Home débuter la pêche au feeder La pêche du barbeau au feeder

La pêche du barbeau au feeder

Qui n’a jamais rêvé, au bord d’une rivière confortablement installé sur une station de pêche ou en mode baroudeur, de traquer ce poisson combatif, prince de nos rivières, le barbeau. Aussi puissant que malin, il peut atteindre des dimensions impressionnantes et offre des sensations de combat inégalables. C’est le poisson-fétiche de Sébastien LENGAGNE qui s’en est fait une spécialité. Pour le traquer, il a étudié ses mœurs et construit son approche au gré de ses expériences ; découvrez la pêche du barbeau au feeder.

Pêche du barbeau au feeder

En mode baroudeur ou installé plus confortablement, les options de pêches du barbeau sont multiples.

Présentation

Le barbeau, comme son nom l’indique, est pourvu de petits barbillons qui ont une importance capitale. Ces derniers, équipés de terminaisons nerveuses, lui permettent de fouiller et ressentir toutes les proies, invertébrés ou autres, nécessaires à son régime alimentaire. Sa bouche protractile, lui permet d’aspirer tout ce qui se trouve sur son passage, un véritable aspirateur. Morphologiquement, son aspect fusiforme lui permet d’affronter les courants les plus puissants et surtout fait de lui un adversaire redoutable pour les pêcheurs. Il est sans conteste le roi des rivières, mais on ne le trouve pas n’importe où. Il aime les fonds caillouteux et gravillonneux. Vous ne le trouverez donc jamais où les fonds sont vaseux, ni dans les rivières où le courant est quasi-nul.

Barbeau

Sébastien a de très beaux poissons à son actif, mais chaque prise reste une surprise tant les combats sont âpres !

Un poisson Sport

Longtemps délaissé par les pêcheurs, il a rapidement pris une place pour les pêcheurs sportifs amateurs de combats intenses. Il est surtout recherché par les pêcheurs au feeder, technique de pêche consistant à pêcher sur le fond avec des cages amorçoirs. Son régime alimentaire composé en majeure partie de mollusques et invertébrés amène à utiliser des produits, amorces, farines à base carnée.

Pellets, croquettes pour chien, mais aussi fromage, des produits riches et odorants plaisent au barbeau.

Préparation d’une amorce à barbeau pour la pêche au feeder

Une bonne amorce à barbeau doit avoir une granulométrie assez conséquente, composée de diverses farines carnées (farine de pellets, farine de folie, farines de poissons), mais aussi de pellets de petites tailles qui viendront se coincer dans les aspérités du fond (cailloux, pierres gravillons) et qui obligerait le barbeau à fouiller le fond. Pour un mouillage efficace, il ne faut pas éviter à surmouiller le mélange, les pellets absorbants une énorme quantité d’eau.

Pêche du barbeau au feeder

Les granulés sont la base de l’amorçage pour Sébastien.

Le montage pour la pêche du barbeau au feeder

Pendant longtemps, le montage utilisé a été le montage au cheveu, mais l’évolution des techniques utilisées par les carpistes a mis au jour un montage très spécifique, le montage en D-RIG. Ce dernier permet au barbeau d’engamer la totalité du montage sans que l’hameçon ne risque un passage hors de la bouche.

Montage pêche au feeder

Montage D-RIG pour la pêche du barbeau.

Montage D-RIG pour la pêche du barbeau.

En complément de cet article, découvrez Sébastien LENGAGNE en vidéo et voyons comment il aborde cette pêche sportive, en cliquant ici.

SIMILAR ARTICLES

pêche de la brème en été

0 702
La pêche du silure au coup

0 676

NO COMMENTS

Leave a Reply