Archives des plombée - Garbolino
Menu
Home Tags Posts tagged with "plombée"

plombée

Le montage pour la pêche au feeder, peut se faire sous de multiples formes. Gaspard Castet, membre de l’équipe de France de la discipline, nous décrit un montage qu’il juge indispensable.

Le montage à plat pour la pêche au feeder

« Ce montage est un indispensable pour pêcher au Feeder. Je l’utilise souvent car il est polyvalent, et facile à mettre en oeuvre. Il me permet de pêcher partout aussi bien en rivière avec ou sans courant, mais aussi dans des lacs et étangs. Ce montage est très utile lorsqu’il s’agit de réaliser des pêches de vitesse de gardons ou de poissons chats. »

Matériel pour réaliser le montage à plat  :

Comme toute bonne recette de cuisine, il faut de bons ingrédients pour réaliser un montage efficace. Pour confectionner le montage à plat, vous devrez disposer de : – 1 stop float cylindrique – mais aussi 1 émerillon agrafe – et 1 émerillon de taille 12/14
Les différents accessoires nécessaires au montage à plat de Gaspard Castet

Réalisation du montage à plat

  1. Sur le fil du moulinet ici composé de Nylon Garbolino Match Feeder Sinking de 25/100ème,  qu’on appelle « arraché ou tête de ligne », enfiler un demi-stop float cylindrique préalablement coupé en deux morceaux identiques.

Stop Float

2. Enfiler 1 émerillon rolling à agrafe puis l’autre demi stop float pour emprisonner l’émerillon à agrafe.

Emerillon Rolling à agrafe coincé entre deux  Stop Floats

3.  Nouer un émerillon rolling puis effectuer une vrille de 10 où 12 cm.

Emerillon Rolling Simple fixé avec une vrille

4. Couper l’excédent du fil en laissant 2 cm.

Excédent de fil Coupé

Ces 2 cm permettent d’avoir un bas de ligne qui glisse et qui ne s’accroche pas contre le nœud de la vrille.
Laisser 2 cm pour que le Bas de Ligne « ne s’accroche pas »
5. Le montage est prêt !

Présentation du montage fini

6. Variante du montage à plat L’agrafe permet de transformer facilement ce montage à plat en montage hélicoptère. Dans ce dernier la cage prend la place du bas de ligne et le bas vient prendre celui de la cage.

Photo illustration variante montage à plat

 

0 434

Cage Feeder ou plomb? La pêche au feeder permet de distribuer de l’amorce et/ou des esches en continu, au rythme choisi par le pêcheur et exigé par les poissons. Il peut s’avérer utile parfois de greffer un plomb sur son montage au feeder plutôt qu’un amorçoir. Lionel SCHAEFFER nous explique quand il passe de l’un à l’autre et aussi pourquoi.

 

Pêche au feeder en compétition, attention au règlement

En compétition, l’utilisation d’un plomb d’Arlesey est prohibée en action de pêche. Mais parfaitement autorisé en pêche de loisirs et Lionel nous encourage à y recourir.

Plombs Cages et Distance Feeder

Cage feeder : Dans quel cas l’utiliser

 
  • Lionel utilise un feeder/amorçoir lorsqu’il faut créer de l’activité en apportant de l’amorce et des esches sur le coup. Le bruit occasionné par l’impact de la cage est un signal de nourriture qui rassemble le poisson. Certains modèles de feeder, comme les windows feeder, permettent de distribuer des esches quasiment pures ou des particules comme des graines ou des pellets. Une cage ouverte permet d’utiliser une amorce traçante pour créer un appel et rameuter le poisson de très loin grâce un nuage persistant.

Plomb d’Arlesey : Dans quelles situations l’utiliser

 
  • Le sondage au feeder : Lionel utilise toujours un plomb de forme carrée car il lui permet une meilleure lecture du relief du fond. « En premier lieu, je me sers du plomb pour sonder et explorer mon coup et ce, avant même d’amorcer. En le faisant traîner sur le fond, je me fais une idée de sa nature (sable, cailloux, vase, roche…) Grâce à la tresse qui garnit mon moulinet, j’augmente encore la perception du relief.

  • Faire moins de bruit : Sur les parcours où le niveau d’eau est faible et où le bruit occasionné par un feeder est contre productif, il vaut mieux amorcer massivement au départ et ensuite pratiquer au plomb. Un Arlesey de petit grammage est discret et n’effraie pas le poisson.

 
  • Lorsqu’il y a beaucoup de poissons sur le coup : Si les poissons se roulent dans l’amorce et que les touches ne sont pas franches, il vaut mieux délaisser la cage et opter pour un plomb et ne plus réamorcer continuellement. Le choix du poids du plomb se porte alors sur un modèle sensiblement du même poids que le feeder rempli d’amorce, pour toujours atteindre la même distance et conserver une ligne tendue.

 

0 7565
peche-au-feeder-fine-plaquette-2

Afin de réaliser une pêche fine au feeder, Franck Butavand s’est rendu sur le canal d’Arles . On croit souvent et à tort justement que la pêche à la plombée n’est dédiée qu’aux gros poissons. Au menu du jour, plaquettes, gardons et si un poisson bonus se présente, Franck pourra compter sur son matériel pour en venir à bout.

Contourner le problème « carnassiers »

Comme beaucoup d’autres parcours, le Canal d’Arles contient énormément de silures et de sandres, ce qui peut rendre la pêche assez difficile. Franck contourne le problème en utilisant des amorçoirs le plus léger possible afin de ne pas « taper » trop fort à la surface et que le feeder ne fasse l’effet d’un clonk qui attirerait les silures sur le coup. L’amorce est brune sombre également pour davantage de discrétion. Il pratique une pêche à 30 mètres sur la berge d’en face. peche-au-feeder-fine-plaquette-6
Un canal large d’une trentaine de mètres

Stratégie d’amorçage pour une pêche fine au feeder

Franck décide de lancer 10 cages contenant amorce et une poignée de pinkies et place ensuite un asticot rouge sur son bas de ligne de 80 cm en 10/100 équipé d’un hameçon n°20. Les touches démarrent très vite, quelques gardons et quelques ablettes se font prendre. Afin d’éviter d’être envahi par de trop petits poissons, Franck décide de lancer 2 cages vides pour 1 remplie d’amorce et de pinkies. Montage feeder

Le montage de Franck

C’est ainsi qu’il finit par capturer quatre jolies plaquettes d’environ 500 à 800 gr et les plaquettes de 50 gr semblent avoir envahi le coup. La cage à peine arrivée au fond et son scion en fibre de verre d’1/4 oz tremble à tout va. peche-au-feeder-fine-plaquette-5 Si les silures n’ont pas envahi son coup en raison de sa discrétion à l’amorçage, Franck se rend compte au bout de 2 heures de pêche, qu’ils se sont postés à l’affût dans le milieu du canal et gobent ses prises au passage. Il se retrouvera même aux prises avec l’un d’eux sans que jamais sa « petite » Tectra Picker de 3.30m (petite par la taille, mais grande par les qualités) ne montre le moindre signe de faiblesse. Les lancers suivants, il décide néanmoins de ramener les poissons canne haute, pour éviter de se les faire voler sur le fond. Au bout de 3 heures de pêche, Franck aura capturé plus de 100 poissons ! peche-au-feeder-fine-plaquette-2
Une pêche fine au feeder: variété de taille et de poissons

Matériel utilisé

Feeder utilisé : Garbolino Distance Feeder Small 20 grs et Garbolino Rocket Feeder small 15 grs peche-au-feeder-fine-plaquette-4 Précision Feeder 3000 équipé d’un frein avant – 7 roulements – récupération 5,20/1 ou 0.92m par tour de moulinet, d’un Line clip métallique Rond et d’une bobine supplémentaire grande capacité. peche-au-feeder-fine-plaquette-7
Le matériel utilisé par Franck Butavand
Franck nous précise lui-même son choix « J’aime utiliser pour ce genre de pêche, une canne plutôt souple, mais avec une réserve de puissance suffisante pour pouvoir effectuer des lancers précis. L’autre avantage d’une canne souple pour des pêches de 15 à 30 mètres, est de pouvoir pêcher fin sans risque de casser au ferrage. Mon choix s’est donc logiquement orienté vers une TECTRA CARP PICKER de 2 sections et d’une longueur de 3,30 mètres. Un petit bijou de finesse, équipé de 4 scions (1 en fibre de verre 1/4 oz, 1 en carbone 1/2 oz, 1 en carbone de 3/4 oz et 1 en carbone de 1 oz). » Le moulinet était garni de tresse de 10/100 et la ligne équipé d’un arraché en 22/100 de 2,50 mètres sur lequel était réalisé le montage.

0 2849
master-des-volcans-competition-de-peche-au-coup3
Durant le week- end de Pâques, la pêche de compétition en Auvergne est habituellement centrée sur trois jours et sur le grand et beau lac de Saint Etienne Cantalès en Auvergne. Les organisateurs ayant choisi de faire une pause, c’est un autre lac auvergnat, le Lac des Fades, qui est devenu le théâtre d’une nouvelle et grande épreuve : Le Master des Volcans ! Teddy Lescure qui a participé à cette première en tandem avec Paul-Louis Lafont, revient pour nous sur ce qui a été un succès populaire et halieutique.

1ère manche

master-des-volcans-competition-de-peche-au-coup8-compétition-auvergne-rhône-alpes « Dimanche matin, nous héritons du 1 dans le secteur vert, un secteur annoncé sympa vu la profondeur du lac à cet endroit. (D’ailleurs la veille nous avions vu pêcher Damien Lemdani et Jérôme dochez au 3, ils avaient près de 6 mètres à 6 mètres et plus de 8m à 13m). Nous arrivons donc confiants à notre place. Paulo prépare les cannes feeder pendant que je me charge de la canne. Je sors 11m50 avec une ligne de 8m50 pour sonder. Une fois la sonde posée au fond je me rends compte que nous n’avions que 4m à cette distance. Oulalalalalla ! master-des-volcans-competition-de-peche-au-coup15-pêche-auvergne-rhône-alpes Nous décidons tout de même de poser les boules d’amorce à cet endroit et de pêcher au feeder à 35m. La pêche commence, je démarre à la canne et je n’enregistre pas de touches. Je pars donc rejoindre Paulo au feeder qui ne démarre pas fort non plus. Au bout de 45mn nous n’avons que 4 gardons au feeder. Je pars à nouveau à la canne et les gardons sont enfin arrivés!!!! Une vraie boucherie…… enfin plutôt une poissonnerie ! master-des-volcans-competition-de-peche-au-coup7 Vu la densité de poissons nous décidons de prendre des cannes télescopiques de 6m pour en prendre un maximum et les plus rapidement possible. Malgré la faible profondeur (1m80) nous optons pour des flotteurs de 2g et les touches ne se font pas attendre. Yesssssssss ! master-des-volcans-competition-de-peche-au-coup12-pêche-auvergne Nous enchaînerons les prises jusqu’à la fin pour atteindre les 240 poissons à l’heure. Un vrai plaisir. Malgré cette superbe pêche de 24kg500, nous serons battus par l’autre aile qui fera 1000 pts de plus. Bravo à eux, la taille moyenne de leurs poissons était plus grosse. Nous terminons 2/13. »

2ème manche

« Le lendemain, après un super repas typique Auvergnat on rejoindra le numéro 3 dans le secteur bleu (secteur qui fut le plus difficile la veille) et ce sera une nouvelle fois le cas…. Cette place avait été très difficile la veille, nous axons donc notre pêche au feeder compte tenu des conditions climatiques (des rafales avoisinant les 80 km/h) Paulo devait me tenir pour ne pas que je m’envole…. master-des-volcans-competition-de-peche-au-coup4 Cet endroit n’est pas profond, 1m80 sous la grande canne et 5m à 40m au feeder. Nous misons donc beaucoup sur cette pêche. Cette fois ci, nous partons tous les deux au feeder, mais les poissons ne réagissent pas tout de suite. Nous mettons 10 minutes à prendre les premiers gardons. Après une heure, les gardons cèdent la place aux premières plaquettes grâce aux vers de terre coupés que nous avons distribués  tout au long de cette manche. Nous n’avons pêché à la canne que durant la 4eme heure car les gardons semblaient être arrivés, mais ils ne seront restés que 30 mn (nous aurons quand même pris près de 70 poissons dans cette demi-heure) A la fin de la manche, la balance accuse 13400pts ce qui nous permettra de remporter le secteur. »

Classement final

Au général, Teddy et Paul-Louis terminent second sur les 52 équipes participants avec 3 points. 4 équipes terminent avec égalité de points et seront départagés au poids. Il ne manque qu’un peu plus d’un kilo à notre tandem pour remporter cette première édition. Mais ce n’est que partie remise ! Un grand bravo à l’équipe victorieuse composée de Romain Foiratier et Manuel Gouilleux, coaché par Didier le père de Manuel. Un grand bravo aux organisateurs de pêche de compétition en Auvergne, Jean-Philippe Denois, Patrick Aujon et tous les bénévoles, leur Masters des Volcans s’inscrits comme une nouvelle grande et belle épreuve du calendrier national !

Matériel utilisé

Nos deux champions ont utilisé pour cette épreuve, les grandes cannes Garbolino Slimax Emeraude, polyvalentes et robustes pour des conditions exigeantes et également à toute épreuve dans le vent. Pour la pêche au feeder, les cannes Garbolino Tectra de 3m60 étaient équipées de moulinets Speed 4000 !

master-des-volcans-competition-de-peche-au-coup1 master-des-volcans-competition-de-peche-au-coup6

0 7874
moule-method-feeder-garbolino

Le saviez-vous ? C’est en 2007 déjà que deux icônes de Garbolino à l’esprit bouillonnant se sont associés pour donner vie à un outil qui a révolutionné la pêche au feeder : Le moule à method feeder !

Une idée folle ?

Comme nombre d’idées nouvelles, Neil Machin a été mal reçu par ses homologues lorsqu’il a présenté son invention. Mais le fait est qu’aujourd’hui, tout bon feederiste possède un exemplaire de moule dans sa panoplie d’accessoires de pêche à la plombée.
bourriche-carpe-method-feeder

Neil Machin nous démontre l’efficacité du method-feeder.

En effet, le moule permet d’agglomérer en un instant amorce et/ou pellets sur le method feeder et d’emprisonner l’appât au cœur du piège pour qu’il se libère parfaitement et sans aucun risque d’emmêlement ni au lancer, ni en action de pêche. Darren Cox, qui a soutenu Neil et donné vie à sa trouvaille en la produisant avec Garbolino s’en souvient comme si c’était hier :
« Le moule à method feeder est l’idée de Neil. Et à nous deux nous l’avons amélioré et avons ensuite créé ce qui est devenu le Speed Mould. Tout le monde disait que l’idée de Neil était mauvaise, car les pêcheurs n’en voyaient pas l’utilité. Mais le fait est que nous en avons vendu plus de 50000 exemplaires en 12 mois à peine ! Aujourd’hui, n’importe quel pêcheur en possède un en Angleterre où cette pêche est si populaire. »

Simple, rapide, efficace

Le Speed Mould, moule rapide, porte parfaitement son nom. Voici en images, étape par étape, comment on l’utilise :
moule-method-feeder-garbolino

1 – Disposez l’esche au fond du moule.

moule-method-feeder-garbolino-1

2 – Remplir le moule d’amorce.

moule-method-feeder-garbolino-2

3 – Appliquer le method feeder plomb vers le haut et presser fortement

moule-method-feeder-garbolino-3

4 – Retourner le moule pour démouler le method feeder.

moule-method-feeder-garbolino-4

5 – Au besoins on peut renouveler l’opération pour augmenter la quantité d’amorce sur le method et recouvrir l’esche.

moule-method-feeder-garbolino-5

6 – Le moulage est parfait, prêt à être lancer sur le coup !!

moule-method-feeder-garbolino-6

Merci Neil pour cette belle invention !

franck-butavand-garbolino-3
Nous sommes heureux d’accueillir dans notre équipe d’intervenants, Franck Butavand. Vivant dans une région au climat propice pour la pêche, ce sudiste de naissance et arlésien, a le privilège de pouvoir pratiquer sa passion tout au long de l’année. Feeder, grande canne, anglaise, il touche à tout. En avant pour les présentations !

La pêche, une passion

Franck a 28 ans, marié et père d’une petite fille. Il est boulanger de formation et de métier. Pas facile de concilier travail et pêche quand on exerce son métier y compris le weekend, mais Franck a la chance de pouvoir le faire grâce à sa famille et parvient à harmoniser travail, vie de famille et loisir. La pêche c’est depuis toujours et la compétition est naturellement arrivée dans la vie de ce passionné. Même s’il est modeste, il s’est étoffé un palmarès intéressant que nous l’avons contraint à dévoiler.
franck-butavand-garbolino-laurent jauffret-guirandy

Déjà en 2004, Franck faisait parti d’un Team Garbolino où l’on reconnaît des figures emblématiques du Sud

Un palmarès et des projets

Après des débuts prometteurs où il est sacré Champion de promotion jeune 2006, De 2007 à 2009, il interrompt son jeune parcours, pour apprendre son métier de boulanger pâtissier. Puis il rattaque de plus belle :
  • Vice champion régional Mixte 2010
  • Participation à la 3eme nationale Mixte 2011
  • Vice champion régional moulinet 2012
  • 14eme lors du Grand National 2012
  • 6eme championnat des Comités Départementaux avec le CD 84 en 2012
  • Participation à la 3eme nationale moulinet 2013
  • Champion 2eme national feeder 2014
  • Participation à la 1ere nationale feeder 2014
 
  • Champion régional moulinet 2014
  • Participation à la 3eme division nationale  moulinet 2015
  • Puis participation à la 2eme division nationale moulinet 2015
  • Participation à la 2eme national feeder 2015
  • Et participation à la 1er national 2015
  • Champion régional canne 2015
A cela s’ajoute une cinquantaine de victoires en concours. franck-butavand-garbolino-4   Pour 2016, Franck a plein de projets et aussi d’échéances importantes :
  • 3eme national Mixte 2016
  • 3eme national moulinet 2016
  • 2eme national feeder 2016

Le partage avant tout

Même si c’est un gagneur, Franck a à cœur de partager sa conception de la pêche au coup, ses pêches devrions nous dire. Une envie commune qui anime tous nos intervenants, celle des échanges et du partage. Informations, trucs et astuces, journées de pêche, photos, vidéos, retrouvez Franck dans ses aventures sur garbolino.fr et la page Facebook ! franck-butavand-garbolino-5

sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-3
Lionel Shaeffer nous propose l’interview de son partenaire de club Sébastien Kiehl, vice-champion du monde de pêche au feeder en Juillet dernier à Terneuzen aux Pays Bas.

Lionel : En quelques mots peux- tu te présenter ?

Sébastien Kiehl, 30 ans. J’ai démarré la pêche de compétition vers l’âge de dix ans, à la canne. Je pratique également la pêche de la carpe à la grande canne, le feeder en compétition depuis 2011. En 2012 j’ai été vice- champion de France de pêche à la plombée. J’ai très vite été attiré par la technique et la diversité de cette pêche qui offre une multitude de possibilités et permet d’aborder la quasi- totalité des canaux, rivières, fleuves et lacs. Cela a vite été un déclic pour moi, le feeder est pour moi une quatrième dimension de la pêche. J’ai fait mes premiers pas en équipe nationale en 2013 en participant à un match de sélection à Anzeme dans la Creuse, à ce moment- là ce n’était qu’un rêve, que je touchais du bout des doigts. Puis il y a eu la sélection pour le mondial 2014 en Irlande à Inniscarra et 2015 à Terneuzen au Pays Bas où nous avons décroché une médaille d’argent sachant qu’un demi point nous sépare de l’or. sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-1

Comment t’es- tu préparé pour cette épreuve majeure ?

Une telle épreuve se prépare en deux temps. Il est nécessaire de collecter le plus grand nombre d’informations, de les analyser et retenir l’essentiel pour préparer au mieux son départ. Sur site il s’agit d’appliquer, de mettre en place des stratégies de pêche, de les tester, comparer, affiner. Avec le Team Garbolino Osthouse je suis allé participer au V.D.E. Matrix Feeder Challenge qui se déroulait sur le parcours, un mois avant le mondial. Cette participation nous a permis de « dégrossir » la pêche. Ce sont des conditions bien spécifiques;  le canal est immense et très proche de la mer avec un trafic fluvial important, il est soumis aux marées et l’eau y est partiellement saumâtre. La densité de poissons y est faible et les eaux sont claires. Autant de facteurs énonciateurs d’une pêche difficile. Au cours des entraînements avant le mondial, la pêche s’est durcie encore d’avantage. Prendre une brème en cinq heures était un véritable Challenge. Nous avons encore dû:
  • Affiner les montages
  • Confirmer les distances de pêche et la technique d’amorçage
  • Déterminer le type de farines à utiliser.
sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-3

Qu’avez- vous décidé comme tactique pour les jours d’épreuves ?

Nous avons opté pour un bac très pauvre avec l’utilisation de terre de somme et terre de rivière avec très peu d’amorce. Des feeders fermés permettaient de faire des bouchons de terre et d’amorce. Nous avons utilisé très peu d’esches, les poissons étant peu nombreux. L’essentiel de notre pêche s’est située entre 40 et 45 mètre en bas de la cassure, avec environ 14 m de fond. Nous utilisions des bas de ligne fins et de petites bouchées.

Quels matériels as- tu utilisés ?

J’ai essentiellement utilisé des cannes de 13″ tectra et G system scion fin 1oz, des cages en plastique fermée. De la tresse de 7/°° sur mes bobines. Les touches étaient bien souvent très délicates il fallait disposer d’un matériel de qualité. Il était essentiel de prendre tous les poissons, la gagne de secteur se situait bien souvent vers 2000 Pts. sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-4

Comment ce sont passés les jours de compétitions ?

Il fallait avoir un mental d’acier, persévérer et rester confiant dans la stratégie mise en place, fruit d’un beau travail d’équipe et de préparation en amont, car ces conditions sont la clé du succès. Un coaching de qualité permet de gagner en confiance. A la fin de la première manche nous étions 3ème avec 14 points et à égalité de points avec la Hongrie et l’Angleterre. Le plus dur restait à faire, il fallait confirmer. sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-5

Quelles ont été tes premières sensations quand tu as connu votre résultat ?

La joie d’être sur le podium envahi vite les corps et les esprits c’est une belle finalité avec un petit pincement au cœur d’être passé si près de l’or. Cela s’est joué dans les cinq dernières minutes. Mais c’est une belle performance.
sebastien-khiel-garbolino-feeder-championnat-du-monde-6

Sebastien a eu la chance de partager ce grand moment en famille.

Qu’est ce qui va (peut être) changé dans ta vie de pêcheur. Qu’elles sont tes prochains objectifs ?

J’espère pouvoir poursuivre cette réussite, encore progresser, maintenir ma sélection en équipe pour la Serbie en 2015 et confirmer notre progression pour espérer chercher un nouveau titre l’année prochaine.
sebastien-khiel-garbolino-feeder-1

Avec Sébastien un grand moment de fierté.

Photos : Vincent Hurtes

tectra-feeder-garbolino
Choisir sa canne feeder pour la rivière et la pêche à longue distance? 

Suivons, Alexey Fadeev pêcheur sportif professionnel passionné de pêche au feeder. Il a participé à 2 championnats du monde sous les couleurs de la Russie.

fadeev_tectra390s_009 La région dans laquelle il exerce sa passion propose de très larges rivières (affluentes de la Volga) caractérisées par un courant lent et régulier. La pêche doit se réaliser à 70m de la berge pour atteindre des eaux plus profondes et plus poissonneuses. fadeev_tectra390s_006 Alexey a choisi la canne feeder Garbolino Tectra 13’ pour cette partie de pêche. Le blank de la canne lui attribut des facilités pour lancer à distance. De plus, sa puissance permet de propulser sans problèmes des feeders de plus de 60 gr, de quoi résister au courant de cette rivière. La canne conserve une bonne réserve de puissance dans le premier tiers au dessus du porte moulinet, là où le blank carbone est le plus épais.

Une canne pour la pêche feeder en rivière et à distance

fadeev_tectra390s_012 canne pêche feeder rivière Volga puissante distance

La Tectra feeder 13′ est très alaise pour lancer à distance.

Cette portion de canne se comprime aisément lorsque l’on réalise le lancer, puis elle restitue immédiatement cette puissance pour propulser le feeder. Alexey a ainsi aucun mal a atteindre la distance de 70m. Elle est équipée d’anneaux de fort diamètre qui facilite le passage de la ligne et améliore ainsi la distance des lancers : l’outil parfait pour Alexey ! Pour en savoir plus sur la gamme Tectra voici une présentation en vidéo
fadeev_tectra390s_008

De gros anneaux sur l’ensemble du blank.

fadeev_tectra390s_004 canne pêche feeder rivière Volga puissante

Des conditions difficiles pour le feeder.

fadeev_tectra390s_010 fadeev_tectra390s_003 canne pêche feeder rivière Volga puissante fadeev_tectra390s_002 canne pêche feeder rivière Volga puissante

Histoire

Fondée en 1945 par Henri Garbolino, l’entreprise est une marque de pêche française, . En 1960, les premières cannes en fibre de verre apparaissent. Dès 1977, c’est le composite qui apparaît. Puis, le carbone avec de l’utilisation de l’enroulement ou des nappes. Aujourd’hui, la majorité des pays européens ont des produits Garbolino sur leur marché. Parmi les différentes techniques de pêche, la marque se concentre en particulier sur la pêche au coup, grande canne, anglaise et feeder. Elle est aussi une marque reconnue pour la pêche de la truite aux appâts naturels.