Home pêche en rivière Nos cannes anglaises pour la pêche au toc aux appâts naturels et...

Nos cannes anglaises pour la pêche au toc aux appâts naturels et en nymphe

0 2724
Canne anglaise pêche au toc

La canne anglaise est devenue l’incontournable pour la pêche au toc de la truite en dérive naturelle. Elles combinent longueur, légèreté et sensibilité et permettent de pêcher avec des montages fins et des appâts fragiles à bonne distance du pêcheur. Certaines jouent la polyvalence et permettent de pratiquer aussi le toc nymphe.

Suivant le pêcheur, les attentes ne sont pas les mêmes. Le contexte de pêche conditionne le choix de la canne. Pour que chacun puisse s’y retrouver, voici un article qui va vous faciliter la vie dans le choix de la canne anglaise pour la pêche au toc.

Comment choisir sa canne anglaise pour la pêche au toc

Pour couvrir l’ensemble des attentes, nous développons un large panel de cannes qui répond à l’ensemble des situations qu’un pêcheur de truites va rencontrer au quotidien.

Les critères qu’il faut identifier pour choisir le modèle qui convienne à chacun sont :

  • la taille de la rivière ;
  • la taille du poisson moyen ;
  • le montage employé ;
  • la recherche ou non de polyvalence (appâts naturels / nymphe artificielle) ;
  • le confort de pêche.

La taille de la rivière

La taille de la rivière conditionne la longueur de canne. Les cannes anglaises sont destinées à des pêches de distance. Il faut donc évaluer le milieu et considérer quelle longueur est requise pour explorer chaque taille de rivière.

Pour faire simple, la logique veut que plus une rivière est large et plus la canne se doit d’être longue.
Il en va de la présentation de notre appât naturel ou artificiel. L’angle formé par la bannière au regard du point d’entrée se doit d’être plus proche d’un angle aigu que d’un angle grave. Si la ligne se positionne avec un maximum de verticalité elle ne présente que mieux.

D’où l’importance de choisir une canne anglaise longue pour les grandes rivières par exemple. Si l’on regarde les longueurs standardisées, on retrouve des cannes de 3m60, 3m90, 4m20 et parfois 4m50.

La taille du poisson moyen

La taille du poisson moyen conditionne l’action de la canne. Une canne avec une grosse réserve de puissance est préférable sur les jolis poissons. Quand on prendra plus de plaisir avec une canne souple et progressive sur la recherche de poissons modestes mesurant moins de 30 centimètres.

canne anglaise pour la pêche la truite au toc : la LIBERTY AN 390 L

Canne anglaise pour la pêche au toc aux appâts naturels et en nymphe : la LIBERTY AN 390 L

Le montage employé

Le montage employé dépend des habitudes de pêche de chacun. Suivant son expertise, son apprentissage, les milieux prospectés… Disons-le, rares sont les pêcheurs qui vont employer un montage identique pour un même coup de pêche.

Il va falloir considérer le lestage que l’on emploie couramment. Certains sont adeptes de la plombée dégressive, d’autres préfèrent des plombées lourdes et concentrées réduites à 2 ou 3 plombs.

Pour déterminer quelle canne anglaise choisir, on doit donc définir la puissance requise en fonction du grammage moyen employé croisé à la distance de pêche.

Il est préférable de choisir une canne dotée d’une puissance forte (M) pour lancer loin une plombée dite lourde (1 gramme < plombée < 5 grammes). Là ou une canne d’une puissance intermédiaire (L ) satisfait à l’emploi de plombée légère (1 gramme et moins).

La recherche ou non de polyvalence

La recherche ou non de polyvalence sur le choix de sa canne anglaise dépend encore de chacun. Et de l’intention de pêche.

Si vous êtes un profil de pêcheur qui n’utilise que des appâts naturels (AN) traditionnels (vers, teigne), alors une canne standard de puissance intermédiaire ou une canne à forte puissance sera choisie en fonction du lestage usuel.

Pour ceux qui pêchent aux appâts naturels traditionnels et aussi aux larves naturelles, une canne plus souple est recommandée. Elle favorise les lancers progressifs de montages légers tout en respectant l’intégrité de l’appât.

Si l’intention est de posséder une canne capable de pêcher aussi bien aux appâts naturels qu’en nymphes artificielles avec des grammages infimes, alors la canne ciblée se doit d’être progressive avec une plage de puissance plutôt basse.

Au pêcheur de déterminer son besoin, recherche-t-il une canne polyvalente AN + nymphe ou plus orientée appâts naturels ?

Le confort de pêche

Par confort de pêche, on entend tout ce qui peut rendre agréable l’acte de pêche : le poids de la canne, l’équilibrage avec le moulinet monté, sa faculté à lancer un montage avec fluidité, la qualité de la poignée…

En bref, la capacité intrinsèque de la canne à se faire oublier en action de pêche tout en répondant aux exigences du coup de pêche et du montage employé. Et ce, tout au long des séances de pêche.

Question poids, les cannes anglaises pour leur grande majorité pèsent moins de 200 grammes. Bien sûr, le poids va être proportionnel à la longueur de celle-ci.

Pour trouver l’équilibrage le plus favorable possible entre canne et moulinet, nos cannes toc sont équipées d’un porte moulinet coulissant réglable Garbolino.

La fluidité du lancer est assurée par le nombre d’anneaux montés sur la canne, ainsi que leur qualité. Nos derniers anneaux G-Light équipent nos meilleurs modèles. Ils sont robustes, légers et garantissent une facilité de lancer.

Et pour nos poignées, nous choisissons un liège de très bonne qualité issu du Portugal.

Présentation de notre gamme de canne anglaise pour la pêche au toc

Pour cette saison, nous avons élaboré plusieurs nouvelles familles de cannes pour pêcher la truite au toc aux appâts naturels. Les cannes les moins puissantes sont aussi qualifiées pour pratiquer le toc nymphe. En suivant le lien intégré, vous serez renseignés sur les différents modèles à travers leur fiche produit :

Présentation de notre gamme de canne anglaise phare pour la pêche au toc : Les LIBERTY AN et LEXICA AN 4S AVENTURE

Dans cet article, nous allons vous présenter les 2 premières familles qui sont les plus abouties : les LIBERTY AN et les LEXICA AN 4S AVENTURE. Elles sont déclinées en 3 cannes pour les LIBERTY et 2 cannes pour les LEXICA.

Au premier regard, ce qui différencie ces deux séries, c’est le nombre d’emmanchement. La série LIBERTY est conçue sur une base de 3 brins, ce qui la rend plus souple et plus nerveuse. La série LEXICA quand elle est proposée en 4 brins, ce qui la rend plus raide et plus puissante.


Pour ces cannes, les puissances proposées sont ST (pour Spliced Tip), L (pour Light) soit M (pour Medium). Par puissance, on entend la capacité du blank à lancer un certain poids.

En détail

La LIBERTY AN 360 ST est un modèle un peu particulier. Sa puissance ST caractérise un élément pointe avec un scion creux sur le bas et terminé par une pointe pleine. Les pêches fines sont totalement maîtrisées avec ce modèle de canne plutôt souple. De surcroît, le scion plein en tête favorise la résonnance donc la détection des touches, même les plus timides. Une canne à pêche qui excelle dans les pêches d’étiage et/ou au toc nymphe à une artificielle.

Une puissance L indique que la canne peut lancer un poids maximal de 20 grammes. Bien entendu, le poids recommandé est inférieur. Et doit tenir compte de l’énergie déployée lors du lancer. Donc rien d’anormal si on utilise une plombée légère ou une nymphe d’1 gramme en action de pêche.

Avec de si petits poids, il faut veiller à employer un nylon fin qui ne freine pas la propulsion. Ensuite, vient l’énergie cinétique produite lors du lancer. Elle est transmise à la canne qui va la répercuter sur la ligne à travers le blank et par l’intermédiaire des anneaux.

De cette chaîne de propulsion dépendent la distance et la précision des lancers. On touche du doigt ici l’importance du choix de la canne : du carbone employé pour le blank qui définit sa puissance, de sa géométrie qui définit son action, du nombre de brins, du nombre d’anneaux, de leur répartition, de leur qualité.

Tableau de correspondances de notre gamme de canne anglaise pour la pêche au toc LIBERTY et LEXICA.

Dans le tableau qui suit, vous trouverez les modèles qui composent chaque famille et leurs caractéristiques. Ainsi que des recommandations utiles dans l’utilisation de chaque exemplaire. Un aide-mémoire afin de vous faciliter la vie dans le choix d’une canne anglaise pour la pêche au toc.

NOM &
RÉFÉRENCE
LONGUEUR (m) NOMBRE DE BRINS PUISSANCE (g) ENCOMBREMENT (m) POIDS (g) NOMBRE D’ANNEAUX
G-Light
LARGEUR
DE LA
RIVIÈRE
TAILLE
DES POISSONS
POLYVALENCE
(X à XXX)
DIAMÈTRE NYLON
LIBERTY AN 360 ST
GOTRJ8456360-3ST
3,6 3 Max 20 1,27 145 16 Petites à moyennes Petits à moyens XXX Max 16/00
LIBERTY AN 390 L 360GOTRK8456390-3L 3,9 3 Max 20 1,35 140 16 Petites à grandes Petits à grands XXX  Max 16/00
LIBERTY AN 390 M
GOTRK8456390-3M
3,9 3 Max 30 1,35 150 16 Petites à grandes Moyens à grands X  Max 18/00
LEXICA AN 4S AVENTURE 390 L
GOTRK8264390-4L
3,9 4 Max 20 1,05 184 16 Petites à grandes Petits à grands XXX  Max 16/00
LEXICA AN 4S AVENTURE 420 M
GOTRK8264420-4M
4,2 4 Max 30 1,12 200 17 Petites à grandes Moyens à grands X Max 18/00

Faire le bon choix

Ne négligez pas le choix de votre canne. Elle va faire corps avec vous pendant de nombreuses sorties de pêche. Donc prenez le temps de définir le modèle qui vous correspond. À travers ce guide, vous serez en capacité de choisir la meilleure canne à pêche en fonction de sa longueur, de sa puissance et de son utilisation courante. Je compte sur vous pour faire le bon choix !

Remarque : si votre intention est de pratiquer la pêche de la truite principalement en pêchant en nymphe au toc, des cannes plus courtes vous attendent dans les séries LIBERTY AN (vidéo de présentation) et LEXICA AN 4S AVENTURE. Je vous invite à découvrir ces modèles spécifiques en parcourant l’article qui se réfère aux cannes pour le toc nymphe.

NO COMMENTS

Leave a Reply