Archives des canne feeder - Garbolino
Menu
Home Tags Posts tagged with "canne feeder"

canne feeder

La pêche au feeder n’est pas réservée aux rivières et fleuves, elle peut également se pratiquer en canal à la recherche de poissons plus tatillons. Christophe Reveret a la chance de pouvoir profiter du Canal Latéral à la Loire, un terrain de jeu très poissonneux peuplé certes de nombreux poissons chats, mais aussi de brèmes de toute taille en nombre.  
pêche feeder canal beau poisson brème

Sur des montages fins, la brème provoque d’excellentes sensations

Un matériel adapté

Le Canal est peu large, 18 à 20m. Christophe privilégie la pêche dans les ports plus vastes, de 50 à 60 m de large, pour pratiquer cette technique. Il recourt alors à un matériel discret et sensible.  
montage pêche au feeder de la brème en étang et canal

Montage pour la pêche au feeder de la brème

– 1 Canne Garbolino Feeder Synergy de 3m à 3,60m d’une puissance de 10/60g,   – Il garnit son moulinet Garbolino Feeder Gold de tresse Super G Braid de 8 à 10/100 pour une détection des touches plus marquée,   – Son bas de ligne est quant à lui, fait de nylon Garbolino Super Soft de 10/100ème,   – Les hameçons sont de petite taille et fin de fer, des Garbolino 2220 NI d’une taille comprise entre 16 et 20,   – L’amorçoir employée est une Cage Mini-Rocket Feeder en plastique perforée et légère de 15 à 30g suivant la profondeur.  

Le choix des armes pour la pêche au feeder en canal

 

Choix de la distance

  Christophe pratique à 25 mètres du bord idéalement, assez retiré du chenal; car la navigation est importante et cela nettoierait le coup en une fraction de seconde. La longueur du bas de ligne est primordiale. Il ne faut pas hésiter à commencer par 80 cm voir 1m. En effet plus l’esche se mettra en place naturellement, plus les plaquettes s’intéresseront sans se méfier.  
pêche feeder canal montage boite à bas de ligne

La boite à bas de ligne feeder de Garbolino permet de stocker des bas de ligne de longueurs importantes et variées

 

L’amorçage au feeder en canal

Le recours à une cage perforée permet de créer un nuage attractif lors de la progression du feeder. Le fait qu’il soit en plastique permet de ralentir un peu sa progression sachant que très souvent les petites brèmes sont entre deux eaux. Côté amorce, Christophe opte pour une très fine granulométrie et de préférence claire et nueageante pour intéresser les brèmes tout en évitant les poissons chats qui préfèrent des amorces riches et plus collantes. Au départ, une dizaine de cages d’amorce peu serrée suffit. Garnissez les de pinkies rouges et ornez l’hameçon d’asticots rouges également.  
pêche feeder canal feeder bullet cage

Une amorce claire garnie de pinkies intéresse les brèmes de toute taille

  Retrouvez les explications et la démonstration de Christophe en vidéo sur notre chaîne YouTube Garbolino France Retrouvez nous sur la chaîne YouTube Garbolino France pour plus d’astuces la pêche au feeder.

Scion feeder carbone ou fibre? La pêche au feeder permet d’aller chercher les poissons sur le fond à bonne distance du bord. Le scion de la canne feeder fait le lien entre l’amorçoir, l’appât et le pêcheur. Choisir son scion est comme choisir un flotteur pour la pêche au coup traditionnelle : déterminant pour une bonne lecture des touches.

Mickaël LETSCHER nous dit tout sur la meilleure façon de choisir son scion.

 

Les différents modèles de scions feeder Garbolino carbone ou fibre

  ►Des scions en fibre de verre et carbone, ►De diamètres de base variés 2,2-2,9-3,5 mm , ►Avec des puissances de 0,25 oz à 8 oz      ►des longueurs allant de 40 à 71 cm, ►Un nombre d’anneaux, de diamètres et positions variés, ►Une action de pointe ou parabolique.  

Scions feeder en fibre de verre ou carbone

   

→ RAPPEL IMPORTANT : La puissance des scions 

Elle est exprimée en Oz (ou onces). 1 Oz correspond à 28 gr. Ce qui signifie que 1 scion de 1 oz pliera à 90° avec un poids de 28 gr.    

Les scions en fibre de verre pour la pêche au feeder

  « J‘utilise les scions Glass Super Detect dernière génération des scions en fibre de verre pour la pêche au feeder de chez Garbolino dans les cas suivants :     ►Pour les pêches fines et techniques, ►Pour les pêches avec absence de vent ou vent faible, ►L’hiver quand les poissons sont tatillons, ►Pour les pêches à courte distance.     Les scions en fibre de verre sont très souples et possèdent une action parabolique et permettent de détecter les touches les plus délicates. Ils sont disponibles de 0,25 oz à 1,5 oz. A noter que l’utilisation de ces scions en fibre de verre fin, doit rester en adéquation avec les cannes utilisées. Ils seraient contre nature d’utilisé un scion fin avec une canne puissante. J’utilise donc des cannes en 2 brins d’action très parabolique tel que les cannes Garbolino Essential Feeder Light en 10 et 11 pieds. J’obtiens un ensemble très homogène que je peux utiliser au maximum de son efficacité dans les situations correspondantes. »

Les scions feeder en fibre de verre sont idéaux pour les pêches techniques

 

Les scions en carbone pour la pêche au feeder

  « J’utilise les scions Carbon Super Detect, dernière génération de scions en carbone de chez Garbolino pour les pêches suivantes :        ►Pour toutes les pêches fine et techniques dès qu’il y a du vent,      ► Ou pour toutes les pêches en rivière,      ►Et pour les pêches à toutes les distances (courte et longue)   Les scions en carbone sont très polyvalents et disponibles dans un large panel de puissances, de 0,25 à 5 oz. Avec un tel choix, on peut s’adapter à toutes les situations de pêches au feeder en passant des pêches fines de gardons aux barbeaux en rivière. Je pense que les scions en carbone ont un impact moins important sur l’action générale de la canne que ceux en fibre de verre. Les scions Carbon Super Detect sont très réactifs. De ce fait ils permettent de mieux lancer et d’avoir une très bonne détection des touches lorsqu’il y a du vent et des vagues. »

Les scions feeder en carbone sont les plus polyvalents

 

Quelques exemples d’associations cannes feeder / scion carbone

► Pour une pêche de plaquettes en lac à 50 mètres, avec un vent moyen et une profondeur de 4 à 5 mètres la canne feeder Garbolino Essential de 12’ Bream et un scion de 3/4 oz Carbon Super Detect, seront en parfaite adéquation pour rester précis et avoir une bonne détections des touches, ►Les scions en carbone de diamètre 3,5 oz sont idéaux pour pêcher à grande distance grâce a leurs réactivités ou encore en rivière avec du courant, des herbe. Ils sont équipés d’anneaux de grand diamètre facilitant les lancers à grande distance et permettant de faire face plus facilement aux détritus de surface au contraire d’anneaux à petit diamètre, en facilitant le passage du nœud de raccord. Ces scions se marient donc parfaitement avec les cannes feeder Garbolino Essential Distance. Cette gamme est composée de 3 cannes : Une 12 , une 13 + extension et une 14 pieds. Ce sont des cannes avec beaucoup de matière, réactive, parabolique et dotées d’anneaux de qualité. Elles font merveilles sur les pêches musclées.  

En présence d’un environnement encombré, c’est le moins qu’on puisse dire sur cette image du championnat de France. Privilégiez les anneaux de bons diamètres

        ►Les scions en carbone de 2,5 oz sont parfaits pour les pêches en rivière de belles brèmes ou encore pour les carpes. Leur action progressive et leur grande réserve de puissance permettent de prendre ces beaux poissons sans risque de décrochage et d’éterniser le combat.  

Les scions feeder en carbone sont parfaits pour les pêches de belles brèmes en rivière

 

> Mickaël propose ce très utile et simple tableau récapitulatif de correspondance du rapport matière/puissance des scions en fonction de la pêche à réaliser :

Tableau de correspondance du rapport matière/puissance des scions en fonction de la pêche à réaliser

       

Retrouvez Mickaël LETSCHER pour une série de tutoriels sur la pêche au feeder en vidéos dont celle-ci consacrée au choix du scion feeder :

Un moulinet feeder est un moulinet spécifique à la pêche au feeder. Ces moulinets dits Match ou Feeder chez Garbolino sont conçus pour toutes les pêches au coup au moulinet, pêche à l’anglaise ou au feeder. Ils sont pourvus d’une bobine large facilitant le déroulement pour des lancers précis et aisés et un enroulement aussi rapide que régulier ainsi que d’une vitesse de récupération élevée ne rendant pas les allers et venues du montage trop fastidieux.

Plusieurs critères déterminent le choix d’un moulinet pour une pêche au feeder. Philippe TRAN vous aide dans ce choix parfois difficile.

Associer l’ensemble canne feeder et moulinet : Une question d’équilibre

La taille d’un moulinet (exprimée par 3000-4000-5000-6000) croît avec la distance de pêche que vous souhaitez atteindre et donc aussi avec la longueur de la canne utile (cf. tableau) Il est donc important d’équilibrer son ensemble canne feeder/moulinet afin d’assurer un lancer fluide. Cette fluidité accroît la précision en facilitant le mouvement de balancier vers avant puis vers l’arrière pour ralentir la chute du feeder/amorçoir dans l’eau.

Décomposition du geste de lancer feeder

  Test facile pour tester cet équilibrage : la canne doit pouvoir reposer sur l’index sans que celle-ci bascule vers l’avant ou l’arrière. Idéalement, le centre de gravité doit être au plus près du porte moulinet. 

 Evaluer sa distance de pêche pour choisir le bon moulinet feeder

Encore une fois, la taille du moulinet va croître avec la distance que vous souhaitez atteindre. A longue distance, une bobine plus volumineuse permettra de libérer le fil plus facilement. Un bon remplissage à ras permettra d’éviter tout frottement du fil sur la base supérieure du moulinet.
 

Bien choisir la vitesse de récupération de son moulinet feeder

La pêche au feeder est une pêche active durant laquelle les va et vient du montage sont nombreux afin d’assurer un amorçage continu du coup.  Plus le feeder ou amorçoir sera lourd et plus la puissance et la vitesse de récupération de votre moulinet devra être élevée et fiable au risque de rendre les manœuvres lentes et aussi fastidieuses. Les moulinets Garbolino développent tous des ratios élevés, offrant une vitesse de récupération de 70cm à plus d’1 mètre au tour de manivelle.

Que vous soyez novice ou Expert, Philippe TRAN vous propose ce petit guide d’ensembles canne + moulinet pour vous aiguiller dans vos recherches d’équilibre en fonction de votre budget. La liste des modèles n’est pas exhaustive, vous trouverez sur le site www.garbolino.fr de nombreuses références de cannes feeder et moulinet pour coller au plus près de vos recherches.

Poids de cages Longueur de canne utile Taille de moulinet Ensemble idéal pour débuter Ensemble idéal pour expert
Method feeder 3m à 3.30m 3000 à 4000 Garbolino Zombie Carp Feeder + Moulinet Express 3000 Garbolino ESSENTIAL METHOD + MOULINET MATCH FEEDER GOLD 459FD
De 10 à 30gr  3m à 3.30m 3000 Garbolino STRIKE PICKER 2S +  MOULINET EXPRESS 3000 Garbolino ESSENTIAL FEEDER LIGHT + MOULINET MATCH FEEDER GOLD 359FD
De 30 à 75gr  3m30 à 3m60  3000 à 5000 Garbolino STRIKE FEEDER 3S + MOULINET TRINITY FEEDER 456 FD Garbolino ESSENTIAL FEEDER 3S MEDIUM / BREAM +  MOULINET MATCH FEEDER GOLD 459FD
+ 75gr (DISTANCE)  3m90 à 4m20  5000 à 6000 Garbolino FLASH FEEDER S 390 + MOULINET TRINITY FEEDER 556 FD Garbolino ESSENTIAL FEEDER – 3m90 SPECIAL DISTANCE +  MOULINET MATCH FEEDER GOLD 559FD

La Pêche au Feeder est une pêche au coup qui intéresse aussi bien les débutants que les pêcheurs au coup habitués davantage à des pêches au flotteur. Lorsqu’on débute, en matière de matériel, pas toujours facile de faire le choix opportun. Choisir le bon scion pour la pêche au feeder fait partie des premières énigmes de l’apprentissage. Comme pour la pêche au coup classique, faire un mauvais choix de scions, c’est comme faire le mauvais choix de flotteur, forme, poids, antenne, on risque de passer totalement à côté de sa partie de pêche. Garbolino propose une vaste gamme de scions de natures et de puissances différentes, mais aussi de diamètres variés.

Les scions pour la pêche au feeder

Les scions pour la pêche au feeder peuvent être issus de différentes matières, carbone ou fibre de verre, chacun possédant des caractéristiques bien différentes. – Le scion en fibre de verre est d’une extrême souplesse et permet de détecter les touches les plus délicates, sa tendreté est un allié certain, – Le scion en carbone possède une colonne vertébrale plus solide et sa rigidité toute relative, permet de faire le tri entre la fausse touche, due au passage d’un poisson dans le fil ou bien encore à de mauvaises conditions météorologiques, et celle provoquée par nos compagnons de jeu. Son action permettra aussi d’obtenir une maîtrise dans la trajectoire de votre lancer et supportera des cages plus volumineuses.

Conseils de champions pour bien choisir son scion

Afin de vous aider à mieux choisir, Stéphane POTTELET, membre de l’équipe de France de pêche au coup, pose cette question à 2 membres de l’équipe de France de pêche au Feeder : Mickaël LETSCHER (2 x champion de France de pêche au feeder) et Gaspard CASTET. Après avoir visionné cette vidéo, tout vous paraîtra beaucoup plus clair !

 

La pêche au feeder est de plus en plus populaire. Le method feeder est une approche simple et efficace, idéale pour débuter. Le method feeder est un type d’amorçoir particulier qui englobe l’hameçon et donc l’esche, les liant intimement au fond de l’eau. Cette approche permet entre autre de pêcher au ras d’obstacles et îlots. Lionel SCHAEFFER, grand spécialiste de la pêche au feeder nous livre un montage de base pour bien débuter au method feeder. Un montage feeder simple, efficace et qu’il utilise depuis toujours.

Le method feeder plat

“Lorsque j’ai découvert la pêche au method feeder en 2000, les method feeder ou amorçoirs étaient des pelotes autour desquels on agglomérait l’amorce. Le bas de ligne certes déjà court, pendait par contre à l’extérieur. Grâce à Internet, j’ai découvert en Angleterre et commencer à utiliser les method feeder plats. La révolution suivante, encore une fois britannique, nous vient d’un pêcheur Garbolino Neil Machin, inventeur d’un moule permettant d’agglomérer facilement et uniformément l’amorce sur le feeder et d’obtenir une aérodynamique régulière optimisant les lancers.”

On positionne l’esche dans le fond du moule qu’on recouvre de pellets ou d’amorce

On presse le method feeder dans le moule

GARBOLINO, INVENTEUR DU MOULE A METHOD FEEDER

Montage method feeder : Aller au plus simple

Le montage pour le method feeder le plus simple a toujours eu mes faveurs. Le feeder coulisse librement sur le nylon provenant du moulinet et vient buter au bas sur une perle connecteur. Son rôle est de protéger l’unique nœud de la ligne et de raccorder le bas de ligne (ou le remplacer rapidement le cas échéant). Un seul nœud permet de réduire les points de ruptures lors des combats. Avec un montage aussi simple le poisson se ferre tout seul.

Seul accessoire nécessaire : Une simple perle-connecteur

La perle protège le noeud de raccord (un noeud Palomar) et relie le bas de ligne qu’il est facile de remplacer en cours de pêche si besoin.

Bas de ligne pour la pêche au method feeder

Un bas de ligne de 10 cm est idéal pour ce type de montage, car plus long le poisson peut se rendre compte du piège et recracher l’esche avant que l’auto ferrage ne fonctionne. Pour les poissons plus petits, carpeaux ou petits carassins, il ne faut pas hésiter à raccourcir ce bas de ligne pour ne garder que 6 à 8 cm pour assurer le ferrage automatique.

 

Nylon pour la pêche au method feeder : Quel diamètre choisir

– Pêche au method feeder en hiver : 22/100ème  sur le moulinet pour la pêche de poissons blancs ou de petites carpes + un bas de ligne de 14 à 18/100ème.

– Pêche au method feeder en été : 25/100ème sur le moulinet + un bas de ligne de 20 à 22/100ème.

Nouvelle gamme de nylons Garbolino pour toutes les pêches au coup

Retrouvez tout le nécessaire de montage pour pratiquer la pêche au method feeder :

Moule pour method feeder
ATTACHE RAPIDE POUR METHOD

La pêche au feeder de compétition est en plein explosion. Notre pêcheur Mickael Letscher est devenu champion de France de pêche au feeder le 10 septembre dernier à Angers. A 28 ans, il confirme son excellent niveau et remporte un premier titre élite après avoir gagné la deuxième division l’an dernier, toujours à Angers mais sur un parcours différent. Ce championnat se déroule en rivière en amont de la ville de Angers sur la Maine et la Sarthe. Ces rivières très poissonneuses nous ont habitué à des scores records. Cette année ce sera bien plus difficile et les poissons semblent présents mais pas très décidés à se laisser prendre.

Première manche – La place à l’aile, la vie est belle

Mickael entame ce championnat avec une place à l’aile. Une aile amont, un bon numéro au vu des entrainements. Il pratique une pêche fine à 40m de tout venant. Il remporter le secteur de justesse.

Concentré et appliqué, Mickael remporte son secteur en première manche.

Deuxième manche : Saucisse lentille

De grosses plaques d’herbiers et de lentilles dérivent sur la sarthe. Déplacées au gré du vent, elles gênent aléatoirement les compétiteurs sur le secteur le plus amont. Mickael, milieu de secteur n’y échappe pas. Il fait preuve d’un sang froid remarquable pour déjouer ce piège et ne perdre au final que 2 poissons dans les paquets d’herbes. Il pêche canne haute avec des Garbolino Altima en 4,2m pour passer au dessus de la plaque de lentille. La distance de pêche est aussi dictée par la largeur de ces herbiers.

Troisième manche : Des risques qui payent

Au matin de ce dernier round, Mickael est second au général, devancé au poids. Le premier et le troisième s’affrontent sur le même secteur. Mickael a bien évidement une carte à jouer mais il ne faut pas prendre trop de points. Pas simple, Mickael est au numéro 4, alors que ce sont les gros numéros qui dominent ce secteur depuis le début de la compétition. Cela se confirme rapidement. Au bout d’1h de pêche Micka n’a pris qu’un seul poisson. Il est temps de prendre des risques. Nous orientons la stratégie vers les grosses brèmes de la rivière. Très rapidement, le choix est payant, il revient sur la tête rapidement avec 2000 point par poisson capturé. Il termine deuxième de son secteur, une très belle performance. La première place au général est assurée haut la main avec 5 points. Le deuxième est relégué à 8 points.

Graine de champion

Mickael Letscher a une personnalité très attachante. Il est connu pour sa gentillesse et sa simplicité. Bon nombre de compétiteur se réjouissent de cette victoire qui récompense aussi un pêcheur extrêmement appliqué et talentueux. Une victoire qui vient grossir le palmarès de son jeune club : Pêche Feeder Compétition (12) et faire la fierté de ses partenaires. Bravo Micka je suis fier de toi !

Le matériel de Mickael :

0 3366
Teddy Lescure revient pour nous sur une épreuve devenu très populaire, les Masters du Gard sur le Canal du Rhône à Sète à Saint Gilles (30). Une épreuve en américaine où Teddy a fait équipe encore une fois avec Paul-Louis Lafont.

Aperçu

Les entraînements furent assez difficiles dans l’ensemble, mais Paulo et Teddy ont pu se faire une idée de la pêche à pratiquer. Cela s’oriente, sur les deux secteurs, sur une pêche à la canne et au feeder sur la berge opposée.

1ère manche

« Samedi matin, nous tirons le 53 sur le secteur de l’écluse, l’aile de la sizaine. La place a l’air belle. Après une installation difficile dans les cailloux, nous mettons en place une stratégie. Nous optons pour une pêche à la canne à 13m. Nous avons un vent de face, pour cette partie nous utilisons la Slimax Diamant qui, avec sa tenue exceptionnelle dans le vent, va être un atout précieux pour la tenue de ligne. Après avoir sondé la place, nous décidons d’utiliser la mini rallonge Slimax pour nous déporter vers une zone au fond propice. Nous utilisons des flotteurs de 1g à 3g en raison des courants engendrés par le passage des bateaux. Les lignes sont montées sur du nylon Garboline en 14°/°° avec un bas de ligne en 10 et 12. Le vent souffle tellement fort que nous sommes obligés de lester nos rouleaux grâce au crochet prévu. A noter, que pour la première fois, nous testons l’élastique creux super soft fighter en 1.5. Face à la puissance des poissons il s’est avéré être un précieux allié.

Début de la manche

Nous montons deux cannes feeder, chacune réglée à 56m environ pour pêcher sur la berge opposée. Pour ce faire, nous utilisons les cannes feeder Garbolino TECTRA en 3m90 montées avec des cages distance feeder en 40g. Nous démarrons la pêche sous la canne et prenons quelques plaquettes, brèmes. A 12h30, un pêcheur s’arrête pour se restaurer. A ce moment, nous pensons avoir 7000-8000 pts et visiblement nous sommes 1er ou 2nd du secteur. master-du-gars-peche-coup-garbolino-1 Nous décidons donc de continuer notre pêche sous la canne en mettant des recharges à la coupelle pleine d’esches. Pour le coup sous la canne, nous mettons fouillis et asticots morts avec quelques casters. Avec le passage de péniches et autres bateaux, les poissons ont du mal à rester sur le coup. Nous prenons quelques plaquettes, nous arrivons même à prendre une petite carpe et un mulet d’1 kg chacun. Plus le temps passe et plus les touches ralentissent. On entend ici et là que des gros poissons se prennent au feeder. Le verdict tombe pour cette manche et nous finissons à la troisième place avec 16800 pts battus de 1000 g pour la deuxième place et de 6000 pts par les premiers. »

Essai après coup

« Notre crainte se confirme, mon fils qui n’en peut plus de regarder me demande de lui jeter le feeder. En 4 coups de ligne il prend 2 carassins d’1kg, une brème de 2 kg et une bordelière de 600g. Plus aucun respect pour les adultes ces gosses….. Enfin grosse erreur de stratégie…. » master-du-gars-peche-coup-garbolino-8

2ème manche

« Le lendemain, après un bon repas du sud avec les copains, le réveil sera dur. Nous tirons le 4 au secteur des jardins. Tirage difficile, notamment dans la sizaine du 1 avec la paire Billaut / Boissière à cette place. De redoutables adversaires qui connaissent le parcours comme leur poche ! Nous optons pour la même stratégie de pêche, seule la distance du feeder va changer, la berge opposée se trouvant à 25-30m. Après un amorçage massif orchestré par Paulo qui, au passage, m’a démanché mon kit coupelle. Il fait des boules de la taille d’une pastèque!!! master-du-gars-peche-coup-garbolino-2   Au bout de quelques minutes, nous nous rendons compte que la pêche va être difficile. Les locaux au 1, enchaînent les prises au feeder. Nous prenons quelques petits poissons sous la canne. Après plusieurs passages au feeder 3 petits carassins rejoignent la bourriche. Au final, nous terminons cette manche avec 5600 pts battus, sans surprise, par le 1 qui fera plus de 25000pts. Bravo à eux. Nous finirons seconds. »

Verdict final

« Au général nous totalisons 5pts et terminons à la 21eme  place sur 79 équipes. Benjamin Billaut et Jérémy Boissière gagnent avec 2 pts le reste du podium est complété par deux équipes à 2 pts. Nous retiendrons la superbe organisation du week end, merci au TEAM MILO 30!!!! La bonne humeur des copains du sud, nous ne citerons personne par peur d’en oublier… Nous reviendrons l’année prochaine car nous craignons DEGUN!!!!!!!!!! » master-du-gars-peche-coup-garbolino-6

sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-3
Lionel Shaeffer nous propose l’interview de son partenaire de club Sébastien Kiehl, vice-champion du monde de pêche au feeder en Juillet dernier à Terneuzen aux Pays Bas.

Lionel : En quelques mots peux- tu te présenter ?

Sébastien Kiehl, 30 ans. J’ai démarré la pêche de compétition vers l’âge de dix ans, à la canne. Je pratique également la pêche de la carpe à la grande canne, le feeder en compétition depuis 2011. En 2012 j’ai été vice- champion de France de pêche à la plombée. J’ai très vite été attiré par la technique et la diversité de cette pêche qui offre une multitude de possibilités et permet d’aborder la quasi- totalité des canaux, rivières, fleuves et lacs. Cela a vite été un déclic pour moi, le feeder est pour moi une quatrième dimension de la pêche. J’ai fait mes premiers pas en équipe nationale en 2013 en participant à un match de sélection à Anzeme dans la Creuse, à ce moment- là ce n’était qu’un rêve, que je touchais du bout des doigts. Puis il y a eu la sélection pour le mondial 2014 en Irlande à Inniscarra et 2015 à Terneuzen au Pays Bas où nous avons décroché une médaille d’argent sachant qu’un demi point nous sépare de l’or. sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-1

Comment t’es- tu préparé pour cette épreuve majeure ?

Une telle épreuve se prépare en deux temps. Il est nécessaire de collecter le plus grand nombre d’informations, de les analyser et retenir l’essentiel pour préparer au mieux son départ. Sur site il s’agit d’appliquer, de mettre en place des stratégies de pêche, de les tester, comparer, affiner. Avec le Team Garbolino Osthouse je suis allé participer au V.D.E. Matrix Feeder Challenge qui se déroulait sur le parcours, un mois avant le mondial. Cette participation nous a permis de “dégrossir” la pêche. Ce sont des conditions bien spécifiques;  le canal est immense et très proche de la mer avec un trafic fluvial important, il est soumis aux marées et l’eau y est partiellement saumâtre. La densité de poissons y est faible et les eaux sont claires. Autant de facteurs énonciateurs d’une pêche difficile. Au cours des entraînements avant le mondial, la pêche s’est durcie encore d’avantage. Prendre une brème en cinq heures était un véritable Challenge. Nous avons encore dû:
  • Affiner les montages
  • Confirmer les distances de pêche et la technique d’amorçage
  • Déterminer le type de farines à utiliser.
sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-3

Qu’avez- vous décidé comme tactique pour les jours d’épreuves ?

Nous avons opté pour un bac très pauvre avec l’utilisation de terre de somme et terre de rivière avec très peu d’amorce. Des feeders fermés permettaient de faire des bouchons de terre et d’amorce. Nous avons utilisé très peu d’esches, les poissons étant peu nombreux. L’essentiel de notre pêche s’est située entre 40 et 45 mètre en bas de la cassure, avec environ 14 m de fond. Nous utilisions des bas de ligne fins et de petites bouchées.

Quels matériels as- tu utilisés ?

J’ai essentiellement utilisé des cannes de 13″ tectra et G system scion fin 1oz, des cages en plastique fermée. De la tresse de 7/°° sur mes bobines. Les touches étaient bien souvent très délicates il fallait disposer d’un matériel de qualité. Il était essentiel de prendre tous les poissons, la gagne de secteur se situait bien souvent vers 2000 Pts. sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-4

Comment ce sont passés les jours de compétitions ?

Il fallait avoir un mental d’acier, persévérer et rester confiant dans la stratégie mise en place, fruit d’un beau travail d’équipe et de préparation en amont, car ces conditions sont la clé du succès. Un coaching de qualité permet de gagner en confiance. A la fin de la première manche nous étions 3ème avec 14 points et à égalité de points avec la Hongrie et l’Angleterre. Le plus dur restait à faire, il fallait confirmer. sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-5

Quelles ont été tes premières sensations quand tu as connu votre résultat ?

La joie d’être sur le podium envahi vite les corps et les esprits c’est une belle finalité avec un petit pincement au cœur d’être passé si près de l’or. Cela s’est joué dans les cinq dernières minutes. Mais c’est une belle performance.
sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-6

Sebastien a eu la chance de partager ce grand moment en famille.

Qu’est ce qui va (peut être) changé dans ta vie de pêcheur. Qu’elles sont tes prochains objectifs ?

J’espère pouvoir poursuivre cette réussite, encore progresser, maintenir ma sélection en équipe pour la Serbie en 2015 et confirmer notre progression pour espérer chercher un nouveau titre l’année prochaine.
sebastien-khiel-garbolino-feeder-1

Avec Sébastien un grand moment de fierté.

Photos : Vincent Hurtes