Archives des peche au coup - Garbolino
Menu
Home Tags Posts tagged with "peche au coup"

peche au coup

L’achat d’une grande canne représente un investissement considérable. De plus, bien que solide, il convient de respecter certaines règles essentielles lors des manipulations de votre canne à pêche pour éviter tout déséquilibre ou chute fatal au carbone. Pour pouvoir utiliser sa canne au coup, plusieurs accessoires sont indispensables. Jérémy LIVENAIS vous guide pour faire le bon choix en fonction de vos besoins.    
  • Le rouleau à déboîter

  Il existe 2 types de rouleaux à déboiter. Le rouleau à plat et le rouleau trépied en forme de V. Ce dernier est de moins en moins utilisé au profit du rouleau à plat plus pratique. Il est composé de 4 pieds télescopiques qui se replient pour le rangement, d’un rouleau plat en mousse et de 2 autres petits rouleaux latéraux et verticaux. Il va permettre de faire glisser facilement la canne dessus grâce aux rouleaux qui tournent sur une tige et sur des roulements. Idéalement positionné derrière soi, le rouleau va permettre à la canne de ne jamais toucher le sol et qu’elle ne soit jamais en porte-à-faux.    

Le rouleau doit posséder des pieds télescopiques pour s’adapter au terrain, être suffisamment large pour faciliter les mouvements et offrir un maximum de sécurité

  • Quel rouleau à déboiter choisir

  Le rouleau à déboiter dépend des lieux où vous pratiquer majoritairement.

  • Vous débutez la pêche à la grande canne et vous pêchez surtout en étang

  Lorsque l’on débute la pêche au coup, le premier argument d’un achat est souvent financier.  Un rouleau de 40 cm de largeur avec des pieds pouvant monter jusqu’à 40/50 cm est suffisant. Il aura l’avantage de protéger correctement la canne lorsque l’on déboîte, être peu encombrant une fois replié tout cela sans être obligé de débourser une grosse somme d’argent.

Le rouleau Garbolino Strike est parfait pour les débutants

 
  • Vous pêchez régulièrement en étang, canaux et rivière

  Si vous pêchez souvent à la grande canne en étang, mais aussi en rivière, il est bon d’investir un peu plus dans un rouleau qui pourra facilement s’adapter au lieu de pêche. Des pieds télescopiques qui montent plus haut vont permettre au rouleau d’être plus stable. Grâce aux 4 pieds ajustables, il sera facile de régler chaque pied suivant le dénivelé du terrain. L’idéal est d’avoir un rouleau d’une largeur de 50 cm avec des pieds pouvant aller jusqu’à 1 m. On y trouve souvent un crochet anti-vent pour l’attacher au sol avec une cordelette et une sardine.    

  • Vous pêchez en compétition

  La pêche en compétition exige de disposer d’un matériel polyvalent et performant. Il faut également que le pêcheur ait confiance à tout moment en son matériel. Même pour les plus petits concours, chaque instant est compté. Le rouleau est une pièce essentielle pour le compétiteur car il va bien sur éviter d’abîmer sa grande canne et grâce à sa conception, il va permettre d’accélérer le mouvement de déboîtage de la canne. Pour la compétition il est important d’avoir un rouleau large (plus de 60 cm) avec des pieds qui montent très haut (plus de 1 m). Il est intéressant aussi, d’avoir la possibilité de le mettre au ras du sol, grâce à des mini-pieds qui se clipsent sur le côté. On y trouve le fameux crochet anti-vent et un autre petit accessoire précieux qui est le niveau à bulle, important pour régler le rouleau le plus droit possible.                        

A noter, si vous souhaitez utiliser 2 cannes qu’il existe un autre style de rouleau, c’est le rouleau double.

 

  • Le filet à déboîter

  C’est un petit accessoire complémentaire du rouleau à déboiter. Il est tout aussi indispensable pour bien protéger sa canne lors de la pêche. C’est un filet entouré de mousses, monté sur un pas de vis qui s’adapte sur une station ou un piquet. Il va permettre d’avoir à portée de main la canne une fois que le kit sera déboîté. Grâce au filet, la canne ne risque pas de tomber dans l’eau en glissant en avant et elle ne risque pas non plus de basculer en arrière. La matière du filet et la mousse protectrice autour, ne vont pas abîmer le carbone de la canne. Il existe plusieurs modèles, simple ou double pour utiliser deux cannes ou lorsque l’on doit déboîter la canne en plusieurs fois.                      

peche difficile du gardon pêche hiver fine technique
La pêche du gardon en hiver peut être rendue difficile par le refroidissement des eaux entrainant une baisse d’activité des gardons. Une fois n’est pas coutume, nous avons fait appel à un pêcheur au coup du Nord pour nous donner les meilleures astuces. Dans la région de Jonathan CLARISSE dit Jo, de nombreux parcours de pêche deviennent très difficiles et il se retrouve face à des poissons très tatillons qui l’obligent à sortir « la bijouterie ».  

1/ Amorce à gardon pour l’hiver

  Lors de ces pêches hivernales, Jo a à faire à des pêches de gardons difficiles allant de 30 grammes à 80 grammes. Donc il utilise une amorce à la fois simple mais très équilibrée, qui va travailler fortement afin d’attirer les poissons très rapidement sur le coup. Dans beaucoup de cas, son amorçage se fait uniquement à la coupelle afin d’éviter de disperser les poissons dans différentes couches d’eau.  

Recette amorce à gardons en hiver pour étangs et petits canaux :

  1 kilo de chapelure rousse 200 grammes de PV1 150 grammes de biscuit 150 grammes de polenta 150 grammes de coco belge 200 grammes de chènevis grillé + Noir de Vigne pour obtenir un mélange très foncé.  

La base d’amorce à gardons de Jo est simple et équilibrée et composée de produits frais

   

2/ Montage de la ligne pour pêcher la pêche du gardon difficile en hiver

  Le montage de la ligne est très important car il permet d’obtenir une présentation assez souple, le gardon se trouvant très souvent dans une couche d’eau assez restreinte qu’il est difficile de localiser avec une plombée trop brutale.     Pour pêcher ces gardons difficiles, il faut choisir un flotteur adéquat. Pour sa part, Jo utilise 3 modèles : les SP M11, SP M15 et pour finir le SP M26. Le SP M15 est selon lui le flotteur qui couvre le plus de situations techniques. Equipé d’une antenne fibre, ce modèle doit être parfaitement équilibré, permettant ainsi de déceler les moindres touches et d’éviter par la même occasion le maximum de refus. Si le vent vient à s’installer en cours de pêche, sa quille en métal lui confère une excellente tenue. En hiver, les conditions météorologiques sont très changeantes, c’est pour cette raison que Jo monte sur certains de ses kits, les flotteurs SP M11 et SP M26, qui grâce à leur antenne légèrement plus forte et leurs forme plus effilée, permettent de détecter aisément les touches même lorsque la visibilité n’est pas la meilleure.
ligne pour pêche difficile gardon en hiver

La luminosité est parfois contraignante et difficile en hiver, ce choix de flotteur s’explique par leur sensibilité et leur visibilité

    L’équilibrage d’une ligne à gardons se compose d’environ 9 plombs. Le premier plomb de touche, placé au raccord du bas de ligne, est un N°11, ensuite à 10cm il y aura 3 plombs identiques eux-mêmes séparés par 10cm, la plombée principale est placée 10cm au-dessus. Plus souple, elle permet donc de déclencher des touches à la descente.     Il est très rare que Jo utilise un diamètre inférieur à 10/100ème, même sur une pêche difficile de gardons. Ce qu’il recherche, c’est un nylon rigide et fin et son choix s’oriente vers le nylon Garbolino Super G-Power. Ces qualités  permettent d’éviter les emmêlements avec une bannière fortement réduite pour plus de précision.     Le dernier élément de la ligne à bien sélectionner, qui par la même occasion est le dernier point de contact avec le poisson, est l’hameçon. Jo opte très souvent, face à ces gardons chipoteurs, pour l’hameçon Garbolino 2110 BZ. Couplé au nylon Super Soft, cet hameçon fin de fer et léger, est l’hameçon par excellence sur les pêches de gardons difficiles l’hiver.

Jo fait confiance à l’ensemble de ces éléments pour la confection de ses montages de lignes à gardons

 

terre amorce hiver pêche peche
Un ingrédient entre dans la plupart des compositions d’amorces en hiver, il s’agit de la terre. Notre spécialiste du Nord, Jean-Pierre SCARAMUZZINO, en utilise plusieurs et selon des situations bien précises. Il nous explique quand, comment et pourquoi.  

Terre dans l’amorce, ses avantages

« Comme beaucoup de pêcheurs au coup, j’ai réalisé beaucoup d’essais sur les amorces, de ce fait cela m’a obligé à trouver les bons compromis entre amorce et terre. Voici pour moi les 4 critères que je considère importants sur les caractéristiques de la terre et son ajout dans l’amorce. »

1)    La terre est un produit neutre

  Son premier rôle est d’alourdir l’amorce lorsque le pêcheur se trouve dans des conditions de courant ou contre-courant que ce soit en rivière, canal ou étang. Dans toutes les pêches de fond et surtout en présence de courant, les boules doivent atteindre l’endroit choisi le plus vite possible pour permettre d’attirer et retenir les poissons dans un même endroit. Sans ajout de terre, l’amorçage serait rapidement emmené par le courant en dehors de la zone de pêche. 2) La terre est un produit lourd La terre peut avoir un pouvoir d’alourdissant qui aide les boules d’amorce à atteindre le fond à l’aplomb de la canne sans pour autant éclater au contact de la surface ou du courant. Selon le type de terre, les boules se désagrègent plus ou moins vite, il convient de choisir la plus adaptée entre terre de somme et terre de rivière en fonction de la force du courant.  

3)    La terre est un produit nuageant

Le nuage que produit la terre en se délayant au fond de l’eau est un véritable attractant et permet d’attirer les premiers poissons sur l’amorce afin de les réunir au même endroit.  

4)    La terre appauvrit l’amorce

La quantité de terre que l’on ajoute aux farines est aussi un bon moyen d’appauvrir l’amorce et d’éviter de gaver les poissons en période hivernale.  

Quelles terres utiliser ?

Les trois terres qu’utilisent Jean-Pierre sont les suivantes :   terre de rivière amorce pêche hiver collant  

Basé sur ces explications voilà comment Jean-Pierre procède sur ses pêches en période hivernale :

 

Recette amorce gardons faciles en hiver :

6 litres d’amorce+ teinte noire à l’aide d’un colorant type noir de vigne.  Préparer 4 litres de terre de Somme noire à part + un peu de fouillis de vers de vase pour effectuer un tapis de terre au départ. « Je lance 4 boules de terre au départ pour former un tapis puis je lance mon amorce par-dessus. Je garde un peu de cette terre en rappel que je déposerais en rappel à la coupelle pour créer de nouveau un nuage si la pêche se durcie. » Dans ce cas la partie « nuage » de la terre de somme permet d’attirer les poissons sur la zone de pêche. terre de somme noire colorée noire amorce pêche hiver  

Recette amorce gardons difficiles en hiver :

4 litres d’amorce sur-mouillée légèrement et incorporer 2 litres de terre de somme noir. 4 litres de terre de Somme noire à part + un peu de fouillis de vers de vase pour effectuer un tapis de terre au départ. « Je lance 4 boules de terre au départ pour former un tapis puis je lance mon amorce par-dessus. Je garde un peu de cette terre en rappel que je déposerais à la coupelle pour créer de nouveau un nuage si la pêche se durcie ». Dans ce cas la partie « nuage » de la terre de somme et utile mais elle permet aussi d’appauvrir le mélange pour ne pas gaver les poissons qui se trouvent sur la zone de pêche.  

Recette amorce brèmes faciles en hiver :

6 litres d’amorce + teinte en marron à l’aide d’un colorant type ocre, sur-mouiller l’amorce et incorporer 4 litres de terre de Somme (ou terre de rivière en fonction du courant) Préparer 4 litres de terre de Somme et incorporer un peu de fouillis de vers de vase pour effectuer un tapis de terre au départ. « Je lance 4 boules de terre au départ pour former un tapis puis je lance mon amorce par-dessus ».  Réaliser alors un mélange de terre de somme et de bentonite pour le rappel avec un peu d’eau qui servira de rappel pour amener la quantité d’esches nécessaire pour garder les brèmes en activité. Dans ce cas « le collant » de la terre est utile mais elle permet aussi de forcer les brèmes à fouiller pour trouver les esches dans le tas d’amorce.   terre de somme pêche en hiver amorce      

Recette amorce brèmes difficiles en hiver :

2 litres d’amorce + teinte en marron à l’aide d’un colorant type ocre, sur-mouiller l’amorce et incorporer 6 litres de terre de Somme (ou terre de rivière en fonction du courant) Préparer 4 litres de terre de Somme et incorporer un peu de fouillis de vers de vase pour effectuer un tapis de terre au départ. Réaliser un mélange de terre de somme et de bentonite pour le rappel avec un peu d’eau qui servira de rappel pour amener la quantité d’esches nécessaire pour garder les brèmes en activité. « Je lance 4 boules de terre au départ pour former un tapis puis je lance mon amorce par-dessus ». 
  • Dans ce cas « le collant » de la terre est utile mais elle permet aussi d’appauvrir le mélange pour éviter de gaver les poissons présents sur le tas de terre.
  terre amorce bentonite double terre        

Le choix du flotteur pour la pêche à l’anglaise, encore appelé waggler, est un élément déterminant, tel qu’il l’est pour la pêche au coup à la grande canne. Le choix du bon poids de flotteur détermine également le confort de pêche selon qu’on soit débutant ou pêcheur aguerri. Notre Champion de France Thomas Monsigny, partage son expérience en la matière.

S’aider de la pêche à la grande canne

Thomas apporte autant d’attention au choix de son flotteur anglais qu’à celui du flotteur de pêche au coup classique. Il applique par ailleurs les mêmes paramètres et se sert de son expérience « Au coup on choisit sa ligne (flotteur, poids, fils) et on adapte un élastique en cohérence avec la ligne que nous avons choisie. Au moulinet je fais exactement la même chose mais l’élastique sera remplacé par le choix de ma canne. » Thomas choisit donc son flotteur après la canne qu’il va utiliser et adapte le poids de son flotteur sur la puissance de la canne. Par exemple s’il choisit une canne de 4,20m avec une action parabolique et d’une puissance de 10 à 14 gr, il va donc choisir de mettre un flotteur coulissant de 12gr sur une ligne avec du fil adapté (20/100ème). Selon le même schéma, pour une canne anglaise légère, il va choisir un flotteur anglais droit de 6 gr et mettre ensuite 0,4 gr de plombs sur ma ligne avec du fil de 14/100ème.  

Une canne anglaise longue offre un bon levier pour pêcher loin et/ou par grands fonds

Les familles de flotteurs anglais

Les flotteurs droits Cette famille comprend des flotteurs légers qui font très peu de bruit lors de l’impact avec la surface et qui ont une très grande sensibilité. Ils sont très efficaces sur les pêches à l’agrainage et au rappel.

Les SP W01 sont parfaits pour toutes les pêches à courtes distances

Les flotteurs fixes à bulbes Ce sont des flotteurs qui concentrent leur poids le plus proche possible de la ligne et qui ont pour rôle d’être très précis au lancer même à très longue distance. Ils offrent un confort de pêche intéressant au pêcheur. Ils sont très utiles lorsque l’on a à faire avec des profondeurs entre 2 et 3 m avec une plombée similaire à la grande canne ou encore pour pratiquer à longue distance avec un poids très léger sur la ligne.

Le SP W03 est un des modèles de wagglers fixes à bulbe de Garbolino

Les flotteurs coulissants Ces flotteurs anglaise sont ultra polyvalents et utilisables dans toutes les conditions. Leur gros atout est leur stabilité car ils permettent de limiter la dérive et permettent de lancer facilement quelle que soit la profondeur d’eau. C’est le flotteur idéal pour la pêche de la brème.  

Le SP W17 est un modèle pour la pêche à l’anglaise au coulissant

Tableau de choix des flotteurs anglais

Thomas nous propose ce tableau qui facilite grandement le choix du flotteur en fonction des conditions de pêche.
Flotteur Poids Poids le plus utilisé Distance Plombé flotteur le plus utilisé Sensibilité antenne de 2mm Précision Profondeur d’eau
Droit 1 à 8 gr 5 – 6 gr 15 à 40m 0,1 à 1 gr Forte Faible 1 à 3 m
Fixe à bulbe 6 à 30 gr 10 – 12gr 20 à 60 m 0,5 à 3gr Moyenne Forte 1 à 3 m
Coulissant 8 à 30 gr 12 – 15 gr 15 à 50m 3+ 8gr sur la ligne Faible Moyenne       1 à 15 m
 

 Retrouvez cet autre excellent article de Thomas dans lequel il vous guide dans le choix de la Canne pour la pêche à l’anglaise.

   

La pêche à l’anglaise est une technique qui permet d’aller chercher les poissons loin du bord avec un montage relativement discret. C’est une technique qui exige un matériel spécifique dont la canne anglaise qui renvoie des sensations inédites lors des combats à condition que le matériel soit adapté. Notre Champion de France en titre Thomas Monsigny nous indique comment bien choisir la longueur et la puissance de cette dernière.
  1. L’Action de la canne 

L’action de la canne anglaise équivaut à la répartition de sa puissance sur la longueur de la canne. Les cannes anglaise peuvent se classer sur une échelle allant de l’action Parabolique à l’action de pointe.

La canne anglaise parabolique 

C’est une canne qui présente une puissance uniforme sur toute la longueur qui se traduit lors du lancer par une grande souplesse que l’on ressent jusque dans le talon de la canne. Pendant le combat avec un poisson, cette souplesse uniforme permet d’amortir sensiblement les coups de tête des poissons. Avantages de l’action parabolique : – Lancer souple atténuant les risques d’emmêlements, – Moins de décrochages de poissons, – Très utile lors des combats de gros poissons.

Une action parabolique minimise les décrochages

La canne anglaise à action de pointe 

C’est une canne anglaise avec une grande réserve de puissance qui permet y compris en présence d’un vent fort, de continuer à propulser le montage sur le coup avec la plus grande précision. On remarque son action particulière par une augmentation exponentielle de sa puissance dans la longueur allant d’un scion faible et souple vers un premier brin très rigide et puissant. En action de pêche cette action de pointe présente un réel atout lorsque que l’on veut pécher à une distance moyenne à longue avec des poissons de petite à moyenne taille. Avantages de l’action de pointe :
  • Lancer précis même à très longue distance,
  • Grande réserve de puissance,
  • Canne polyvalente pouvant évoluer à toutes les distances en ajustant les montages.
 

Une action de pointe offre de la polyvalence et de la précision y compris à longue distance

  Schéma d’influence de l’action de la canne :  
  1. La longueur de la canne :  

La longueur de la canne anglaise est un paramètre lié à la distance à laquelle on désire faire évoluer son montage. Une canne anglaise courte, de 3m à 3.60m, sera donc plutôt utilisée pour pêcher à courte distance avec une faible profondeur et à l’inverser une canne anglaise longue, de 3.90m à 4.50m, se destinera à pêcher à plus longue distance.   Les avantages d’une canne anglaise courte  
  • Légèreté
  • Evite facilement les obstacles (branches)
  • Résistance supérieure pour épuiser les gros poissons (pellet waggler)

Une canne courte, telle que l’Essential Match Carp, offre beaucoup de puissance

  Les avantages d’une canne anglaise longue  
  • Il est possible d’atteindre une grande distance avec un poids de flotteur plus faible,
  • Lancer plus précis,
  • Permet de rallonger la distance en cours de pêche
  • Polyvalence sur les poids de flotteurs utilisables

Une canne anglaise longue offre un bon levier pour pêcher loin et/ou par grands fonds

  En grande majorité, Thomas opte pour une canne anglaise intermédiaire entre une canne très longue et une canne très courte. Personnellement il possède une majorité de cannes de 4,20m car dans son quotidien, elles lui permettent de pêcher à toutes les distances même à plus de 40m ce qui lors d’un concours de pêche, cela lui laisse le choix de la distance la mieux adaptée, mais aussi d’atteindre parfois des profondeurs d’eau différentes que celle proche du bord. Ces cannes sont donc pour lui un idéal pour les étangs, Lacs et rivières. Mais il complète son attirail par des modèles plus courts de 3.60m pour toutes les pêches avec obstacles ou berge opposée proche. Dans un autre article, Thomas nous indique comment Bien choisir son flotteur pour la pêche à l’anglaise.

amorce gardon hiver diegioda silva
L’amorce à gardons est un sujet qui fait couler beaucoup d’encre. Qui de mieux qu’un pêcheur au coup belge, de surcroît un membre de l’équipe nationale championne du monde pour nous aiguiller. C’est ce que va faire Geoffrey DUQUESNE, éminent spécialiste de la pêche du gardon qui nous confie sa recette passe-partout et nous donne son avis sur un paramètre important, le choix de la couleur de l’amorce à gardon pour l’hiver.  

Quelle mécanique pour l’hiver et pourquoi?

Durant l’hiver, Geoffrey compose une amorce qui travaille assez bien et qui permet ainsi d’attirer plus rapidement les poissons sur le coup. Pour faire travailler son mélange, il utilise du chènevis grillé, produit très apprécié des poissons blancs en général et des gardons en particulier. Il est possible de mouiller l’amorce un peu moins fort qu’à l’habitude afin d’obtenir un effet mécanique plus important. L’amorce à gardons s’ouvre plus vite et travaille de suite. À l’inverse si vous arrivez sur un parcours où vous êtes certains que le poisson est bien présent, n’hésitez pas à mouiller plus fort le mélange.

Recette d’amorce à gardon hiver et passe-partout

Chapelure brune: 1kg Pv1- Collant: 400 gr Biscuit galette: 200 gr Chènevis grillé: 200 gr Baby corn: 200 gr Coco belge : 200gr
Geoffrey Duquesne amorce à gardon hiver étang

Geoffrey Duquesne, membre de l’équipe nationale belge est un véritable spécialiste de la pêche du gardon

Amorce à gardon en hiver, quelle couleur ?

Dans 90% des cas, Geoffrey utilise une amorce à gardons de couleur foncée, voire noire.  En cette saison les eaux sont assez claires et froides, les poissons moins actifs. La couleur sombre lui semble donc plus intéressante pour attirer nos poissons blancs et aussi éviter un maximum les prédateurs qui eux sont en chasse. Pour les 10% de cas restant seulement, Geoffrey utilise une amorce couleur naturelle (brune), notamment pour des cours d’eau comme le Canal Albert, la Meuse. Ces eaux sont souvent plus profondes ou avec du courant. Pour les étangs, il est parfois intéressant d’utiliser une amorce marron, brune qui permet d’attirer un peu toutes sortes de poissons.

En hiver et dans 90% des cas, Geoffrey utilise une amorce noire

Dans 10% des cas ou en présence de fonds importants et/ou de courant, l’amorce choisie est brune

Comment teinter l’amorce à gardon pour l’hiver en noir?

Pour colorer l’amorce en noir, Geoffrey utilise le noir de vigne (pigment naturel). Il ajoute en général entre 80g et 140 gr de noir de vigne pour 3kg d’amorce. Cela dépend de l’intensité foncée qu’il souhaite obtenir mais aussi de la quantité d’argile humide ou de terre qu’il additionne au mélange. La terre appauvrit le mélange et l’alourdit. Pour 3 kg d’amorce sèche, il incorpore en général 1,5 à 2 kg d’argile humide et 120 gr de noir de vigne. Il obtient ainsi un mélange d’une belle couleur, comparable à une majorité des fonds rencontrés dans les lieux de pêche.
noir de vigne amorce à gardon hiver étang

Après l’ajout de noir de vigne et d’argile, l’amorce change d’aspect et offre un effet de mimétisme intéressant

  Même si c’est un spécialiste du gardon, Geoffrey ne néglige pas les brèmes. Retrouvez ses astuces et bien d’autres sur notre chaîne YouTube Garbolino France.   Vous pouvez nous suivre sur la chaîne YouTube Garbolino France pour plus de conseils sur la pêche au coup ou notre page Facebook Garbolino France

pêche du gardon en hiver belle bourriche
La pêche au coup du gardon en hiver peut se présenter de deux manières différentes. Dans la première, la pêche se pratique dans des lieux de regroupements importants tels qu’il en existe beaucoup en France et où la pêche des gardons peut se révéler très productive. Dans la seconde, les poissons sont beaucoup plus tatillons. Florian HAUTEBOUT, qui a la chance d’habiter une région où l’hiver les poissons se réfugient en nombre dans les canaux et rivières aux abords des écluses, nous explique sa façon d’aborder la pêche de gardons coopératifs.  

Amorce d’hiver à gardons

  À cette période de l’année il est possible de réaliser de très grosses bourriches de gardons de toutes tailles allant de 30 grammes à parfois plus de 200 grammes. Le comportement des gardons induit par une compétition alimentaire importante oblige à utiliser une amorce à gardons adaptée. Florian confectionne une recette maison qu’il nous livre ici. Il y rajoute de la terre pour l’alourdir et que le garde-manger reste en place durant plusieurs heures. Cette amorce à gardons lourde lui permet de véhiculer des appâts vivants en quantité également.  

Recette d’amorce à gardon de Florian

3 parts de chapelure rousse 1.5 part de PV1 1.5 part de baby corn 1 part de biscuit sucré 1 part de coco belge 1/2 part de tourteau de lin broyé la veille
pêche gardon hiver amorce noire sombre

Florian utilise une amorce à gardons sombre et lourde

     

Montage pêche du gardon pour l’hiver

  Le montage de ligne à gardons de Florian vise à rendre sa pêche la plus rentable possible. Dans un précédent article, il nous a fait part de l’utilisation de très gros plombs de touche afin d’essayer de sélectionner la taille des gardons. Dans celui-ci, il nous explique les réglages pour obtenir une ligne à gardon qui sera efficace le plus rapidement possible. Il repose sur plusieurs éléments clefs : Le flotteur, la plombée et le nylon.  
  • Le flotteur à gardon

  Le flotteur à gardon fétiche de Florian pour les pêches où les poissons sont mordeurs est le SP M16. Ce flotteur a la particularité de se mettre très vite en place et d’avoir une antenne assez porteuse afin de pouvoir supporter éventuellement un ou plusieurs asticots. Le flotteur utilisé prioritairement par Florian supporte 1.25gr. C’est pour lui le parfait compromis entre vitesse de mise en place et sensibilité.

Le Flotteur SP M16 représente un excellent compromis entre stabilité et sensibilité

 
  • La plombée pour la pêche du gardon en hiver

  95% des lignes à gardons de Florian sont montées de la même façon :   – Un plomb de touche qui vient buter sur la boucle du bas de ligne de 15cm, – 15 cm au-dessus un plomb identique au plomb de touche, – 15 cm au-dessus un plomb légèrement supérieur au précèdent, – Et pour finir 5cm au-dessus, la masse de plombs principale. → Pour démarrer, la plombée est toujours composée ainsi, en 15-15-5 comme l’appelle Florian. Et si la pêche s’annonce productive, il va jouer sur le positionnement de la plombée.

La plombée classique pour démarrer

 

Plombée rapide à gardons

En prenant l’exemple d’un flotteur supportant 1.25gr, la plombée est composée d’un plomb de touche N°10 le plomb au-dessus sera également un N°10 puis un numéro 9. Lorsque Florian vient à modifier sa plombée, il va descendre son second plomb de touche N°10 à côté du premier puis 15cm au-dessus je positionnerai mon plomb N°9 et 3 à 4 cm au-dessus le reste de ma plombée principale. Le fait de descendre un deuxième plomb de touche lui fait gagner en vitesse de mise place du flotteur. La plombée sera de nature plus basse et les touches seront beaucoup plus rapides et plus franches.

La plombée est durcie si les touches sont nombreuses

  • Le fil pour la pêche du gardon en hiver

  Afin de gagner en vitesse de mise en place du flotteur le corps de ligne est toujours en 14 centièmes de fil Garbolino G-Power. Une ligne avec un nylon plus rigide évite les emmêlements, permet de ramener les poissons plus rapidement et évite les risques de casse dus aux déplacements de plombs. Associé à une plombée plus basse, le flotteur se met beaucoup plus vite en place et évite également beaucoup de touche dites à la descente par des plus petits poissons. Les touches sont beaucoup plus visibles avec ce montage.
nylon fil pêche gardon en hiver plombée

Florian fait confiance au fil G-Power

  Rejoignez- nous et abonnez- vous sur la chaîne YouTube Garbolino France pour plus de conseils la pêche au coup ou suivez nous sur Facebook Garbolino France

station de pêche au coup panier siège
Le choix d’un panier de pêche ou d’une station de pêche est un moment important dans la vie d’un pêcheur au coup. Après la canne, c’est l’élément sur lequel on se pose tous des questions avant de faire son choix. Afin de faciliter un peu les choses, Jérémy Livenais passe en revue les différents éléments qui composent une station et les questions à se poser pour bien la choisir.     De quoi  se compose une station de pêche?   Un panier siège ou station de pêche au coup est un siège de pêche amélioré. L’intérêt est d’être assis confortablement et d’avoir à portée de main tout le nécessaire.   Les éléments que l’on trouve le plus souvent sur une station ou un panier sont :    Le coussin pour s’asseoir – Les casiers pour ranger les lignes et le petit matériel – Les pieds réglables  

Les pieds réglables permettent de s’adapter à toutes les configurations de terrain

    – La plateforme pour poser ses pieds et améliorer le confort – Le repose-canne ou la barre d’amorçageLa desserte pour poser ses esches – Les roues pour se rendre sur le poste de pêche  
station complète pêche au coup compétition dessertes tablettes

Outre le confort procuré, l’avantage des paniers et stations modernes est de pouvoir y adjoindre tout un tas d’accessoires

 Les questions à se poser avant l’achat d’une station ou d’un panier siège

 Pour quelles techniques va servir ma station pêche au coup ?

  En fonction de la ou les techniques pratiquées le plus assidument, les équipements et accessoires dont on en a besoin pour pratiquer à la grande canne, au feeder ou à l’anglaise diffèrent. Notamment, pour la pêche au feeder il existe des sièges dédiés qui peuvent être plus confortable que le siège traditionnel. De même, quand on pratique la pêche un peu partout, il faut prévoir des roues afin de faciliter le transport de la station jusqu’au poste de pêche.  
station pêche au coup équipée complète

Bien pratique lorsque la station se transforme en chariot de transport

Combien de temps je passe à la pêche ?

Plusieurs choses à comprendre par le temps passé à la pêche. La première, c’est est-ce que je vais à la pêche de temps en temps ou est-ce j’y vais de façon régulière ? La seconde, c’est combien de temps je passe au bord de l’eau lors d’une session de pêche ? Si je suis plutôt adepte des pêches rapides, il me faudra une station légère et rapide à installer. Au contraire, si je pêche pendant 4,5 ou 6 heures, il me faudra une station de pêche confortable et bien stable.  

Il existe des paniers dédiés, comme ce siège feeder équipé d’un dossier, bien pratique pour mes pêches d’attente

La prise en compte du gabarit du pêcheur

  Il est important de prendre en compte sa propre taille et son poids pour faire son choix entre plusieurs types de station. Il existe 2 types de diamètre de pied: 25 mm de diamètre (D25) et 36 mm de diamètre (D36). Si vous êtes grand et costaud, il faudra sans doute privilégier le diamètre 36 pour avoir une station plus solide et plus stable.  

Grand et costaud, privilégiez la stabilité des pieds de 36mm

Quelles stations de pêche au coup peuvent vous correspondre ?

 

Vous débutez la pêche au coup et/ou la pratiquez de manière occasionnelle : Privilégiez le siège simple, léger et confortable.

Idéal pour les débutants et les pêcheurs occasionnels, le siège simple

Vous pêchez régulièrement et pratiquez plusieurs techniques de pêche au coup qui vous amènent à vous déplacer, la Station d 25 est faite pour vous.

station pêche carpodrome au coup carpe

La station D25 est est idéale et pratique pour les pêcheurs touche-à-tout ou qui se déplacent beaucoup. Ne vous fiez pas au diamètre des pieds, elle est aussi solide et stable

 

Vous pêchez très souvent, voire même en compétition et avez besoin plus de confort, c’est une station pêche D36 dont vous avez besoin.

Panier et station de pêche au coup rendent la pêche beaucoup plus confortable, faites le bon choix

Avec les conseils de Jérémy, vous ferez le bon choix, retrouvez ses autres articles dont celui sur le guidage du “Bien sonder“.  
Vous pouvez nous suivre sur la chaîne Garbolino YouTube ou sur nos pages Facebook et Instagram.