plus combatives, parfois moins méfiantes aussi. Pour le moment, il n’y a pas de cohabitation ou très peu, avec d’autres espèces. La pêche en carpodrome s’étale de mai à fin octobre environ, période d’activité pour ce poisson.

L’exemple d’un complexe anglais, un des nombreux étangs du complexe de White Acres. Notez le nombre de postes et toutes les techniques autorisées. Un modèle de carpodrome

Différence d’approches techniques

Carpodrome français et fishery anglaise, la pêche ne s’y pratique pas de la même façon. Du printemps à la fin de l’été, les carpes sont la cible en Angleterre, mais il n’est pas rare que les bourriches soient complétées par des brèmes, des carassins et aussi par le fameux F1 qui fait doucement son apparition en France. C’est un poisson sport, un hybride entre une carpe et un poisson d’ornement. Il ne peut se reproduire et ne croître que jusqu’à 3 ou 4 kg maximum. Mais il fait le bonheur de tous ceux qui maîtrisent sa pêche. En France, seules les carpes sont comptabilisées dans les épreuves « carpodrome».

Grosse carpe dans un carpodrome en France…

F1, carpes et tout venant dans les fisheries !

Mais aussi des poissons blancs et des carnassiers dans les fisheries, de quoi pêcher toute l’année !

La pluralité d’approche de nos amis anglais

En Angleterre, la pêche est dite « libre », c’est-à-dire qu’on peut pratiquer aussi bien à la grande canne, qu’à l’anglaise ou encore au feeder. Chez nous, nous autorisons seulement la pêche à la grande canne. La configuration de nos étangs explique cela. Dans l’hexagone, les berges sont relativement linéaires et d’allure artificielle et on tente d’optimiser la superficie au maximum. Au Royaume-Uni, la végétation a sa place. Beaucoup de formes sont les fameux Snake Lake (étang en forme de serpent). On trouve certains sous forme des canaux, de plus larges parsemés d’ilots, etc. Un ponton permet aux pêcheurs de s’installer tous les 10 mètres environ.

Un exemple de fishery avec des pontons installés tous les 10 mètres environ. Les postes aménagés pour pratiquer toutes les pêches.

 

Différences d’approches stratégiques

Ces façons de faire impliquent des différences de stratégies de pêche. Au regard de la méfiance des poissons, les anglais ont pour habitude d’attaquer prudemment et de construire leurs coups. Il leur arrive fréquemment de combiner pêche au method feeder, pellet waggler, grande canne, bordure, pêche de surface. Concernant la pêche à la grande canne et la pêche de bordure qui nous sont communes, ils pêchent beaucoup plus fin et léger au niveau de leurs montages de lignes, mais aussi en matière d’élastique.  

Des élastiques en moyenne beaucoup plus fins en Angleterre.

    Chez eux, une carpe de 5 kg est un gros poisson déjà. En France, on parle de spécimens ou de grosses carpes à partir de 8/10 kg. Je ne veux pas dire par là que nous autres français pêchons « grossier », mais nos montages de lignes sont adaptés à nos poissons, qui sont par endroit de véritables brutes.

Une approche plus light pour nos amis anglais

En Angleterre, les corps de ligne flirtent entre 14 et 18/100ème alors qu’en France, c’est entre 18 et 25 aux beaux jours. Les flotteurs sont également en rapport dont le rapport poids/diamètres de l’antenne, plus léger et plus fine en Angleterre tel que le prouve cette gamme de flotteurs dédiés. Il en est de même pour les hameçons dont la taille et le diamètre de fer sont considérablement plus important en France. Nous utilisons les mêmes appâts : Pellets, maïs, vers de terre, asticots, pâte à escher.  

Des poissons parfois plus petits mais surtout plus éduqués, obligent les pêcheurs anglais à adapter leur matériel et leur approche.

    Encore une fois, la différence se joue au niveau des quantités. Ce n’est pas un hasard si la coupelle de scion est née en Angleterre ou encore le method feeder. Ces deux techniques meurtrières permettent de pêcher dans un mouchoir de poche avec juste la quantité d’appâts nécessaire. A contrario, nous utilisons peu d’amorce dans nos carpodromes alors que les anglais en font grands usages. Ils utilisent beaucoup le Luncheon Meat aussi, qui apparaît doucement en France. Preuve que les poissons anglais ont eux aussi des goûts culinaires différents.

Les voyages forment les pêcheurs, après la France, l’Angleterre, Olivier vous emmènera en Belgique et en Italie …

   

Scion feeder carbone ou fibre? La pêche au feeder permet d’aller chercher les poissons sur le fond à bonne distance du bord. Le scion de la canne feeder fait le lien entre l’amorçoir, l’appât et le pêcheur. Choisir son scion est comme choisir un flotteur pour la pêche au coup traditionnelle : déterminant pour une bonne lecture des touches.

Mickaël LETSCHER nous dit tout sur la meilleure façon de choisir son scion.

 

Les différents modèles de scions feeder Garbolino carbone ou fibre

  ►Des scions en fibre de verre et carbone, ►De diamètres de base variés 2,2-2,9-3,5 mm , ►Avec des puissances de 0,25 oz à 8 oz      ►des longueurs allant de 40 à 71 cm, ►Un nombre d’anneaux, de diamètres et positions variés, ►Une action de pointe ou parabolique.  

Scions feeder en fibre de verre ou carbone

   

→ RAPPEL IMPORTANT : La puissance des scions 

Elle est exprimée en Oz (ou onces). 1 Oz correspond à 28 gr. Ce qui signifie que 1 scion de 1 oz pliera à 90° avec un poids de 28 gr.    

Les scions en fibre de verre pour la pêche au feeder

  « J‘utilise les scions Glass Super Detect dernière génération des scions en fibre de verre pour la pêche au feeder de chez Garbolino dans les cas suivants :     ►Pour les pêches fines et techniques, ►Pour les pêches avec absence de vent ou vent faible, ►L’hiver quand les poissons sont tatillons, ►Pour les pêches à courte distance.     Les scions en fibre de verre sont très souples et possèdent une action parabolique et permettent de détecter les touches les plus délicates. Ils sont disponibles de 0,25 oz à 1,5 oz. A noter que l’utilisation de ces scions en fibre de verre fin, doit rester en adéquation avec les cannes utilisées. Ils seraient contre nature d’utilisé un scion fin avec une canne puissante. J’utilise donc des cannes en 2 brins d’action très parabolique tel que les cannes Garbolino Essential Feeder Light en 10 et 11 pieds. J’obtiens un ensemble très homogène que je peux utiliser au maximum de son efficacité dans les situations correspondantes. »

Les scions feeder en fibre de verre sont idéaux pour les pêches techniques

 

Les scions en carbone pour la pêche au feeder

  « J’utilise les scions Carbon Super Detect, dernière génération de scions en carbone de chez Garbolino pour les pêches suivantes :        ►Pour toutes les pêches fine et techniques dès qu’il y a du vent,      ► Ou pour toutes les pêches en rivière,      ►Et pour les pêches à toutes les distances (courte et longue)   Les scions en carbone sont très polyvalents et disponibles dans un large panel de puissances, de 0,25 à 5 oz. Avec un tel choix, on peut s’adapter à toutes les situations de pêches au feeder en passant des pêches fines de gardons aux barbeaux en rivière. Je pense que les scions en carbone ont un impact moins important sur l’action générale de la canne que ceux en fibre de verre. Les scions Carbon Super Detect sont très réactifs. De ce fait ils permettent de mieux lancer et d’avoir une très bonne détection des touches lorsqu’il y a du vent et des vagues. »

Les scions feeder en carbone sont les plus polyvalents

 

Quelques exemples d’associations cannes feeder / scion carbone

► Pour une pêche de plaquettes en lac à 50 mètres, avec un vent moyen et une profondeur de 4 à 5 mètres la canne feeder Garbolino Essential de 12’ Bream et un scion de 3/4 oz Carbon Super Detect, seront en parfaite adéquation pour rester précis et avoir une bonne détections des touches, ►Les scions en carbone de diamètre 3,5 oz sont idéaux pour pêcher à grande distance grâce a leurs réactivités ou encore en rivière avec du courant, des herbe. Ils sont équipés d’anneaux de grand diamètre facilitant les lancers à grande distance et permettant de faire face plus facilement aux détritus de surface au contraire d’anneaux à petit diamètre, en facilitant le passage du nœud de raccord. Ces scions se marient donc parfaitement avec les cannes feeder Garbolino Essential Distance. Cette gamme est composée de 3 cannes : Une 12 , une 13 + extension et une 14 pieds. Ce sont des cannes avec beaucoup de matière, réactive, parabolique et dotées d’anneaux de qualité. Elles font merveilles sur les pêches musclées.  

En présence d’un environnement encombré, c’est le moins qu’on puisse dire sur cette image du championnat de France. Privilégiez les anneaux de bons diamètres

        ►Les scions en carbone de 2,5 oz sont parfaits pour les pêches en rivière de belles brèmes ou encore pour les carpes. Leur action progressive et leur grande réserve de puissance permettent de prendre ces beaux poissons sans risque de décrochage et d’éterniser le combat.  

Les scions feeder en carbone sont parfaits pour les pêches de belles brèmes en rivière

 

> Mickaël propose ce très utile et simple tableau récapitulatif de correspondance du rapport matière/puissance des scions en fonction de la pêche à réaliser :

Tableau de correspondance du rapport matière/puissance des scions en fonction de la pêche à réaliser

       

Retrouvez Mickaël LETSCHER pour une série de tutoriels sur la pêche au feeder en vidéos dont celle-ci consacrée au choix du scion feeder :

Le montage pour la pêche au feeder, peut se faire sous de multiples formes. Gaspard Castet, membre de l’équipe de France de la discipline, nous décrit un montage qu’il juge indispensable.

Le montage à plat pour la pêche au feeder

« Ce montage est un indispensable pour pêcher au Feeder. Je l’utilise souvent car il est polyvalent, et facile à mettre en oeuvre. Il me permet de pêcher partout aussi bien en rivière avec ou sans courant, mais aussi dans des lacs et étangs. Ce montage est très utile lorsqu’il s’agit de réaliser des pêches de vitesse de gardons ou de poissons chats. »

Matériel pour réaliser le montage à plat  :

Comme toute bonne recette de cuisine, il faut de bons ingrédients pour réaliser un montage efficace. Pour confectionner le montage à plat, vous devrez disposer de : – 1 stop float cylindrique – mais aussi 1 émerillon agrafe – et 1 émerillon de taille 12/14
Les différents accessoires nécessaires au montage à plat de Gaspard Castet

Réalisation du montage à plat

  1. Sur le fil du moulinet ici composé de Nylon Garbolino Match Feeder Sinking de 25/100ème,  qu’on appelle « arraché ou tête de ligne », enfiler un demi-stop float cylindrique préalablement coupé en deux morceaux identiques.

Stop Float

2. Enfiler 1 émerillon rolling à agrafe puis l’autre demi stop float pour emprisonner l’émerillon à agrafe.

Emerillon Rolling à agrafe coincé entre deux  Stop Floats

3.  Nouer un émerillon rolling puis effectuer une vrille de 10 où 12 cm.

Emerillon Rolling Simple fixé avec une vrille

4. Couper l’excédent du fil en laissant 2 cm.

Excédent de fil Coupé

Ces 2 cm permettent d’avoir un bas de ligne qui glisse et qui ne s’accroche pas contre le nœud de la vrille.
Laisser 2 cm pour que le Bas de Ligne « ne s’accroche pas »
5. Le montage est prêt !

Présentation du montage fini

6. Variante du montage à plat L’agrafe permet de transformer facilement ce montage à plat en montage hélicoptère. Dans ce dernier la cage prend la place du bas de ligne et le bas vient prendre celui de la cage.

Photo illustration variante montage à plat

 

La pêche au coup des gros poissons chats est parfois mal considérée par les pêcheurs estimant qu’ils se capturent facilement en raison de leur voracité. Ceci peut être vrai dans certaines circonstances, mais pas toujours. Les pêcheurs au coup de compétition le savent bien et connaissent l’intérêt de bien maîtriser toutes les ficelles de sa pêche. Jean-Pierre Misseri est de ceux-là et il nous indique comment choisir le bon hameçon dans la gamme des hameçons Garbolino.

A chaque condition, le bon hameçon

« Pour toutes les pêches il y a des moments d’euphories où sur l’ensemble des matériels ou des esches proposés le poisson va mordre sans hésitation. C’est loin d’être toujours le cas et il arrive que pendant la durée d’un concours, nous soyons confrontés au facile, au normal, au compliqué et au très difficile. Comme dans toute partie de pêche, l’hameçon est le premier élément qui entre en contact avec le poisson. Il joue donc un rôle clef dans la réussite, où l’échec d’une séance. »

Hameçons pour la pêche du poisson-chat : 2 références

Jean-Pierre utilise deux modèles d’hameçons très différents en fonction de l’appétit des poissons.
  • L’hameçon Garbolino X-POWER SPEED MATCH 2130 BZ pour les poissons mordeurs et lorsque la pêche est rapide. La longue tige du X POWER SPEED MATCH facilite les décrochages. Les esches sont alors des vers de terre, les asticots, les morceaux de crevette ou le maïs. Il emploie des tailles variant du 16 au 12 selon les tailles des poissons en réservant le numéro 20 et 18 pour les petits sujets inférieurs à 20 gr.
   
  • L’hameçon Garbolino MEDIUM MATCH WIDE GAPE 2330 BZ Pour les pêches classiques ou difficile. Il utilise alors des tailles allant du 20 au 12 selon la taille des poissons présents. Les esches principales sont composées de panachés tels que de petits bouts de crevette, vers de terreau. L’association vers de terreau et asticot ou asticots seuls et même vers de vase fonctionnent très bien lorsque les décrochés sont importants. Le fer de l’hameçon MEDIUM MATCH WIDE GAPE permet d’utiliser ses esches vivantes et délicates.

0 296

Cage Feeder ou plomb? La pêche au feeder permet de distribuer de l’amorce et/ou des esches en continu, au rythme choisi par le pêcheur et exigé par les poissons. Il peut s’avérer utile parfois de greffer un plomb sur son montage au feeder plutôt qu’un amorçoir. Lionel SCHAEFFER nous explique quand il passe de l’un à l’autre et aussi pourquoi.

 

Pêche au feeder en compétition, attention au règlement

En compétition, l’utilisation d’un plomb d’Arlesey est prohibée en action de pêche. Mais parfaitement autorisé en pêche de loisirs et Lionel nous encourage à y recourir.

Plombs Cages et Distance Feeder

Cage feeder : Dans quel cas l’utiliser

 
  • Lionel utilise un feeder/amorçoir lorsqu’il faut créer de l’activité en apportant de l’amorce et des esches sur le coup. Le bruit occasionné par l’impact de la cage est un signal de nourriture qui rassemble le poisson. Certains modèles de feeder, comme les windows feeder, permettent de distribuer des esches quasiment pures ou des particules comme des graines ou des pellets. Une cage ouverte permet d’utiliser une amorce traçante pour créer un appel et rameuter le poisson de très loin grâce un nuage persistant.

Plomb d’Arlesey : Dans quelles situations l’utiliser

 
  • Le sondage au feeder : Lionel utilise toujours un plomb de forme carrée car il lui permet une meilleure lecture du relief du fond. « En premier lieu, je me sers du plomb pour sonder et explorer mon coup et ce, avant même d’amorcer. En le faisant traîner sur le fond, je me fais une idée de sa nature (sable, cailloux, vase, roche…) Grâce à la tresse qui garnit mon moulinet, j’augmente encore la perception du relief.

  • Faire moins de bruit : Sur les parcours où le niveau d’eau est faible et où le bruit occasionné par un feeder est contre productif, il vaut mieux amorcer massivement au départ et ensuite pratiquer au plomb. Un Arlesey de petit grammage est discret et n’effraie pas le poisson.

 
  • Lorsqu’il y a beaucoup de poissons sur le coup : Si les poissons se roulent dans l’amorce et que les touches ne sont pas franches, il vaut mieux délaisser la cage et opter pour un plomb et ne plus réamorcer continuellement. Le choix du poids du plomb se porte alors sur un modèle sensiblement du même poids que le feeder rempli d’amorce, pour toujours atteindre la même distance et conserver une ligne tendue.

 

L’amorce à gardon maison alimente les débats de nombre de pêcheurs au coup, débutant ou confirmés. Même s’il existe de nombreux mélanges prêts à l’emploi, certains pêcheurs préfèrent préparer leur mélange personnel. Jonathan Clarisse, en bon pêcheur du Nord qu’il est, fait partie de ceux-là. Il a accepté de nous montrer la réalisation de son amorce à gardon de A à Z.

Jonathan Clarisse et son amorce à gardon mouillée

Des farines fraîches pour une belle et bonne amorce à gardon maison

De nos jours, il existe sur le marché de la pêche au coup une multitude de farines et produits, pour réaliser son amorce soi-même. Il y a de quoi en perdre la tête. Mais l’important est de rester simple, car l’essentiel est avant tout de travailler avec des farines fraîches. Mon exigence se tourne en priorité sur la qualité de deux composants : la chapelure et le biscuit que je récupère chaque semaine chez mon boulanger.

Biscuit Frais

Une recette d’amorce équilibrée pour la pêche en étang et petit canal

Mon amorce à gardons en étang et petit canal se compose de 6 ingrédients seulement :
  • 1 kilo de chapelure rousse
  • 200 grammes de PV1
  • 150 grammes de biscuit
  • Et 150 grammes de polenta
  • 150 grammes de coco belge
  • 200 grammes de chènevis grillé
Cette combinaison est parfaite pour la pêche de gardons, grâce aux dispersants comme la polenta et le coco belge. Dès qu’il y a du courant ou du vent en étang, je rajoute de la terre pour alourdir mon mélange. Et c’est tout !

Polenta ou semoule de Maïs Fine

Amorce à gardon maison: Comme en pâtisserie, il faut être précis !

Un outil est indispensable pour reproduire identiquement l’amorce chaque week-end: la balance digitale. Cette balance me permet de peser les farines une par une tout en respectant les proportions exigées.

Une règle de base: respectez les doses et proportions

Une fois que les ingrédients sont pesés, j’agis en plusieurs étapes : 1 – Je mélange le biscuit / la polenta/ le coco belge et le chènevis grillé, 2 – La chapelure grossière et le PV1 en copeaux sont mixés au plus fin grâce à un moulin à céréales sur une grille d’ 1,5mm. Il en ressort des farines très fine mouture qui donnent le pouvoir collant au mélange.

Les miettes de coupe sont récupérées toutes les semaines chez le boulanger

Après passage au broyeur, la chapelure est fine et odorante

             

Assombrir son amorce à gardon

Selon la saison et la couleur de l’eau, il est possible d’assombrir l’amorce. J’ajoute une à trois cuillères à café de Noir De Vigne en fonction de la teinte que je souhaite obtenir.

Le Noir de Vigne est un colorant puissant

Mouillage de l’amorce à gardon

Le mouillage de l’amorce à gardons doit se réaliser avec précaution. Je me sers de 3 ustensiles: une cuvette, une boite à esches et un batteur. 1/ Je mouille d’abord l’amorce à la main en versant l’eau progressivement grâce à la boite à esches afin d’obtenir un mélange homogène et que rien ne reste dans les coins de la bassine. Je laisse reposer l’ensemble environ 20 min.

Il faut mouiller progressivement

2/ Je réitère cette action une deuxième fois car les farines (comme la chapelure), absorbent beaucoup d’eau.  Je laisse gonfler encore. 3/ Je termine le mouillage au batteur électrique afin d’obtenir la texture recherchée. Si je dois rajouter de la terre, je procède ensuite au tamisage.

Le mouillage au batteur permet d’obtenir la texture et homogénéité nécessaires à une amorce à gardons

Et c’est prêt !

L’amorce à gardons est prête à l’emploi

Si vous souhaitez écouter Jonathan Clarisse, vous pouvez écouter la présentation vidéo sympa de son article, qu’il nous a faite.
Amorce à gardon : Un mélange simple et efficace

Ahhh l'amorce à gardon ! Elle alimente depuis toujours des débats entre les pêcheurs au coup, ce n'est pas un "gars du Nord" qui nous contredira, n'est-ce pas Jonathan ?

Publiée par Garbolino France sur Mercredi 15 avril 2020

Tresse ou nylon pour la pêche au feeder ? Qu’on soit débutant ou pêcheur au coup confirmé, de quoi garnir son moulinet pour la pêche au feeder est une question épineuse. Qui mieux qu’un double champion de France pour répondre à cette question. Mickaël LETSCHER éclaire ce point et révèle sa façon de procéder sur tous les terrains.

Nylon ou tresse mais aussi Nylon ET tresse

Pour le feeder, J’utilise tantôt le nylon, tantôt la tresse ou encore une combinaison des deux. Dans tous les cas, je fais confiance au nylon coulant Garbolino Match Feeder Sinking et à la tresse Garbolino Super G Feeder BRAID.
Tresse ou Nylon: en image les 2 produits

Quant recourir au nylon pour la pêche au feeder ?

J’utilise le nylon Garbolino Match Feeder Sinking pour toutes les pêches de beaux poissons au feeder à savoir : ► Pour la pêche au method feeder, du 25 au 28/100ème en présence d’obstacles. ► Pour la pêche des carpes et des barbeaux, ► En rivière avec des feeder de grammages importants, notamment par fort courant, ► Ou bien en rivière lente si présence de beaux poissons et l’emploi de bas de ligne fins.  

Les points forts du nylon Garbolino Match Feeder Sinking

Il permet de répondre aux besoins du pêcheur au feeder moderne, grâce à son élasticité contrôlée ainsi que sa haute résistance a l’abrasion, c’est un nylon de très haute qualité.

Quand recourir à la tresse pour la pêche au feeder ?

 J’utilise la tresse Garbolino Super G Feeder Braid pour toute les pêches au feeder techniques. Elle est disponible en 3 diamètres, 8, 10 et 12 centièmes.   ► 8 et 10/100èmes sont les diamètres de tresse que j’utilise dans la majorité des situations : pêche de gardons, plaquettes, brèmes, poissons chat. ►Je réserve le 12/100èmes pour les opérations de sondage mais aussi d’amorçage ainsi que pour les pêches dans les milieux encombrés avec notamment des pierres ou des branches immergées.  

Les points forts de la tresse Garbolino Super G Feeder Braid

Elle est composée de 8 brins. Ronde, lisse et silencieuse, elle permet d’augmenter les distances et la précision des lancers. Elle est également dotée d’une très grande souplesse ainsi qu’une très bonne résistance à l’abrasion dans le temps.

Quand confectionner une association tresse/nylon ?

  J’utilise la tresse dans le moulinet et le nylon en partie terminale pour la réalisation du montage. Le nylon me sert à confectionner ce qu’on appelle des têtes de lignes. Pour cela j’emploie le nylon en 22, 25 et 28 centièmes : pour la partie propulsante sur laquelle est aussi greffé mon montage. Je procède régulièrement de cette manière, car en fonction de la longueur de l’arraché et aussi du diamètre du nylon utilisé, vous pouvez créer une tête de ligne plus ou moins dur. Ceci permet d’amortir plus ou moins les rushs des poissons pendant le combat et ainsi mettre toutes les chances de son coté pour réaliser de très belles pêches avec un maximum d’efficacité que ce soit en loisir ou en compétition. Retrouvez la vidéo consacrée à ce choix parfois difficile et de nombreux autres tuto-feeder sur la chaîne Garbolino YouTube :