Archives des Championnat du Monde - Garbolino
Menu
Home Tags Posts tagged with "Championnat du Monde"

Championnat du Monde

stephane-pottelet-peche-au-coup-garbolino-5

Interview de Stéphane Pottelet, nouveau chef de marque Garbolino.

Nous connaissons tous le pêcheur, mais beaucoup moins l’Homme. Pour saluer son arrivée dans la Famille Bleue, Stéphane Pottelet s’est prêté à un jeu de questions auxquelles il a répondu avec tout ce qui le caractérise : Franchise, honnêteté et sincérité. La pêche ? Plus qu’une passion pour ce grand champion qui y consacre toute son énergie.

Stéphane Pottelet, peux-tu te présenter aux internautes ?

« J’ai 42 ans et suis passionné de pêche depuis l’âge de 12 ans. J’ai débuté la pêche au coup de compétition à 16 ans et tout de suite attrapé le virus. En 2001, j’ai eu la chance d’accéder à la première division nationale, à l’époque nous étions 24 pêcheurs et le championnat s’était disputé en 6 manches sur 2 weekends, cela restera un beau souvenir. Depuis je n’ai jamais quitté l’élite.

2004, premier championnat du monde et premier titre par équipe

En 2004, ayant les critères pour intégrer l’équipe de France de pêche au coup, le sélectionneur de l’époque a fait appel à moi dès la première année pour le championnat du Monde des nations qui se déroulait à Willebroeck en Belgique. Et là bingo CHAMPION DU MONDE par équipe. Depuis, j’ai connu de nombreuses sélections et participé à 10 championnats du Monde et 7 championnats d’Europe. J’ai remporté avec le groupe France toutes les couleurs de médailles possibles sur ces 2 championnats par équipe (Or, Argent et Bronze). En individuel, j’ai décroché 2 médailles au championnat du Monde (Argent et Bronze).

5 fois champion de France

Au niveau national, je possède 5 titres de champion de France dont 2 en individuel 2010 et 2014, un titre en club avec le SPP 87 en 2014 et 2 titres de Champion des Comités Départementaux avec l’équipe de Seine et Marne en 2010 et 2011. Ma passion pour la compétition est intacte et comme depuis mes débuts, j’adore me surpasser et me remettre sans cesse en question. » stephane-pottelet-peche-au-coup-garbolino-4

Quel est ton parcours professionnel ?

« Cela faisait près de 20 ans que je travaillais dans le secteur de la santé. J’occupais le poste de responsable des Affaires Financières dans l’un des plus gros centre de santé en France. Mon employeur de l’époque avait été très compréhensif . Il m’avais permis de gérer très librement mes congés afin de préparer au mieux mes différentes échéances sportives. Une véritable chance pour moi !

La recherche d’un nouveau défi

Cela fait maintenant 2 à 3 ans que je souhaitais voir autre chose et relever de nouveaux défis et plus particulièrement dans mon domaine de prédilection : La pêche. C’est aujourd’hui possible et je compte prendre énormément de plaisir dans mes nouvelles fonctions au sein du groupe Sert et plus particulièrement chez Garbolino. » stephane-pottelet-peche-au-coup-garbolino-6

Quelles sont les raisons qui t’ont fait choisir la marque bleue ?

« Avec Garbolino, je n’arrive pas en terre inconnue. Déjà dans les années 1995 à 2003, la société Garbolino me soutenait au niveau matériel. C’était l’époque des GBX, des TOPIX et des Magister Ace, des cannes de légende. Depuis 2 à 3 ans, j’ai constaté un changement radical dans l’image de la marque. Méthodes de communication et gamme des produits proposés. L’arrivée de Jérôme MIO à la tête de la marque a insufflé un nouvel élan à la marque bleue. Garbolino a plus de 70 ans et pourtant j’ai l’intime conviction que les plus belles années sont devant nous. » stephane-pottelet-peche-au-coup-garbolino-2

Comment comptes-tu marquer Garbolino de ta patte ?

« Je vais m’appuyer sur mon expérience, mes idées et mon réseau. Nous proposerons aux pêcheurs au coup des produits techniques de qualité adaptés à la pratique de notre passion. Certains d’entre eux ne manqueront pas d’originalité. Le développement des nouvelles gammes se fera en tenant compte de l’avis de nos meilleurs spécialistes dans les différentes catégories de la pêche au coup au sens large (roubaisienne, carpe au coup, feeder, anglaise, bolognaise). Pour la partie développement, je compte m’appuyer sur l’expérience et les compétences de deux figures emblématiques de la marque depuis de très nombreuses années, je pense bien évidemment à Diégo DA SILVA et à Darren COX. Je compte également collaborer avec un pêcheur reconnu pour son exigence et sa méticulosité Paul Louis LAFONT, la nouvelle génération apportera également sa pierre à l’édifice, je pense ici à Jonathan SANMARTI. Garbolino a la chance aujourd’hui de compter dans ses rangs un bon nombre collaborateurs, pêcheurs reconnus et afficionados en France, en Angleterre, en Belgique et dans les pays de l’Est notamment. Je me ferai un devoir d’être à l’écoute de tous et partager avec le plus grand nombre. » Je compte faire bénéficier aux utilisateurs des produits de la marque de toutes les innovations susceptibles de rendre plus efficace et plus ludique la pratique de notre passion. Mon laboratoire sera la haute compétition, tout comme la formule 1 l’est pour l’automobile. Par ma présence sur les grosses compétitions, sur les championnats du Monde, d’Europe et de France, je serai en mesure de proposer et de développer des gammes de produits adaptés. » stephane-pottelet-peche-au-coup-garbolino-3

On n’a pas le parcours que tu as eu sans des soutiens importants au niveau matériel. Qui souhaites-tu remercier en priorité ?

« Avant de basculer totalement dans ce nouveau domaine, je souhaiterais vivement remercier la société SENSAS. En effet, elle m’a apporté son soutien pendant de longues années. Un grand merci à Monsieur Jean DESQUE et à Christophe NOUALHIER. Ainsi qu’à toutes les personnes de cette société, je ne pourrai pas tous les citer par peur d’en oublier. Dans le futur, pour mes amorces je continuerai à utiliser les produits de la marque verte. »

Alors heureux Stéphane Pottelet ?

« Oui définitivement. Je suis extrêmement heureux de pouvoir enfin concilier passion et activité professionnelle. Quoi de plus valorisant pour un passionné que de pouvoir travailler dans son domaine de prédilection. Cette prise de fonction va me permettre de découvrir une magnifique région. Le sud-ouest de la France plus précisément en région Bordelaise. » stephane-pottelet-peche-au-coup-garbolino-8

0 3470
masters-walterland-hongrie-diego-da-silva1

Les Masters Walterland sont organisés par Walter Tamas, double champion du Monde individuel, sur le bassin d’aviron de Szeged en Hongrie.

Dans le circuit mondial de la pêche au coup, cette épreuve en Hongrie est une compétition majeure. En effet, ce parcours fut le théâtre de grandes épreuves internationales par le passé en raison de sa régularité, son accès et une densité piscicole impressionnante de carpes, carassins et brèmes. Pour l’occasion, les français, grâce à l’impulsion du truculant André Dewein, ont mis sur pied une équipe mixte dans tous les sens du terme, composée de
  • Denis Sécula,
  • Yohan Kouzmina,
  • Nos champions « maison » Diego Da Silva et Jonathan Sanmarti
  • et pour finir l’atout charme de cet équipage, Tatiana Timoshkina, l’épouse d’André et membre de l’équipe nationale Russe.
Diego nous fait partager cette aventure où pas moins de 180 pêcheurs et 36 équipes se sont affrontés. masters-walterland-hongrie-diego-da-silva-compétition

Repérage

« Arrivés le lundi après une longue journée de route, nous prenons contact avec des amis sur place. Par ailleurs Denis Sécula était arrivé avant. Denis a eu le temps de voir les poissons, leur taille, les lignes utilisées par les compétiteurs présents, et a aussi assuré les important contacts pour les esches durant la semaine. Nous sommes impatients d’aller affronter les carpes et carassins apparemment mordeurs sur le magnifique plan d’eau de Szeged. Le premier entrainement confirme que les carpes, les carassins et les petites plaquettes sont bien présentes. Nous réalisons des scores entre 11kg et 5 kg. L’option de la bordure sera étudiée jusqu’au jeudi, mais finalement délaissée au profit d’une stratégie que nous pensons gagnante: la pêche à 13m. Par sécurité, nous décidons d’amorcer tout de même à 7m si cela se passe mal. »

masters-walterland-hongrie-diego-da-silva6

Matériel et stratégie

« Jonathan et moi-même choisissons d’utiliser la Slimax Diamant. Exceptionnellement rigide et fine, elle sera parfaite pour cette pêche exigeant précision d’amorçage et tenue de ligne soignée. D’autant, que le vent peut souffler très fort,sa finesse de talon sera un atout certain. Pour l’amorce, nous optons pour un mélange riche composé de 3 kg d’amorce carpe en l’assombrissant avec un colorant noire pour éviter les petits poissons
  • 5 kg de terre préparés à part pour le rappel et y incorporer les esches.
  • Esches composées d’1/2 de fouillis, 1 litre d’asticots, 1/2 de casters et quelques pinkies.
Nous nous mettons d’accord sur la taille de l’élastique, du corps de ligne, des bas de lignes, de la taille de l’hameçon et de la forme et du poids du flotteur. Jonathan et moi-même opterons pour un flotteur DDS 24 pour la pêche au large. Nous choisissons en commun après plusieurs essais d’équiper nos kits ELC (Elastic Control) d’un élastique creux Garbolino de 1,5mm. » masters-walterland-hongrie-diego-da-silva3 masters-walterland-hongrie-diego-da-silva4-pêche-au-coup-compétition

Au fil des manches

« La première manche confirme notre stratégie. Mais elle nous permettra néanmoins de corriger quelques erreurs notamment dans la gestion des rappels d’amorce et leur fréquence. L’équipe finit 15eme sur un total de 36 équipes avec 44pts. Le repas du soir nous permet de faire le bilan des performances de chacun , mais surtout de les améliorer. La deuxième manche se présente bien comme la veille, mais un vent violent se met à souffler sur le plan d’eau. Il va falloir être fort car le contrôle de ligne est primordiale. Plusieurs cannes dans le secteurs casseront. Certains compétiteurs immergeant trop la canne dans l’eau, vont y laisser entrer une masse d’eau importante, accentuant le poids de l’ensemble ajouté à celui de l’élastique et le cintrage de la canne dû au vent n’épargneront pas le carbone. Les Diamants elles ne donneront aucun signe de faiblesse. Nous finissons la deuxième manche avec 21 pts. Le classement s’effectue selon des sous-secteurs de 18 puisqu’il y a 36 équipes. Pour ma part, je finis 7 la première manche et 2 la deuxième. Jonathan lui finira 14 la première manche et gagnera la deuxième manche. Les résultats d’ensemble nous permettront de remonter à une belle 6eme place au classement général final. » masters-walterland-hongrie-diego-da-silva5-pêche-au-coup-walter-szeged

Un bon bilan

« Nous jugeons notre résultat honorable, mais en bons compétiteurs, nous regrettons d n’avoir pu consacrer une journée de plus à l’entrainement qui nous aurait permis de mieux appréhender la capture de quelques carpes bonus que nous avons pu casser ou décrocher. Nous sommes persuadés avec Jonathan que cette expérience sera bénéfique pour aborder les grandes épreuves internationales futures avec l’équipe de France. » masters-walterland-hongrie-diego-da-silva2-pêche-au-coup-tamas

Jean-François-GERCKENS-garbolino-4
Jean-François GERCKENS a 37 ans et est membre du célèbre club belge de « Chênée compétition » dans la région de Liège. Comme nombreux de ses coéquipiers des internationaux où il évolue depuis 2005, il fait confiance à Garbolino pour le choix de son matériel. Ce jeune champion de pêche au coup belge a commencé à pêcher à l’âge de 12 ans et depuis il est contaminé par le virus de la pêche au coup. Jean-François-GERCKENS-garbolino-5-inter A-champion-Belgique-pêche-au-coup Il nous livre une partie de son exceptionnel palmarès. Aussi il partage quelques uns de ses récents souvenirs en images dont ses matchs internationaux !

1 palmarès important pour ce jeune champion de pêche au coup belge

Il partagera avec nous ses parties de pêche et ses précieux conseils. Surtout, n’hésitez pas à le solliciter via Facebook où il répondra à toutes vos sollicitations comme l’ensemble de nos pêcheurs ! Jean-François-GERCKENS-garbolino-7-champion-belge-pêche-au-coup Jean-François-GERCKENS-garbolino-8    

Pour aller plus loin

Pour en savoir plus sur la pêche au coup, nous vous conseiller de consulter notre site garbolino.fr. Vous y retrouverez du contenu relatif à la pêche de compétition en France, en Belgique et dans toute l’Europe, ainsi que des astuces et conseils de champions ou présentation des nouveautés de la marque.
Vous pouvez aussi retrouver nos vidéos sur la chaîne YouTube Garbolino pour vous familiariser  avec la famille Garbolino.

Histoire de Garbolino

Fondée en 1945 par Henri Garbolino, l’entreprise est une marque de pêche française, . En 1960, les premières cannes en fibre de verre apparaissent. Dès 1977, c’est le composite qui apparaît. Puis, le carbone avec de l’utilisation de l’enroulement ou des nappes. Aujourd’hui, la majorité des pays européens ont des produits Garbolino sur leur marché. Parmi les différentes techniques de pêche, la marque se concentre en particulier sur la pêche au coup, grande canne, anglaise et feeder. Elle est aussi une marque reconnue pour la pêche de la truite aux appâts naturels.
 

sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-3
Lionel Shaeffer nous propose l’interview de son partenaire de club Sébastien Kiehl, vice-champion du monde de pêche au feeder en Juillet dernier à Terneuzen aux Pays Bas.

Lionel : En quelques mots peux- tu te présenter ?

Sébastien Kiehl, 30 ans. J’ai démarré la pêche de compétition vers l’âge de dix ans, à la canne. Je pratique également la pêche de la carpe à la grande canne, le feeder en compétition depuis 2011. En 2012 j’ai été vice- champion de France de pêche à la plombée. J’ai très vite été attiré par la technique et la diversité de cette pêche qui offre une multitude de possibilités et permet d’aborder la quasi- totalité des canaux, rivières, fleuves et lacs. Cela a vite été un déclic pour moi, le feeder est pour moi une quatrième dimension de la pêche. J’ai fait mes premiers pas en équipe nationale en 2013 en participant à un match de sélection à Anzeme dans la Creuse, à ce moment- là ce n’était qu’un rêve, que je touchais du bout des doigts. Puis il y a eu la sélection pour le mondial 2014 en Irlande à Inniscarra et 2015 à Terneuzen au Pays Bas où nous avons décroché une médaille d’argent sachant qu’un demi point nous sépare de l’or. sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-1

Comment t’es- tu préparé pour cette épreuve majeure ?

Une telle épreuve se prépare en deux temps. Il est nécessaire de collecter le plus grand nombre d’informations, de les analyser et retenir l’essentiel pour préparer au mieux son départ. Sur site il s’agit d’appliquer, de mettre en place des stratégies de pêche, de les tester, comparer, affiner. Avec le Team Garbolino Osthouse je suis allé participer au V.D.E. Matrix Feeder Challenge qui se déroulait sur le parcours, un mois avant le mondial. Cette participation nous a permis de “dégrossir” la pêche. Ce sont des conditions bien spécifiques;  le canal est immense et très proche de la mer avec un trafic fluvial important, il est soumis aux marées et l’eau y est partiellement saumâtre. La densité de poissons y est faible et les eaux sont claires. Autant de facteurs énonciateurs d’une pêche difficile. Au cours des entraînements avant le mondial, la pêche s’est durcie encore d’avantage. Prendre une brème en cinq heures était un véritable Challenge. Nous avons encore dû:
  • Affiner les montages
  • Confirmer les distances de pêche et la technique d’amorçage
  • Déterminer le type de farines à utiliser.
sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-3

Qu’avez- vous décidé comme tactique pour les jours d’épreuves ?

Nous avons opté pour un bac très pauvre avec l’utilisation de terre de somme et terre de rivière avec très peu d’amorce. Des feeders fermés permettaient de faire des bouchons de terre et d’amorce. Nous avons utilisé très peu d’esches, les poissons étant peu nombreux. L’essentiel de notre pêche s’est située entre 40 et 45 mètre en bas de la cassure, avec environ 14 m de fond. Nous utilisions des bas de ligne fins et de petites bouchées.

Quels matériels as- tu utilisés ?

J’ai essentiellement utilisé des cannes de 13″ tectra et G system scion fin 1oz, des cages en plastique fermée. De la tresse de 7/°° sur mes bobines. Les touches étaient bien souvent très délicates il fallait disposer d’un matériel de qualité. Il était essentiel de prendre tous les poissons, la gagne de secteur se situait bien souvent vers 2000 Pts. sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-4

Comment ce sont passés les jours de compétitions ?

Il fallait avoir un mental d’acier, persévérer et rester confiant dans la stratégie mise en place, fruit d’un beau travail d’équipe et de préparation en amont, car ces conditions sont la clé du succès. Un coaching de qualité permet de gagner en confiance. A la fin de la première manche nous étions 3ème avec 14 points et à égalité de points avec la Hongrie et l’Angleterre. Le plus dur restait à faire, il fallait confirmer. sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-5

Quelles ont été tes premières sensations quand tu as connu votre résultat ?

La joie d’être sur le podium envahi vite les corps et les esprits c’est une belle finalité avec un petit pincement au cœur d’être passé si près de l’or. Cela s’est joué dans les cinq dernières minutes. Mais c’est une belle performance.
sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-6

Sebastien a eu la chance de partager ce grand moment en famille.

Qu’est ce qui va (peut être) changé dans ta vie de pêcheur. Qu’elles sont tes prochains objectifs ?

J’espère pouvoir poursuivre cette réussite, encore progresser, maintenir ma sélection en équipe pour la Serbie en 2015 et confirmer notre progression pour espérer chercher un nouveau titre l’année prochaine.
sebastien-khiel-garbolino-feeder-1

Avec Sébastien un grand moment de fierté.

Photos : Vincent Hurtes

0 2955
equipe de france feeder

Pêche au feeder de compétition: la France médaillée d’argent. Le 11 et 12 juillet dernier a eu lieu le championnat du monde de pêche au feeder au Pays Bas sur le grand canal de Terneuzen. Une épreuve qui a vu l’équipe de France décrocher la première médaille de son histoire.

Les scores sont très serrés sur un parcours qui s’est révélé extrêmement pauvre en poissons, la France ne s’incline que d’un demi point face à l’Angleterre qui conserve ainsi son titre.

>> Classement Final garbolino-feeder-9 Toute l’équipe Garbolino tient à féliciter l’équipe de France pour cet excellent résultat. Une première médaille qui va booster un peu plus encore la pêche de compétition au feeder dans l’hexagone. Une pensée particulière et toutes nos félicitations à notre pêcheur Sébastien Khiel membre de cette équipe de France. Sebastien Khiel A noter la belle performance des pêcheurs Portugais qui ont accroché une très honorable 5ième place dans un contexte pas vraiment favorable pour eux.
podium individuel

Le podium individuel : 1 Josè Evangelista Portugal, 2 Alexander Osipov Russie, 3 Mick Vials Angleterre

garbolino-feeder-6

Dans le sillage d’une équipe du Portugal performante, José Calado a gagné son secteur lors de la première manche.

Le passage des gros paquebots a influencé le comportement des poissons.

Le passage des gros paquebots a influencé le comportement des poissons.

Ireland-feeder-2015-4

Cathal Hugues et l’équipe d’Irlande ont eu du mal à s’adapter à ce contexte difficile et il n’ont pu renouveler leur performance de l’an dernier (médaille d’argent).

velo-garbolino-brenton-sweeney

Le vélo du capitaine Irlandais Brenton Sweeney : édition très limitée Garbolino.

 

Pour aller plus loin

Afin approfondir vos connaissances sur la pêche au feeder, n’hésitez à consulter notre site internet garbolino.fr, et en particulier nos pages dédiées à la pêche au feeder, et suivez nous sur notre chaîne Youtube. Pour en savoir plus sur les éléments de choix des scions feeder, nous vous conseillons de consulter cet article sur le choix des scions feeder, ou un Tuto Vidéo par Mickael Letscher, double champion de France de Pêche au feeder,   

Histoire

Fondée en 1945 par Henri Garbolino, l’entreprise est une marque de pêche française, .  A partir de 1960, les premières cannes en fibre de verre apparaissent. En 1977, c’est le composite qui apparaît. Ensuite, ce fût le carbone avec de l’utilisation de l’enroulement ou des nappes. Aujourd’hui Garbolino est distribuée dans la plupart des pays européens. Parmi les différentes techniques, la marque se concentre en particulier sur la pêche au coup, grande canne, anglaise et feeder.  De plus, elle est une marque reconnue pour la pêche de la truite aux appâts naturels.

0 2649
Championnat du Monde de pêche au coup Handipêche 1er au 6 Juin Cabeção, Mora, Portugal Le Championnat du Monde de pêche au coup Handipêch, s’est déroulé simultanément à celui des vétérans. Cette année c’est la splendide rivière Raia, l’un des plus beaux parcours portugais, qui accueillait les débats. Le site offre de multiples possibilités de pêche, avec toutes les subtilités que cela entend. Grâce à son excellente connaissance du parcours et une très bonne préparation, le Portugal a remporté la mise par équipe et notre ami Joao Rodrigues a été sacré Champion du Monde individuel.

 Joao Rodrigues Garbolino Fishes (1)

Choix multiples

Trois stratégies de pêche étaient envisageables, toutes complémentaires et payantes à certains stade du déroulement des manches.
  • Une pêche d’ablettes de 10 grammes de moyenne, avec des flotteurs des 4X16 à 4×18 dans un mètre de profondeur et à 4 mètres de distance environ,
  • Soit une pêche à l’anglaise sur la rive opposée à près de 60 mètres pour viser carpes et barbeaux à l’asticot collé ou au maïs,
  • Ou bien une pêche à la grande canne au coup de 11,50 mètres pour viser les mêmes poissons qu’au moulinet, pour des poids avoisinant 800 à 1500 grammes.

Une stratégie d’équipe gagnante pour ce championnat du monde de pêche au coup Handipêche

Groupe Handipêche Portugal 2015

Le groupe Portugais lors des Championnats du Monde Handipêche 2015 à Cabecao (Portugal)

Les cibles étaient des poissons sauvages d’une vivacité et combativité exceptionnelles. La première manche s’est très bien déroulée grâce à une alternance parfaite des deux techniques, grande canne ou coup et anglaise. Ainsi l’équipe remporte la manche avec 9 points (3 victoires de secteur et une place de 6ème). Le lendemain, même si les choses ont été plus compliquées, les champions portugais ont réussi à attirer et capturer les gros poissons avec des asticots collés et des graines. Joao a été grand artisan de cette victoire en remportant deux fois son secteur. Il est donc sacré Champion du Monde individuel en devançant Oscar Ferrari (Italie) et Bill Galt (Angleterre).
  • Les montages de lignes pour ces carpes et barbeaux hargneux devaient dont être à la hauteur.
    • Le nylon employé était d’un diamètre de 18/100ème
    • Des élastiques de 2.1 mm creux (Garbolino CoEx Bazookarp)
    • Hameçons forts de fer d’une taille N°16 sur des bas de ligne entre 12 et 14/100ème.
    • Les flotteurs supportaient entre 0.3 et 1gr.
  • Tous ensemble, les équipiers portugais ont décidé de pratiquer la pêche qu’ils maîtrisent le mieux, c’est-à-dire la carpe au moulinet et à la grande canne.
Joao Rodrigues Fishing

Joao sur le magnifique parcours de la rivière Mora

Nous tenons à féliciter Joao pour sa magnifique victoire. Nous le remercions d’avoir porté une nouvelle fois au plus haut les couleurs de Garbolino. Merci aussi à José Calado pour son aide précieuse dans la rédaction de cette brève. Joao Rodrigues Garbolino World Champion

Quel moment de bonheur!

peche-au-feeder-team-irlande

Le capitaine de l’équipe d’Irlande, récente médaille d’argent au championnat du monde 2014, a livré la composition de son Team pour le Championnat du Monde 2015 de pêche au Feeder.

En 2014 ils ont obtenu la première médaille dans une compétition de pêche au coup. C’est aux Pays Bas que le “Team Garbolino Irland” devra confirmer cette performance historique.
peche-au-feeder-team-irlande-brenton-sweeney

Le capitaine Brenton Sweeney lors du championnat du monde feeder 2014

Le capitaine a organisé un stage le 18 Octobre dernier. Ce qui lui a permis de dégager une nouvelle ossature pour son équipe et l’encadrement. Cela lui a également permis de créer une équipe en développement composée de 5 jeunes pêcheurs.

Voici l’équipe d’Irlande de pêche au feeder pour 2015 :

  • Nigel Houldsworth
  • Cathal Hughes
  • Philip Jackson
  • Paul Leese
  • Francis McGoldrick
  • Richard Pratt
peche-au-feeder-team-irlande-Francis-McGoldrick

Francis Mc Goldrick

Selon le capitaine Brenton Sweeney, Cathal Hughes et Philip Jackson, nouveaux venus dans l’équipe, sont probablement les meilleurs pêcheurs au feeder d’Irlande. Ce duo s’est notamment distingué en remportant 2 années consécutives, en 2012 et 2013, le plus prestigieux festival de l’ïle, le World Pair Angling. A deux reprises ils ont devancé les meilleurs pêcheurs Anglais venus participer à cette compétition réputée.
peche-au-feeder-team-irlande-tony-kersley

Tony Kersley n’est pas sélectionné car il a choisi de mettre un terme à sa carrière internationale.

Pour approfondir vos connaissances sur la pêche au feeder, n’hésitez à consulter notre site internet garbolino.fr, et en particulier nos pages dédiées à la pêche au feeder, et suivez nous sur notre chaîne Youtube.   En Bonus une vidéo par Mickael Letscher, double champion de France de Pêche au feeder, et Gaspard Castet, membre de l’équipe de l’équipe de France de pêche au feeder vous livrent leur analyse technique et les secrets qui ont fait d’eux l’équipe championne de France de pêche au feeder en 2019. Nos deux champions nous livrent par ailleurs une multitude d’astuces dans la série de vidéos qui vous pourrez trouver en sur- impression.      

Première Médaille par équipe lors d’un championnat du monde de pêche au feeder pour l’équipe d’Irlande. Organiser un championnat et obtenir un résultat en ligne avec les attentes, n’est jamais chose aisée.

team-garbolino-irlande-feeder

Première médaille mondiale pour l”équipe d’Irlande de pêche au feeder

Une prestation historique car cette médaille d’argent est la première obtenue par une équipe irlandaise dans toutes les compétitions internationales de pêche au coup, et donc a fortiori pour une équipe d’Irlande feeder.

C’est à domicile sur le réservoir de Iniscarra dans le comté de Cork que s’est joué la 4ieme édition du championnat du monde de pêche au feeder. L’équipe a choisi de baser sa stratégie de pêche sur les petits poissons. Des petits gardons d’environ 30 grammes présents en très grand nombre dans ce lac. Une pêche de vitesse au feeder ! Les Irlandais ont eu besoin d’une canne légère et maniable pour pêcher à courte distance. Ils ont choisi la Garbolino G-System feeder 11’ et 10’. Selon Brenton Sweeney capitaine Irlandais cette canne est “absolument parfaite” pour pêcher rapidement au feeder. Relativement rigide, elle est très réactive au ferrage. Pour accentuer encore plus cette caractéristique l’équipe a utilisé de la tresse en corps de ligne. Cette dernière a l’avantage de n’avoir aucune élasticité, et cette combinaison offre un contact direct avec les captures, idéal sur les touches rapides de ces petits gardons. g-system-feeder
Le râtelier de cannes des Irlandais lors de ce championnat

Interview du capitaine Breton Sweeney réalisée avant le début de la compétition.

+ d’infos sur la stratégie de l’équipe d’Irlande feeder Pour plus d’informations, nous vous proposons de nous retrouver sur le site www.garbolino.fr et en particulier sur les pages relatives à la pêche au feeder. Retrouvez nous sur la chaîne YouTube Garbolino pour un tutoriel avec nos “Champions Maison” sur la pêche au feeder et les choix qui font la différence.   En Bonus nous vous proposons une vidéo relative aux cannes feeder G- System.