Archives des gros poissons - Garbolino
Menu
Home Tags Posts tagged with "gros poissons"

gros poissons

La pêche au coup au flotteur plat est apparue à la fin des années 1990. Très utilisés par les pêcheurs au coup de compétition, ils représentent une arme redoutable pour les pêches en rivière et fleuve et chacun peut en maîtriser l’utilisation avec de bonnes informations et de la pratique. Diego Da-Silva est un spécialiste mondialement reconnu de l’utilisation du flotteur plat, il a remporté de nombreux titres et victoires (Championnats d’Europe et de France). Il nous décrit ses montages et nous dévoile ses astuces.

Tous les grands champions vous le diront et Diego ne déroge pas, la réussite d’une partie de pêche se prépare déjà à la maison.

Pêche au coup en rivière: les avantages du flotteur plat

Le profil hydrodynamique particulier du flotteur plat permet de le bloquer plus facilement dans le courant et de présenter une esche parfaitement immobile aux poissons qui peuvent alors la saisir aisément. En rivière,  les gros poissons sont très sensibles à ce type de présentation. Diego emploie le flotteur Garbolino SP F15 dont la forme dénote des flotteurs plats habituels. « Le flotteur SPF 15 permet soit une immobilisation ou une dérive lente de la ligne. Sa grande antenne permet une lecture facile des touches et aussi de noyer une partie du flotteur. Cela amoindrit considérablement les perturbations causées par le vent notamment. La forme hyper plate du SP F15 lui confère une excellente pénétration sans résistance dans l’eau. »

Le flotteur SPF15

 

La position idéale du flotteur dans le courant 

  • Pêche à bloquer : Pour adopter le bon comportement dans l’eau, le flotteur doit prendre une position idéale. Si l’antenne du flotteur SPF15 est perpendiculaire à la surface et crée un angle de 90°, alors le poids du flotteur immobilise complètement l’esche dans le courant. On appelle cela « caler ou bloquer ». Il faudra alors, à l’image de l’opération de sondage, lever la ligne et la déplacer dans la coulée afin de positionner l’esche à l’endroit où se trouvent les poissons.
  • Pêche à glisser . Pour ma part, je préfère que la position de l’antenne par rapport à la surface crée un angle de 45°.  Cela indique que le courant pousse la ligne. Il est alors facile d’effectuer une coulée tout en ralentissant considérablement la progression de l’esche. On appelle cela « une pêche à glisser ».

Déterminer le bon poids de flotteur plat

Diego conseille de prévoir plusieurs lignes montées avec plusieurs poids de flotteurs plats. En effet, c’est l’inclinaison de l’antenne par rapport à la surface qui indique si le poids est bon et que la ligne est « pêchante ». Une inclinaison du flotteur trop prononcée indique que la ligne est trop légère et il arrive souvent que les poissons aient réussi à s’emparer de l’esche sur l’hameçon sans avoir provoqué de touches. C’est typiquement la preuve que le poids de la ligne ne correspond pas à la ligne qui convient à ce moment précis.
pêche au coup au flotteur plat diego da silva antenne

Antenne trop inclinée, le poids de flotteur n’est pas bon

 

L’antenne est perpendiculaire à la surface, la ligne “pêche”

   

L’agencement de la plombée pour la pêche au coup au flotteur plat

La plombée est constituée d’une masse principale (billes percées) qui représente 80% de la portance du flotteur. Le reste est constitué de 5 à 6 plombs ronds placés sous la masse principale. Deux plombs bloquent la masse principale.
1- La masse principale : composée de billes percées :
– de façon à constituer une forme d’olivette telle que par exemple pour un flotteur de 14gr : une bille de 2gr, une bille de 3gr et une bille de 8gr, le tout bloqué entre deux plombs de 4, – ou pour constituer une masse parallèle avec des plombs identiques tel que par exemple pour un flotteur  6 gr, 2 billes percées de 2.5 gr.
2- Le restant de la plombée : Le nombre de plombs sous la masse principale doit être au moins.
Diego définit leur taille de la manière suivante :
  • Pour des flotteurs de 4, 6 et 8 gr, des plombs de 6,
  • Des plombs de 5 Pour des flotteurs de 10gr à 12 gr.
  • Tandis que pour des flotteurs de 15 et plus des plombs de 4.
3 – La disposition de la plombée
La masse principale est placée à 40 cm du raccord boucle du bas de ligne. Les plombs sous la masse peuvent être étalés ou regroupés suivant le choix de dérive de la ligne. Pour stopper la ligne et pour la durcir,  il est alors préférable de regrouper 1 ,2 ou 3 plombs au raccord avec la boucle. Cette petite masse permet d’immobiliser l’esche sur le fond. Dans le cas où il semble nécessaire d’assouplir la ligne, il est souhaitable d’étaler les plombs sous la masse jusqu’au raccord boucle : 1 plomb tous les 12 cm. Cette souplesse permet d’éviter les accrocs sur le fond. Mais aussi parfois de déclencher des touches grâce à une esche qui dérive lentement et naturellement. Diego recourt toujours à des bas de ligne suffisamment longs, entre 25cm et 30cm.  
schéma pêche au coup au flotteur plat ligne

Schéma de montages de lignes avec un flotteur plat

Le choix du nylon

Le nylon est déterminant pour la présentation de la ligne. Il est nécessaire d’utiliser un diamètre épais pour améliorer la résistance de l’ensemble évidemment mais aussi sa rigidité. Diego opte pour le nylon Garbolino Fluoro Power qui regroupe ces deux qualités. Il choisit un diamètre compris entre 16 et 18/100ème pour les flotteurs de moins de 10 gr. Au- delà c’est du 20/100ème.
pêche au coup au flotteur plat diego da silva rivière montage ligne

Diego utilise le nylon Garboline Fluoro Power pour ses qualités de rigidité et anti-abrasives

Retrouvez la vidéo de présentation de Diego sur la chaîne YouTube Garbolino France :

   

manche bourriche et tête épuisette Garbolino pêche au coup carpe carpodrome
Pêche en carpodrome: technique tactique et stratégie. En carpodrome, tous les postes de pêche sont différents. Pour en tirer le meilleur parti, de l’expérience et surtout de l’observation sont nécessaires. Hervé Bieber, ancien pêcheur de compétition international, ne pratique plus qu’en carpodrome et partage avec nous les éléments permettant d’appréhender au mieux son poste, un mode d’emploi étape par étape, méthodique et logique.

Prendre le temps d’observer

Avant toute chose, il faut prendre le temps d’observer son poste et de déceler une présence quasi naturelle des carpes. De très bons indices sont la présence de bordures encombrées par des branches, nénuphars ou autre végétation. Ce sont des abris et des garde-manger naturels appréciés par les carpes où elles peuvent se délecter de larves, insectes ou pousses d’herbes aquatiques dont elles raffolent au printemps notamment. Pour bien aborder son poste, il vaut mieux se munir de lunettes polarisantes qui peuvent faire apparaître des obstacles invisibles en raison des contre-jours.

Sur un coup, le moindre obstacle peut représenter une cache naturelle. Les bordures latérales sont des spots toujours plein de surprises.

L’étape importante du sondage

  • Evaluer la profondeur : Le sondage permet de détecter une profondeur acceptable et propice à la présence de carpes. 50 cm à peine peuvent suffire. Hervé commence par sonder les bordures, autour des obstacles et berges si elles se trouvent à portée de grande canne.
  • Trouver une cassure en bordure: Une cassure représente une différence de fond formant un escalier. Souvent en fonction des vents et des courants, se forme une accumulation d’appâts naturels ou non qui se concentrent en bas de ces cassures. Au naturel, les carpes les longent et mangent tout ce qu’elles trouvent.
  • A distance de grande canne : Il convient de trouver un endroit où les esches pourraient se bloquer naturellement et s’amasser au fil de l’amorçage. Contrairement à une idée reçue, il faut éviter d’exploiter les trous. Souvent s’y accumulent feuilles mortes et autres débris pour finir par former une vase assez mole dans laquelle les esches et amorces finissent par disparaitre. Il vaut mieux pêcher sur les bosses.
pêche carpodrome sondage bordure coups fond

Seul un sondage précis permet de dresser un profil topographique du fond de votre poste.

Stratégie d’amorçage : Multiplier les coups

Hervé amorce le long des cassures de manière très précise afin d’éviter de mettre de l’amorce en haut des escaliers, ce qui serait inefficace. Il prépare alors un coup à droite et un coup à gauche et les amorce régulièrement à l’aide d’une coupelle de scion. Durant la partie de pêche, il peut être amené souvent à refaire des coups, notamment s’il vient à changer d’appâts pour l’amorçage. « Je prévois par exemple un coup à gauche au maïs et quand ça ne mord plus. Dans ce cas, je refais un coup à droite aux pellets. Je ne superpose jamais 2 appâts sur le même coup. »
pêche carpodrome technique coupelle scion

La coupelle de scion permet un amorçage millimétré en termes de précision et de quantité.

Les cas particuliers pour la technique de pêche en carpodrome

  • Le fond descend toujours et on ne trouve pas le plat. Alors il faut amorcer en retrait de 1 m à 1,5 m suivant la pente. Les poissons en concurrence vont faire descendre les esches. Souvent les touches surviennent lorsque l’on met la ligne derrière le point d’amorçage,
  • Il y a une pente continue de gauche à droite ou de droite à gauche. Dans ce cas, on commence toujours la pêche du coté où il y a le moins de fond. Les poissons au fil du temps vont se déplacer dans la pente en suivant les esches qui descendent la pente.
pêche carpodrome stratégies technique bordure

Les gros poissons se méritent, une analyse fine du poste vous permettra de prendre plus de carpes.

Pour aller plus loin

Afin approfondir vos connaissances sur la technique de pêche en carpodrome, n’hésitez à consulter notre site internet garbolino.fr, et en particulier nos pages dédiées à la pêche de la carpe au coup, et suivez nous sur notre chaîne Youtube.

Choix de l’hameçon pour la pêche rapide au coup. Chaque forme et chaque type d’hameçon pour la pêche au coup a une utilité réelle. Les hameçons à longue tige sont sans doute ceux qui sont le plus utilisés par les pêcheurs au coup, ce sont également les plus anciens. Philippe Carton nous indique dans quel cas il recourt à ce type d’hameçons.  

Des hameçons qui font gagner du temps !

On trouve aujourd’hui des hameçons à longue tige mais aux caractéristiques de formes et de diamètres de fer variés, ce qui permet de s’adapter parfaitement aux situations rencontrées. Chez Garbolino, il s’agit de la gamme des Speed Match.  « J’en utilise 3 pour ma part de la gamme Garbolino. Ils possèdent tous un piquant et une longévité exceptionnels, ce qui permet de capturer de nombreuses prises sans les remplacer.Leur longue tige permet de se passer souvent du dégorgeoir et en tout cas facilite son utilisation, un gain de temps réel en compétition. »  

Philippe Carton rencontre très fréquemment des pêches dites rapides, notamment de poissons-chats, il a une nette préférence pour les hameçons à longue tige.

 

Un hameçon pour les esches fragiles : le 2110 BZ

L’hameçon Garbolino 2110 BZ est l’hameçon le plus fin de fer de la gamme. La prise en main est facilitée et sa tige longue et son fer fin permettent d’escher rapidement les vers de vase sans les abîmer. C’est un hameçon parfait pour La pêche des gardons.  
hameçon pêche rapide coup 2110BZ Garbolino

L’hameçon Garbolino 2110 BZ permet d’escher des appâts fragiles sans les abîmer.

 

Un hameçon polyvalent pour la pêche à l’asticot : le 2120 BZ

L’hameçon Garbolino 2120 BZ possède un fer de diamètre moyen et qui s’avère idéal pour les pêches aux asticots de toutes tailles. En fonction de la taille de l’hameçon, on peut aisément doubler ou tripler le nombre d’esches sans nuire au piquant. Sa tige longue permet d’enfiler très rapidement  un asticot si besoin. Vous pourrez en placer un autre à coté ou encore ne pêcher qu’avec un seul si la pêche est rapide. C’est entre autre un excellent hameçon pour la pêche des beaux gardons.  
hameçon pêche rapide coup 2120BZ Garbolino

L’hameçon Garbolino 2120 BZ est très polyvalent, il permet d’enchaîner les captures et excelle sur les pêches à l’asticot.

Un hameçon pour la pêche des poissons-chats et la pêche des gros poissons : le 2130 BZ

Spécialiste de la pêche du poisson-chat, Philippe ne jure que par l’hameçon Garbolino 2130 BZ pour sa pêche. Il s’en sert également pour la pêche des gros poissons. Il permet de placer soit un bouquet de vers de terreau, du maïs, un morceau de crevette; mais aussi des panachés dont sont friands les beaux poissons et les voraces poissons-chats.  

Grâce à sa très longue tige, l’hameçon Garbolino est idéal pour les pêches de poissons-chats…

hameçon pêche rapide coup 2130BZ Garbolino

…Et les pêches de gros poissons !

Le matériel de pêche pour le carpodrome en bordure: quelles spécificités ?

La pêche de la carpe au coup se pratique de plusieurs manières : à la grande canne, au moulinet (pêche au feeder et pêche au pellet waggler), mais il n’est pas toujours utile d’aller très loin du bord. Loïc Pelegry, pêcheur internationale de l’équipe Suisse, partage avec nous son choix de flotteurs pour la pêche de la carpe en bordure.

1. Pêche de la carpe en bordure

« Pêcher la carpe en  bordure, c’est souvent le moyen d’aller chercher un poisson bonus en début ou en fin de pêche en carpodrome, mais aussi un coup à ne pas négliger. C’est une possibilité d’augmenter son rendement durant une épreuve de courte durée. En préparant plusieurs coups durant une épreuve, on s’assure que les carpes passent par l’un ou l’autre. Je prépare donc toujours plusieurs coups de bordure en carpodrome. Un en face de moi et deux coups latéraux, à gauche et à droite, le long des berges. Ce sont parfois des conditions de pêche extrêmes dans un environnement hostile. Le matériel pour la pêche en carpodrome en bordure est très spécifique, à commencer par les flotteurs. Elle exige l’utilisation de flotteurs ultra-résistants. »  

La pêche de la carpe en bordure peut réserver de bien belles surprises !

 

2. Caractéristiques d’un bon flotteur pour la pêche de bordure

  • Un flotteur solide : Je fais confiance aux flotteurs carpe de Garbolino car ils sont tous fabriqués en mousse EVA ou de Rohacel.
 
  • Un flotteur  visible : Malgré la faible distance de pêche, l’environnement peut nuire à la visibilité. Les flotteurs carpe Garbolinos ont toujours déclinés sous 4 voire 5 couleurs d’antennes,  jaune, orange fluo, rouge, verte, voir rose.
 
  • Une forme adaptée : La profondeur est souvent faible, voire très faible en bordure. Le flotteur doit donc être de petite taille et d’une forme adéquate. Les formes oblongue ou boule sont idéales et de surcroît, offrent une meilleure stabilité.
 

3. Les 3 flotteurs préférés de Loïc

 
  • Un flotteur pour les “pêches de rendement” sur un coup propre: J’opte pour Le flotteur Garbolino SP E19, fabriqué en mousse Eva et à fil intérieur. je n’ai aucun doute sur le fait que je pourrai le maltraiter en tirant fort sur les poissons. Je le conseille plutôt avec une petite bouchée d’appâts, en exemple 3 asticots ou un pellet expansé. Le petit truc que j’apporte en plus à ce flotteur est de raccourcir un peu la quille. J’obtiens une mise en place plus rapide.

Flotteur SP E19

   

Flotteur Garbolino SPX 03

   
  • Un flotteur pour les très gros poissons : Le flotteur Garbolino SP X06 possède les mêmes caractéristiques que le précédent mais il est équipé d’une antenne plus forte de 2,5mm. Cette dernière est collée en intégralité sur la quille en fibre et permet de présenter une esche très volumineuse, comme par exemple un gros pellet sur bague ou alors un gros ver de terre pour séduire les plus jolis spécimens longeant les bordures.

Flotteur Garbolino SP X06

Le carpodrome (étang commercial) est apparue bien plus tard sur le continent qu’en Angleterre. On a commencé à parler de carpodrome à la fin des années 1990 en France, avec un boom depuis l’an 2000. En Angleterre, les fameuses Fisheries sont nombreuses et pour certaines très anciennes.

Cette donnée explique en partie de grosses différences d’approche entre la pêche en carpodrome en France et la pêche en fishery. Olivier Wimmer, qui a eu l’occasion de voyager en Angleterre à plusieurs reprises, dresse un comparatif intéressant de ces deux mondes de pêche au coup.

 

Points communs entre carpodrome et fishery

Nos réseaux hydrographiques publics sont aussi riches d’un côté et de l’autre de la Manche. Si les fisheries sont apparus plus tôt au Royaume Uni, c’est pour contenter une masse de pêcheurs de compétition beaucoup plus importante qu’en France. Si la pêche de loisir est très populaire chez nous, en Angleterre, c’est la pêche de compétition qui est une véritable institution. Ce qui a fait, et fait le succès des étangs commerciaux des deux points de vue, c’est:
  • Une désertification des plans d’eau, rivières et canaux publics également.
  • L’invasion du grand cormoran n’y est pas innocente non plus.
  • Canaux, rivières publics sont devenus avec le temps, moins accessibles en automobile pour faire place aux pistes cyclables et s’est produit un rapport de cause à effet.
Moins de pêcheurs au bord de l’eau, moins d’agitation, c’était champ libre à la prolifération de cette espèce piscivore. Loin de moi l’idée de l’accabler de tous les maux et dysfonctionnements, mais ce phénomène ne peut être écarté. Un accès plus difficile, moins de poissons et plus difficiles à capturer, de nombreuses contraintes ont fait que dans une société où chaque minute compte pour ceux qui travaillent, vont à l’école, il a fallu proposer une alternative où le rapport, investissement financier/temps/plaisir, s’équilibre. La pêche en carpodrome avait la voie tracée et libre.

La voie royale pour le développement des étangs commerciaux

Tout comme en Angleterre et ses fisheries, ainsi naquirent les carpodromes en France pour le bonheur de tous. Pris pour une mode durant un temps. L’étang commercial est devenu un phénomène de masse et une autre façon de pêcher. Au départ, on a surtout vu des jeunes s’y mettre, avides de sensations car avec un sac de pellets et une ligne on pouvait « prendre rapidement son pied », mais avec le temps, même les plus anciens y ont pris goût. La pêche en carpodrome a aujourd’hui ses adeptes, ses grandes épreuves et son circuit de championnats, tout comme en Angleterre où on distingue le circuit « Commercial ».

Carpodrome ou fishery, même constat, il est possible de prendre beaucoup de poissons. Avec la bonne approche évidemment, mais sans se ruiner !

Des différences halieutiques entre carpodrome et fishery

Sur le plan halieutique, il y a 2 grosses différences entre la situation française et anglaise, ce qui fait varier les approches. Les fisheries anglaises sont très fréquentées. Dans certaines il y a dans la semaine, ce qu’on appelle des Open Match. Ouverts à tous, jeunes comme anciens s’affrontent et ce, de janvier à décembre. Ceux qui travaillent de nuit, ceux qui travaillent 1 jour sur 2 etc. Les plus anciens à la retraite peuvent venir quand bon leur semble. On trouve de tout. Le weekend est consacré aux grosses épreuves où se déplacent souvent les meilleurs pêcheurs en raison de gains alléchants. Cette fréquentation importante a un impact sur le cheptel.  Des milliers de capture et “release” pour des poissons très éduqués et devenus méfiants avec le temps. Dans ces petits plans d’eau où la compétition alimentaire fait rage, les poissons ont une capacité de croissance limitée. Il n’y a guère que dans les grands étangs et réservoirs que les poissons ont tout le loisir et la nourriture naturelle pour croître en taille et en poids.

Des plans d’eau creusés et aménagés pour la pêche moderne

Au départ, des carpes avaient surtout été introduites. Par contre, très rapidement d’autres espèces ont été introduites afin de pratiquer la pêche toute l’année. Les fisheries ont pour la plupart étaient construites de toute pièce et elles pullulent. On creuse, on donne l’aspect et la forme qu’on souhaite. Puis, on met de l’eau et après quelques mois, c’est prêt à pêcher. Je caricature mais nombreux sont les étangs nés ainsi en plein champ. En France, on a fait avec l’existant. Nos nombreux étangs souvent déjà bien poissonneux. Grâce à une gestion exemplaire, ont vu leur cheptel de carpes grossir en nombre. On y trouve donc des poissons de belle taille, très belle taille qui cohabitent avec des plus jeunes. Nos carpes sont plus grosses, c’est un fait, plus combatives, parfois moins méfiantes aussi. Pour le moment, il n’y a pas de cohabitation ou très peu, avec d’autres espèces. La pêche en carpodrome s’étale de mai à fin octobre environ, période d’activité pour ce poisson.

L’exemple d’un complexe anglais, un des nombreux étangs du complexe de White Acres. Notez le nombre de postes et toutes les techniques autorisées. Un modèle de carpodrome

Différence d’approches techniques

Carpodrome français et fishery anglaise, la pêche ne s’y pratique pas de la même façon. Du printemps à la fin de l’été, les carpes sont la cible en Angleterre, mais il n’est pas rare que les bourriches soient complétées par des brèmes, des carassins et aussi par le fameux F1 qui fait doucement son apparition en France. C’est un poisson sport, un hybride entre une carpe et un poisson d’ornement. Il ne peut se reproduire et ne croître que jusqu’à 3 ou 4 kg maximum. Mais il fait le bonheur de tous ceux qui maîtrisent sa pêche. En France, seules les carpes sont comptabilisées dans les épreuves « carpodrome».

Grosse carpe dans un carpodrome en France…

F1, carpes et tout venant dans les fisheries !

Mais aussi des poissons blancs et des carnassiers dans les fisheries, de quoi pêcher toute l’année !

La pluralité d’approche de nos amis anglais

En Angleterre, la pêche est dite « libre », c’est-à-dire qu’on peut pratiquer aussi bien à la grande canne, qu’à l’anglaise ou encore au feeder. Chez nous, nous autorisons seulement la pêche à la grande canne. La configuration de nos étangs explique cela. Dans l’hexagone, les berges sont relativement linéaires et d’allure artificielle et on tente d’optimiser la superficie au maximum. Au Royaume-Uni, la végétation a sa place. Beaucoup de formes sont les fameux Snake Lake (étang en forme de serpent). On trouve certains sous forme des canaux, de plus larges parsemés d’ilots, etc. Un ponton permet aux pêcheurs de s’installer tous les 10 mètres environ.

Un exemple de fishery avec des pontons installés tous les 10 mètres environ. Les postes aménagés pour pratiquer toutes les pêches.

 

Différences d’approches stratégiques

Ces façons de faire impliquent des différences de stratégies de pêche. Au regard de la méfiance des poissons, les anglais ont pour habitude d’attaquer prudemment et de construire leurs coups. Il leur arrive fréquemment de combiner pêche au method feeder, pellet waggler, grande canne, bordure, pêche de surface. Concernant la pêche à la grande canne et la pêche de bordure qui nous sont communes, ils pêchent beaucoup plus fin et léger au niveau de leurs montages de lignes, mais aussi en matière d’élastique.  

Des élastiques en moyenne beaucoup plus fins en Angleterre.

    Chez eux, une carpe de 5 kg est un gros poisson déjà. En France, on parle de spécimens ou de grosses carpes à partir de 8/10 kg. Je ne veux pas dire par là que nous autres français pêchons « grossier », mais nos montages de lignes sont adaptés à nos poissons, qui sont par endroit de véritables brutes.

Une approche plus light pour nos amis anglais

En Angleterre, les corps de ligne flirtent entre 14 et 18/100ème alors qu’en France, c’est entre 18 et 25 aux beaux jours. Les flotteurs sont également en rapport dont le rapport poids/diamètres de l’antenne, plus léger et plus fine en Angleterre tel que le prouve cette gamme de flotteurs dédiés. Il en est de même pour les hameçons dont la taille et le diamètre de fer sont considérablement plus important en France. Nous utilisons les mêmes appâts : Pellets, maïs, vers de terre, asticots, pâte à escher.  

Des poissons parfois plus petits mais surtout plus éduqués, obligent les pêcheurs anglais à adapter leur matériel et leur approche.

    Encore une fois, la différence se joue au niveau des quantités. Ce n’est pas un hasard si la coupelle de scion est née en Angleterre ou encore le method feeder. Ces deux techniques meurtrières permettent de pêcher dans un mouchoir de poche avec juste la quantité d’appâts nécessaire. A contrario, nous utilisons peu d’amorce dans nos carpodromes alors que les anglais en font grands usages. Ils utilisent beaucoup le Luncheon Meat aussi, qui apparaît doucement en France. Preuve que les poissons anglais ont eux aussi des goûts culinaires différents.

Les voyages forment les pêcheurs, après la France, l’Angleterre, Olivier vous emmènera en Belgique et en Italie …

   

La pêche au coup à la grande canne se pratique avec une bannière courte (distance entre le flotteur et le scion) c’est l’élastique intérieur qui amortit cette relative raideur. L’hameçon doit donc être judicieusement choisi pour remplir son rôle parfaitement et éviter les décrochages notamment. Sébastien RENARD vit dans une région où les parcours à beaux poissons sont nombreux. Brèmes, carassins, tanches l’obligent à utiliser des hameçons appropriés adaptés aux esches qu’il emploie. Il nous livre ses conseils pour pêcher efficacement.  

Beau temps et gros poissons, les pêcheurs du sud de la France sont gâtés

 

Pêche de la brème à la grande canne 

  « La brème apprécie des panachés d’appâts. Les combinaisons d’esches idéales se composent de bouquet de vers de vase – asticots – pinkies – vers de terreau. Je m’oriente donc sur une forme d’hameçon arrondie me permettant d’installer plusieurs esches sur mon hameçon sans nuire à son piquant. Pour les brèmes de petite taille, j’utilise les hameçons Garbolino Round Bend 2220 NI de taille 14 à 18. Si les brèmes sont très mordeuses ou de plus belle taille, j’opte pour un hameçon Garbolino Round Bend 2230, de la même famille que le précédent, mais avec un diamètre de fer plus important qui le rend plus solide encore. »  

La pêche à la grande canne exige une adéquation entre la taille de l’élastique et le choix de l’hameçon

 

Pêche du carassin et de la tanche à la grande canne

  « Carassins et tanches sont des poissons combatifs qui eux aussi affectionnent les belles bouchées d’appâts. Un hameçon costaud et donnant une bonne emprise est nécessaire.  C’est pourquoi j’utilise les hameçons Garbolino de la gamme Wide Gape : Ils possèdent une large ouverture mais aussi une pointe rentrante me permettant encore une fois de proposer des panachés d’appâts tel que maïs/vers de terreau. Les tanches en raffolent. En fonction de la taille des poissons, j’opte soit pour un hameçon Garbolino Wide Gape 2310 ou 2320. Même les gros carassins de ma région n’arrivent pas à les faire plier. “  
carassins pêche hameçon coup gros poisson carpe sud de la France

Une bourriche typique de gros carassins du sud de la France

  “Ces hameçons me servent aussi bien pour la pêche à la grande canne, que pour la pêche à l’anglaise ou la pêche au feeder. C’est dire à quel point ils sont solides. »
anglaise epuisette pêche hameçon coup gros poisson carpe sud de la France

Sébastien pratique également à l’anglaise et au feeder, il aura l’occasion de revenir sur le sujet

 

Retrouvez Sébastien sur la chaîne YouTube Garbolino pour un tutoriel sur le choix des hameçons pour la pêche au coup des gros poissons à la grande canne :

Choisir votre hameçon pour la pêche à l’anglaise. La pêche à l’anglaise se pratiquant à bonne distance du bord, elle induit des ferrages relativement appuyés. S’adressant aussi parfois à de beaux poissons, il convient d’utiliser des hameçons à la forme et au piquant adapté. Ludovic LAZARETTI, Champion de France de Pêche au Moulinet 2017 nous indique les 4 références d’hameçons Garbolino qu’il utilise. Grâce à ses conseils, vois pourrez facilement choisir le bon hameçon pour la pêche à l’anglaise.

Hameçons à large ouverture pour la pêche anglaise

« Pour la pêche à l’anglaise, que je pratique soit avec un montage fixe ou avec un montage coulissant, j’utilise uniquement des hameçons à large ouverture. Ils acceptent les beaux bouquets d’esches tout en conservant un excellent piquant et aussi une bonne tenue du poisson. J’opte pour 2 références dans la gamme Garbolino Round Bend et 2 références dans la gamme Garbolino Wide Gape. Les premiers ont une forme arrondie mais une pointe droite, les seconds possèdent une pointe rentrante. Cette panoplie me permet de pêcher aussi bien les petits, que les moyens ou encore les très gros poissons sans aucun risque que l’hameçon ne s’ouvre sous l’impulsion du ferrage ou en ramenant une belle prise.»
Ludovic LAZARETTI

4 références d’hameçons pour coller à chaque situation

 
  • Hameçon Garbolino 2220NI Fine Match / Round Bend : C’est la référence que Ludovic emploie pour les petits poissons (gardonneaux, ablettes, petites plaquettes) sur des pêches plutôt techniques, au vers de vase ou pinky. Les bas de ligne mesurent alors 15cm et 20cm et la taille des hameçons est comprise entre 20 et 16. Ils sont tous montés avec du nylon Garbolino Super Soft en 8°° et 9°°.
  Vidéo de présentation de l’hameçon 2220 NI Fine Match / Round Bend par Stéphane Pottelet
    • Hameçon Garbolino 2230BZ Fine Match / Round Bend : Ces hameçons sont plus adaptés à des pêches de gardons de taille moyenne ou pour des plaquettes difficiles que Ludovic recherche avec un bouquet de vers de vase, pinkies ou asticots. Les bas de ligne mesurent cette fois 20cm et 30cm. La taille des hameçons va du 20 au 14. Ils sont tous montés avec du nylon Garbolino Super Soft en 10°° et 12°°.

Vidéo de présentation de l’hameçon 2230BZ Fine Match / Round Bend par Stéphane Pottelet

    • Hameçon Garbolino 2320BZ Medium Match / Wide Gape : Ces hameçons s’adressent à des pêches de gros poissons, mais tâtillons. Ludovic s’en sert pour escher de gros asticots ou des vers de terreaux dont les brèmes et carassins raffolent. Ces hameçons sont très efficaces aussi sur des pêches intensives de beaux gardons. Les bas de ligne mesurent 20cm et 30cm. La taille des hameçons va du 20 au 12. Je les monte sur du nylon Garbolino Super Soft de 12°°et 14°°.
Vidéo de présentation de l’hameçon 2320BZ Medium Match / Wide Gape par Stéphane Pottelet
  • Hameçon Garbolino 2330BZ Power Match / Wide Gape : Ce sont les hameçons les plus costauds qu’utilise Ludovic. Destinés aux pêches de gros poissons : brèmes, carassins et surtout carpes, quand il faut réaliser de grosses bourriches, tirer sur les poissons ou employer des esches volumineuses type maïs, terreaux ou plusieurs asticots. Les bas de ligne mesurent 30cm et la taille des hameçons est compris entre 18 et 12, greffés sur du nylon Garbolino Super Soft en 16°° et 18°°.
Vidéo de présentation de l’hameçon 2330BZ Power Match / Wide Gape par Stéphane Pottelet      

La pêche au feeder est de plus en plus populaire. Le method feeder est une approche simple et efficace, idéale pour débuter. Le method feeder est un type d’amorçoir particulier qui englobe l’hameçon et donc l’esche, les liant intimement au fond de l’eau. Cette approche permet entre autre de pêcher au ras d’obstacles et îlots. Lionel SCHAEFFER, grand spécialiste de la pêche au feeder nous livre un montage de base pour bien débuter au method feeder. Un montage feeder simple, efficace et qu’il utilise depuis toujours.

Le method feeder plat

“Lorsque j’ai découvert la pêche au method feeder en 2000, les method feeder ou amorçoirs étaient des pelotes autour desquels on agglomérait l’amorce. Le bas de ligne certes déjà court, pendait par contre à l’extérieur. Grâce à Internet, j’ai découvert en Angleterre et commencer à utiliser les method feeder plats. La révolution suivante, encore une fois britannique, nous vient d’un pêcheur Garbolino Neil Machin, inventeur d’un moule permettant d’agglomérer facilement et uniformément l’amorce sur le feeder et d’obtenir une aérodynamique régulière optimisant les lancers.”

On positionne l’esche dans le fond du moule qu’on recouvre de pellets ou d’amorce

On presse le method feeder dans le moule

GARBOLINO, INVENTEUR DU MOULE A METHOD FEEDER

Montage method feeder : Aller au plus simple

Le montage pour le method feeder le plus simple a toujours eu mes faveurs. Le feeder coulisse librement sur le nylon provenant du moulinet et vient buter au bas sur une perle connecteur. Son rôle est de protéger l’unique nœud de la ligne et de raccorder le bas de ligne (ou le remplacer rapidement le cas échéant). Un seul nœud permet de réduire les points de ruptures lors des combats. Avec un montage aussi simple le poisson se ferre tout seul.

Seul accessoire nécessaire : Une simple perle-connecteur

La perle protège le noeud de raccord (un noeud Palomar) et relie le bas de ligne qu’il est facile de remplacer en cours de pêche si besoin.

Bas de ligne pour la pêche au method feeder

Un bas de ligne de 10 cm est idéal pour ce type de montage, car plus long le poisson peut se rendre compte du piège et recracher l’esche avant que l’auto ferrage ne fonctionne. Pour les poissons plus petits, carpeaux ou petits carassins, il ne faut pas hésiter à raccourcir ce bas de ligne pour ne garder que 6 à 8 cm pour assurer le ferrage automatique.

 

Nylon pour la pêche au method feeder : Quel diamètre choisir

– Pêche au method feeder en hiver : 22/100ème  sur le moulinet pour la pêche de poissons blancs ou de petites carpes + un bas de ligne de 14 à 18/100ème.

– Pêche au method feeder en été : 25/100ème sur le moulinet + un bas de ligne de 20 à 22/100ème.

Nouvelle gamme de nylons Garbolino pour toutes les pêches au coup

Retrouvez tout le nécessaire de montage pour pratiquer la pêche au method feeder :

Moule pour method feeder
ATTACHE RAPIDE POUR METHOD