Archives des peche au coup - Garbolino
Menu
Home Tags Posts tagged with "peche au coup"

peche au coup

0 12

Il n’est pas toujours nécessaire de pêcher au coup très loin du bord pour réussir de belles bourriches. Petits, moyens et parfois gros poissons se tiennent aussi dans la bordure. Voici comment aborder la pêche de bordure des poissons blancs.

La pêche de bordure à la canne télescopique

Selon les saisons et les parcours, il est possible de réaliser de très belles pêches de petits poissons à quelques encablures du bord. Une canne télescopique équipée d’un scion plein en carbone convient alors parfaitement. Elle permet une mise en place rapide de la ligne et du flotteur, le ferrage est réactif et on peut alors enchainer les captures d’ablettes, gardonneaux à un rythme régulier. Une canne télescopique de 3 à 5 mètres est largement suffisante pour pratiquer une pêche de surface ou entre deux eaux. Un flotteur court au niveau de la quille tel que le SP S12 est parfait pour ce style de pratique. Un hameçon fin de fer permet de garder un appât bien vivant, le modèle 2110 avec sa longue tige permettra en prime un décrochage rapide des prises. L’amorçage se voudra léger mais fréquent, c’est le rythme et la régularité qui conditionnera la réussite de la partie de pêche.

La pêche en bordure à la canne télescopique peut être très productive

La pêche de bordure à déboiter

L’emploi d’une canne à emmanchements courte, de 5 à 7 mètres, équipée d’un élastique intérieur permet cette fois de pêcher sur le fond à la recherche de ces poissons qui apprécient les bordures où peut s’accumuler de la nourriture naturelle. En canal, le sondage est important et permet de déterminer des dénivelés qu’il faut prospecter en priorité. Idem en étang et en lac où les petites déclivités sont des postes susceptibles de plaire aux gardons, petites brèmes, perches. L’amorçage doit alors être aussi précis que le sondage après avoir repéré un fond aussi plat que possible. L’idéal est donc de recourir à la coupelle d’amorçage pour déposer quelques boulettes d’amorce. Il est inutile de tomber dans l’exagération, les poissons se tiennent souvent là naturellement et il s’agit de les exciter. Les touches sont délicates et un flotteur équipé d’une antenne métallique est de rigueur. Pour l’hameçon, un hameçon moyennement fort et même de petite taille, permettra de mettre au sec un éventuel poisson bonus. Le 2100 sera parfait en combinaison avec un élastique intérieur fin tel que le  Latex de 0.6mm.

Le sondage est une étape primordiale

En canal, la pêche dite à mi-distance est un coup à ne pas négliger

La pêche au kit

A mi-chemin entre la pêche à la télescopique et la pêche à déboiter, il est possible de pêcher à distance de kit, avec une ligne plus courte que la longueur de ce dernier, mais sans déboiter. Cette approche efficace car plus rapide, exige de placer son rouleau à déboiter à une longueur idéale et de bien jauger la tension de l’élastique intérieur. Après ferrage, la canne est ramenée à soi et sur le rouleau pour faire levier.

Démonstration en vidéo avec Olivier WIMMER, sous la pluie :

 

 

pêche au blé au coup

Après la pêche au chènevis, nous vous proposons de découvrir la pêche au blé au coup à la grande canne. Cette graine est utilisée depuis des lustres, mais un peu tombée aux oubliettes. Encore une fois, Sébastien Lengagne a troqué sa canne à pêche au feeder pour une grande canne et nous fait profiter de ses astuces pour la pêche à la graine en rivière.

Préparation d’un coup au blé

Le blé n’étant pas présent naturellement dans nos eaux, tout comme le chènevis, il est nécessaire de préparer son coup au préalable. Après avoir bien repéré le poste adéquat, au courant et fond réguliers ; Sébastien l’amorce 3 à 4 jours avant sa partie de pêche en jetant quelques poignées de blé cuit en amont de la coulée. Le bruit de la distribution et le tapis qui se forme va intéresser tous les poissons blancs des environs, surtout brèmes et gardons. Sébastien suggère de mixer chènevis et blé à parts égales pour l’amorçage si vous souhaitez plutôt sélectionner les gardons.

Pêche au blé au coup

Sébastien prépare toujours un mix de graines

La Cuisson du blé

La préparation du blé est primordiale mais exige moins d’attention que le chènevis car il est plus dense et tient mieux à l’hameçon.

  • Tremper le blé deux heures à l’eau très chaude puis le rincer, cela épure les éventuels pesticides employés,
  • Puis tremper le blé une nuit complète à l’eau bien chaude,
  • Faites-le cuire jusqu’à éclatement,
  • Procéder à un rinçage et placer le dans une eau à température ambiante

Grâce à cette méthode de préparation, on obtient une légère fermentation qu’on va stopper en stockant le blé au frais. Un blé fermenté légèrement est bien meilleur. Ce blé va servir à l’amorçage et l’eschage.

Pêche au coup pêche au blé au coup

Le montage de la ligne pour la pêche au blé au coup

Sébastien pratique en rivière et se sert d’un flotteur en forme de boule qui lui permet de bien tenir sa ligne dans le courant et de ménager des aguichages, tirés-relâchés, très efficaces. Son flotteur favori est le SP M43 qu’il utilise dans des poids entre 3 et 8gr. Très stable grâce à sa quille métallique, son antenne creuse permet de bien supporter le poids d’un grain de blé. La plombée est étalée afin de reproduire la chute naturelle d’un grain de blé que Sébastien prend soin de propulser à la fronde à raison d’une dizaine de grains toutes les 3 coulées. Pour escher facilement et rapidement son grain de blé, Sébastien recours à un hameçon de 16 de forme Crystal et à longue tige.

Flotteur pêche au coup

Sébastien ne jure que par le flotteur SP M43 pour toutes ses pêches en rivière

pêche au blé au coup pêche au blé au coup

La pêche au blé au coup vous apportera de très belles bourriches ! Gros gardons et brèmes n’y résistent pas !

 

Garbolino, bien équipé on est plus fort !

Retrouvez toutes nos nouveautés sur notre site !
Rejoignez notre communauté de passionnés sur nos réseaux sociaux Facebook et Instagram !

flotteur en titane Garbolino

> Nouveautés 2022 Pêche au coup – Notre sélection <

L’expérience, le partage et l’ingéniosité sont sources de performances. Chez Garbolino, nous avons toujours voulu mixer ces qualités pour vous proposer un matériel toujours plus innovant et fiable pour vous rendre la pêche plus facile. Si elle l’est parfois d’apparence, la pêche au coup possède de nombreuses facettes et peut s’avérer parfois très technique.

Ainsi, non seulement en matière de matériel mais aussi avec l’aide de Nos Champions maison, de nos spécialistes et partenaires experts, nous vous proposons une aide précieuse pour débuter ou vous perfectionner aussi bien sur la pêche au Feeder, en Carpodrome, à l’anglaise, à la bolognaise ou à la grande canne au bord de l’eau mais aussi comme c’est dans l’air du temps par l’intermédiaire de tous nos supports ludiques : La chaine YouTube Garbolino France et notre site internet www.garbolino.fr qui fourmillent de trucs, astuces et conseils relayés par nos réseaux sociaux, Facebook et Instagram sur lesquels vous pouvez suivre toute l’actualité en live de la marque.

Nous sommes donc heureux de vous présenter notre gamme 2022 riche en nouveautés pour la pêche au coup, fruit de l’expérience terrain, couplée à l’ingéniosité de nos ingénieurs produits. Nos objectifs communs : rendre la pratique de notre sport/loisir plus accessible, plus agréable, plus confortable et ludique.

 

Vêtements de pêche été / hiver

Découvrez notre gamme de vêtements de haute qualité créés à partir des meilleurs matériaux, une gamme au design moderne et épuré conçue pour s’adapter au fil des saisons. Des vêtements pratiques et fonctionnels conçus par des champions du Monde et d’Europe, qui aident les pêcheurs à performer au mieux de leurs capacités quelle que soit les conditions météorologiques.

nouveautés 2022 pêche au coup

été comme hiver, sortez belles et beaux et bien couverts

Kits de grande canne au coup SKY 

Les kits SKY sont une toute nouvelle génération de kits orientés CARPODROME. Les kits SKY de coloris gris nuage pourront déjouer la méfiance des poissons les plus éduqués. Ils feront mimétisme avec leur environnement et permettront de passer Incognito. Disponibles pour les modèles de mandrin standard et Big Bore !

nouveautés 2022 pêche au coup

Les Kits Sky offrent le maximum de discrétion

 

Nouveautés 2022 pêche au coup: Têtes d’épuisettes

La nouvelle et très large gamme de têtes d’épuisette Garbolino dispose d’un ingénieux bloc tête exclusif Garbolino. Ce design épuré dure dans le temps grâce à des matières rigoureusement sélectionnées. Ces nouvelles têtes d’épuisette sont plus légères pour une maniabilité améliorée.

nouveautés 2022 pêche au coup

Textile, rubber, nylon, poissons moyens à spécimens, pas moins de 12 nouveaux modèles de têtes d’épuisette

Nos nouveautés pour la pêche au coup vous ont plu ? Découvrez aussi nos nouveautés 2022 pour la pêche de la truite et des carnassiers, lien ici.

0 232
pêche du gardon au chènevis

La pêche au chènevis est une pratique ancestrale et fait figure de base de la pêche au coup en France. Le chènevis, c’est la graine préférée des gardons et sa pêche peut se pratiquer aussi bien en canal, qu’en étang ou en rivière. Sébastien LENGAGNE n’est pas seulement un expert du feeder. En bon natif du Pas-de-Calais qu’il est, il maîtrise aussi cette technique qui se pratique à la canne, télescopique ou à emmanchements. Il vous partage ses astuces sans retenue pour la pêche du gardon au chènevis en rivière.

Préparer son coup à l’avance

La pêche au chènevis est une pêche d’accoutumance. En effet, cette graine n’est pas présente naturellement dans nos eaux et il convient donc d’y habituer les poissons pour espérer les décider à mordre. Graine du chanvre, le chènevis est véritablement addictif pour les gardons qui y trouvent tous les nutriments dont ils ont besoin.

Lorsque Sébastien a trouvé un poste qui lui convient, il le prépare à l’avance. « Je me contente de lancer quelques poignées de graines cuites quelques jours à l’avance, 3 à 4 jours, de manière à rassembler les poissons sur mon coup. » En fonction de la distance de pêche, Sébastien jette les grains à la main ou à l’aide de sa fronde.

La pêche du gardon au chènevis en rivière

Comme souvent pour la pêche au coup, le rythme d’amorçage est la clef !

La cuisson du chènevis

Sébastien distingue deux tailles de graines. « J’utilise de gros grains dits monstres pour placer à l’hameçon. Pour l’amorçage, j’utilise un grain plus petit et aussi meilleur marché. »

Si ce dernier ne nécessite pas d’attention particulière, la cuisson du grain placé à l’hameçon mérite une attention particulière pour qu’il tienne parfaitement puisqu’on pratique une pêche à déboîter.

La cuisson du chènevis étape par étape

  1. Tremper le chènevis pendant 48 h dans un récipient transparent et l’exposer à la lumière et éviter les ultra-violets pour que la graine ne cuise pas. Cela empêche aussi les germes de sortir. Sébastien les trempe sous une fenêtre filtrant les UV. Cela permet à l’eau de trempage de garder une chaleur constante mais pas excessive.
  2. Après ce trempage, de nombreux germes sont déjà sortis. Il faut rincer les graines à l’eau chaude puis mettre à chauffer un récipient et attendre qu’il soit bien chaud. A feu doux et dès que celui-ci est à température y verser les graines et l’eau chaude. Cela évite le problème de cuisson trop rapide. Il faut maintenir une surveillance continue et éviter l’ébullition à tout prix. Pour, d’une part, éviter la cuisson des germes, et d’autre part, éviter la formation de cloquage d’eau qui aurait pour effet de continuer la cuisson des germes (ceux-ci restant dans leur jus de cuisson).
La cuisson du chènevis

La cuisson du chènevis est primordiale

3. La cuisson est prête dès que les graines (en l’état claires) prennent une couleur plus sombre. Il faut alors prendre le récipient et verser de suite de l’eau froide et répéter ce processus deux ou trois fois pour que la cuisson soit totalement arrêtée. N’utilisez ni passoire, ni égouttoir qui risquent d’endommager les germes.

4. Pour s’assurer de la bonne cuisson, prendre une graine entre le pousse et l’index et l’écraser. Elle ne doit pas partir en purée farineuse !

Voici comment Sébastien attache la graine de chènevis

Parfois, en ne plaçant que le germe, Sébastien décide des poissons récalcitrants

Amorçage au chènevis en rivière pour la pêche du gardon

En cas de fort courant, comme c’est le cas dans sa région d’adoption, la Somme, Sébastien utilise aussi de l’amorce. « J’emploie la fameuse amorce Deux Coqs, une base riche en graines telles que coriandre, fenouil et chènevis évidemment mais aussi chapelure. Cette amorce me sert de liant et j’y introduit bien sûr une grosse quantité de graines cuites. » Sébastien s’assure ainsi un garde-manger constant qui va intéresser les plus gros poissons.

Chènevis pour gardon

Amorce à base de farines et grains de chènevis ne sont pas incompatibles, bien au contraire

Montage de la ligne pour la pêche du gardon au chènevis

La cuisson du chènevis parfaite et maîtrisée de la graine permet à Sébastien de pêcher dans des courants vifs et avec des montages lourds. Si en eaux calmes, il recourt à des montages assez légers, ici dans la Somme, ses montages portent entre 4 et 8gr. Ceci ne l’empêche pas, bien au contraire, d’enregistrer une très belle cadence de touches et de réaliser de belles bourriches.

  • Le choix du flotteur : Sébastien est un fan du flotteur SP M43. « Sa forme boule, sa longue quille métallique et la position idéale de son œillet lui octroie une tenue parfaite dans le courant. Son antenne creuse résiste au courant et reste visible en toutes circonstances. Il indique les touches à merveille. »

grâce à l’excellente tenue de son chènevis, Sébastien parvient à pêcher avec des montages lourds, mêmes très lourds si besoin!

  • Le choix de l’hameçon : Sébastien préconise un hameçon à longue tige qui va permettre un eschage plus rapide du grain de chènevis. La pointe est bien dissimulée dans le grain et le ferrage toujours efficace. « J’utilise l’hameçon 2110BZ en eaux calmes de 18 à 20 et l’hameçon 2120 en rivière de 16 à 18. Je ne suis pas à l’abri de piquer un ide ou un barbeau et le 2120 est légèrement plus fort de fer. »
Prises au chènevis en rivière

l’hameçon à longue tige permet d’attacher facilement le grain de chènevis et favorise le décrochage des prises

L’action de pêche

Sébastien démarre toujours en réglant sa ligne à ras du fond. Ce sont les poissons et la qualité des touches qui décident ensuite du réglage. Si sa ligne « passe » trop vite dans le courant et que les touches sont trop rapides, il va augmenter le fond centimètre par centimètre jusqu’à obtenir le bon réglage. En rivière, le courant a tôt fait d’emporter les grains de chènevis. Il est donc important d’agrainer régulièrement en amont de la coulée pour maintenir les gardons sur le coup.

Avec les conseils de Sébastien, finis les problèmes de cuisson du chènevis et à vous les belles bourriches !

Les jolis gardons raffolent du chènevis

Les jolis gardons raffolent du chènevis

La pêche du gardon au chènevis

Retrouvez encore plus d’astuces sur notre chaine Youtube Garbolino France.

Montage des hameçons pour la pêche au coup

L’association nylon et hameçon conditionne la réussite du montage et de votre partie de pêche. Le parfait équilibre entre la force du fer de l’hameçon et le diamètre du nylon associés est la clef de la réussite. Après une visite dans sa boîte à bas de ligne, Stéphane Pottelet vous propose ces tableaux récapitulatifs qu’il vous suffit d’imprimer pour les avoir près de vous durant vos séances de montage. Suivez les conseils d’un champion du monde et vous ne pourrez plus vous tromper pour le montage des hameçons pour la pêche au coup.

Hameçons pour la pêche au coup des petits poissons, poissons blancs

La série 21 des hameçons Garbolino représente ce qui se fait de plus fin en matière de fer. Ces hameçons à longue tige permettent un eschage facile des appâts les plus délicats et aussi un décrochage aisé et rapide des prises. Leur ouverture est très faible.

→ Une exception dans cette gamme, c’est le 2130 BZ qui est un hameçon à longue tige mais fort de fer, le must pour les pêches rapides de beaux poissons et de poissons-chats également.

La série 21 des hameçons fins de fer

Hameçons arrondis pour la pêche au coup des poissons blancs

La série 22 des hameçons Garbolino propose une tige plus courte que la série 21 et une forme plus arrondie offrant une ouverture moyenne. Elle permet d’escher des appâts plus volumineux ou encore des panachés d’appâts vivants. Ils sont tout indiqués pour toutes les pêches de fond délicates ou non, en étang ou canal. L’épaisseur du fer va crescendo dans la série, ce qui vous permet de bien coller à la pêche du jour.

Hameçons 22

La série 22 des hameçons Garbolino, pour les pêches de fond

Hameçons à large ouverture pour la pêche des beaux poissons

La série 23 des hameçons Garbolino possède une large ouverture. C’est l’hameçon type pour les pêches fortes au coup à la grande canne, mais aussi à l’anglaise et au feeder. Leur forme permet de proposer de beaux bouquets d’esches. Et assure également une excellente tenue des beaux et combatifs beaux poissons y compris à grande distance.

Montage des hameçons pour la pêche au coup

La série 23 des hameçons Garbolino

Hameçons extra-larges à bec d’aigle

Avec la série 24 des hameçons Garbolino, on franchit un seuil en matière de solidité. Ces hameçons larges, voire extra-larges pour les 2430 et 40 et sans ardillons ont été étudiés pour la pêche de la carpe au coup en carpodrome. En fonction des séries, il est possible d’escher des pellets expansés, de la pâte. Mais aussi de grosses bouchées d’esches naturelles sans nuire au piquant de l’hameçon ou à la tenue de la prise.

Hameçons pour la pêche au coup 24

La série 24 des hameçons Garbolino pour la pêche en carpodrome

Hameçons extra-larges à bec d’aigle et œillet

Dans la série 24 + et le 2563 des hameçons Garbolino, ces références particulières possèdent toutes un œillet. Ce dernier favorise le montage au cheveu notamment et les indique pour les pêches de gros, voire très gros poissons, y compris les spécimens pour le musclé 2563. Ils possèdent tous une ouverture XXL. Elle assure une parfaite prise en toutes circonstances que vous recouriez à la grande canne, à l’anglaise ou au feeder.

Montage pêche au coup

Hameçons 24+ et 2563 pour les pêches très, très fortes à la canne ou au moulinet

Retrouvez la présentation de l’ensemble de la gamme des hameçons Garbolino sur la chaîne YouTube Garbolino France. Une aide supplémentaire pour la confection de vos montage des hameçons pour la pêche au coup.

pêche à la bombe de la carpe

Ne vous fiez pas trop à l’intitulé de cette technique de pêche de la carpe ; il s’agit d’une expression empruntée à l’anglais qu’on pourrait traduire par pêche au plomb. Cette méthode est à la pêche au feeder ce que la Pêche au pellet waggler est à la pêche à l’anglaise. On y joue avec la curiosité des carpes pour les contraindre à se précipiter sur l’appât qui orne l’hameçon. Comment pratiquer la pêche à la bombe de la carpe ?

La pêche à la bombe de la carpe, une approche à elle-seule ou complémentaire

La pêche à la bombe peut se pratiquer en toutes saisons. On recourt au plomb lorsqu’il est nécessaire de stopper la distribution d’amorce via un method feeder ou un amorçoir conventionnel après avoir déjà créer un tapis d’appâts. Le plomb prend la place du feeder via l’émerillon à agrafe et est propulsé sur le coup à la même distance que l’amorçoir. Le plomb pèse entre 10 et 40gr selon la distance à atteindre et sous la tension du scion, les touches se déclenchent de la même façon.

C’est une technique redoutable en fin de saison quand les températures chutent et qu’il faut réduire la quantité d’appâts. Mais en été, la pêche à la bombe est aussi un parfait complément à la pêche au pellet waggler. En effet, à force d’agrainer des pellets de gros diamètres, il arrive que les carpes gagnent le fond. Et ceux, pour s’en repaître et c’est là qu’il faut alors les cibler.

pêche à la bombe "au plomb"

La pêche au plomb peut se pratiquer exclusivement ou en alternance avec d’autres techniques. Comme le feeder classique ou la pêche au pellet waggler.

pêche à la bombe de la carpe

On agraine, on lance, on agraine, on lance

Lors de sa chute, le plomb-bombe provoque un bruit caractéristique source de vibration. Lorsque les carpes sont actives et donc que le coup a été bien préparé, la touche intervient seulement quelques secondes après que le montage ait heurté la surface ; signe que la carpe a suivi et saisi le pellet lors de sa progression vers le fond. Il est donc impératif de relancer la ligne fréquemment, toutes les deux minutes environ pour que le stratagème fonctionne.

L’approche s’apparente vraiment à la Pêche au pellet waggler : On agraine 3 à 4 granulés à la fois, on lance le plomb dans le cercle d’arrivée des pellets, on agraine à nouveau de manière continue et on renouvelle l’opération. Une vraie rythmique à observer mais qui conditionne la réussite de cette pêche active. Pour rester aussi précis que possible, attention à ne pas pêcher trop loin, entre 20 et 30 mètres, c’est largement suffisant.

Pas trop loin pour être précis et l’agrainage doit être intensif.

pêche à la bombe de la carpe

N’hésitez pas à booster vos pellets avec un additif liquide, les carpes les suivront à la trace.

Matériel léger

La distance de pêche permet d’utiliser des cannes feeder courtes, particulièrement agréables car plus légères et faciles à manier. Couplées à un moulinet de taille 3 à 4000, elles rendent la technique plus agréable au regard du nombre de lancers nécessaires qu’il faut multiplier. Ces cannes possèdent des actions douces, elles « encaissent » beaucoup mieux les touches parfois très franches et marquées. Et, également les ferrages appuyés. Le combat n’en est que plus palpitant aussi puisque le matériel est très sollicité. Un modèle de 3 à 3,30m est idéal. La puissance du scion en carbone importe peu puisque les touches sont rarement délicates, mais doit être calqué sur le poids du plomb employé pour conserver le maximum de précision. 1,5 à 2Oz sont parfaits.

10 ou 11 pieds soit 3 ou 3,30 mètres sont suffisants.

Relancer toutes les deux à trois minutes est primordial, le matériel est extrêmement sollicité.

Le montage pour la pêche à la bombe de la carpe

Si vous changez d’option en cours de pêche pour passer au plomb, un montage feeder à potence ou inline si vous utilisez celui de votre method feeder, conviennent aussi bien l’un que l’autre. Assurez-vous simplement d’utiliser un système interchangeable. En tous les cas, le montage pour la pêche à la bombe est simplissime. Le plus délicat est de déterminer la longueur de bas de ligne utile qui est déterminée par la vitesse à laquelle la touche se produit. Si les poissons stagnent au-dessus du fond, préférez un bas de ligne compris entre 80cm et 1 mètre. Si la touche intervient plusieurs secondes après que le plomb ait atteint le fond, réduisez sa longueur à 60 voire 40cm.

L’émerillon à agrafe permet de basculer rapidement du plomb au feeder par exemple.

 

Les appâts

Des pellets de 8mm de diamètre sont polyvalents et vous permettent de pêcher à toutes les distances. Et même de pousser au-delà des 30 mètres si cela s’avère vraiment nécessaire. Par l’intermédiaire D’un nœud lasso ou de la bague de latex qui orne votre hameçon garni d’un cheveu , placez le même type de pellet. Vous pouvez bien sûr jouer la carte du contraste et de la consistance ou alternant les coloris de pellets artificiels.

Le nœud lasso emprisonne le pellet et permet plusieurs prises successives sans remplacer l’esche.

 

Guide de choix des cannes pour la pêche à la bombe

pêche à la bombe de la carpe avec Darren

Nos amis anglais sont évidemment de grands spécialistes de cette technique.

pêche de la carpe en surface

La carpe est certes un poisson qui se nourrit sur le fond habituellement, mais en été, et plus généralement dès que les températures grimpent, elle adore flâner au soleil. Il est alors possible de réaliser de superbes pêches de surface. Découvrez notre approche de la pêche de la carpe en surface à la grande canne.

Faites du bruit

Il est très facile de repérer les carpes en surface lorsque le soleil brille. Elles nagent ou stagnent nonchalamment un peu partout sur le plan d’eau et se font aussi parfois remarquer par des sauts bruyants. Malgré la chaleur, elles n’en restent pas moins gourmandes et aussi curieuses. Dans ces conditions, il peut être intéressant de les traquer en pratiquant la technique dite du « slapping ».

Elle consiste à pratiquer un agrainage intensif de pellets et d’imiter avec sa ligne, le bruit de ces mêmes granulés qui crèvent la surface. Si habituellement, on dit qu’il faut être silencieux au bord de l’eau et discret, ici on joue la provoc ! Il s’agit d’une pêche dynamique, exigeante pour le pêcheur et le matériel mais hautement productive.

pêche de la carpe en surface

La ligne tournoie littéralement dans les airs…

pêche de la carpe en surface

Et le montage vient claquer en surface de manière à reproduire le bruit des pellets qui pleuvent à intervalle régulier.

L’amorçage pour la pêche de la carpe en surface

L’amorçage se réalise exclusivement avec des pellets qui sont propulsés à l’aide d’une fronde. Leur diamètre est compris entre 4 et 6mm. En fonction de la distance à atteindre, mais aussi du vent, il est important d’adapter leur taille. En effet, il convient d’être le plus précis possible et d’agrainer dans un rayon aussi réduit que possible autour du scion. C’est dans ce même rayon qu’il faut faire « claquer » la ligne en surface.

pêche de la carpe en surface

Plic-ploc, c’est le bruit et la régularité qui sont la clef de cette pêche atypique.

Mode d’emploi pour cette pêche de la carpe

Commencez par propulser 4 à 5 pellets à la fois à un rythme soutenu puis faites claquer votre ligne en surface de manière à ce que la chute du flotteur, des plombs et du pellet qui orne votre hameçon, reproduisent l’impact des pellets amorcés. Au fur et à mesure, le rythme viendra. Attirées par les pellets qui pleuvent, lorsque c’est votre hameçon qui arrivera, les carpes les confondront et se précipiteront sur votre esche !

pêche de la carpe en surface

Peu mais très souvent, c’est la règle.

pêche de la carpe en surface

Un pellet identique à l’amorçage se fixe via un cheveu près de l’hameçon.

Matériel approprié

  • La grande canne : la distance de pêche se situe entre 10 et 13 mètres. L’action du « slapping » que vous pourrez découvrir dans la vidéo YouTube sur notre chaîne Garbolino France exige l’emploi d’une canne à la fois maniable et solide et d’un kit approprié au combat avec de gros poissons. En effet, ce sont souvent les plus grosses carpes qui flânent au soleil.

Les K1 ULTRA COMPACT DE GARBOLINO sont tout indiqués pour ce genre de pêche. Les KITS SKY arrivent bientôt en renfort pour compléter l’offre PECHE EN SURFACE.

 

  • L’élastique intérieur : Installé sur le kit de combat, il doit être souple car bien souvent vous n’aurez pas même le temps de ferrer. Préférez évidemment un élastique creux, d’un diamètre compris entre 2.3 et 2.5mm en fonction de la taille des carpes présentes.

Les élastiques FIGHTER HI-STRETCH sont idéaux car s’expulsent facilement à la touche et offrent de la souplesse à des lignes ultra courtes et rigides.

 

  • Le flotteur : Il est une des pièces maitresses du montage et un flotteur de type Dibber tel que le DC C62 est idéal. Son corps court évitera tout emmêlement et sa forme bombée imitera à merveille le bruit d’un pellet. Son poids oscillera entre 0.2 et 0.4 gr.

Un flotteur type Dibber comme le DC C62 empêche les emmêlages et reste visible dans l’agitation.

 

  • Le corps de ligne : En surface les touches sont violentes et les départs tonitruants. Inutile de finasser car l’objectif de l’approche est de créer une compétition alimentaire importante. Un diamètre compris entre 18 et 22/100ème convient parfaitement.

Le Fluoro Power offre de la résistance à cette pêche exigeante et dynamique.

 

  • L’hameçon : Le pellet dur, identique à ceux projetés à la fronde, ne peut être lié à l’hameçon que via une bague de latex. Cette dernière est fixée par l’intermédiaire d’un cheveu et un nœud knotless. Le recours à un hameçon à œillet est donc indispensable.

L’œillet de l’hameçon 2443 permet de réaliser un montage au cheveu et sa forme arrondie convient parfaitement à cette pêche de la carpe en surface à la grande canne.

 

→ Récapitulatif du montage pour la pêche de la carpe en surface

Élastique Nylon Flotteur Hameçon
2.3 à 2.5mm Soft Fighter Fluoro Power de 18 à 22/100ème DC C62 2443 BN

 

Retrouvez en vidéo, l’action de la pêche en dynamique sur la chaîne YouTube Garbolino France

pêche au pole feeder

La pêche au Pole Feeder, une expression anglaise qui associe la grande canne « pole » et le feeder. Une technique atypique et hybride donc qui permet de pêcher avec une précision extrême grâce à la canne et dans des courants vifs grâce à l’amorçoir. Sébastien Lengagne, l’un de nos experts feeder, a délaissé ses cannes à anneaux pour un temps et vous propose son approche. Attention pêche musclée !

Grande canne à pêche et feeder, l’association gagnante

L’association grande canne/feeder permet de déposer l’amorçoir pile à la verticale du scion. Il est donc possible de concentrer son amorce, ses esches et par conséquent les poissons aussi dans une zone réduite et de multiplier ses chances de capture. C’est une approche toute indiquée partout où seule une esche statique permet de tromper les poissons et notamment les barbeaux.

La pêche au pole feeder

Aussi méticuleux dans toutes ses pêches, Sébastien a soigné son installation pour pêcher efficacement.

Un matériel adapté à la pêche au pole feeder

Un feeder chargé d’amorce représente un poids conséquent. Il faut donc nécessaire d’employer un matériel approprié de la canne, jusqu’au montage. Très peu de flotteurs supporteraient le poids de l’ensemble et dans ce cas précis ; le pole feeder offre une stabilité incomparable. Le recours à un flotteur équilibré de manière conventionnelle est inutile. Néanmoins, il est nécessaire de posséder un repère en surface pour contrôler la bonne position du montage et évidemment voir les touches.

Canne à pêche pole feeder

Un feeder chargé peut peser jusqu’à 50gr voire davantage. Il est donc nécessaire d’utiliser un nylon très solide et un élastique intérieur Zombie Spécimen plein et épais de 2.8mm capable de donner l’impulsion nécessaire au ferrage. Pour supporter la pression induite par le courant important sur ce montage lui-même imposant, le recours à une canne à pêche solide est indispensable. Elle doit rester suffisamment rigide pour offrir du confort de pêche et être équipée d’un kit costaud en tête pour encaisser les ferrages et des combats musclés. Sébastien se sert d’un modèle Garbodrome Spécimen Extrême.

Une canne solide pour des poissons costauds !

Montage Pole-Feeder

Le montage pour la pêche au pole feeder doit se constituer d’éléments choisis avec soin. Pour se poser à la verticale du coup et libérer son contenu progressivement, Sébastien opte systématiquement pour un amorçoir de type cage à plombée terminale. Pour en déterminer le poids utile, il se base sur son expérience de la pêche au feeder ; mais procède toujours à des essais préalables jusqu’à trouver le feeder qui tient le mieux le fond. Ce dernier est relié via un montage à plat greffé sur le corps de ligne de 25/100ème. Le bas de ligne mesure 60 centimètres et est équipé d’un hameçon Hair Rig Feeder 2453 BN.

Concernant le flotteur qui est là pour indiquer les touches mais aussi l’orientation du nylon dans le courant, il s’agit d’un modèle à fil intérieur SP E19 car un modèle à œillet ne supporterait pas tant de pression. Sébastien utilise un montage bien à lui qu’il nous livre : « Le flotteur de 0,40gr est équilibré à l’aide de de 2 plombs de 0,20gr pincé sur le nylon par-dessus 2 brins de gaines silicones. Le flotteur est enfilé sur un brin d’élastique plein de 0.8mm puis il est relié au nylon de part et d’autre de l’élastique. Ce système permet que le poisson ne ressente pas le scion de la canne lorsqu’il se saisit de l’esche. Une marge de 15cm avant que le nylon lui-même se tende, c’est un ferrage à la touche garanti ! » Sébastien apporte un soin particuler à la confection de toutes les boucles. Faites de nœuds en 8, elles sont systématiquement humidifiées avant serrage pour éviter l’échauffement du nylon et le fragiliser.

Montage pole feeder étape par étape :

Tutoriel La pêche au pole feeder Tutoriel La pêche au pole feeder Tutoriel La pêche au pole feeder Tutoriel La pêche au pole feeder Tutoriel La pêche au pole feeder Tutoriel La pêche au pole feeder Tutoriel La pêche au pole feeder

En action

Sébastien fait confiance aux mêmes esches qu’il utilise dans sa chère Somme lorsqu’il pratique une pêche au feeder conventionnelle. Il garnit son amorçoir de tout ce qu’affectionne le barbeau, à savoir pellets, amorce, vers coupés, maïs. Le mélange est riche mais pas exagérément collant de manière à se libérer dès qu’il touche le fond. Pour déposer son feeder parfaitement à la verticale du coup et avant d’emboiter son kit dans le restant de la grande canne, l’amorçoir est suspendu via un collier d’électricien.

Une fois arrivé à l’aplomb du coup ; il surélève sa canne et la fait pivoter de manière à libérer le nylon de son support. Il tend alors le nylon et accompagne la descente du feeder jusqu’à ce qu’il bute sur le fond. Pour parfaitement stabiliser son montage et l’aider dans sa tenue de ligne, Sébastien s’aide de sa barre d’amorçage. Il ne lâche pas pour autant la canne des mains car il doit garder le contrôle. Barbeaux, mais aussi grosses brèmes, ides, gardons, vous prendrez de tout au pole feeder !

Pêche au pole feeder Pêche à canne

Sébastien fait confiance à son mélange favori à base de pellets carnés, du maïs, des asticots morts.

Encore plus d’actualité sur notre page Facebook Garbolino France !