Actualités de la marque - Garbolino
Menu
Home Pêche au coup Actualités de la marque

Le carpodrome (étang commercial) est apparue bien plus tard sur le continent qu’en Angleterre. On a commencé à parler de carpodrome à la fin des années 1990 en France, avec un boom depuis l’an 2000. En Angleterre, les fameuses Fisheries sont nombreuses et pour certaines très anciennes.

Cette donnée explique en partie de grosses différences d’approche entre la pêche en carpodrome en France et la pêche en fishery. Olivier Wimmer, qui a eu l’occasion de voyager en Angleterre à plusieurs reprises, dresse un comparatif intéressant de ces deux mondes de pêche au coup.

 

Points communs entre carpodrome et fishery

Nos réseaux hydrographiques publics sont aussi riches d’un côté et de l’autre de la Manche. Si les fisheries sont apparus plus tôt au Royaume Uni, c’est pour contenter une masse de pêcheurs de compétition beaucoup plus importante qu’en France. Si la pêche de loisir est très populaire chez nous, en Angleterre, c’est la pêche de compétition qui est une véritable institution. Ce qui a fait, et fait le succès des étangs commerciaux des deux points de vue, c’est:
  • Une désertification des plans d’eau, rivières et canaux publics également.
  • L’invasion du grand cormoran n’y est pas innocente non plus.
  • Canaux, rivières publics sont devenus avec le temps, moins accessibles en automobile pour faire place aux pistes cyclables et s’est produit un rapport de cause à effet.
Moins de pêcheurs au bord de l’eau, moins d’agitation, c’était champ libre à la prolifération de cette espèce piscivore. Loin de moi l’idée de l’accabler de tous les maux et dysfonctionnements, mais ce phénomène ne peut être écarté. Un accès plus difficile, moins de poissons et plus difficiles à capturer, de nombreuses contraintes ont fait que dans une société où chaque minute compte pour ceux qui travaillent, vont à l’école, il a fallu proposer une alternative où le rapport, investissement financier/temps/plaisir, s’équilibre. La pêche en carpodrome avait la voie tracée et libre.

La voie royale pour le développement des étangs commerciaux

Tout comme en Angleterre et ses fisheries, ainsi naquirent les carpodromes en France pour le bonheur de tous. Pris pour une mode durant un temps. L’étang commercial est devenu un phénomène de masse et une autre façon de pêcher. Au départ, on a surtout vu des jeunes s’y mettre, avides de sensations car avec un sac de pellets et une ligne on pouvait « prendre rapidement son pied », mais avec le temps, même les plus anciens y ont pris goût. La pêche en carpodrome a aujourd’hui ses adeptes, ses grandes épreuves et son circuit de championnats, tout comme en Angleterre où on distingue le circuit « Commercial ».

Carpodrome ou fishery, même constat, il est possible de prendre beaucoup de poissons. Avec la bonne approche évidemment, mais sans se ruiner !

Des différences halieutiques entre carpodrome et fishery

Sur le plan halieutique, il y a 2 grosses différences entre la situation française et anglaise, ce qui fait varier les approches. Les fisheries anglaises sont très fréquentées. Dans certaines il y a dans la semaine, ce qu’on appelle des Open Match. Ouverts à tous, jeunes comme anciens s’affrontent et ce, de janvier à décembre. Ceux qui travaillent de nuit, ceux qui travaillent 1 jour sur 2 etc. Les plus anciens à la retraite peuvent venir quand bon leur semble. On trouve de tout. Le weekend est consacré aux grosses épreuves où se déplacent souvent les meilleurs pêcheurs en raison de gains alléchants. Cette fréquentation importante a un impact sur le cheptel.  Des milliers de capture et “release” pour des poissons très éduqués et devenus méfiants avec le temps. Dans ces petits plans d’eau où la compétition alimentaire fait rage, les poissons ont une capacité de croissance limitée. Il n’y a guère que dans les grands étangs et réservoirs que les poissons ont tout le loisir et la nourriture naturelle pour croître en taille et en poids.

Des plans d’eau creusés et aménagés pour la pêche moderne

Au départ, des carpes avaient surtout été introduites. Par contre, très rapidement d’autres espèces ont été introduites afin de pratiquer la pêche toute l’année. Les fisheries ont pour la plupart étaient construites de toute pièce et elles pullulent. On creuse, on donne l’aspect et la forme qu’on souhaite. Puis, on met de l’eau et après quelques mois, c’est prêt à pêcher. Je caricature mais nombreux sont les étangs nés ainsi en plein champ. En France, on a fait avec l’existant. Nos nombreux étangs souvent déjà bien poissonneux. Grâce à une gestion exemplaire, ont vu leur cheptel de carpes grossir en nombre. On y trouve donc des poissons de belle taille, très belle taille qui cohabitent avec des plus jeunes. Nos carpes sont plus grosses, c’est un fait, plus combatives, parfois moins méfiantes aussi. Pour le moment, il n’y a pas de cohabitation ou très peu, avec d’autres espèces. La pêche en carpodrome s’étale de mai à fin octobre environ, période d’activité pour ce poisson.

L’exemple d’un complexe anglais, un des nombreux étangs du complexe de White Acres. Notez le nombre de postes et toutes les techniques autorisées. Un modèle de carpodrome

Différence d’approches techniques

Carpodrome français et fishery anglaise, la pêche ne s’y pratique pas de la même façon. Du printemps à la fin de l’été, les carpes sont la cible en Angleterre, mais il n’est pas rare que les bourriches soient complétées par des brèmes, des carassins et aussi par le fameux F1 qui fait doucement son apparition en France. C’est un poisson sport, un hybride entre une carpe et un poisson d’ornement. Il ne peut se reproduire et ne croître que jusqu’à 3 ou 4 kg maximum. Mais il fait le bonheur de tous ceux qui maîtrisent sa pêche. En France, seules les carpes sont comptabilisées dans les épreuves « carpodrome».

Grosse carpe dans un carpodrome en France…

F1, carpes et tout venant dans les fisheries !

Mais aussi des poissons blancs et des carnassiers dans les fisheries, de quoi pêcher toute l’année !

La pluralité d’approche de nos amis anglais

En Angleterre, la pêche est dite « libre », c’est-à-dire qu’on peut pratiquer aussi bien à la grande canne, qu’à l’anglaise ou encore au feeder. Chez nous, nous autorisons seulement la pêche à la grande canne. La configuration de nos étangs explique cela. Dans l’hexagone, les berges sont relativement linéaires et d’allure artificielle et on tente d’optimiser la superficie au maximum. Au Royaume-Uni, la végétation a sa place. Beaucoup de formes sont les fameux Snake Lake (étang en forme de serpent). On trouve certains sous forme des canaux, de plus larges parsemés d’ilots, etc. Un ponton permet aux pêcheurs de s’installer tous les 10 mètres environ.

Un exemple de fishery avec des pontons installés tous les 10 mètres environ. Les postes aménagés pour pratiquer toutes les pêches.

 

Différences d’approches stratégiques

Ces façons de faire impliquent des différences de stratégies de pêche. Au regard de la méfiance des poissons, les anglais ont pour habitude d’attaquer prudemment et de construire leurs coups. Il leur arrive fréquemment de combiner pêche au method feeder, pellet waggler, grande canne, bordure, pêche de surface. Concernant la pêche à la grande canne et la pêche de bordure qui nous sont communes, ils pêchent beaucoup plus fin et léger au niveau de leurs montages de lignes, mais aussi en matière d’élastique.  

Des élastiques en moyenne beaucoup plus fins en Angleterre.

    Chez eux, une carpe de 5 kg est un gros poisson déjà. En France, on parle de spécimens ou de grosses carpes à partir de 8/10 kg. Je ne veux pas dire par là que nous autres français pêchons « grossier », mais nos montages de lignes sont adaptés à nos poissons, qui sont par endroit de véritables brutes.

Une approche plus light pour nos amis anglais

En Angleterre, les corps de ligne flirtent entre 14 et 18/100ème alors qu’en France, c’est entre 18 et 25 aux beaux jours. Les flotteurs sont également en rapport dont le rapport poids/diamètres de l’antenne, plus léger et plus fine en Angleterre tel que le prouve cette gamme de flotteurs dédiés. Il en est de même pour les hameçons dont la taille et le diamètre de fer sont considérablement plus important en France. Nous utilisons les mêmes appâts : Pellets, maïs, vers de terre, asticots, pâte à escher.  

Des poissons parfois plus petits mais surtout plus éduqués, obligent les pêcheurs anglais à adapter leur matériel et leur approche.

    Encore une fois, la différence se joue au niveau des quantités. Ce n’est pas un hasard si la coupelle de scion est née en Angleterre ou encore le method feeder. Ces deux techniques meurtrières permettent de pêcher dans un mouchoir de poche avec juste la quantité d’appâts nécessaire. A contrario, nous utilisons peu d’amorce dans nos carpodromes alors que les anglais en font grands usages. Ils utilisent beaucoup le Luncheon Meat aussi, qui apparaît doucement en France. Preuve que les poissons anglais ont eux aussi des goûts culinaires différents.

Les voyages forment les pêcheurs, après la France, l’Angleterre, Olivier vous emmènera en Belgique et en Italie …

   

L’amorce à gardon maison alimente les débats de nombre de pêcheurs au coup, débutant ou confirmés. Même s’il existe de nombreux mélanges prêts à l’emploi, certains pêcheurs préfèrent préparer leur mélange personnel. Jonathan Clarisse, en bon pêcheur du Nord qu’il est, fait partie de ceux-là. Il a accepté de nous montrer la réalisation de son amorce à gardon de A à Z.

Jonathan Clarisse et son amorce à gardon mouillée

Des farines fraîches pour une belle et bonne amorce à gardon maison

De nos jours, il existe sur le marché de la pêche au coup une multitude de farines et produits, pour réaliser son amorce soi-même. Il y a de quoi en perdre la tête. Mais l’important est de rester simple, car l’essentiel est avant tout de travailler avec des farines fraîches. Mon exigence se tourne en priorité sur la qualité de deux composants : la chapelure et le biscuit que je récupère chaque semaine chez mon boulanger.

Biscuit Frais

Une recette d’amorce équilibrée pour la pêche en étang et petit canal

Mon amorce à gardons en étang et petit canal se compose de 6 ingrédients seulement :
  • 1 kilo de chapelure rousse
  • 200 grammes de PV1
  • 150 grammes de biscuit
  • Et 150 grammes de polenta
  • 150 grammes de coco belge
  • 200 grammes de chènevis grillé
Cette combinaison est parfaite pour la pêche de gardons, grâce aux dispersants comme la polenta et le coco belge. Dès qu’il y a du courant ou du vent en étang, je rajoute de la terre pour alourdir mon mélange. Et c’est tout !

Polenta ou semoule de Maïs Fine

Amorce à gardon maison: Comme en pâtisserie, il faut être précis !

Un outil est indispensable pour reproduire identiquement l’amorce chaque week-end: la balance digitale. Cette balance me permet de peser les farines une par une tout en respectant les proportions exigées.

Une règle de base: respectez les doses et proportions

Une fois que les ingrédients sont pesés, j’agis en plusieurs étapes : 1 – Je mélange le biscuit / la polenta/ le coco belge et le chènevis grillé, 2 – La chapelure grossière et le PV1 en copeaux sont mixés au plus fin grâce à un moulin à céréales sur une grille d’ 1,5mm. Il en ressort des farines très fine mouture qui donnent le pouvoir collant au mélange.

Les miettes de coupe sont récupérées toutes les semaines chez le boulanger

Après passage au broyeur, la chapelure est fine et odorante

             

Assombrir son amorce à gardon

Selon la saison et la couleur de l’eau, il est possible d’assombrir l’amorce. J’ajoute une à trois cuillères à café de Noir De Vigne en fonction de la teinte que je souhaite obtenir.

Le Noir de Vigne est un colorant puissant

Mouillage de l’amorce à gardon

Le mouillage de l’amorce à gardons doit se réaliser avec précaution. Je me sers de 3 ustensiles: une cuvette, une boite à esches et un batteur. 1/ Je mouille d’abord l’amorce à la main en versant l’eau progressivement grâce à la boite à esches afin d’obtenir un mélange homogène et que rien ne reste dans les coins de la bassine. Je laisse reposer l’ensemble environ 20 min.

Il faut mouiller progressivement

2/ Je réitère cette action une deuxième fois car les farines (comme la chapelure), absorbent beaucoup d’eau.  Je laisse gonfler encore. 3/ Je termine le mouillage au batteur électrique afin d’obtenir la texture recherchée. Si je dois rajouter de la terre, je procède ensuite au tamisage.

Le mouillage au batteur permet d’obtenir la texture et homogénéité nécessaires à une amorce à gardons

Et c’est prêt !

L’amorce à gardons est prête à l’emploi

Si vous souhaitez écouter Jonathan Clarisse, vous pouvez écouter la présentation vidéo sympa de son article, qu’il nous a faite.
Amorce à gardon : Un mélange simple et efficace

Ahhh l'amorce à gardon ! Elle alimente depuis toujours des débats entre les pêcheurs au coup, ce n'est pas un "gars du Nord" qui nous contredira, n'est-ce pas Jonathan ?

Publiée par Garbolino France sur Mercredi 15 avril 2020

Un moulinet feeder est un moulinet spécifique à la pêche au feeder. Ces moulinets dits Match ou Feeder chez Garbolino sont conçus pour toutes les pêches au coup au moulinet, pêche à l’anglaise ou au feeder. Ils sont pourvus d’une bobine large facilitant le déroulement pour des lancers précis et aisés et un enroulement aussi rapide que régulier ainsi que d’une vitesse de récupération élevée ne rendant pas les allers et venues du montage trop fastidieux.

Plusieurs critères déterminent le choix d’un moulinet pour une pêche au feeder. Philippe TRAN vous aide dans ce choix parfois difficile.

Associer l’ensemble canne feeder et moulinet : Une question d’équilibre

La taille d’un moulinet (exprimée par 3000-4000-5000-6000) croît avec la distance de pêche que vous souhaitez atteindre et donc aussi avec la longueur de la canne utile (cf. tableau) Il est donc important d’équilibrer son ensemble canne feeder/moulinet afin d’assurer un lancer fluide. Cette fluidité accroît la précision en facilitant le mouvement de balancier vers avant puis vers l’arrière pour ralentir la chute du feeder/amorçoir dans l’eau.

Décomposition du geste de lancer feeder

  Test facile pour tester cet équilibrage : la canne doit pouvoir reposer sur l’index sans que celle-ci bascule vers l’avant ou l’arrière. Idéalement, le centre de gravité doit être au plus près du porte moulinet. 

 Evaluer sa distance de pêche pour choisir le bon moulinet feeder

Encore une fois, la taille du moulinet va croître avec la distance que vous souhaitez atteindre. A longue distance, une bobine plus volumineuse permettra de libérer le fil plus facilement. Un bon remplissage à ras permettra d’éviter tout frottement du fil sur la base supérieure du moulinet.
 

Bien choisir la vitesse de récupération de son moulinet feeder

La pêche au feeder est une pêche active durant laquelle les va et vient du montage sont nombreux afin d’assurer un amorçage continu du coup.  Plus le feeder ou amorçoir sera lourd et plus la puissance et la vitesse de récupération de votre moulinet devra être élevée et fiable au risque de rendre les manœuvres lentes et aussi fastidieuses. Les moulinets Garbolino développent tous des ratios élevés, offrant une vitesse de récupération de 70cm à plus d’1 mètre au tour de manivelle.

Que vous soyez novice ou Expert, Philippe TRAN vous propose ce petit guide d’ensembles canne + moulinet pour vous aiguiller dans vos recherches d’équilibre en fonction de votre budget. La liste des modèles n’est pas exhaustive, vous trouverez sur le site www.garbolino.fr de nombreuses références de cannes feeder et moulinet pour coller au plus près de vos recherches.

Poids de cages Longueur de canne utile Taille de moulinet Ensemble idéal pour débuter Ensemble idéal pour expert
Method feeder 3m à 3.30m 3000 à 4000 Garbolino Zombie Carp Feeder + Moulinet Express 3000 Garbolino ESSENTIAL METHOD + MOULINET MATCH FEEDER GOLD 459FD
De 10 à 30gr  3m à 3.30m 3000 Garbolino STRIKE PICKER 2S +  MOULINET EXPRESS 3000 Garbolino ESSENTIAL FEEDER LIGHT + MOULINET MATCH FEEDER GOLD 359FD
De 30 à 75gr  3m30 à 3m60  3000 à 5000 Garbolino STRIKE FEEDER 3S + MOULINET TRINITY FEEDER 456 FD Garbolino ESSENTIAL FEEDER 3S MEDIUM / BREAM +  MOULINET MATCH FEEDER GOLD 459FD
+ 75gr (DISTANCE)  3m90 à 4m20  5000 à 6000 Garbolino FLASH FEEDER S 390 + MOULINET TRINITY FEEDER 556 FD Garbolino ESSENTIAL FEEDER – 3m90 SPECIAL DISTANCE +  MOULINET MATCH FEEDER GOLD 559FD

La Pêche au Feeder est une pêche au coup qui intéresse aussi bien les débutants que les pêcheurs au coup habitués davantage à des pêches au flotteur. Lorsqu’on débute, en matière de matériel, pas toujours facile de faire le choix opportun. Choisir le bon scion pour la pêche au feeder fait partie des premières énigmes de l’apprentissage. Comme pour la pêche au coup classique, faire un mauvais choix de scions, c’est comme faire le mauvais choix de flotteur, forme, poids, antenne, on risque de passer totalement à côté de sa partie de pêche. Garbolino propose une vaste gamme de scions de natures et de puissances différentes, mais aussi de diamètres variés.

Les scions pour la pêche au feeder

Les scions pour la pêche au feeder peuvent être issus de différentes matières, carbone ou fibre de verre, chacun possédant des caractéristiques bien différentes. – Le scion en fibre de verre est d’une extrême souplesse et permet de détecter les touches les plus délicates, sa tendreté est un allié certain, – Le scion en carbone possède une colonne vertébrale plus solide et sa rigidité toute relative, permet de faire le tri entre la fausse touche, due au passage d’un poisson dans le fil ou bien encore à de mauvaises conditions météorologiques, et celle provoquée par nos compagnons de jeu. Son action permettra aussi d’obtenir une maîtrise dans la trajectoire de votre lancer et supportera des cages plus volumineuses.

Conseils de champions pour bien choisir son scion

Afin de vous aider à mieux choisir, Stéphane POTTELET, membre de l’équipe de France de pêche au coup, pose cette question à 2 membres de l’équipe de France de pêche au Feeder : Mickaël LETSCHER (2 x champion de France de pêche au feeder) et Gaspard CASTET. Après avoir visionné cette vidéo, tout vous paraîtra beaucoup plus clair !

 

Pêche au coup de compétition : Garbolino Day 2018

Créé à l’occasion des 70 ans de la marque Bleue en 2015, le Garbolino Day a trouvé sa place dans le calendrier national des épreuves de pêche au coup. C’est déjà la 4ème édition de ce match par équipe de deux dont la popularité ne cesse de croître. 52 équipes se sont données rendez-vous les 20 et 21 octobre 2018 sur les berges du Lac de Rillé (37) qui ne finit pas de nous étonner par sa richesse et sa diversité piscicole.

Une année à plaquettes

Depuis sa création, la pêche sur le lac de Rillé n’a cessé de changer. Des gardons à l’anglaise, des pêches rapides à la télescopique, quelques grosses brèmes en 2017 et pour 2018, on pourra dire que c’est une année à plaquettes. Olivier Treille, président du Team Garbolino Rameau 37 et heureux chef d’orchestre de cet événement majeur, l’avait prédit en amont de la compétion « Il faudra prendre des plaquettes de toutes les tailles et aussi quelques brèmes pour espérer figurer. Et en effet, c’est sous une météo magnifique que les pêcheurs venus comme toujours des quatre coins de la France, mais aussi de Belgique, ont eu à faire face à des petites brèmes parfois facétieuses, des gardons et même quelques poissons-chats, à prendre à la grande canne et parfois à l’anglaise.

L’avis de Stéphane Pottelet, vainqueur de l’édition en binôme avec Florian Lacaze :

« Le lac de Rillé nous a encore réservé une belle surprise en nous proposant un terrain de jeu où les plaquettes, gardons et poissons-chats étaient omniprésents et en nombre pour toutes les équipes. Avec mon ami Florian LACAZE, nous avons orienté notre pêche sur la recherche de plaquettes à la grande canne. Les éléments clés de la réussite : Forme du flotteur, choix de l’hameçon et réglage de la ligne. Comme flotteur, j’ai employé une forme très particulière qui permet de visualiser la moindre touche de plaquettes et plus précisément celles en relevées (une nouveauté à venir ….). Pour éviter les décrochés, il fallait employer un hameçon arrondi, de fer moyen, très piquant et j’ai donc opté pour un hameçon n°16 de la série Garbolino 2230BZ  couplé à un élastique creux Garbolino SUPER SOFT de 1.2mm monté sur 2 brins. Pour le réglage de ligne, il était important de ménager 15 cm de traine afin d’avoir une ligne stable et une esche parfaitement positionnée. »
Revivez l’épreuve comme si vous y étiez grâce à la vidéo réalisée par Netpeche.com
     

La nouvelle gamme de nylon pêche au coup de Garbolino couvre tous les usages. Basé sur ses expériences du fameux nylon Garboline, Garbolino propose aujourd’hui une toute nouvelle gamme de nylons dédiés à toutes les pêches au coup : Canne, grande canne, anglaise et feeder.

Flotteurs, plombs, hameçons et aussi nylons, il est possible aujourd’hui de monter des lignes 100% Garbo pour toutes vos pêches ! Stéphane Pottelet nous décrit les qualités des nouveaux nylons Garbolino. “Le Super G Power est un nylon très résistant que j’utilise déjà pour la réalisation de mes corps de ligne. Très régulier, il permet un déplacement aisé des plombs sur la ligne et offre une grande résistance aux noeuds. Le Super Soft est un nylon d’une très grande souplesse destiné aux bas de ligne pour les pêches techniques. Le Fluoro Power est un nylon aux caractéristiques hors normes. En effet il bénéficie d’un traitement permettant d’obtenir une résistance accrue à l’abrasion. J’emploie ce nylon pour toutes les pêches de beaux poissons et spécimens pour la conception du corps comme du bas de ligne. C’est un “fluorocoated” et sa couleur le rend peu visible en toutes circonstances. Le Match Feeder Sinking est un nylon développé pour la pèche à l’anglaise et au feeder. Il bénéficie d’un traitement lui permettant de couler facilement, ce qui est indispensable pour les pêches au moulinet et garder le contrôle de votre flotteur à l’anglaise. De couleur noire, il jouit d’une très faible élasticité et une perception idéale des touches au feeder.” La tresse Super G Feeder est destinée à la pêche au feeder. Vous pouvez consulter cet article (cliquer ici) qui vous explique comment choisir entre tresse et nylon pour le feeder.  

Pour aller plus loin

Afin approfondir vos connaissances sur la pêche au coup, n’hésitez à consulter notre site internet garbolino.fr, et en particulier nos pages dédiées à la pêche de compétition, et suivez nous sur notre chaîne Youtube. Pour en savoir plus sur la gamme de nylons Garbolino,  nous vous conseillons de regarder cette vidéo de Stéphane Pottelet qui vous présente des « astuces nylon » pour le montage de ligne.

Histoire

Fondée en 1945 par Henri Garbolino, l’entreprise est une marque de pêche française, . En 1960, les premières cannes en fibre de verre apparaissent. Dès 1977, c’est le composite qui apparaît. Puis, le carbone avec de l’utilisation de l’enroulement ou des nappes. Aujourd’hui, la majorité des pays européens ont des produits Garbolino sur leur marché. Parmi les différentes techniques de pêche, la marque se concentre en particulier sur la pêche au coup, grande canne, anglaise et feeder. Elle est aussi une marque reconnue pour la pêche de la truite aux appâts naturels.

Lorsqu’il s’agit de pêche au coup à la grande canne, il est inutile de posséder des dizaines de références de flotteurs. Mais il faut choisir le flotteur adapté à l’espèce visée et au lieu de pêche. Stéphane Pottelet, grâce à sa grande expérience, vous livre ses impressions sur deux de ses modèles fétiches. L’un destiné à la pêche de la brème en canal, étang ou rivière lente et le second destiné à la pêche du gardon.  

Flotteur Garbolino SP M06 : Le flotteur pour la pêche de la brème au coup à la grande canne

Le SP M06 possède une forme originale, renflée à la base pour un regain de stabilité, exigée pour une présentation parfaite de l’esche et effilée sur le haut pour détecter la moindre touche, y compris les fameux relevés provoqués par les brèmes. Ces touches caractéristiques, mais parfois si subtiles, sont très marquées grâce à la forme, mais aussi au choix du matériau de l’antenne.

Flotteur Garbolino SP M13 : Le flotteur pour la pêche du gardon à la grande canne

Le SP M13 est un must pour les pêches de gardons à la grande canne. Il s’agit d’une forme dite « crayon », mise au point par les plus grands spécialistes du Nord de la France. En effet, les plus grands spécialistes de la pêche de gardons à la grande canne proviennent de cette région. Ainsi, il s’agit d’un flotteur assez court, mais très stable. Et il permet des aguichages de toutes sortes. Il fait merveille dans des situations très variées. Comme les étangs, canaux à petit et grand gabarit et même rivière lente. Stable et sensible à la fois, il détecte les touches les plus délicates. Et il reste visible dans toutes les pires conditions de visibilité grâce à son antenne en fibre de verre de diamètre optimisé.
 
  Si vous souhaitez en savoir plus sur la pêche sur la pêche au coup, nous vous conseillons de consulter notre site internet garbolino.fr. Vous pouvez aussi nous suivre sur chaîne Youtube Garbolino.  Où vous pourrez voir de nombreuses vidéos sur le montage des lignes. Ainsi que d’autres astuces et tout simplement pour partager notre passion pour la pêche. Si vous rechercher de manière spécifique informations ou des articles sur les flotteurs Garbolino, nous vous encourageons à consulter les articles suivants:  

Histoire

Fondée en 1945 par Henri Garbolino, l’entreprise est une marque de pêche française, . En 1960, les premières cannes en fibre de verre apparaissent. Dès 1977, c’est le composite qui apparaît. Puis, le carbone avec de l’utilisation de l’enroulement ou des nappes. Aujourd’hui, la majorité des pays européens ont des produits Garbolino sur leur marché. Parmi les différentes techniques de pêche, la marque se concentre en particulier sur la pêche au coup, grande canne, anglaise et feeder. Elle est aussi une marque reconnue pour la pêche de la truite aux appâts naturels.

Fourreau de protection pour les kits de canne au coup: 2, 4 ou 6 cases à vous de choisir.

Il manquait dans la gamme de bagagerie de pêche au coup Garbolino Match, un fourreau de protection de kits digne de ce nom, fonctionnel, solide et sécurisant. C’est chose faite avec les nouveaux fourreaux à cases. Au nombre de trois, ils se déclinent en version 2, 4 ou 6 cases. Chaque case se compose d’un carré de 4 cm d’arête.

Leur longueur et le diamètre de chaque case permet de stocker des kits 2 éléments déjà élastiqués par exemple, 12 par exemple pour le modèle 6 cases, mais aussi des éléments de kits plus importants logés les uns dans les autres.

Il s’agit vraiment d’une optimisation de l’espace qu’offre le fourreau et une manière intelligente de gagner en encombrement. Qui plus est, le look sobre et classieux de l’ensemble s’intègre parfaitement dans la nouvelle ligne de la bagagerie Garbolino

  Stéphane Pottelet vous en fait la démonstration  de fourreau de protection pour kit canne au coup en vidéo :
 

Pour aller plus loin

Vous pouvez retrouver ces vidéos sur la chaîne YouTube Garbolino pour vous aider à faire ce choix parfois difficile.
Pour en savoir plus sur la gamme Garbolino,  nous vous conseillons de regarder cette playlist de vidéos, qui vous présente une partie de la collection. Au fur et à mesure que des nouveautés seront lancées et une vidéos réalisée, nous l’intégrerons à cette liste.
En bonus, après avoir découvert un élément de notre collection bagagerie, nous vous proposons une courte vidéo sur les indispensables du tiroir.

Histoire

Fondée en 1945 par Henri Garbolino, l’entreprise est une marque de pêche française, . En 1960, les premières cannes en fibre de verre apparaissent. Dès 1977, c’est le composite qui apparaît. Puis, le carbone avec de l’utilisation de l’enroulement ou des nappes. Aujourd’hui, la majorité des pays européens ont des produits Garbolino sur leur marché. Parmi les différentes techniques de pêche, la marque se concentre en particulier sur la pêche au coup, grande canne, anglaise et feeder. Elle est aussi une marque reconnue pour la pêche de la truite aux appâts naturels.