Olivier Wimmer sur Garbolino.fr
Menu
Home Authors Posts by Olivier Wimmer

Olivier Wimmer

mm
162 POSTS 0 COMMENTS
Pêcheur compétiteur journaliste passionné pour La Pêche et les Poissons - Contributeur sur Garbolino.fr - n'oubliez pas : Mieux équipé, on est plus fort !

0 3527
festival-garbolino-8

« le Festival Garbolino sera assurément une épreuve sur laquelle il faudra compter dans le calendrier international. »

Le moins que l’on puisse dire c’est que les équipages belges ayant fait la longue route du plat pays à Saint Hilaire Les Places, n’ont pas fait le déplacement pour rien puisqu’ils occupent deux places sur le podium. Interview de PF Deschepper, belge et fidèle de Garbolino, qui décroche une belle 3ème place avec son partenaire Eric Hardat.

découvrez le compte rendu du Garbolino Festival ici

DSC_9266

Bien préparés pour ce Festival Garbolino

« Afin de préparer cette épreuve, nous nous sommes basés sur les informations fournies par les organisateurs ainsi que sur les résultats du concours du début avril.De grosses pêches semblaient donc possibles, même si certaines places paraissaient plus délicates à négocier, ceci étant dû au profil irrégulier des plans d’eau (profondeur,pente…).

Nous avions donc décidé d’être sur place dès le mercredi afin de bénéficier de trois jours d’entraînement.

Les deux premiers jours furent consacrés à pêcher l’étang des

Barabans qui nous semblait le plus difficile à appréhender.

Dès le premier amorçage, nos doutes se confirment:les gardons mordent comme des fous pendant la première heure puis la pêche se durcit.

Les poissons désertent le coup sans raison apparente puis reviennent comme par enchantement.

Le lendemain, la pêche est encore plus difficile:des touches pendant quinze minutes puis plus rien de constant. Pire, ce qui permet d’enregistrer quelques touches semble totalement improductif dans les minutes qui suivent.

Seule certitude,un frondage régulier de casters et/ou chènevis permet de maintenir une certaine activité sur le coup.

Le vendredi, nous nous rendons sur l’étang à gros poissons(Lafarge) et là, nous réalisons nous réalisons un véritable “carton” sous la canne : plus de 80kgs de brèmes et carrassins en à peine 3 heures!Nous sommes confiants, notre stratégie paraît efficace.

festival-garbolino-11

Déroulement de l’épreuve : La première manche

Le tirage au sort nous attribue le numéro 23 secteur bois,aux Barabans. Le profil du poste est le suivant:une pente prononcée se prolonge jusqu’à 9 mètres du bord, puis la profondeur(5m) se stabilise, le fond étant pratiquement plat. Nous décidons d’être assez “agressifs” dans notre approche car cette place s’était révélée excellente le jeudi. La chute des températures nous incite aussi à croire que les poissons regagneront les grandes profondeurs.

Nous optons donc pour une amorce foncée (noire vu la clarté de l’eau) inactive et y incorporons près d’un kilo de fouillis ainsi que des asticots rubis ébouillantés.

L’amorçage se fait à 11m afin de gagner en rapidité d’exécution et de conserver une marge de manoeuvre au cas où les poissons reculeraient.

Dès le début de la manche,nous devons nous rendre à l’évidence:nous nous sommes trompés,la pêche est extrêmement difficile et les touches particulièrement rares!

Il est certain que notre approche ne facilite pas les choses! Rétrospectivement, une amorce travaillant plus et contenant moins d’esches ainsi que l’emploi de lignes plus légères(hameçon 22 et vers de

vase) aurait permis de déclencher plus de touches!

Toutefois,la prise de gardons d’une taille supérieure aux autres concurrents nous permet de terminer à la deuxième place avec un petit kilo!

Notez aussi que la pêche au moulinet permettait de “gratter” quelques touches en fin de pêche.

DSC_9472

2ème manche : Une belle victoire de secteur

Nous héritons de l’étang Lafarge,secteur digue,au numéro 29.

Confiants, nous amorçons massivement sous la 13m:je commence par jeter dix boules d’argile surmouillées contenant du fouillis et des vers coupés.Je complète avec des boules d’une amorce riche contenant peu de terre,du fouillis et des pinkies ébouillantés.

J’amorce également avec le même mélange copieusement à 40m.Pour cette pêche au moulinet,j’ai choisi de préparer trois montages, des coulissants exclusivement(3+10;3+12;3+15) au vu de la profondeur(4,5m) et de la dérive importante.

La pêche débute lentement:quelques carrassins sont pris au moulinet dans le milieu du secteur.Après une petite demi-heure,j’enregistre une touche à “l’anglaise”,c’est une plaquette de 300gr bientôt suivie par une autre un peu plus grosse.Le coup monte alors “en puissance”,les touches se faisant plus nombreuses(plaquettes,petits carrassins,quelques brêmes).

Après deux heures,je me décide à rappeler régulièrement avec des boules très chargées en esches.Le résultat ne se fait pas attendre et une carpe de deux kilos rejoint la bourriche.

Ce rappel fonctionnera jusqu’à une heure de la fin,puis les poissons disparaîtront.Le vent de face à forcit et une ligne de 3+15gr permet maintenant de ralentir la dérive.Je refais également un “fond” avec une dizaine de boules ce qui me permet de reprendre une brême et une belle plaquette alors que les autres concurrents n’enregistrent plus de touches.

De son côté,Eric qui s’est astreint à déposer régulièrement sous la canne des boules de double terre riches en vers coupés réussira à capturer deux belles brêmes et quelques perchettes.

Notez qu’à l’hameçon nous avons constamment utilisé un vers de fumier accompagné de deux asticots morts.

Au final,nous remportons le secteur avec un peu moins de 14kg de poissons.Nous terminons donc avec trois points,ce qui nous classe troisième au général, départagés au poids avec les seconds.

festival-garbolino-8

Conclusion sur ce premier Festival Garbolino

Participer à cette épreuve fut pour nous un réel plaisir. Les étangs sont magnifiques et les pêches variées nécessitent un grand sens de l’adaptation.

C’est aussi une occasion unique de rencontre et d’échange.

Nous nous en voudrions de ne pas souligner le travail énorme réalisé par les organisateurs et les bénévoles afin que la compétition se déroule dans les meilleures conditions possibles(une aide était proposée pour porter le matériel sur le secteur le plus difficile d’accès et une route fut même barrée afin de pouvoir stationner les véhicules!).

Il est simplement dommage que la météo et la fraie n’aient pas permis d’exploiter pleinement la richesse piscicole de l’endroit.

Nul doute qu’au vu de la motivation et de la volonté de bien faire de l’équipe organisatrice, le Festival Garbolino sera assurément une épreuve sur laquelle il faudra compter dans le calendrier international.

festival-garbolino-13

> découvrez le compte rendu du Garbolino Festival ici

0 3715
walterland-diego-da-silva-1

C’est devenu un rituel pour Diego Da Silva maintenant. Chaque année, il se rend sur le splendide plan d’eau de Szeged en Hongrie pour participer à une compétition de pêche par équipe organisé par le grand champion Hongrois, Tamas Walter. Il revient pour nous sur le déroulement de l’épreuve.

Premiers contacts avec le parcours

Le premier entrainement nous a permis de voir que les  poissons-chats étaient moins nombreux que l’année passée. Par contre, le plan d’eau était envahi d’ablettes. Donc je décide de préparer une amorce riche et collante pour les éviter sur le coup.

Je monte aussi des lignes assez lourdes équipées de flotteurs Garbolino DS 24 et 23 sur un nylon de 16/100ème et avec des cendrées, à savoir 10 plombs sur la ligne puis j’ai terminées les lignes par des bas de ligne en 14/100ème avec un hameçon 14. J’ai attendu le second entrainement pour me faire une idée plus précise de la taille des carpes et ainsi choisir la canne avec laquelle je pêcherai cette épreuve.

walterland-diego-da-silva-3

Choix du matériel et de la stratégie pour cette compétition de pêche en Hongrie

J’ai choisi la Slimax Diamant qui m’a permis  de ferrer rapidement les touches furtives et rapides et surtout pour le confort de pêche. L’élastique était un élastique creux Bazookarp Coex de 1,8mm logé sur 3 mètres au sein de kits équipés  de l’Elastic Control.

walterland-diego-da-silva-4 compétition pêche Hongrie

Trois semaines avant le match, il y avait encore de la glace. Ceci explique la faible taille du fil et des élastiques employés. Les carpes n’avaient pas encore la même énergie qu’en pleine saison. Cependant, j’ai vraiment adoré cette pêche fine de beaux poissons, très instructive.

walterland-diego-da-silva-2 compétition pêche Hongrie

J’ai rappelé exclusivement à la coupelle. A ce petit jeu, le modèle double m’a été bien utile; j’y déposais un petit fond de maïs et une boule d’amorce de la taille d’une mandarine par-dessus. Pour conserver un bon rythme de touches, il fallait réamorcer après chaque prise ou touche manquée.

Déroulement des manches et bilan final

Ce fut une super pêche mais différente de l’année passée. Les carpes étaient plus grosses et plus nombreuses. Lors de la première manche, j’ai terminé 9ème sur 19, handicapé par une piqûre de frelon survenue en début de pêche. Pas facile surtout pour les allergiques!!! Le lendemain, j’ai fait 3/19. 1 résultat par équipe mitigé. Mais nous relativisons cette 9ème place sachant qu’il y avait un grand nombre d’équipes internationales. 37 équipes de 5 pêcheurs dont 5 hongroises et l’équipe anglaise menée par William Raison ont fait le déplacement, vraiment du très beau monde pour une épreuve magnifique.

walterland-diego-da-silva-6 compétition pêche Hongrie

 

Pour aller plus loin

Afin approfondir vos connaissances sur la pêche des poissons blancs, n’hésitez à consulter notre site internet garbolino.fr, et en particulier nos pages dédiées à la pêche à la grande canne, et suivez nous sur notre chaîne Youtube.

Histoire

Fondée en 1945 par Henri Garbolino, l’entreprise est une marque de pêche française, . En 1960, les premières cannes en fibre de verre apparaissent. A partir de 1977, c’est le composite qui apparaît, puis le carbone avec de l’utilisation de l’enroulement ou des nappes. A ce jour, Garbolino distribue ses produits dans la majorité des pays européens. Parmi les différentes techniques de pêche, la marque se concentre en particulier sur la pêche au coup, grande canne, anglaise et feeder. Elle est aussi une marque reconnue pour la pêche de la truite aux appâts naturels.

collage-master-du-gard-2017

Le TEAM GARBOLINO 38 est un tout nouveau club créé en 2017. Avec en son sein des pêcheurs comme Ludovic LAZARETTI et Eric SCHULTZ entre autres, GARBOLINO avait foi et confiance et leur première prestation a été à la hauteur de leur réputation sur un parcours qu’ils connaissent bien.

Ludovic revient pour nous sur la stratégie adoptée avec son coéquipier Olivier VANHEE, qui les a menés à la victoire de cette 4ème édition des Masters du Gard de pêche au coup, organisée parfaitement par le Team Milo 30 sur le parcours de Saint Gilles et qui a réuni cette année 70 équipes de deux pêcheurs.

masters-du-gard-garbolino-6

Première manche du Master du Gard de pêche au coup

« Samedi, 1ère manche, le tirage nous envoie sur la partie écluse au numéro 16, un secteur sans aile. Stratégie du jour, Olivier pêche au feeder et moi à la canne :
Pour le feeder, amorce jaune, riche mais qui travaille vite avec terreaux coupés, casters et gozzer rubis congelés. Nous optons pour une pêche sur la berge d’en face à 50/55m.

Mais notre place est compliquée car beaucoup d’accrocs. Il est difficile d’avoir une cadence de touches. Malgré cela Olivier réussit à prendre quelques carassins et grosses brèmes pour un score estimé à un peu plus de 12000 points.

masters-du-gard-garbolino-4 Master du Gard pêche au coup sud feeder canal anglaise canne
Pour la canne, mélange de gros gardons avec casters et pinkies rouges congelés ainsi que de la double terre pour le fouillis.
Un coup à 6m où les poissons ne sont jamais bien rentrés. Et un plus productif à 11m50, une pêche de plaquettes de 40 à 200gr. 2 petites carpes de 1kg et 1kg1/2 et 2 carassins de 400 et 600gr viennent alourdir la bourriche.

Il a fallu gérer le rappel à la coupelle de manière efficace car les mulets venaient perturber la pêche si on rappelait trop régulièrement. La bourriche canne estimée à environ 10000 points. »

Bilan de la première manche pour le groupe

Verdict final, Ludovic et Olivier remportent leur secteur avec 22280 points d’une courte tête (20gr) devant leurs copains de club Romain et Stephen. Les 2 autres équipes situées également sur la partie écluse s’en sont plutôt bien sortie, Eric et Kilian gagnent leur secteur et réalisent même le plus gros score du samedi avec plus de 31 kg !!! Une sacrée performance. Jean-David et Damien finissent 2nd de secteur avec plus de 24000, battu de 500gr.

 

La soirée du samedi entre les amis du Team Garbolino 38, leur permet de débriefer de leur bonne journée et de parler de la 2ème manche, avec un changement de parcours. Le secteur jardin étant difficilement accessible ils vont pêcher le secteur Eysperan qu’ils ne connaissent pas, sauf Romain et Stephen qui leur donnent quelques précieux renseignements.

2ème manche

« Tirage du dimanche matin, pour nous ça sera le numéro 37, une sous aile car le secteur commence au 36. Malgré les commentaires qui annoncent l’aile intouchable nous restons confiants, nous ne changeons pas notre amorce feeder, mais enrichissons notre mélange canne, et utilisons des amorces plutôt jaunes pour essayer de faire la différence. Concernant les esches nous restons sur la même base que la 1ère manche.

Le canal est moins large et le courant un peu plus soutenu que sur la partie écluse. Olivier au feeder et moi à la canne, la manche commence bizarrement, pas de touches au feeder et des petites plaquettes à 11m50 (20/40gr).

La 1ère touche au feeder est impressionnante, sans aucun doute une carpe, Olivier gère la situation, quant à moi je me retrouve également pendu avec une carpe, mon petit bas de ligne en 10°° a tenu le coup et le poisson de 2kg environ a pu rejoindre la bourriche, Olivier quant à lui met à l’épuisette une carpe de 4500gr qui sera notre plus gros poissons de la journée.

Un doublé de carpes, c’était amusant. La pêche à la canne est régulière, les plaquettes (40 à 300gr) sont bien présentes et le rappel à la coupelle permet de les maintenir en place et de faire venir quelques carassins.
Olivier au feeder, au plus près de la berge opposée, à des touches régulièrement et les carpes se montrent mordeuses, 9 de prises sur les 11 touchées, plus carassins et brèmes.

L’attente de la pesée

Nous estimons notre pêche à 35000 et sommes plutôt confiant même si l’aile à une grosse pêche.
La balance annonce 11500 pour la pêche à la canne, et 28000 pour celle feeder. Nous remportons une seconde fois notre secteur avec le plus gros score du week-end, plus de 39 kg !
Le reste de parcours Eysperan a été plus compliqué, mais Eric/Kilian et Romain/Stephen ont limité la casse en faisant second de secteur, cela fut plus compliqué pour Jean-David/Damien.

Master du Gard  sud feeder canal anglaise canne

Bilan final

Au classement final après leur 2ème place de l’an passé (avec 2 points également) Ludovic et Olivier remporte l’épreuve avec le score parfait de deux points et plus de 61 kg. Et Ludovic de préciser « C’est une joie immense pour nous et nos débuts sous la bannière bleue de Garbolino dont nous sommes fiers de porter la couleur ! » Bravo également à Eric/Kilian qui terminent 5ème, Romain/Stephen 16ème, JD/Damien 40ème.

Master du Gard pêche au coup  feeder canal anglaise canne

Matériel employé lors du Master du Gard de pêche au coup

Ludovic revient sur le matériel employé : « Ce week end, nous avons dû faire face à des conditions de pêche particulière, avec la présence de gros poissons combatifs et de brèmes parfois tâtillonnes, il fallait donc un matériel ultrapolyvalent. De plus nous avons dû faire face à des conditions météorologiques épouvantables de vent et pluie parfois très fortes. Les nouvelles cannes feeder de la gamme Altima puissantes et précises ont fait un boulot exceptionnel et la bagagerie Challenger de très bonne qualité a préservé notre matériel comme il fallait. Nous revêtions les nouveaux ensembles salopette et veste respirantes, et même la puissante pluie du samedi n’a pas réussi à nous mouiller. Bien à l’abri et mieux équipés, on pêche bien plus en confiance et à l’aise !

Master du Gard pêche au coup sud feeder canal anglaise canne

 

Pour aller plus loin

Afin approfondir vos connaissances sur la pêche au feeder, n’hésitez à consulter notre site internet garbolino.fr, et en particulier nos pages dédiées à la pêche au feeder, et suivez nous sur notre chaîne Youtube

0 3870
podium-championnat-france-coup-2016

Diego Da Silva revient sur son championnat de France de première division nationale de pêche au coup qui s’est déroulé sur le lac du Plessis à Montceau les Mines (Saône et Loire) et où il a décroché le titre de Vice-Champion de France.

Repérage pour la première division de pêche au coup

« Je suis arrivé sur les lieux de pêche le mardi dans l’après-midi. J’ai salué les copains qui étaient sur le parcours et  j’ai pu repérer les poissons du lac et leurs tailles. Le premier soir a été consacré à regarder et trier les élastiques des pointes de canne afin de préparer la bonne taille des élastiques.

Premier entraînement le mercredi

Le mercredi, nous arrivons sur le parcours et retrouvons les copains sur un secteur. Il faut quand même savoir qu’un secteur n’était pas accessible pour cause de travaux : un comble pour une première division. L’installation est très délicate : il faut s’installer sur des cailloux qui viennent  juste d’être posés et qui sont donc instables.

stephane-potelet-peche-auc-coup-1

 

La journée d’entrainement sera consacrée à essayer de prendre des poissons chats à la grande canne afin de repérer les poids de lignes les hameçons et les esches qui marchent bien.

En recoupant les infos avec les copains, il faudra monter des lignes allant de 2gr à 4 gr pour les chats.

Premiers constats

L’élastique sera un creux de 2mm un peu tendu afin d’extraire les chats rapidement mais suffisamment mou pour ne pas les perdre. L’hameçon sera un numéro 12 qui doit supporter un morceau de crevette ou un grain de maïs et un terreau.

J’opte pour un fil de 16 pour le corps de ligne et 14 pour les bas de lignes. Je pense  maintenant, que  j’aurai du monter plus gros afin de pouvoir espérer attraper une carpe. Les chats feront entre 80gr et 90gr de moyenne. Ils sont malheureusement très localisés et je ne pense pas qu’il sera possible d’en faire sur les 45 places. Le jeudi sera consacré à la pêche de gardons qui me semble être la deuxième option payante, sauf qu’ils sont partout et à toutes les hauteurs. La pêche à mi-distance semble payante et il reste à trouver la hauteur à laquelle se trouvent le mieux  les gardons.

Je décide de monter 4 lignes pour les gardons : 2 sur le fond  (plus de 4 m de fond ) et 2 entre deux eaux.  Je consacre le jeudi soir à préparer tout pour la première manche:

  • montage de quelques hameçons
  • quelques lignes
  • et point sur les esches.

1ère manche

Il faut d’abord passer par le tirage au sort ;  il faut  éviter les gros numéros des 3 secteurs  qui n’ont pas été très productifs aux entrainements. Mon plus gros numéro sera le 12 et de ce fait j’évite le 13,14 et 15. Je suis satisfait du tirage : 6 – 2 – 12. Pour commencer, je prends le secteur bleu au numéro 6.

Je suis sur une buse des eaux pluviales  de la ville qui se déverse dans le lac. J’ai presque un mètre de fond de moins que mes voisins. Au début de la manche, je tente à 13 m les poissons chats mais je n’ai pas de touches et décide rapidement de me mettre aux gardons sur mon coup à mi-distance.

Les gardons sont présents et tout va bien. Je perds pendant presque ¾ d’heure les poissons. A mon avis, une carpe est venue ou l’égout a dû déverser un moment me faisant fuir les gardons. Je fini avec 6 points battu par les pêcheurs des petits numéros avec des poissons chats.

diego-da-silva

 

2ème manche

Je prends le numéro 2 du secteur du bout au ponton. Il pleut et le ponton est glissant. Je mettrai plus d’une demi-heure à stabiliser le panier siège. Le démarrage de la manche est épique. Je me fais embarquer mes deux lignes à poissons chats par les carpes. Je suis obligé de remonter sur le talus et de remonter en urgence deux lignes à chats. J’avais privilégié la pêche des plaquettes sur ces places qui avaient bien répondu la veille. Je termine avec 3 points, battu par mes deux voisins : à gauche par deux carpes et à droite par des chats. Le début de la manche me coutera cher par la suite.

3ème manche de cette première division de pêche au coup

J’aborde la manche avec 9 points. Une info m’est parvenue :  la veille sur le numéro qu’il me reste le pêcheur a touché 3 carpes  et tout le monde dit qu’il faudra compter sur les carpes pour être dans le coup ! Je regarde le résultat intermédiaire du secteur et m’aperçois qu’une pêche de gardons vient quand même faire 3 du secteur. Beaucoup de carpes touchées mais très peu dans les bourriches :

Je décide de privilégier la pêche de gardons d’autant que les horaires de la dernière manche sont avancés. Donc, je ne monte que des lignes à gardons 11m, et à 7m un seul kit équipé d’une ligne en 20 pour les carpes. Je démarre la manche avec une ligne à 7m au fond en 1.25gr et ne la quitterai plus pendant 4 h. Les prises s’enchainent et  je finis 2ème de la manche avec une belle pêche de gardons et battu par un pêcheur qui a pris une carpe de 7kg.

En attendant la pesée finale, j’apprends que je peux prétendre à un podium : les 3 marches sont possibles !

stephane-potelet-peche-au-coup

Belle bourriche de gardons pour Stephane !

Résultat final sur le fil du rasoir

Au final, il me manque 80gr pour la plus haute marche du podium. Quelques regrets surtout sur le début de la 2ème manche et au trou de la première manche (perte des poissons pendant au moins une demi-heure).

Je voulais remercier : Mes sponsors GARBOLINO et RAMEAU, mais aussi les gens qui me soutiennent et qui m’accompagnent depuis un moment (un Grand merci à Didier Routier) et enfin  mon club.

Les pêcheurs Garbo de Monceau m’ont vraiment bien accueilli. »

2016-championnat-de-france-1re-division-podium

Matériel et appâts utilisés

  • Canne : Slimax Diamant
  • Flotteurs  DS 13 pour les chats et DS 14 pour les gardons
  • Amorce  pour le chat :   clair et collante
  • Pour le gardon :  fine mouture et noire
  • Esches :
    • 1 litre de fouillis,
    • ½  litre de terreau,
    • ½  de pinkies congelés,
    • 1/4 de gozzers rubis
    • et ¼ de casters

0 4644
isabelle-hawryhuk-championnat-de-france-feminine-peche-au-coup-1

CHAMPIONNAT DE France FEMININ DE PECHE AU COUP
DAMPIERRE EN BURLY – 9 AU 11 SEPTEMBRE 2016

Isabelle, à peine de retour du Championnat du monde féminin en Espagne où l’équipe de France termine 5ème , s’attaque au Championnat de France  regroupant les 27 meilleurs filles de la pêche sportive en eau douce.

Un plan d’eau poissonneux. A la hauteur pour mettre en lumière la pêche au coup féminine.

Le plan d’eau communal de Dampierre est profond en moyenne d’un mètre. La pêche de petits poissons, avec quelques poissons rares de 100 à 200g, est reine et fait le bonheur des pêcheurs habituellement et pêcheuses du jour.

isabelle-hawryhuk-championnat-de-france

Isabelle attaque fort

Réparties sur trois secteurs de 9, Isabelle dès la première manche attaque fort et remporte son secteur au N°8 avec 3kg400. La seconde a 1kg880.

La deuxième manche est plus difficile. Placée au 4, après la première demie heure passée à 11 mètres à la recherche de jolis gardons, Isabelle décide de pêcher les petits poissons au bord. Grâce à son habilité et sa détermination, Isabelle d’habitude plus à l’aise sur les gros poissons, engage une cadence impressionnante durant 3 heures. En tête, Isabelle reprend sa grande canne pendant la dernière ligne droite et y conforte son avance en prenant de petites brèmes et gardons de 100 à 200g. Elle signe une nouvelle victoire de secteur.
isabelle-hawryhuk-championnat-de-france-

Egalité parfaite

Avant la dernière manche, notre championne totalise deux points à égalité avec une autre membre de l’équipe de France, Pauline Nervet, une sacrée candidate.

Dès l’entame de la manche ultime, Isabelle attaque à la grande canne. De suite elle prend deux jolis gardons de 100 grammes et une dizaine de petits poissons chats. Son adversaire du jour sur le secteur, la jeune Coralie Chesnais, campe depuis le début une pêche de bordure. Cette dernière prend un peu plus de poissons qu’Isabelle, mais d’une taille inférieure en moyenne. Rassurée par son coach sur le poids de ses prises, Isabelle tient bon. Elle terminera la manche avec 398 poissons contre 420 pour Coralie.

Mais la pesée est sans appel, Isabelle gagne la troisième manche avec 500g d’avance. Elle finit avec un score parfait de 3 points. Tout comme son adversaire Pauline qui gagne à nouveau son secteur. C’est le poids total qui les départagera et la victoire va à Isabelle !

isabelle-hawryhuk-championnat-de-france-

Une victoire sur le fil pour ce championnat de pêche au coup féminine

Une victoire sur le fil, mais qui signe un beau doublé après le titre acquis en 2015. Tous deux ont été acquis sur des pêches techniques et de petits poissons. Isabelle prouve son stoïcisme et son expérience. Telle une sportive de haut niveau, Daniel Carpentier, son compagnon et coach, tient à souligner que c’est à force de nombreux sacrifices, de travail, de préparation et d’entrainement été comme hiver, qu’Isabelle a décroché ce 6ème titre de champion de France.

isabelle-hawryhuk-championnat-de-coup-7

isabelle-hawryhuk-championnat-de-france-feminine-peche-au-coup-6

0 1701
westwood-lakes-par-florian-muller-18

Après une première semaine passée à la fishery « Garbolino Lindholme » en cette fin juin 2016, Florian Muller a décidé de prolonger le plaisir pêche et s’est rendu avec son ami Matthieu Klein près de Boston, à l’Est de l’Angleterre, sur le complexe de Westwood Lakes. Récit d’une belle aventure entre copains.

Présentation du site de pêche avec Florian Muller

Arrivés le samedi, nos amis David Weiss et Sébastien Carron nous rejoignent dans la matinée et il est alors temps de découvrir ce magnifique complexe.
westwood-lakes-par-florian-muller-1
Westwood Lakes est une Fishery composée de 7 étangs. Comme souvent en Angleterre, on y trouve également tout le confort pour passer un bon séjour, Restaurant, Bar, magasin de pêche etc..La fréquentation y est importante et des matchs s’y déroulent tous les jours. Il faut être attentif aux événements qui s’y déroulent pour avoir une chance de pêcher chaque étang.

westwood-lakes-par-florian-muller-2

Dimanche 26 Juin : KESTREL

L’étang du jour sera un grand étang composé de plusieurs ilots. Cet étang est réservé uniquement aux pêcheurs de loisirs et sera parfait pour une première prise de contact.
westwood-lakes-par-florian-muller-3
Nous y avons pêché au method feeder et à la grande canne, principalement en surface.

Ces deux techniques nous permettront de prendre un bon nombre de carpes, mais mon ami Sébastien lui a préféré pêcher les….barbeaux. Une espèce atypique pour nous autres français qui ne rencontrons que les barbeaux en eau courante, mais qui a ici aussi une sacrée combativité. Et le propriétaire des lieux est fier de pouvoir proposer aux pêcheurs des étangs où beaucoup de barbeaux y ont été introduits.

Lundi 27 Juin : SWALLOW

Pour notre deuxième jour, nous irons à «Swallow », un étang en forme de « L » avec une grande ile centrale. La pêche fut difficile (gardons, ides, plaquettes et quelques rares carpes) et la météo capricieuse avec une alternance de soleil et de grosses averses… Une météo typiquement anglaise en somme.
westwood-lakes-par-florian-muller-8
Après 3h30 de pêche, nous décidons dons de retourner à Kestrel ou Sébastien pourra reprendre sa pêche de Barbeaux !!!
westwood-lakes-par-florian-muller-10

Mardi 28 Juin: Open Match: SKYLARK

Pour cette troisième journée de pêche, nous décidons de participer à l’open match organisé sur un des étangs principal appelé Skylark Lake. Après avoir pris quelques informations nous nous attendons à une pêche de carpes à la canne en surface et en bordure.
westwood-lakes-par-florian-muller-11
27 pêcheurs sont répartis tout autour de l’étang. Le hasard fera mes compères et moi-même tomberons tous dans un secteur différent (secteur de 5/6 pêcheurs). Après 5h de pêche, la pesée arrive et accuse 94 livres (42 kilos) qui me permettront de gagner mon secteur ! J’ai principalement pêché en surface à la grande canne avec des casters et des vers coupés et en bordure aux pellets durs et au maïs pour finir la manche. Mes amis se seront également bien amusés (Sébastien 60 livres, David 89 livres et Matthieu 35 livres). 1er concours et 1ère enveloppe en Angleterre, yes !

Mercredi 29 Juin : Hawk

Déjà arrivés au milieu de semaine, nous nous dirigeons aujourd’hui sur le plan d’eau appelé « Hawk ». Cet étang est particulier du fait que les pêcheurs s’installent sur l’ile centrale pour pêcher.
westwood-lakes-par-florian-16
La pêche se pratique principalement en surface sur la berge opposée (14m) et en bordure. Nous serons à nouveau confrontés à une météo très capricieuse (fortes rafales de vent et pluie) qui nous empêchera de pêcher proprement la berge opposée ; nous prendrons tout de même quelques poissons en bordure comme cette jolie carpe :

westwood-lakes-par-florian-18

Jeudi 30 Juin : Kingfisher

Avec le retour d’une météo agréable nous pêcherons aujourd’hui « Kingfisher » où nous nous préparons à une pêche de F1 en surface… Cependant nous nous rendons vite compte que la technique du jour n’est pas la plus appropriée. Mis à part David qui enchaine les captures de F1, nous autres devront changer nos fusils d’épaules pour trouver les touches.

westwood-lakes-par-florian-muller-20 westwood-lakes-par-florian-muller-19

Vendredi 1 Juillet : New Junction Canal

Pour finir la semaine, nous décidons de rejoindre un ami et nous déplaçons près de Doncaster sur un canal ressemblant beaucoup à nos chers canaux français pour assister au 2eme Round de la Drennan KO Cup. En effet, mon ami Ian Didcote s’étant qualifié pour ce concours, je ne pouvais pas manquer ça !
Après deux heures de route, nous arrivons sur le canal, 35 mètres de large, 4m de fond avec une pêche principalement composée de gardons, perches et plaquettes !

westwood-lakes-par-florian-21

Jusqu’ici, je pensais maîtriser ce genre de pêches en canal. Sauf que les pêcheurs devront se passer aujourd’hui de la base de nos stratégies françaises:

  • le fouillis
  • et les vers de vase.

Le challenge s’annonce très intéressant, comment nos amis anglais vont tirer leur épingle du jeu ?!

westwood-lakes-par-florian-22 westwood-lakes-par-florian-23

Après 5h de pêches passées à:

  • alterner bordure aux vers coupés,
  • grande canne avec agrainage au pinkies,
  • pêche à la bombe et gros dendrobaena
  • et feeder sur la berge opposée,

Ian Didcote finira avec 7 livres et 13 oz. Ce poids lui permettra de se placer 4eme sur son secteur de 11. Et ainsi de se qualifier pour le 3ème Round !!

westwood-lakes-par-florian-24

Chaque voyage en Angleterre est pour moi une nouvelle et riche expérience. Tant, les techniques de pêche et les rencontres sont différentes. Vivement le prochain voyage !

0 4382
championnat-france-club-societe-2016-peche-au-coup-9

Une épreuve de cette envergure ne se prépare pas à moitié.  La stratégie pour une équipe de pêche de compétition est fondamentale. Rien ne doit être laissé au hasard. 300 pêcheurs alignés, ce sont des kilomètres de berges avec leurs spécificités. La préparation préalable a permis au SPP de dégager plusieurs options, au pêcheur ensuite de s’adapter en fonction de son poste, de l’évolution de la pêche et des informations transmises par son accompagnateur. Stéphane Pottelet nous dit tout sur les choix stratégiques.

Quatre options de pêche

« Devant la multitude des options possibles et rentables nous avons fait le choix de ne rien laisser au hasard. Les 4 options de pêche possibles étaient les suivantes :

  • Les gobies dans la bordure,
  • Une pêche à mi-distance, entre 7 et 9 m,
  • La pêche à 13 m,
  • La pêche au moulinet (anglaise coulissante et bolognaise).
championnat-france-club-societe-2016-peche-au-coup-4

Teddy Lescure avec une belle pêche de gobies en bordure.

Les amorces

Afin de faire face à ces différentes possibilités il nous fallait préparer plusieurs amorces, heureusement la règlementation nous permettait d’utiliser 18 litres.

  • Un petit tapis de terre de somme préparé pour la pêche à mi-distance (1l)
  • Puis une amorce fine, brune, allourdie et qui aura tendance à beaucoup travaillé sera utilisée en complément du tapis de terre pour la mi-distance (3l)
  • Une amorce très légère et nuageante sera également préparer pour réaliser une pêche décollée (2l)
  • Et une amorce foncée, lourde et plate (qui travaille peu) sera dédiée pour la 13m (7l)
  • Mais aussi une amorce très lourde à base de terre de rivière sera composée pour la pêche au moulinet (5l).

Les esches

Au niveau des esches nous avions opté pour :

  • 1 kg de fouillis de vers de vase,
  • ½ l de casters,
  • ¼ de terreaux,
  • ¼ de pinkies rouge.

stratégie-par-équipe-pêche-compétition-championnat-france-club-societe-2016-peche-au-coup-5

Amorçage

Nous avons préparé tous les coups, dès le début de la pêche. Personnellement, j’ai déposé 1 coupelle pour la pêche des gobies à 2.5m. J’ai réalisé 6 petites boulettes de terre de somme jetées à la main à 7 m. Par-dessus, j’ai déposé 6 coupelles d’amorce qui travaille. A 13m, j’ai mis 5l d’amorce à la main (environ 12 boules). Et pour la pêche au moulinet, j’ai jeté 10 boules à 25 m.
La stratégie était de démarrer aux gobies et d’y rester tant que nous étions dans le top 5 du classement dans le secteur. Si les choses se compliquaient, il fallait s’orienter sur les autres coups en fonction des constatations de notre coach. Coach qui a eu un rôle prépondérant dans les changements stratégiques et tactiques. »

Nombre de coups envisagés, amorces et amorçages variés et adaptés, la réussite ne doit rien au hasard. Une guerre se gagne avec un plan de bataille élaboré et de ce côté ci, on peut dire que l’approche du SPP était millimétré !

1 stratégie d’équipe pour remporter cette épreuve de pêche de compétition par équipe.

0 2909
championnatmoulinet-3ieme-2016-gilles-massiau-5

La météo de ce printemps 2016 n’a pas rendu les choses faciles aux organisateurs de championnats et encore moins aux participants qui ont dû faire face à des conditions de pêche parfois très difficiles. Des conditions météorologiques difficiles, une période de reproduction retardée et des poissons capricieux. Néanmoins les plus expérimentés ont réussi à tirer leur épingle du jeu. C’est le cas de l’ami Gilles Massiau qui a réussi à gagner son ticket pour le niveau supérieur lors de ce championnat difficile.

championnatmoulinet-3ieme-2016-gilles-massiau-2

Une population piscicole hétéroclite

Le lac de Millas n’est pas très profond, entre 1,50 et 2 mètres au plus creux. Un ilôt orne le plan d’eau et un oxygénateur permet une bonne aération des eaux par fortes chaleurs. Des eaux qui sont essentiellement alimentées par l’ajout de poissons issus de pêches de sauvetage dans les cours d’eau avoisinants. Ceci explique une population pour le moins hétéroclites. Aux classiques gardons et brèmes se mêlent rotengles, chevesnes etc.

championnatmoulinet-3ieme-2016-gilles-massiau-6

Pêche lointaine

Lors de la première manche, Gilles Massiau a hérité d’un poste où, malgré son éloignement de la berge, il pouvait atteindre le fameux ilot. Le vieux briscard n’a pas laissé passer sa chance en allant chercher des rotengles capricieux sur le fond à 40 mètres du bord. Il remporte son secteur avec plus de 4 kg, 2 kg de plus que son plus proche poursuivant.
La seconde manche s’est avérée plus délicate. Il hérite d’un poste proche de l’aérateur. Malheureusement ce dernier est en marche et condamne Gilles et son voisin. Incapables de présenter correctement leur montage, ils finissent tous les deux bredouilles.

championnatmoulinet-3ieme-2016-gilles-massiau-4
A l’entame de la 3ème manche et après une telle déconvenue, beaucoup en seraient restés là, mais Gilles, en poussant encore de 10 mètres sa distance de pêche, réussit à tirer encore son épingle du jeu en capturant deux chevesnes pour plus d’1kg. Maigre score certes, mais il lui permet d’arracher une 3ème place de secteur et par la même occasion la 5ème place du général, synonyme de montée en 2ème division nationale. Un juste retour pour ce pêcheur aux multiples participations à la 1ère division nationale !

championnatmoulinet-3ieme-2016-gilles-massiau-7

Matériel employé
Waggler de 14 à 16 gr

Cannes Tectra Match de 3,90 et 4,20 mètres

Nylon 17,5/100ème