Olivier Wimmer sur Garbolino.fr
Menu
Home Authors Posts by Olivier Wimmer

Olivier Wimmer

mm
185 POSTS 0 COMMENTS
Pêcheur compétiteur journaliste passionné pour La Pêche et les Poissons - Contributeur sur Garbolino.fr - n'oubliez pas : Mieux équipé, on est plus fort !

Pêcher à l'anglaise l'hiver

La pêche à l’anglaise n’est pas forcément la technique à laquelle on pense en premier lorsque l’on veut pêcher l’hiver. Mais elle peut s’avérer très efficace pour aller chercher des poissons peu mobiles à cette saison à une distance plus importante qu’une grande canne au coup classique. En prime la pêche à l’anglaise ne nécessite pas de déballer trop de matériel pour être rapidement en action. C’est un avantage pour les courtes sessions imposées par la saison hivernale. Jérémy Livenais nous donne ses conseils pour bien pêcher à l’anglaise l’hiver.

 

  • Quel matériel pour pêcher à l’anglaise l’hiver ?

Pour le matériel, rien de vraiment différent par rapport à une pêche en été (voir article : s’équiper pour débuter la pêche à l’anglaise). Il faut juste, avant de se lancer dans une pêche l’hiver, bien s’équiper au niveau vestimentaire et être bien à l’aise dans ses vêtements pour ne pas être gêné dans ses mouvements.

Pêcher à l'anglaise l'hiver avec Garbolino

être habillé chaudement et confortablement est essentiel en hiver.

 

Pour les montages, il va falloir modifier quelques détails afin de s’adapter au comportement des poissons en hiver. Du fait, que les poissons soient moins mobiles, il est bon de descendre au maximum sa plombée afin de toujours être sûr de pêcher bien au fond. Les poissons naviguent très peu entre deux eaux à cette époque. Le diamètre du bas de ligne et la taille de l’hameçon doivent également être plus fins et plus discrets. Vous pouvez utiliser un bas de ligne de 12/100 avec un hameçon de 18. Pour les wagglers, le mieux est d’utiliser des modèles à tige carbone qui sont extrêmement sensibles pour détecter la moindre petite touche délicate. Le SP W13 ou le tout nouveau SP W15 sont top pour les pêches au waggler fixe l’hiver. Le SP W17, pourra quant à lui être parfait pour les pêches au coulissant en période froide.

Pêcher à l'anglaise en hiver avec les wagglers Garbolino

Garbolino propose des wagglers pour toutes les distances de pêche.

Pêcher à l'anglaise l'hiver

Garbolino propose des wagglers pour toutes les distances de pêche.

 

  • Quelle stratégie d’amorçage adopter pour pêcher à l’anglaise l’hiver ?

Comme pour toutes les pêches hivernales, il vaut mieux adapter sa recette d’amorce ainsi que sa stratégie d’amorçage au comportement du poisson en cette saison.

Une amorce assez pauvre avec beaucoup de terre est à privilégier pour cette période. Mais, pour la pêche à l’anglaise ; il faut quand même que l’amorce reste assez collante pour pouvoir être lancée assez loin sans éclater avant d’arriver sur la zone d’amorçage. Les esches inertes que l’on incorpore dans l’amorce, comme les asticots congelés ou noyés dans l’eau, donne généralement de bons résultats et vont permettent de garder longtemps les poissons sur le coup. L’amorçage de départ doit rester léger ; il vaut mieux rappeler au fur et à mesure de la pêche suivant comment les poissons réagissent. Vous pouvez amorcer à la main au départ avec 4 ou 5 boules de la taille d’une mandarine et rappeler ensuite à la fronde avec des boules un peu plus petites.

Pêche en hiver avec Garbolino

La précision est la clef de la pêche en hiver.

  • Comment pêcher ?

À cette période de l’année, les poissons se regroupent souvent aux mêmes endroits. Dans un point assez profond en étang, au milieu d’un canal ou à l’abri des crues dans les bras morts des rivières. Il faudra donc bien identifier ces endroits sur le poste que vous choisissez. Comme les poissons sont peu mobiles, il faudra essayer de pêcher avec précision. Afin d’être le plus précis possible à l’anglaise, il vaut mieux ne pas pêcher trop loin du bord (20-25m) afin de facilement amorcer sur une petite zone bien précise.

L’hiver, les touches sont parfois un peu plus espacées les unes des autres, il faudra donc s’armer de patience surtout en début de partie de pêche. Une fois que les poissons s’installent, il faudra veiller à ne pas trop laisser le montage dérive de la zone d’amorçage. Effectivement, contrairement à la belle saison, les touches ne se produisent que très rarement en dehors de cette zone.

Pêcher à l'anglaise l'hiver

En hiver, chaque prise se mérite.

 

En cette période d’hiver, la pêche de la carpe au coup en hiver est loin d’être impossible comme certains semblent le penser. Mais, à l’image d’une pêche de gardons, sa pratique nécessite des aménagements pour espérer les capturer. Jean-Michel Bellier nous explique son approche en hiver. Découvrez en vidéo les astuces Carpe au Coup en hiver et eau froide avec Jean-Michel Bellier, en cliquant ici.

L’hiver ne rend pas la tâche des pêcheurs au coup facile. Les poissons se regroupent dans des zones précises et il n’est pas toujours facile de les localiser. Ils se réfugient souvent dans les zones profondes des lacs et étangs pour se protéger des températures négatives. C’est là que notre champion luxembourgeois, Marc Weber, aime pratiquer à la grande canne. Le grand étang de la centrale de Cattenom dans l’Est de la France est son terrain de jeu. Il nous décrit son approche pour la pêche au coup en hiver en lac.

Le décor n’est certes pas très bucolique, mais le lac permet de pêcher toute l’année en raison de ses eaux tempérées.

Bien sonder

Première étape déterminante est la prise de fond. Elle passe par un sondage méticuleux. Bien sonder est important pour toutes les pêches au coup, mais il l’est encore davantage lorsqu’on se retrouve face à des profondeurs qui peuvent atteindre les 6 mètres à distance de grande canne à pêche au coup. Qui plus est, le lac de Mirgenbach possède un profil particulier avec des berges en pente qui se prolonge sous l’eau sur une grande distance. La profondeur plonge au fut et à mesure qu’on s’éloigne avec un dénivelé important. Elle prend entre 15 et 40cm tous les demi-mètres. Marc emploie une sonde pyramidale volumineuse pour que l’opération soit aussi rapide et précise que possible. La ligne est toujours régler avec un peu de traîne pour reposer de 5 à 15cm sur le fond.

Pêche au coup en hiver en lac

Le profil en pente qu’on remarque bien sur l’installation ; contraint Marc à bien sonder pour choisir le meilleur endroit où amorcer.

Amorçage précis pour la pêche au coup en hiver en lac

Confronté à cette situation de profondeur et de dénivelé importants, Marc cherche toujours à amorcer avec le plus de précision possible. L’amorçage lourd est effectué légèrement en retrait de la pointe de la canne et le rappel s’effectue toujours à l’aide de la coupelle d’amorçage.

Un amorçage unique à la coupelle pourrait être envisagé, mais sur cette grande étendue, les résultats ont toujours été plutôt décevants. Un amorçage massif de départ attire beaucoup plus vite les poissons sur le coup. Pour faire face à la profondeur d’eau, Marc utilise une amorce lourde qui descend vite les esches sans travailler dans les couches d’eau supérieures, mais qui se délite dès qu’elle touche le fond en pente pour ne pas rouler davantage vers le large.

Marc conseille de mouiller son amorce déjà le soir avant la pêche pour que les particules soient bien imprégnées. Il mélange 4kg de terre de lourde (type argile belge) à 3kg d’amorce avant de mouiller l’ensemble. Il faut ensuite procéder de manière prudente en différentes étapes pour éviter de se retrouver face à une bouillie inutilisable. Mouillée de cette manière, on obtient une amorce lourde bien saturée et suffisamment collante mais qui va éclater directement sur le fond. “Je jette 8 boules d’amorce avec peu d’esches puis pour compléter, je dépose 4 boules de double terre avec les reste des esches. Le rappel ne se fait qu’avec de la double terre selon l’appétit des poissons.”

L’amorce est lourde mais va se déliter dès qu’elle aura atteint le fond.

 

Pêcher précis en hiver

La profondeur et l’amorçage précis exige évidemment de pêcher au plus proche de la source de nourriture. Marc emploie donc une bannière, distance comprise entre le flotteur et le scion, très courte. 20 à 40 cm maximum permettent de pêcher pile sur les boules d’amorce. Il s’aide de sa barre d’amorçage pour obtenir une tenue de ligne parfaite. Il se sert des repères sur la barre pour explorer à gauche et à droite en raison des contre-courants provoqués par le vent ou met la mini-rallonge pour aller voir plus loin.

Pêche au coup en hiver en lac

La barre d’amorçage est un outil indispensable pour pêcher avec précision.

Montage de ligne pour la pêche au coup en hiver en lac profond

Pour que son montage atteigne rapidement la zone d’amorçage, Marc recourt à des montages assez lourds. Ces derniers se veulent également stables pour ne pas subir la dérive causée par le vent ; ayant une influence considérable sur la tenue de ligne et la position des poissons. Marc emploie des flotteurs boules, résistants à la vague, et muni d’une antenne longue, visible en toutes circonstances. Le flotteur SP T19 est idéal dans ces circonstances et possède une longue quille en titane optimisant sa présentation. Son poids varie entre 1 et 3 grammes et il est greffé sur un nylon de fort diamètre (entre 0,136 et 0,155mm de Super G Power) pour davantage de rigidité et éviter les emmêlements.

Le bas de ligne de 15cm quant à lui est confectionné en nylon Super Soft de 0,085 ou 0,103mm et fini par des hameçons fins mais costauds. Un Round Bend Médium 2210 d’une taille comprise entre 22 et 18 hameçon permet de présenter des esches en bon état, notamment les vers de vase. Si la pêche se fait aux asticots ou pinkies, ce sera un Fine Match Round Bend 2220NI de 18 à 14. Les cibles sont les gardons et les brèmes de taille moyenne et afin d’assurer un ferrage efficace, Marc fait aujourd’hui confiance aux élastiques Soft Hybrid, un compromis idéal entre le creux et le plein. Pour des profondeurs aussi importantes, il installe un modèle d’1,4 mm de diamètre dans 2 éléments de sa canne.

Accessoires pêche au coup

Les éléments du montage de ligne

Brèmes en hiver

Grâce aux conseils de Marc, à vous les jolies pêches de brèmes en lac profond.

 

Après la pêche en hiver en lac, découvrez la pêche en hiver en canal avec cette vidéo : Préparation d’Amorce Pêche au Coup en Canal en Hiver avec Stéphane Pottelet. Nous rejoignons Stéphane Pottelet au canal du Lindron à Marennes (17) pour une pêche technique à la canne en hiver.

Qui n’a jamais rêvé, au bord d’une rivière confortablement installé sur une station de pêche ou en mode baroudeur, de traquer ce poisson combatif, prince de nos rivières, le barbeau. Aussi puissant que malin, il peut atteindre des dimensions impressionnantes et offre des sensations de combat inégalables. C’est le poisson-fétiche de Sébastien LENGAGNE qui s’en est fait une spécialité. Pour le traquer, il a étudié ses mœurs et construit son approche au gré de ses expériences ; découvrez la pêche du barbeau au feeder.

Pêche du barbeau au feeder

En mode baroudeur ou installé plus confortablement, les options de pêches du barbeau sont multiples.

Présentation

Le barbeau, comme son nom l’indique, est pourvu de petits barbillons qui ont une importance capitale. Ces derniers, équipés de terminaisons nerveuses, lui permettent de fouiller et ressentir toutes les proies, invertébrés ou autres, nécessaires à son régime alimentaire. Sa bouche protractile, lui permet d’aspirer tout ce qui se trouve sur son passage, un véritable aspirateur. Morphologiquement, son aspect fusiforme lui permet d’affronter les courants les plus puissants et surtout fait de lui un adversaire redoutable pour les pêcheurs. Il est sans conteste le roi des rivières, mais on ne le trouve pas n’importe où. Il aime les fonds caillouteux et gravillonneux. Vous ne le trouverez donc jamais où les fonds sont vaseux, ni dans les rivières où le courant est quasi-nul.

Barbeau

Sébastien a de très beaux poissons à son actif, mais chaque prise reste une surprise tant les combats sont âpres !

Un poisson Sport

Longtemps délaissé par les pêcheurs, il a rapidement pris une place pour les pêcheurs sportifs amateurs de combats intenses. Il est surtout recherché par les pêcheurs au feeder, technique de pêche consistant à pêcher sur le fond avec des cages amorçoirs. Son régime alimentaire composé en majeure partie de mollusques et invertébrés amène à utiliser des produits, amorces, farines à base carnée.

Pellets, croquettes pour chien, mais aussi fromage, des produits riches et odorants plaisent au barbeau.

Préparation d’une amorce à barbeau pour la pêche au feeder

Une bonne amorce à barbeau doit avoir une granulométrie assez conséquente, composée de diverses farines carnées (farine de pellets, farine de folie, farines de poissons), mais aussi de pellets de petites tailles qui viendront se coincer dans les aspérités du fond (cailloux, pierres gravillons) et qui obligerait le barbeau à fouiller le fond. Pour un mouillage efficace, il ne faut pas éviter à surmouiller le mélange, les pellets absorbants une énorme quantité d’eau.

Pêche du barbeau au feeder

Les granulés sont la base de l’amorçage pour Sébastien.

Le montage pour la pêche du barbeau au feeder

Pendant longtemps, le montage utilisé a été le montage au cheveu, mais l’évolution des techniques utilisées par les carpistes a mis au jour un montage très spécifique, le montage en D-RIG. Ce dernier permet au barbeau d’engamer la totalité du montage sans que l’hameçon ne risque un passage hors de la bouche.

Montage pêche au feeder

Montage D-RIG pour la pêche du barbeau.

Montage D-RIG pour la pêche du barbeau.

En complément de cet article, découvrez Sébastien LENGAGNE en vidéo et voyons comment il aborde cette pêche sportive, en cliquant ici.

La pêche au coup des gardons peut aussi se pratiquer en hiver malgré le froid ambiant. Bien qu’adepte des pêches techniques et délicates de gardons que ce soit en canal ou en étang, l’hiver, Jean-Pierre Scaramuzzino se laisse tenter par des pêches plus productives. Malgré le froid, l’envie dépasse la raison de Jean-Pierre, qui n’hésite pas à passer plusieurs heures au bord de l’eau pour assouvir sa passion.

 

Choix du poste

Pour cela, il choisit des lieux qui vont permettre de pratiquer des pêches dynamiques, c’est-à-dire qui vont lui assurer d’être toujours en mouvement grâce à un rythme de touches élevé. Tout endroit qui permet une concentration d’un grand nombre de poissons blancs est la cible. Les darses, les proximités d’écluses et les culs-de-sac d’étang sont à privilégier. De nombreux pêcheurs connaissent ces zones prolifiques d’hiver qui reste souvent « secrètes » pour ne pas attirer les foules, mais elles existent vraiment, reste à les identifier dans votre région.

Grosses pêches de gardons en hiver

Les concentrations hivernales de poissons peuvent donner lieu à de sacrées bourriches.

Une approche différente

L’approche de ce genre de pêche est bien différente de ce que l’on peut pratiquer toute l’année. Il faut une amorce collante et riche qui va permettre de bloquer les esches et de les libérer au fil du temps. À cet effet, Jean-Pierre supprime les produits très dispersants (type coco belge, coprah nature, jaune de hollande, farine de maïs) et augmente la proportion de PV1 collant. En ce qui concerne les esches, il préconise les asticots morts dans l’amorce et vivant à l’hameçon. Cela va permettre de sélectionner la taille des prises. L’amorçage de départ est alors copieux.

Recette d’amorce de grosses pêches de gardons en hiver

  • 2 parts de chapelure très rousse
  • 2 parts de PV1
  • 1 part de babycorn
  • ½ part de chènevis ébouillanté
  • 1/4. de coriandre
  • 2 cuillères à café de noir de vigne

Une amorce à gardons sombre et collante

Un matériel robuste

En ce qui concerne le matériel, Jean-Pierre fait dans le robuste. Un élastique plein de 1,4m associé à un corps de ligne super G power en 14/100ème vont lui permettre de mater les poissons plus facilement. Un bas de ligne super G power en 12/100ème  fini par un hameçon de 18, 2100BZ fort de fer finit le piège. Le but est d’aller vite et d’éviter un maximum l’utilisation de l’épuisette ainsi les gros gardons de 150gr montent au tablier sans soucis.

Montage pour pêche rapide de gardons en hiver

Installation pour de grosses pêche de gardons en hiver

Une bonne installation au bord de l’eau est primordiale. Boites à esches, dégorgeoir, sonde, amorce de rappel et chiffon doivent être à portée de main pour réduire les gestes inutiles et rester le plus efficace possible. Si la densité de poissons est très importante, il convient de prévoir une bourriche suffisamment large et bien étalée au fond de l’eau pour un maximum de confort des prises.

Grosses pêches de gardons en hiver

Une installation impeccable pour Jean-Pierre.

Vêtements pour la pêche en hiver

Pluies, vent, neige, gel ou temps ensoleillé, l’hiver reste une saison très changeante. Pour cela il faut des vêtements étanches, chauds mais amples pour faciliter les mouvements du pêcheur sur ces pêches actives et aussi permettre à l’air de circuler. Avoir chaud oui, mais pas trop chaud sinon les phénomènes de sudation vont accentuer la sensation de froid.

Bien couvert, de la tête aux pieds, mais avec des vêtements optimisés.

 

Garbolino vous propose une vidéo tutoriel pour de très grosse pêche de gardons et rotengles en étang, en cliquant ici.

comment débuter la pêche à l’anglaise

La pêche à l’anglaise fait un beau retour depuis quelques années. Cette pêche au coup au flotteur mais au moulinet permet d’aller chercher les poissons au-delà de la portée des grandes cannes. Jérémy Livenais nous prodigue quelques conseils pour bien s’équiper lorsqu’on souhaite débuter à la pêche à l’anglaise.

 

1) La canne anglaise

Pour cette pêche, on utilise des cannes à anneaux spéciales pêche à l’anglaise. Elles ont la particularité d’être assez longues pour pouvoir lancer correctement son montage et d’être assez souples, notamment au niveau du scion, pour ne pas décrocher de poissons lors du ferrage et du combat. La taille idéale pour débuter est de 3,90 m. C’est une longueur polyvalente qui pourra être utilisée sur la plupart des parcours de pêche.

Les cannes Silver Bullet match sont parfaites pour débuter cette technique. Elles sont très agréables à prendre en main, assez solides pour pallier les erreurs que nous pouvons faire au début et d’un excellent rapport qualité/prix.

comment débuter la pêche à l’anglaise

 

2) Le moulinet

Le moulinet traditionnel pour la pêche à l’anglaise est un moulinet avec un frein arrière. Même si ces dernières années l’utilisation d’un moulinet avec un frein avant est de plus en plus courante. L’important est d’avoir une bobine de type Match. C’est-à-dire qu’elle doit être peu profonde, mais assez large, pour que le fil se libère facilement lors du lancer. La taille 3000 est idéale pour débuter.  Aussi, il doit y avoir plusieurs roulements afin d’avoir un ratio élevé. Ça veut dire qu’en 1 tour de manivelle, on ramène au moins 90 cm de fil. Ce qui est très utile pour ce type de pêche, car on a besoin de ramener très souvent le montage au bord.

Le moulinet Blitz RDM est idéal pour débuter la pêche à l’anglaise. Il a une vitesse de récupération de 95 cm de fil par tour de manivelle et il est plutôt léger pour un prix très raisonnable.

Jérémy LIVENAIS a découvert la pêche à l’anglaise et adore ça, il nous montre qu’avec un matériel de base, on peut apprendre vite et prendre beaucoup de plaisir.

3) Le fil

Il est conseillé d’utiliser un fil spécial pêche à l’anglaise. Souvent de couleur noire, ce fil à la particularité de couler rapidement, ce qui est important pour cette technique de pêche car il faut pouvoir soustraire la bannière à l’effet du vent. La taille du fil souvent utilisé pour s’essayer à cette pêche est comprise entre 18/100 et 22/100. Il faut un fil suffisamment petit pour être discret, mais pas trop fin pour pouvoir facilement bouger les plombs sur sa ligne sans endommager le nylon.

Le fil Garbolino MATCH/FEEDER SINKING en 18 centièmes est parfait pour garnir son moulinet.

Moulinet pêche à l'anglaise

Les propriétés du nylon match-feeder sinking l’indique pour toutes les pêches au moulinet

4) Les Wagglers

Les wagglers sont des flotteurs spécifiques pour la pêche à l’anglaise. Il en existe de plusieurs formes et pour plusieurs utilisations différentes. Pour débuter la pêche à l’anglaise, il peut être intéressant de posséder des modèles différents afin de pouvoir pêcher à plusieurs endroits. Souvent, le plus simple pour commencer à pratiquer cette technique est de pêcher avec des wagglers fixe.

Les wagglers droits sont très bien pour les étangs calmes, pas très profonds et pêcher à courte distance. Le SPW 01 est parfait. Il est conseillé d’en avoir minimum un de 5 g et un de 6 g.

Le waggler à bulbe permet de pêcher un peu plus loin que le droit et est parfait pour les endroits où il y a un peu plus de fond. Le SPW 03 est très bien pour débuter. Ici encore, il est bon d’en avoir minimum un de 8 g et un autre de 10 g.

Bien s'équiper avec les wagglers Garbolino

Wagglers à bulbe pour les pêches à longue distance

comment débuter la pêche à l’anglaise

Wagglers droits pour les pêches à courte et moyenne distance

 

 

5) Les plombs

Les plombs que l’on utilise pour la pêche à l’anglaise sont un peu plus gros que ceux que l’on peut utiliser sur une ligne à la grande canne.

Les boîtes distributrices Garbolino du n°2/0 au n°8 sont très utiles pour avoir sous la main la bonne taille de plomb pour confectionner l’ensemble du montage.

Les plombs ronds Garbolino se déclinent dans de nombreuses tailles, de petites cendrées à chevrotines.

6) Les bas de lignes

Pour ne pas perdre trop de temps et par facilité, lorsque l’on débute la pêche à l’anglaise, les bas de ligne déjà montés sont préférables.

Les pochettes d’hameçons montés spécial anglaise de chez Garbolino sont de très bonne qualité. Ils font 50 cm ce qui est une bonne longueur. Afin d’avoir un éventail de choix de taille d’hameçons, vous pouvez vous équiper de tailles comprises entre 18 et 14.

Longs de 50cm, les bas de ligne montés spécial anglaise permettent de faire face à toutes les situations.

 

7) Le support de canne

Même si la plupart du temps, on peut reposer la canne sur ses genoux, investir dans un support de canne anglaise peut quand même être conseillé. Vous pouvez sinon, utiliser votre support de canne feeder.

comment débuter la pêche à l’anglaise

Un support de canne permet de pêche efficacement et confortablement.

8) Petit matériel

Pour réaliser votre montage pour la pêche à l’anglaise, il y a des petits accessoires qui sont très utiles. Les stop float permettent de bloquer le flotteur sur le nylon, sans le blesser, tout en gardant la possibilité de modifier la profondeur.

Pour relier le bas de ligne au corps de ligne, un émerillon rolling est indispensable pour limiter les risques de vrille et donc d’emmêlage.

Stop float et émerillons rolling font partie des indispensables pour réaliser de bons montages pour la pêche à l’anglaise.

Stop float et émerillons rolling font partie des indispensables pour réaliser de bons montages pour la pêche à l’anglaise.

 

Sur le même sujet, découvrez notre vidéo : Pêche à l’Anglaise au Waggler Fixe – Astuces de Montage des Lignes, en cliquant ici.

Top 5 matériel du team Garbolino île de France

Nous poursuivons notre série « Top du Matériel » démarrée avec Robin ORY. C’est au tour du très actif et dynamique Team Garbolino Île de France ; emmené par sa non moins dynamique présidente Sandra Doison et leur Community Manager, Patrice Lamandé, de partager avec nous le TOP 5 du Matériel du Team Garbolino île de France.

 

Desserte sans pieds à double-bacs compactables

Cyril LEILLET soigne énormément son installation au bord de l’eau avec le meilleur matériel de pêche Garbolino. Pour lui confort rime avec efficacité. Il attache également beaucoup d’importance à la propreté, d’une part par respect pour son matériel, mais aussi parce qu’avec des mains sales, on pêche beaucoup moins bien. « J’ai trouvé tout ce qu’il me faut dans la fonctionnalité de la desserte sans pieds double-bacs. Je peux conserver mon amorce à portée de main dans un bac tout en ayant juste à côté ; un autre bac rempli d’eau pour avoir par tous les temps, des mains propres et impeccables. Ce qui me permet de déboiter et emboiter sans aucune gêne ! »

Desserte matériel Garbolino

La desserte sans pieds à double-bacs compactables Garbolino est l’idéal pour les pêcheurs méticuleux et organisés.

La desserte sans pieds à double-bacs compactables Garbolino est l’idéal pour les pêcheurs méticuleux et organisés.

 

Rouleau à déboiter Gold 

Quand on dépense une somme importante pour une grande canne à emmanchements, il convient de la protéger en toutes circonstances. C’est la devise d’Erwan qui préconise d’investir dans un rouleau à déboiter de qualité : Fiable, solide, stable et modulable. « Je veux pouvoir faire confiance à mon rouleau et l’exploiter en long, en large et de travers. Le rouleau Gold répond à toutes mes attentes car je peux le poser aussi bien à plat, au sol, mais aussi sur un terrain en pente, voire même au-dessus d’un muret. Il trouvera toujours sa place pour rouler en sécurité et offrir la meilleure glisse. »

top 5 matériel du team Garbolino

Le rouleau à déboiter (Gold à gauche) est l’accessoire indispensable pour protéger la canne. Et rendre possible toutes les actions d’emboitement/déboitement.

Vêtements de pêche d’été

Dès leur sortie, Marc FOUCHÉ a tout de suite été conquis par la nouvelle collection des vêtements été. La matière des tee-shirt et des polos est à la fois légère et confortable, tout en offrant une coupe de taille parfaite. Même après une utilisation intensive, un simple lavage à basse température suffit à leur faire retrouver leur aspect originel et le tout… sans repassage. « Nous sommes régulièrement sur les routes le week-end et pour la compétition, la facilité c’est une nécessité. Pas de repassage, c’est le rêve pour un pêcheur exigeant et qui soigne son apparence au bord de l’eau! »

Confortables, élégants, anti transpirants, les tshirts et polo Garbolino Compétition ont été adoptés par de nombreux pêcheurs.

Confortables, élégants, anti transpirants, les tshirts et polo Garbolino Compétition ont été adoptés par de nombreux pêcheurs.

Desserte sans pieds

Lucas PANIZZUT affectionne le concept révolutionnaire et exclusif des dessertes sans pieds Garbolino. Elles lui permettent de garder tous les petits matériels à disposition et toujours à disposition dans un minimum d’espace.

Frondes, boites à esches, boites à bas de lignes et toute la panoplie des appâts et esches restent à portée de mains. « Je pratique souvent en carpodrome, y compris en américaine (2 pêcheurs sur le même poste) et les pontons aménagés ne sont pas toujours très larges. Le fait de ne pas avoir à recourir à des pieds latéraux est un gain de place et de temps important. Impossible pour moi de me passer de mes dessertes sans pieds ! »

Pêche au coup Team Ile de France

Lucas ne saurait se passer dans sa desserte sans pieds !

Vêtements de pêche étanches et anti-vent

Quelle que soit la saison, il faut pouvoir se protéger des conditions météorologiques souvent changeantes. Pour affronter la fraîcheur matinale printanière ou automnale, le vent, la pluie etc., Patrice LAMANDE ne se sépare jamais de son sweat Smoke qu’il peut revêtir ou retirer en un instant. « Équipé de poches à fermeture éclair, je peux y ranger clef de voiture, téléphone portable, en toute sécurité. Sa matière et sa confection me protège des éléments tout en m’offrant une grande liberté de mouvements. »

top 5 matériel du team Garbolino

Patrice LAMANDE ne se sépare jamais de son sweat Smoke qu’il peut revêtir ou retirer en un instant.

 

Notre TOP 5 du Matériel du Team Garbolino île de France, vous a plu ? Découvrez l’ensemble de nos articles de blog ainsi que nos vidéos sur notre chaine Youtube.

Pêche au coup en hiver

Pratiquer la pêche au coup en hiver est toujours possible. Il convient néanmoins de prendre quelques précautions pour supporter ces quelques heures au bord de l’eau. Il faut se vêtir en conséquence et utiliser les vêtements de pêche adéquats pour que la partie ne tourne pas court.

Pêche au coup en hiver

En hiver, rien n’arrête les courageux, ni les courageuses comme Eléna !

 

Se protéger des pieds à la tête pour la pêche au coup en hiver

Le froid entre dans le corps par le bas. Les pieds doivent donc être bien protégés. De très bonnes chaussures imperméables sont indispensables.

Si vous devez entrer dans l’eau lors de l’installation, des bottes vous seront utiles. Préférez-les fourrées. Patrice affectionne les chaussures de type randonnée. Équipées de forts crampons, elles prémunissent des risques de glissade sur tous types de terrain. En y logeant une bonne semelle matelassée, on va renforcer et éviter les déperditions de chaleur. Les chaussettes prévues pour le grand froid, permettront également de protéger vos pieds des intempéries.

Dans tous les cas, pour isoler vos pieds du sol et donc du froid, ils doivent en être décollés et l’épaisseur de la semelle ne doit pas être négligée. Ensuite, en position assise, le repose-pied de votre station vous offre encore davantage de confort de pêche.

Bien couvert et les pieds loin du sol + quelques touches et le froid est beaucoup plus supportable.

 

Sous-vêtements protecteurs 

Une couche de vêtements n’est pas suffisante pour supporter le froid. Malgré l’action de pêche, nous restons relativement immobiles et porter des sous-vêtements chauds accroît le confort. Attention avoir chaud ne veut pas dire avoir trop chaud. Il faut choisir ces vêtements protecteurs dans une matière chaude et anti transpirante. Il existe des ensembles pour la montagne, parfaitement adaptés à l’hiver et à la pêche.

Pêche au coup en hiver

Sous-vêtements de ski, mais aussi passe-montagne, il ne faut pas hésiter à piocher au rayon sport pour conserver la chaleur et se protéger des éléments, n’est ce pas Erwan ?

 

Vêtements de pêche hiver étanches et anti-vent

La touche finale à la combinaison qui vous permettra d’affronter l’hiver, est d’opter pour vêtement capable de couper le vent et le froid. Sa résistance est alors un atout majeur, de même que la liberté de mouvements qu’elle octroie.

Les tenues GARBOLINO en coton polyester totalement conçus pour votre confort sont parfaites.  Elles utilisent la chaleur corporelle en l’isolant et en la stockant.

Un premier rempart au froid, au vent et aussi à l’humidité est indispensable comme le confirme Patrice : « Ma préférence va à 2 vêtements qui se complètent à merveille : Une salopette et une veste, totalement étanches, l’eau ruisselle sans jamais pénétrer le tissu. »

Salopette + veste, Eléna ne craint pas le froid ainsi protégée.

 

Sortez couvert !

Pour terminer de vous protéger, focus sur un zone exposée et sensible, la tête. Il convient de la recouvrir tout en vous permettant de bien voir votre flotteur quelle que soient les conditions de visibilité. Un combo casquette + bonnet est alors idéal, aussi original qu’efficace. Avec ces conseils, vous voilà prêt à faire durer le plaisir jusqu’au bout de l’année.

Pêche au coup en hiver

Pour Patrice, un combo casquette + bonnet permet de garder la tête au chaud et d’avoir une bonne visibilité.

Notre article vous a plu ? Découvrez en complément notre vidéo : Préparation d’Amorce Pêche au Coup en Canal en Hiver, en cliquant ici.

Différentes terres, plus ou moins lourdes ou nuageantes, peuvent entrer dans la composition des amorces de pêche au coup. Ingrédients neutres dans la valeur nutritive, elles ont un pouvoir mécanique non négligeable. Si les terres sont très utilisées pour la pêche à la grande canne comme nous l’avons déjà évoqué, leur utilisation pour la pêche au feeder est moins fréquente. Christophe Reveret en est un fervent utilisateur et nous explique comment il emploie terre dite de rivière et de Somme pour la pêche au coup au feeder.

La terre dans l’amorce pour la pêche au coup, pourquoi faire ?

« Sa couleur noire ou sombre permet aux poissons de s’installer en confiance sur des fonds dont la couleur se rapproche de celle de la terre. Il faut savoir que la terre est un élément naturel qui ne gave pas le poisson et permet, à certaines périodes de l’année, d’être très productive notamment en hiver ou dans des milieux où la pression de pêche est importante. Elle sert aussi à appauvrir un mélange d’amorce et/ou l’alourdir ou encore de confectionner un tapis exclusif dans lequel les poissons tels que les brèmes adorent trier et fouiller pour en extraire les particules ou esches. »

Terre pour la pêche au coup : Utilisation de la terre pour la pêche au feeder par Christophe REVERET

Christophe utilise la terre, été comme hiver et pour toutes ses pêches

Récolter la terre pour la pêche au coup

La terre se trouve partout, et celle de rivière se trouve bien sûr au bord des rivières mais aussi dans les bois. Pour la ramasser, il vous faudra vous munir d’une pelle, d’un tamis à mailles de 3 ou 4 mm et de 2 seaux ou plus. L’opération de tamisage est incontournable car cette terre est compacte au départ et elle permet de retirer les détritus ou autres éléments (feuilles, brindilles etc.).

 

Utilisation de la terre pour la pêche au feeder au coup

TERRE DE RIVIERE

Christophe utilise la terre de rivière de 3 manières différentes, voici ses conseils :

  • Pour alourdir votre amorce, incorporez 1kg de terre pour 3 litres d’amorce prête à l’emploi,
  • Pour appauvrir l’amorce, ajoutez 1kg de terre pour 6 litres d’amorce mouillée,
  • Afin de confectionner un tapis en rivière et en lac, la terre est déposée pure avant de jeter l’amorce. Elle ne contient alors que des esches vivantes ou mortes (asticots, fouillis, vers coupés etc.) Christophe conseille de réaliser ce tapis avec des cages de bonne capacité mais pas trop lestées car la terre représente un poids important. Il convient également de ne pas trop la serrer afin qu’elle se libère facilement.

Mode d’emploi de préparation de la terre de rivière

 

Christophe utilise aussi la terre de Somme.

 

TERRE DE SOMME

De nombreux atouts

La terre de Somme possède plusieurs atouts :

  • sèche, elle peut servir à séparer les larves de fouillis de vers de vase mais également pour le conserver après une partie de pêche.
  • elle permet d’assécher une amorce trop mouillée.
  • elle appauvrit l’amorce,
  • véhiculer et fixer des esches vivantes sur le fond.

Christophe compte essentiellement sur son pouvoir nuageant très intéressant qui s’active dès son contact avec l’eau ou sur le fond lorsque les poissons fouillent. Il s’en sert partout. « C‘est un produit que j’ai toujours avec moi, à la grande canne et maintenant au feeder. » Il l’utilise tout au long de l’année pour des pêches de plaquettes et Brèmes car ce sont des poissons qui passent leur temps la tête dans la terre ou la vase à la recherche de nourriture. Sur les canaux et étangs, le fait de faire juste un simple coup avec terre fouillis ou autres esches vous permet de recréer cet élément sur des fonds caillouteux ou sableux.

Préparation et dosage de la terre de Somme

Christophe conseille de passer la terre de Somme au tamis “2mm” pour la rendre la plus souple possible avant de l’incorporer à l’amorce ou même de l’utiliser pour pure pour véhiculer. « Je la dose à auteur maxi de 40% dans l’amorce. » Tout comme la terre de rivière vous pouvez créer un tapis de terre fouillis ou autres tout simplement, mais toujours avec des cages conséquentes au départ, puis revenir en taille adapté au milieu.

Terre pour la pêche au coup

Un tamisage fin est nécessaire pour obtenir une terre homogène

Terre pour la pêche au coup