Home Compétition Pêche de la Brème au coup en surface avec Darren Cox

Pêche de la Brème au coup en surface avec Darren Cox

Darren Cox et une magnifique brême prise en surface

 On pense souvent que les brèmes ne se nourrissent que sur le fond, c’est une grossière erreur.

Démonstration avec un maître en la matière, Darren Cox.
Une belle brême prise au coup en surface

Darren Cox nous présentant un magnifique poisson leurré sous la surface

Pêche contre-nature

Lorsque les températures sont élevées ou simplement que les brèmes sont dominantes dans un plan d’eau, il est possible de générer une importante compétition alimentaire. C’est l’occasion de réaliser de très grosses bourriches. Lorsqu’on pêche sur le fond comme nous avons coutume de le faire, en déposant une bonne quantité d’amorce, les brèmes ont tendance à se focaliser sur les farines qu’elles n’ont aucun mal à saisir, plutôt que sur l’esche qu’on présente à l’hameçon. Le danger est que ces satanés poissons finissent par se rouler dans l’amorce et pour le pêcheur d’enchainer les fausses touches et aussi… les harponnages accidentels. Darren a une solution pour remédier à ce phénomène. Il va contraindre les brèmes à venir se nourrir en surface. Elles vont donc être obligées d’observer un va et vient de leur zone de confort (les couches inférieures) vers la surface pour être les premières à se saisir de ce que Darren leur propose.

Pellets plutôt qu’amorce : Une pêche hyper active

Pour se faire, Darren va se passer d’amorce et utiliser plutôt des granulés. Ils remplissent le rôle d’amorce et d’esche à la fois, sont suffisamment riches pour maintenir les poissons sur place durant des heures et sont extrêmement simples à préparer. Pellets attendris et nuageant

Les pellets sont submergés d’eau pendant quelques minutes puis essorés. Ils sont ainsi légèrement plus tendres et surtout dégagent un « lait » en descendant dans la couche d’eau.

Eschage d'un gros pellets pour contraster avec les pellets agrainés

A l’hameçon Darren place un gros pellet pour contraster dans la masse des granulés qu’il propulse à un rythme effréné

Point d’amorçage lourd de départ. Bien installé sur son siège, la fronde ne quitte pas la main de Darren qui pratique un agrainage intensif à l’aplomb de sa canne et toujours dans le rayon de son flotteur. La règle du « peu, mais souvent » prime. Une dizaine de granulés doivent percer la surface à chaque fois. Il est très important que le flotteur gravite toujours dans le même champ que les pellets. La précision du geste est donc très importante.
Brême prise en surface par Darren Cox (2)

Peu mais souvent est à la règle

Agrainage intensif de pellets pour une pêche de brêmes en surface

Canne tenue à une main et précision du geste sont la clé du scucès.

Pour déterminer la profondeur de pêche, il n’y a pas de règle précise. C’est la qualité des touches qui va dicter la position du flotteur sur la ligne. Il ne faut pas hésiter à varier jusqu’à tant que les touches soient franches et directes.
Brême prise en surface par Darren Cox (1)

Jusqu’au coucher du soleil, il est possible de prendre des poissons sous la surface

 Résultat garanti, démonstration en vidéo !

Matériel utilisé par Darren Cox
  • Canne Garbolino Super Legion 13 mètres
  • Elastique installé sur un kit top 2 Match Lite ELC
  • Elastique plein Garbolino Latex couleur 0.8mm et Creux Bazookarp Coex 1.8mm
  • Flotteur DC 18 de 0.6 à 1.5gr
  • Nylon Garbolino Topix de 12 à 16/100ème

SIMILAR ARTICLES

0 2532

0 1687

NO COMMENTS

Leave a Reply