Menu
Home Tags Posts tagged with "Carpe au coup"

Carpe au coup

0 2742
Les flotteurs pour la pêche de la carpe au coup doivent répondre à des critères impératifs de solidité, mais aussi de visibilité, de forme et évidemment de look. Les nouveaux flotteurs Garbolino SPX réunissent toutes ces qualités.

Des flotteurs indestructibles

La série de flotteurs Garbolino SPX a été spécialement développée pour la pêche de la carpe au coup et des spécimens. Répondant à un cahier des charges strict et surtout inédit, ils sont simplement indestructibles. Construits en mousse de Rohacel, aucun nylon, même le plus fort ne pourra les éventrer car il passe via un canal qui fend le corps du flotteur. Deux œillets de type « ressort » viennent guider le nylon à la base de l’antenne évidemment, mais aussi à la base du corps. La quille en fibre de verre est indéformable et solidement arrimée dans le corps en mousse. Un bon flotteur à carpe doit être visible en toutes circonstances et ne pas couler sous le poids d’appâts volumineux, les antennes sont donc épaisses. La grande nouveauté est en plus des classiques rouge et jaune, l’addition d’une antenne verte et rose fluo, des coloris qui nous ont été réclamés par nos spécialistes. Le flotteur Garbolino SPX 03 et sa forme losange s’adresse aux pêches de bordure, y compris dans les milieux les plus encombrés. Les X06 et X09 se différencient par la longueur de leur quille. Le premier conviendra aux pêches en eaux peu profondes et le second aux plans d’eau profond. Tous les modèles épousent le tout nouveau code couleur Garbolino afin de distinguer facilement les poids de vos flotteurs. A vous les grosses carpes, mais aussi esturgeons et silures, les flotteurs Garbolino SPX seront des alliés de choix, ils ne connaissent aucune limite !
 
Flotteur Garbolino SPX 03 disponible de 0.10 à 0.50gr
Flotteur Garbolino SPX 06 disponible de 0.10 à 0.60gr
Flotteur Garbolino SPX 09 disponible de 0.20 à 1.50gr
 

Ces « petits » plus qui font des Garbolino Slimax de Très grandes cannes au coup

La famille des grandes cannes de pêche au coup Garbolino Slimax prend un nouveau tournant pour 2019. Forts de leur succès, ces modèles dits parallèles (les éléments de 11 et 13 mètres sont identiques) à la finesse de talon et la rigidité hors-normes et apparus en 2016, ont encore été upgradés. En route pour la version 2.0 !!!

Les Garbolino Slimax Gold, Amber et Extreme Carp +

Le design du talon des Slimax ne change pas, il est aujourd’hui orné d’un + qui fait pourtant encore monté d’un cran les performances des Garbolino Slimax. Quelques rappels sur les performances inchangées des Garbolino Slimax : La Garbolino Slimax Gold +  s’adresse aux pêcheurs de compétition les plus exigeants et amoureux du beau matériel. La Garbolino Slimax Amber + quant à elle se destine à la nouvelle génération des compétiteurs en carpodrome à la recherche d’un matériel à la fois technique et solide. Enfin, la Garbolino Slimax Extreme Carp + ravira les pêcheurs avides de sensations et traquant les spécimens en eaux naturelles et/ou en carpodrome.

Une nouvelle venue, la Garbolino Slimax Compétition Silver +

La nouvelle venue dans la gamme, la Garbolino Slimax Compétition Silver + est la canne polyvalente par excellence qui plaira à tous ceux qui cherchent une canne passe-partout. Elle est à l’aise aussi bien sur les pêches fines en étang, canal, que sur les pêches soutenues en rivière. Il n’y a qu’à l’équiper du kit adéquat et elle fera le travail. Les + de la gamme : – L’ensemble des kits Garbolino destinés à ces modèles sont tous pré-tulipés par un embout téflon. Cette tulipe correspond au diamètre maximum d’élastique que peut accepter le kit choisi. Le scion est coupé pour recevoir une tulipe de diamètre interne de 3.5mm pour la plus fine à 5mm pour la plus grosse. – Tous les kits sont équipés de scions de conicité différente en fonction de leur puissance, mais font tous strictement la même longueur. – Sur chaque kit est indiqué le diamètre d’élastique plein et creux qu’il peut recevoir – Chaque élément N°3 des cannes est coiffé d’un embout EVA de haute-densité facilitant les opérations d’emboitement/déboitement et protégeant les emmanchements mâles et femelles des            chocs. – Chaque modèle mesure très exactement 13 mètres lorsqu’il est équipé de sa mini-extension, mais sans qu’il ne soit nécessaire de recouper le scion, – Le nouveau kit coupelle Cupping Kit épouse parfaitement la longueur des kits, la longueur de la coupelle ayant été prise en compte lors de la fabrication.     Quel que soit le modèle pour lequel vous optez, il suffit d’installer l’élastique et de pêcher !!!  

Les différents kits

– Les kits Compétition Gold – Les kits Match, – Les kits Match Carp ELC, – Les kits Power Carp ELC, – Les kits Specimen ELC

Chapitre 4 : Les lignes pour la pêche de la carpe

  • Le Choix du flotteur

La pêche de la carpe au coup en carpodrome se pratique à des distances et des profondeurs variées. Si bien que, à l’instar des pêches de poissons blancs, il est nécessaire de disposer de montages de lignes différents et surtout équipés de flotteurs différents. Ces flotteurs doivent répondre à des critères de solidité et de durabilité importants. Stéphane recourt à 3 modèles à la forme certes semblable, la forme oblongue qui est la plus polyvalente, mais équipés d’antennes et de quilles différentes.
  • Pour les pêches classiques dans des plans d’eau d’1 à 3 mètres de fond, Stéphane opte pour des flotteurs bien quillés et surmontés d’une antenne capable de supporter des esches délicates et volumineuses à chaque fois que la carpe exige l’un ou l’autre. Le Garbolino SPI27 et le tout nouveau SPE17 sont idéaux. De plus le nylon passe ici à l’intérieur du corps du flotteur, ce qui les rend quasiment incassables, y compris sous les tractions les plus fortes.
  • Pour les pêches de bordure, que l’on pratique souvent dans des milieux forts encombrés, Stéphane utilise le petit nouveau qui vient d’arriver, le SPX06. Ultra solide, il est équipé d’un œillet sur ressort au sommet mais aussi à la base de son corps. Ce dernier est lui-même fendu et ce canal central devient le guide pour le nylon. Il n’y a donc plus aucun danger pour que le corps ne soit éventré par un nylon imposant.
  • Le choix du nylon

A pêches extrêmes, nylon particulier. Stéphane utilise cette fois un nylon très particulier et fluorocoated (enveloppé de fluorocarbone), dont les facultés d’anti-abrasion sont un atout considérable. Le Garbolino Fluoro Power offre une résistance absolue incroyable. Pour ne créer aucun point sensible à la casse, pour ses pêches de carpes à la grande canne, Stéphane se passe de bas de ligne et ses lignes sont donc montées en direct.
  • La plombée et le bas de ligne

Stéphane agence une plombée simple et semi-massive cette fois, donc en deux groupes simplement. Au regard des esches imposantes employées, inutile de faire dans la fioriture, même si les montages sont toujours bien soignés. Stéphane préfère se focaliser sur le choix de l’hameçon et ainsi ont été développés les Garbolino Carp Barbless, tous sans ardillons évidemment. Les 3 modèles qui composent cette famille d’hameçons costauds permettent de s’adapter à la taille des poissons, mais aussi à la saisonnalité. Ainsi les Silvers Winter Carp s’adressent plutôt aux pêches en eaux froides ou encore de petites carpes et carassins. Les Pellet Carp sont les polyvalents par excellence et leur fer permet d’escher aussi bien des pellets expansés, que des appâts vivants. Pour finir, les Power Bend Carp sont taillés pour les pêches en milieu inhospitalier ou de très gros poissons, y compris les esturgeons.

0 3384

La pêche en carpodrome peut être une technique subtile avec des lignes fines, élastiques creux et kits ELC pour déclencher plus de touches de carpes.

La pêche en carpodrome souffre parfois auprès des néophytes d’une image de pêche grossière sur des poissons sur-densitaires. Cependant, la carpe est un poisson capricieux, qui s’éduque très vite et apprend très facilement à déjouer nos pièges. Après la frénésie alimentaire du début de saison, vient ensuite des périodes plus complexes mais néanmoins très intéressantes. Suivons Stéphane Pottelet en Gironde pêcher dans un de ces carpodromes. 08-peche-en-carpodrome-ligne-fine-elastique-creux-kit-elc-puller-slot

Lignes fines pour la pêche en carpodrome

Pas la peine d’utiliser de gros fils quand les autres pêcheurs n’ont pas de touche. Un nylon Garboline ou Topix en 16, 14 voire 12/°° a dans ce cas toute sa place pour apporter de la souplesse et une descente plus naturelle de l’esche.

Élastique creux

L’élastique creux est l’allié idéal pour les pêches fines en carpodrome. La souplesse et la progressivité sont un véritable avantage pour limiter les décrochages et préserver votre fil fin. Vous aurez le choix entre deux gammes pour la pêche en carpodrome : Bazoocarp CoEx pour les pêches rapides et Super Soft Fighter quand la souplesse absolue est de mise. 08-elastique-creux-pour-peche-en-carpodrome-ligne-fine Ne vous inquiétez pas si s’élastique se tend beaucoup lors du combat car le kit ELC va vous aider.

KIT ELC

Les qualités de souplesse d’un élastique creux lors d’un combat sont également une faiblesse lors de l’épuisage. 08-kit-elc-puller-slot-regler-tension-elastique-creux-epuisette-peche-carpodrome En effet l’élastique est fortement tendu et sort très largement du kit, rendant difficile la venue à l’épuisette du poisson. Il convient donc d’utiliser un Kit ELC. Le kit dispose d’une sortie latérale pour l’élastique et vous permettant de gérer la manuellement la tension de l’élastique pendant le combat et faciliter la mise à l’épuisette. Le top pour la pêche en carpodrome !   09-kit-canne-a-peche-au-coup-powe-lite-puller-slot

0 3337
walterland-diego-da-silva-1
C’est devenu un rituel pour Diego Da Silva maintenant. Chaque année, il se rend sur le splendide plan d’eau de Szeged en Hongrie pour participer au match par équipe organisé par le grand champion Hongrois, Tamas Walter. Il revient pour nous sur le déroulement de l’épreuve.

Premiers contacts

Le premier entrainement nous a permis de voir que les  poissons-chats étaient moins nombreux que l’année passée. Par contre, le plan d’eau était envahi d’ablettes et je décide donc de préparer une amorce riche et collante pour les éviter sur le coup. Je monte aussi des lignes assez lourdes équipées de flotteurs Garbolino DS 24 et 23 sur un nylon de 16/100ème et avec des cendrées, à savoir 10 plombs sur la ligne puis j’ai terminées les lignes par des bas de ligne en 14/100ème avec un hameçon 14. J’ai attendu le second entrainement pour me faire une idée plus précise de la taille des carpes et ainsi choisir la canne avec laquelle je pêcherai cette épreuve. walterland-diego-da-silva-3

Choix du matériel et de la stratégie

J’ai choisi la Slimax Diamant qui m’a permis  de ferrer rapidement les touches furtives et rapides et surtout pour le confort de pêche. L’élastique était un élastique creux Bazookarp Coex de 1,8mm logé sur 3 mètres au sein de kits équipés  de l’Elastic Control. walterland-diego-da-silva-4 Le plan d’eau était encore gelé trois semaines avant le match. Ceci explique la faible taille du fil et des élastiques employés. Les carpes n’avaient pas encore la même énergie qu’en pleine saison, mais j’ai vraiment adoré cette pêche fine de beaux poissons, très instructive. walterland-diego-da-silva-2 J’ai rappelé exclusivement à la coupelle et à ce petit jeu, le modèle double m’a été bien utile : J’y déposais un petit fond de maïs et une boule d’amorce de la taille d’une mandarine par-dessus. Pour conserver un bon rythme de touches, il fallait réamorcer après chaque prise ou touche manquée.

Déroulement des manches et bilan final

Ce fut une super pêche mais différente de l’année passée. Les carpes étaient plus grosses et plus nombreuses. Lors de la première manche, j’ai terminé 9ème sur 19, handicapé par une piqûre de frelon survenue en début de pêche et j’y suis allergique. Pas facile!!! Le lendemain, j’ai fait 3/19. Le résultat par équipe est mitigé, mais nous sommes contents de cette 9ème place sachant qu’il y avait un grand nombre d’équipes internationales. 37 équipes de 5 pêcheurs dont 5 hongroises et l’équipe anglaise menée par William Raison ont fait le déplacement, vraiment du très beau monde pour une épreuve magnifique. walterland-diego-da-silva-6  

collage-master-du-gard-2017
Le TEAM GARBOLINO 38 est un tout nouveau club créé en 2017. Avec en son sein des pêcheurs comme Ludovic LAZARETTI et Eric SCHULTZ entre autres, GARBOLINO avait foi et confiance et leur première prestation a été à la hauteur de leur réputation sur un parcours qu’ils connaissent bien. Ludovic revient pour nous sur la stratégie adoptée avec son coéquipier Olivier VANHEE, qui les a menés à la victoire de cette 4ème édition des Masters du Gard, organisée parfaitement par le Team Milo 30 sur le parcours de Saint Gilles et qui a réuni cette année 70 équipes de deux pêcheurs. masters-du-gard-garbolino-6

Première manche

« Samedi, 1ère manche, le tirage nous envoie sur la partie écluse au numéro 16, un secteur sans aile. Stratégie du jour, Olivier pêche au feeder et moi à la canne : Pour le feeder, amorce jaune, riche mais qui travaille vite avec terreaux coupés, casters et gozzer rubis congelés. Nous optons pour une pêche sur la berge d’en face à 50/55m, mais notre place est compliquée car beaucoup d’accrocs, il est difficile d’avoir une cadence de touches, malgré cela Olivier réussit à prendre quelques carassins et grosses brèmes pour un score estimé à un peu plus de 12000 points. masters-du-gard-garbolino-4 Pour la canne, mélange de gros gardons avec casters et pinkies rouges congelés ainsi que de la double terre pour le fouillis. Un coup à 6m où les poissons ne sont jamais bien rentrés, et un plus productif à 11m50, une pêche de plaquettes de 40 à 200gr, 2 petites carpes de 1kg et 1kg1/2 et 2 carassins de 400 et 600gr viennent alourdir la bourriche. Il a fallu gérer le rappel à la coupelle de manière efficace car les mulets venaient perturber la pêche si on rappelait trop régulièrement. La bourriche canne estimée à environ 10000 points. »

Bilan de la première manche pour le groupe

Verdict final, Ludovic et Olivier remportent leur secteur avec 22280 points d’une courte tête (20gr) devant leurs copains de club Romain et Stephen. Les 2 autres équipes situées également sur la partie écluse s’en sont plutôt bien sortie, Eric et Kilian gagnent leur secteur et réalisent même le plus gros score du samedi avec plus de 31 kg !!! Une sacrée performance. Jean-David et Damien finissent 2nd de secteur avec plus de 24000, battu de 500gr.   La soirée du samedi entre les amis du Team Garbolino 38, leur permet de débriefer de leur bonne journée et de parler de la 2ème manche, avec un changement de parcours. Le secteur jardin étant difficilement accessible ils vont pêcher le secteur Eysperan qu’ils ne connaissent pas, sauf Romain et Stephen qui leur donnent quelques précieux renseignements.

2ème manche

« Tirage du dimanche matin, pour nous ça sera le numéro 37, une sous aile car le secteur commence au 36. Malgré les commentaires qui annoncent l’aile intouchable nous restons confiants, nous ne changeons pas notre amorce feeder, mais enrichissons notre mélange canne, et utilisons des amorces plutôt jaunes pour essayer de faire la différence. Concernant les esches nous restons sur la même base que la 1ère manche. Le canal est moins large et le courant un peu plus soutenu que sur la partie écluse. Olivier au feeder et moi à la canne, la manche commence bizarrement, pas de touches au feeder et des petites plaquettes à 11m50 (20/40gr). La 1ère touche au feeder est impressionnante, sans aucun doute une carpe, Olivier gère la situation, quant à moi je me retrouve également pendu avec une carpe, mon petit bas de ligne en 10°° a tenu le coup et le poisson de 2kg environ a pu rejoindre la bourriche, Olivier quant à lui met à l’épuisette une carpe de 4500gr qui sera notre plus gros poissons de la journée. Un doublé de carpes, c’était amusant. La pêche à la canne est régulière, les plaquettes (40 à 300gr) sont bien présentes et le rappel à la coupelle permet de les maintenir en place et de faire venir quelques carassins. Olivier au feeder, au plus près de la berge opposée, à des touches régulièrement et les carpes se montrent mordeuses, 9 de prises sur les 11 touchées, plus carassins et brèmes. Nous estimons notre pêche à 35000 et sommes plutôt confiant même si l’aile à une grosse pêche. La balance annonce 11500 pour la pêche à la canne, et 28000 pour celle feeder. Nous remportons une seconde fois notre secteur avec le plus gros score du week-end, plus de 39 kg ! Le reste de parcours Eysperan a été plus compliqué, mais Eric/Kilian et Romain/Stephen ont limité la casse en faisant second de secteur, cela fut plus compliqué pour Jean-David/Damien.

Bilan final

Au classement final après leur 2ème place de l’an passé (avec 2 points également) Ludovic et Olivier remporte l’épreuve avec le score parfait de deux points et plus de 61 kg. Et Ludovic de préciser « C’est une joie immense pour nous et nos débuts sous la bannière bleue de Garbolino dont nous sommes fiers de porter la couleur ! » Bravo également à Eric/Kilian qui terminent 5ème, Romain/Stephen 16ème, JD/Damien 40ème.

Matériel employé

Ludovic revient sur le matériel employé : « Ce week end, nous avons dû faire face à des conditions de pêche particulière, avec la présence de gros poissons combatifs et de brèmes parfois tâtillonnes, il fallait donc un matériel ultrapolyvalent. De plus nous avons dû faire face à des conditions météorologiques épouvantables de vent et pluie parfois très fortes. Les nouvelles cannes feeder de la gamme Altima puissantes et précises ont fait un boulot exceptionnel et la bagagerie Challenger de très bonne qualité a préservé notre matériel comme il fallait. Nous revêtions les nouveaux ensembles salopette et veste respirantes, et même la puissante pluie du samedi n’a pas réussi à nous mouiller. Bien à l’abri et mieux équipés, on pêche bien plus en confiance et à l’aise !

2 4802
peche-coup-garbolino-masters-est
Enfin voici le mois de juillet et une magnifique épreuve par équipe s’offre à nous. C’est la 8ème édition des Masters de l’Est et déjà ma 7ème participation. Tous les ans j’éprouve un réel plaisir à me rendre en Haute-Marne. Lors de la dernière édition, le SPP87 avait terminé à la seconde place et nous venons avec une seule idée en tête, celle d’améliorer notre résultat.

Notre équipe

Nous avons reconduit la même équipe qu’en 2015, à savoir : – Christophe GARCIA, notre spécialiste des carpes et gros poissons, – Carole ROSE, formée dans la région Nord qui se verra attribuer le secteur canal, Moi-même dans les ballastières. peche-au-coup-competition-masters-est-5

Première manche

Christophe hérite du 35 au carpodrome de la Mouche. Il prévoit plusieurs coups. Il emploiera la grande canne, le feeder et réalisera également une pêche à l’anglaise. Il terminera la manche avec plus de 59 kg et remportera brillamment son groupe de 15. Carole au canal a tiré le 19. Elle réalisera une pêche très particulière. Elle commença par une pêche de chats. Puis elle toucha un gros brochet qui ne rejoindra pas la bourriche. Ensuite elle captura en suivant 2 grosses perches, puis un sandre qui ne sera pas comptabilisé car non maillé, ensuite elle mettra un sec une belle tanche. Bref que de poissons hors du commun pour ce canal. Elle termine 4 du secteur avec 6,7 kg. Quant à moi je suis tombé dans le petit étang où la végétation aquatique est abondante. Après 3/4 d’heure de sondage, j’arrive à déterminer deux zones exploitables. Je prévoirais 1 coup à 7m de décalé sur la droite et un autre à 11m décalé à gauche. Au départ j’arriverai à prendre quelques gardons de 40/60 gr au large puis au bout de 30 minutes je prendrais un carassin d’1 kg. Ensuite les chats ont pris place sur les coups. Je fini avec près de 300 chats, 30 gardons et mon carassin. Avec un score de 7060 gr je termine 4 de secteur. Nous terminons cette manche avec 9 points. Il me tarde de rejoindre la salle pour connaître notre classement. Une équipe a réalisé un belle manche et affiche 6 points. Il y a 2 équipes à 8 points dont celle des Diables Noirs. Nous pointons à la 4eme place. Les vainqueurs de la version précédente le Team Colmic Lanssens est 6eme avec 11 points… peche-au-coup-competition-masters-est-4  

Deuxième manche

Les 3 points de retard ne sont pas rédhibitoires et il est encore possible de remporter l’épreuve à condition de réaliser un grosse manche. Christophe retourne à nouveau au carpodrome de la Mouche. Il bénéficie d’une aile, mais cette place n’a pas une grosse cote. Comme la veille il prépara plusieurs coups. Les débuts seront difficiles. Il perdra les 2 premiers poissons. Ensuite il mettra au sec un amour blanc de 9 kg et quelques carpes de 5 à 7 kg. Il termine la manche avec 17 poissons pour 71 kg. Il terminera 2 du secteur battu d’un kg par Fabrice Casimir. Carole de son côté a fort à faire, elle hérite du numéro 2 à priori une bonne place, mais à son arrivée elle constate qu’il manque 2 équipes dans sa quinzaine générant 2 trous, le premier vers le 7 et le second au 12. Elle réalisera une belle pêche de chats pour un poids de 4.2 kg et elle ajoutera 5/6 plaquettes pour 1.5 kg. Avec 5.7 kg elle finira 6eme du secteur. Elle sera battue par Morgan Vaillant du team Lanssens qui réalise plus de 11 kg, le record du canal. Pour ma part je suis dans la grande ballastière au numéro 44. Dès le début de la manche je constate que certains ont fait le choix de tout miser sur le feeder. Ils sont 3 pêcheurs côte à côte à avoir opté pour cette technique. Moi je prévois 4 coups. Le premier sous un arbre près du bord pour les perches, le second à la cassure à 7 mètres, le 3eme à 11m50 et le dernier sera un coup mixte anglaise / feeder à 35m. Les premières minutes sont encourageantes 3 poissons en 3 minutes puis….. Plus rien ??? Je me rabats sous l’arbre pour y prendre quelques perches. Au bout de 30 mn, l’un des pêcheurs au feeder prend sa première brème d’environ 1.5 kg suivie quelques minutes plus tard d’une seconde. A la fin de la première heure, je termine avec 25 poissons pour à peine 500 gr… Les poissons commencent à rentrer et les heures suivantes je prendrai régulièrement des gardons sous la grande canne. Je termine avec 210 gardons et 1 tanche d’1 kg. J’ai également dans mon secteur Jonathan CLARISSE l’un des représentants du team Lanssens qui est en tête sur les 10 premiers numéros avec une pêche de gardons pour 4.1 kg. Nous arrivons à la pesée des 3 pêcheurs au feeder. Le premier aura pris 2 brèmes pour 3.8 kg, le second à 10 brèmes et 1 carassin pour plus de 16 kg et le 3eme ne possède qu’une grosse poignée de gardons pour à peine 400 gr. La pesée arrive à mon niveau la balance affiche 5.6 kg. Reste un pêcheur à peser l’aile, il a réussi à capturer une très belle carpe. Il fait 7.5 kg avec un poisson de 6000 points. Je fini 3 du secteur. Pour cette 2eme manche nous avons 11 points. En les ajoutant au 9 points de la veille nous obtenons 20 points. Cela risque d’être un peu trop pour la gagne. peche-au-coup-competition-masters-est-6

Verdict final

L’équipe en tête à la première manche, les Martin Pêcheurs de Troye, remporte un des secteurs dans la ballastière et leur équipier au canal fait 2… Malheureusement au carpodrome il ne pourra pas faire mieux que 14eme. Avec 23 points les chances de s’imposer s’envolent. Le team Lanssens réalise 6 points à la seconde manche et totalisent 17 points. Ont-ils remporté l’épreuve pour une seconde fois ? Certains annoncent que le team Mâcon Pêche a réalisé un parcours sans faute à la seconde manche. L’équipe composée de Lilian BOULICAUT, Mickaël MONTENOT et Alexandre ROUVEURE annonce un score parfait de 3 points. Les minutes passent et l’information est confirmée. La veille, Mâcon avait marqué 14 points avec les 3 points du jour ils ont eux aussi 17 points. Le poids départagera ces 2 équipes. Avec plus de 170 kg sur les 2 manches, c’est Mâcon qui s’impose. Bravo à eux ! peche-au-coup-competition-masters-est-7

Un bon bilan

Le SPP87 terminera sur la 3ème marche du podium. Ouf ! L’honneur est sauf ! Pour Carole c’est son 3eme podium consécutif sur cette épreuve en 3 participations (2 fois avec le SPP87 et une fois avec l’équipe de France féminine). Bravo pour ta régularité Carole ! Merci aux organisateurs de cette manifestation, Alexandre RONDEAUX et Olivier WIMMER. Grâce à ces passionnés nous avons le plaisir de nous rencontrer chaque année sur des parcours d’une grande richesse piscicole. Je terminai par remercier l’un des bénévoles qui m’a remis un présent très original. Merci Alain pour tes chocolats. Outre le fait qu’ils soient originaux ils sont également très bons. A l’année prochaine ! peche-au-coup-competition-masters-est-1 peche-au-coup-competition-masters-est-2 peche-au-coup-competition-masters-est-3 peche-au-coup-competition-masters-est-8

0 12423
peche-carpe-feeder-eau-naturelle
En France, nous avons la chance de posséder de nombreux plans d’eau et rivières qui abritent naturellement une belle population de carpes. Pêcher la carpe au feeder est tout à fait envisageable dans ces eaux, à condition d’adopter sa technique.

Détecter les carpes sur le coup

Le feeder est une technique de fond qui s’adapte très bien à la recherche des carpes, généralement des petits spécimens de 2 à 6kg. A l’inverse d’un carpodrome, pour rechercher les carpes au feeder en milieu naturel, il faut commencer par attirer les autres poissons. Ce n’est qu’après avoir construit un coup que l’on pourra adopter une stratégie spécifique. Quand les carpes arrivent, il se passe forcément quelques chose :
  • La fréquence des touches des autres poissons diminue voire s’arrête complètement
  • On perçoit des tapes sur le scion, ce sont les gros poissons qui se cognent dans le fil
  • On a des fausses touches, signe qu’il faut adapter son montage et sa méthode d’eschage (voir plus bas)
Parfois rien de tout cela ne se produit et les carpes sont tout de même bien présentes. Elles rodent autour du coup, repoussées par l’agitation des poissons plus petits rassemblés sur l’amorce. Il faut alors pêcher discrètement en s’écartant de son amorçage.
peche-carpe-feeder-1

Il faut ruser pour prendre les carpes au milieu des carassins !

Quel montage pour la carpe au feeder ?

Ni coulissant, ni potence, il faut souvent utiliser un montage feeder fixe ou très légèrement coulissant qui offre un excellent auto-ferrage. On peut aussi s’inspirer des montages feeder rivière – voir ici. Les carpes ont tendance à recracher rapidement l’hameçon avant même que l’on est le temps de ferrer. Avec un montage autoferrant, le piège se referme instantanément. Combiné avec un bas de ligne court la carpe n’a pas le temps de ruser. Cela peut paraître rudimentaire mais c’est très efficace. Le method feeder peut se révéler payant mais dans des conditions très particulières :
  • Eaux peu profondes : 2m maximum
  • Poissons très mordeurs et peu craintifs, souvent le signe qu’elles sont présentes en grosse densité
Le method feeder reste une arme intéressante quand on pêche sur un coup qui a été amorcé la veille. Les carpes sont alors en confiance et bien présentes sur le spot.
peche-carpe-feeder

Belle pêche de carpes au feeder en rivière avec un montage autoferrant.

Le choix du poste

Naturellement les carpes ont un comportement plus craintif et moins grégaire que ses cousines brèmes. Elles aiment les eaux chaudes et se tiennent souvent à proximité des obstacles ou bois noyés qui peuvent leur offrir un refuge. Pêcher à ras des berges boisées est toujours payant et ne rend la pêche que plus excitante.
peche-carpe-feeder-7-2

La berge en face, sauvage, pleine de bois noyés est forcément un bon poste … mais attention aux casses !

Les esches et appâts

Pour pêcher la carpe au feeder, on peut adopter des esches similaires à celles utilisés par les carpistes en batterie.
  • Les graines : le cocktail Maïs doux et chènevis est un classique des plus redoutables!
  • Les Bouillettes : Seul le diamètre diffère, 10 mm est parfaitement adapté. Il est aussi possible de couper des bouillettes plus grosses pour en diminuer la taille.
  • Les Pellets et autre farines à base de farine de poissons s’adressent à des poissons éduqués qui subissent une pression de pêche importante de la part des carpistes.
peche-carpe-feeder-bouillettes

Bouillettes de 8 à 12 mm pour la carpe au feeder.

Montage au cheveux

Un autre élément qui permet de déjouer la méfiance des carpes est de s’adapter à leur mode d’alimentation. En aspirant l’esche elle ne sentent pas l’hameçon. Le cheveux est tout bonnement indispensable pour prendre des carpes au feeder. Toutes les esches s’y accommodent, bouillettes, maïs et même les vers de terre!
peche-carpe-feeder-montage-cheveu

Mais doux esché sur un cheveu : un grand classique pour la carpe au feeder !