Archives des gros gardons - Garbolino
Menu
Home Tags Posts tagged with "gros gardons"

gros gardons

La pêche au pain au feeder est très efficace en fin de saison. L’automne annonce le démarrage de parties de pêche propice à l’utilisation de cet appât aussi efficace qu’économique. Nous avons déjà évoqué la pêche au coup au pain à la grande canne, mais il est aussi possible de l’utiliser au feeder. Sébastien Lengagne nous révèle comme toujours sans concessions, ses astuces pour réussir de belles pêches automnales et hivernales en rivière.

Pain béni

De nombreux pêcheurs ont délaissé l’utilisation du pain pour leur pêche au coup au profit d’appâts vivants ou plus modernes ; mais pas Sébastien. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une esche naturelle les poissons connaissent bien le pain et en sont friands. « Je pêche au pain, même si c’est une technique ancienne et qui n’est plus vraiment utilisée à ce jour. Les poissons en mangent pourtant fréquemment ; car le pain est distribué aux canards à longueur d’année par les promeneurs et les familles. C’est encore plus révélateur en pleine ville ou près des parcs où canards et cygnes abondent. J’ai souvent remarqué que les poissons remontaient derrière les volatiles pour manger les restes. En l’utilisant, je me suis aperçu que le pain permettait de sélectionner les gardons de jolie taille. »

pêche au pain au feeder

Gros gardon pris au pain

Montage feeder pour la pêche au pain

Pour son approche au pain, Sébastien recourt à un montage feeder en potence directe afin que la touche soit transmise directement au scion. Il utilise des cages d’un poids compris entre 40 et 60 g car « la pêche au feeder à rouler » (le feeder se déplace lentement sur le fond) aide fortement à prendre les gardons. Pour ce qui est de la distance, elle est comprise entre 15 m et 25 mètres. Il faut bien sûr ferrer à la touche pour éviter que le pain ne soit volé.

pêche au pain au feeder

Amorce et pain font bon ménage. L’amorce permet de déposer le pain sur le fond sans qu’il ne soit emporté prématurément.

pêche au pain au feeder

Amorçage du pain et eschage

Pour contenir le pain dans la cage de son feeder, Sébastien le mélange à une base d’amorce à gardons classique peu mouillée. Le contenu du feeder se libère dès qu’il touche le fond et progressivement au fur et à mesure qu’il dévale le courant. Il s’agit de pain de mie broyé sommairement au mixeur qui va gonfler encore au contact de l’eau. À l’hameçon, Sébastien place un morceau de pain de Chaillou par l’intermédiaire d’une bague en latex qui le retient parfaitement lors des lancers et évite que les plus petits poissons ne le volent avant que Sébastien n’ait eu le temps de remarquer la touche. Il ne ferre alors que les vraies touches des plus beaux poissons.

 

pêche au pain au feeder

A vous les belles bourriches d’hiver au pain

Découvrez aussi la passion de la pêche au coup au travers de nos vidéos.

0 6120
pêche du gardon au chènevis

La pêche au chènevis est une pratique ancestrale et fait figure de base de la pêche au coup en France. Le chènevis, c’est la graine préférée des gardons et sa pêche peut se pratiquer aussi bien en canal, qu’en étang ou en rivière. Sébastien LENGAGNE n’est pas seulement un expert du feeder. En bon natif du Pas-de-Calais qu’il est, il maîtrise aussi cette technique qui se pratique à la canne, télescopique ou à emmanchements. Il vous partage ses astuces sans retenue pour la pêche du gardon au chènevis en rivière.

Préparer son coup à l’avance

La pêche au chènevis est une pêche d’accoutumance. En effet, cette graine n’est pas présente naturellement dans nos eaux et il convient donc d’y habituer les poissons pour espérer les décider à mordre. Graine du chanvre, le chènevis est véritablement addictif pour les gardons qui y trouvent tous les nutriments dont ils ont besoin.

Lorsque Sébastien a trouvé un poste qui lui convient, il le prépare à l’avance. « Je me contente de lancer quelques poignées de graines cuites quelques jours à l’avance, 3 à 4 jours, de manière à rassembler les poissons sur mon coup. » En fonction de la distance de pêche, Sébastien jette les grains à la main ou à l’aide de sa fronde.

La pêche du gardon au chènevis en rivière

Comme souvent pour la pêche au coup, le rythme d’amorçage est la clef !

La cuisson du chènevis

Sébastien distingue deux tailles de graines. « J’utilise de gros grains dits monstres pour placer à l’hameçon. Pour l’amorçage, j’utilise un grain plus petit et aussi meilleur marché. »

Si ce dernier ne nécessite pas d’attention particulière, la cuisson du grain placé à l’hameçon mérite une attention particulière pour qu’il tienne parfaitement puisqu’on pratique une pêche à déboîter.

La cuisson du chènevis étape par étape

  1. Tremper le chènevis pendant 48 h dans un récipient transparent et l’exposer à la lumière et éviter les ultra-violets pour que la graine ne cuise pas. Cela empêche aussi les germes de sortir. Sébastien les trempe sous une fenêtre filtrant les UV. Cela permet à l’eau de trempage de garder une chaleur constante mais pas excessive.
  2. Après ce trempage, de nombreux germes sont déjà sortis. Il faut rincer les graines à l’eau chaude puis mettre à chauffer un récipient et attendre qu’il soit bien chaud. A feu doux et dès que celui-ci est à température y verser les graines et l’eau chaude. Cela évite le problème de cuisson trop rapide. Il faut maintenir une surveillance continue et éviter l’ébullition à tout prix. Pour, d’une part, éviter la cuisson des germes, et d’autre part, éviter la formation de cloquage d’eau qui aurait pour effet de continuer la cuisson des germes (ceux-ci restant dans leur jus de cuisson).
La cuisson du chènevis

La cuisson du chènevis est primordiale

3. La cuisson est prête dès que les graines (en l’état claires) prennent une couleur plus sombre. Il faut alors prendre le récipient et verser de suite de l’eau froide et répéter ce processus deux ou trois fois pour que la cuisson soit totalement arrêtée. N’utilisez ni passoire, ni égouttoir qui risquent d’endommager les germes.

4. Pour s’assurer de la bonne cuisson, prendre une graine entre le pousse et l’index et l’écraser. Elle ne doit pas partir en purée farineuse !

Voici comment Sébastien attache la graine de chènevis

Parfois, en ne plaçant que le germe, Sébastien décide des poissons récalcitrants

Amorçage au chènevis en rivière pour la pêche du gardon

En cas de fort courant, comme c’est le cas dans sa région d’adoption, la Somme, Sébastien utilise aussi de l’amorce. « J’emploie la fameuse amorce Deux Coqs, une base riche en graines telles que coriandre, fenouil et chènevis évidemment mais aussi chapelure. Cette amorce me sert de liant et j’y introduit bien sûr une grosse quantité de graines cuites. » Sébastien s’assure ainsi un garde-manger constant qui va intéresser les plus gros poissons.

Chènevis pour gardon

Amorce à base de farines et grains de chènevis ne sont pas incompatibles, bien au contraire

Montage de la ligne pour la pêche du gardon au chènevis

La cuisson du chènevis parfaite et maîtrisée de la graine permet à Sébastien de pêcher dans des courants vifs et avec des montages lourds. Si en eaux calmes, il recourt à des montages assez légers, ici dans la Somme, ses montages portent entre 4 et 8gr. Ceci ne l’empêche pas, bien au contraire, d’enregistrer une très belle cadence de touches et de réaliser de belles bourriches.

  • Le choix du flotteur : Sébastien est un fan du flotteur SP M43. « Sa forme boule, sa longue quille métallique et la position idéale de son œillet lui octroie une tenue parfaite dans le courant. Son antenne creuse résiste au courant et reste visible en toutes circonstances. Il indique les touches à merveille. »

grâce à l’excellente tenue de son chènevis, Sébastien parvient à pêcher avec des montages lourds, mêmes très lourds si besoin!

  • Le choix de l’hameçon : Sébastien préconise un hameçon à longue tige qui va permettre un eschage plus rapide du grain de chènevis. La pointe est bien dissimulée dans le grain et le ferrage toujours efficace. « J’utilise l’hameçon 2110BZ en eaux calmes de 18 à 20 et l’hameçon 2120 en rivière de 16 à 18. Je ne suis pas à l’abri de piquer un ide ou un barbeau et le 2120 est légèrement plus fort de fer. »
Prises au chènevis en rivière

l’hameçon à longue tige permet d’attacher facilement le grain de chènevis et favorise le décrochage des prises

L’action de pêche

Sébastien démarre toujours en réglant sa ligne à ras du fond. Ce sont les poissons et la qualité des touches qui décident ensuite du réglage. Si sa ligne « passe » trop vite dans le courant et que les touches sont trop rapides, il va augmenter le fond centimètre par centimètre jusqu’à obtenir le bon réglage. En rivière, le courant a tôt fait d’emporter les grains de chènevis. Il est donc important d’agrainer régulièrement en amont de la coulée pour maintenir les gardons sur le coup.

Avec les conseils de Sébastien, finis les problèmes de cuisson du chènevis et à vous les belles bourriches !

Les jolis gardons raffolent du chènevis

Les jolis gardons raffolent du chènevis

La pêche du gardon au chènevis

Retrouvez encore plus d’astuces sur notre chaine Youtube Garbolino France.

La pêche du gardon en canal est emblématique de la pêche au coup et plus particulièrement du nord de la France. Florian Hautebout, talentueux pêcheur des Hauts de France partage avec nous une astuce de montage de ligne gardon très utilisé dans sa région par les tacticiens les plus fins.

 

Florian Hautebout, 30 ans, pêcheur émérite de 1ère division nationale, fait confiance à Garbolino

 

Le choix du flotteur pour le montage de ligne pour la pêche des gros gardons

« Si l’amorce à gardons est un élément important pour attirer les gros gardons, le choix du montage l’est bien plus encore. Seule une bonne ligne à gardon, parfaitement équilibrée et à la plombée intelligemment agencée, vous permettra de sélectionner les plus gros. »

Florian utilise deux types de flotteurs pour la pêche des gros gardons en canal.

 

  • Le flotteur Garbolino SPM 13 → C’est un flotteur passe-partout pour les pêches de gardons, il est à la fois très sensible, stable et donc très polyvalent.

Flotteur compétition Garbolino SP M13

 

Flotteur compétition Garbolino SPM 21

 

La plombée pour la pêche des gros gardons

 

Florian recourt quasiment toujours à une plombée progressive, c’est-à-dire qu’il étale ses plombs en 4 groupes distants d’environ 15 cm. Voici son montage classique pour la pêche du gardon :

 

montage de ligne gardon étang canal rivière classique

Un montage de ligne pour la pêche des gardons

Le plomb de touche

Le plomb de touche est celui qui vient buter sur la boucle du bas de ligne, le premier avec lequel est en contact le poisson. Ce qui fait la particularité des lignes à gros gardons de Florian, c’est la taille de ce plomb de touche.

« J’apprécie de jouer sur la taille de mon plomb de touche car pour moi c’est lui qui assoupli ou justement rigidifie la ligne. Si pour une ligne classique, un plomb de touche n°10 équipe un flotteur de 1 gr, lorsque je veux sélectionner les plus gros gardons, je vais utiliser un plomb de touche n° 8 voir même n°7 pour un flotteur du même poids ! »

 

montage ligne gros gardon canal

Montage de ligne pour la pêche des gros gardons

Un montage de ligne plus rigide et stable

Si les petits gardons sont plus attirés par une esche qui se présente de manière lente ou souple, les gros gardons sont de nature méfiante et sont plus souvent attirés par quelque chose qui est stable et inerte dans le fond. Le fait de placer un plus gros plomb de touche ne modifie en rien la sensibilité ou l’équilibrage de la ligne, mais apporte une rigidité et stabilité plus importantes.

montage ligne gardon gros canal étang rivière

Un gros gardon qui a cédé à une ligne bien présentée

Astuce appâts gros gardons

Pour parfaire son montage à gros gardons, Florian recourt à des appâts peu conventionnels. En effet, il place à l’hameçon de gros asticots rouges morts (noyés dans l’eau au préalable). Ces derniers ne suscitent que peu d’intérêt pour les petits poissons. En effet ils préfèrent les appâts bien remuant tels que pinkies ou vers de vase. Ainsi les gros gardons ont plus de place pour se saisir de se saisir de ces esches inertes.

esche pour la pêche du gardon

Des asticots noyés, un des autres secrets révélé par Florian

 

Retrouvez Florian sur la chaîne YouTube Garbolino pour un tutoriel sur la façon de monter une ligne à gros gardons !

Si Florian excelle dans la pêche du gardon, il sait aussi prendre des plaquettes et de brèmes. Il ne manquera pas de partager ses astuces.

A suivre…

Première participation au championnat de France de 1ère division. Florian enregistre le plus gros score lors de la seconde manche et a réussi à se maintenir dans l’élite !

 

La coupelle est un moyen dans la pêche au coup de répondre à la question importante. Comment sélectionner les plus beaux spécimens ?

Nous avons abordé dans un article récent, les clés du succès pour prendre les plus grosses carpes au coup et le rôle joué par le développement des kits coupelles et de l’amorçage à la coupelle au cours des 10 dernières années.

Les très gros amorçages de départ qui constituaient 90% de la stratégie de pêche et où il était impossible de se retourner ont vécu. Très souvent, la clé de la réussite dans l’adresse et la précision dans le lancer des boules.

CONFECTION BOULES AMORCES A LA MAIN.1

Confection des boules de départ par un compétiteur  Croate

Amorcer à la coupelle permet certes de prendre de très grosses carpes, mais c’est une technique dynamique à part entière qui permet de pêcher les gardons, les brèmes ou autres barbeaux, aussi bien en canal, étang ou en rivière.

 

Pourquoi amorcer à la coupelle ?

Même un champion du monde pétanque ne peut concentrer toutes ces boules en un point précis comme le permet l’amorçage à la coupelle.

BOULES POUR AMORCAGE DE DEPART A LA MAIN

Tous les plans d’eau ne supportent pas une tel amorçage de départ

L’amorçage à la coupelle de pêche au coup permet à discrétion du pêcheur de pouvoir :

  • Amorcer sans bruit en déposant délicatement les boules d’amorce à la surface de l’eau.
  • Faire du bruit pour attirer les poissons en les faisant tomber avec de la hauteur.
  • Jouer sur la vitesse du travail de l’amorce ou de la terre de manière active, tandis qu’en lançant les boules, l’impact sur l’eau fait « éclater » les particules à l’extérieur des boules et le noyau de la boule travaille quant à lui différemment.
  • Eviter des disperser des particules et surtout des esches dans toute la couche d’eau.

L’objectif est donc d’avoir une grande précision de la zone d’amorçage en longueur ou par rapport à l’axe mais aussi au niveau de la hauteur d’eau.

Pour vous démontrer à quel point un amorçage à la coupelle peut- être synonyme de gros poissons, nous vous proposons de revoir une vidéo que nous avions tournée à l’automne 2014.

Quand amorcer à la coupelle ?

Amorçage de départ

Amorcer à la coupelle au début d’une partie de pêche, est la solution dans de nombreux cas :

  • Peu de poissons à prendre ce qui nécessite de concentrer l’amorçage.
  • Les esches sont déposées à la coupelle pour une meilleure efficacité.
  • Les poissons sont craintifs, donc il convient de dresser une table mais en faisant le moins de bruit possible.

DIFFERENTES TAILLES BOULES AMORCES

Un mix de boules d’amorces jetées à la main et des boules de terre riches en fouillis à déposer à la coupelle

Rappel

En cours de pêche, recourir à la coupelle est souvent la solution pour :

  • Ne pas disperser les poissons.
  • Apporter la juste quantité d’esches et d’amorces au bon endroit.

 

Que dépose- t- on avec la coupelle ?

De l’amorce

 

maorcage-coupelle-peche-au-coup

Une coupelle d’amorce non serrée pour prendre de grosses carpes dans une Fisherie anglaise

De la terre avec des Esches

AMORCE AVEC FOUILLIS

Pour déposer la terre sans qu'elle n'éclate, la coupelle est obligatoire (4)

Boule de terre remplie de fouillis de vers de vase

Pour déposer de la terre avec des esches sans qu’elle n’éclate et pour que les esches aillent sur le fond, la coupelle est obligatoire. C’est le vrai moyen pour ne pas disperser les poissons dans toute la couche d’eau.

Des Esches Pures, des Graines ou des Pellets

REMPLISSAGE COUPELLE DOUBLE AVEC GRAINE 2

Remplissage d’une coupelle double avec du Maïs même en début de saison

 REMPLISSAGE COUPELLE DOUBLE AVEC GRAINE

Maïs, Blé peuvent aussi se déverser à la coupelle pour faire un tapis sur le fond

 14Quelques coupelles comme celle- ci et un beau tapis de graines sera constitué

 

Quel type de coupelles ?

 

Coupelles de scion

Elles sont utilisées pour la pêche en Carpodrome, pour faire descendre des esches en même temps que la ligne. Elles permettent surtout de pouvoir pêcher pendant que l’on amorce.

Coupelle de scion avec Esches en Vrac

COUPELLE DE SCION ET PECHE

Un poisson pris avec la coupelle sur le scion

Coupelles à visser

  • Coupelle Standard

REMPLISSAGE COUPELLE AMORCE

DEPOSE GRAINES COUPELLE DOUBLE DEPOSE AMORCE AVEC COUPELLE DOUBLE

Il est possible avec la coupelle double d’avoir une double stratégie en apportant des esches ou graines pures, et de l’amorce ou terre sans esches qui va permettre aux esches de descendre dans un halo attractif.

 

Tous ces conseils devraient vous permettre de pouvoir pêcher plus précisément, essayer de sélectionner la taille de vos prises et nous l’espérons avoir un meilleur rendement. Nous développerons dans un prochain article la gestion de l’amorçage à la coupelle en termes de rythme et quantités données.

Gros Gardon à la coupelle

 Prendre de tels gardons en hiver en canal ne peut se faire sans une stratégie d’amorçage adaptée et l’usage de la coupelle

Belle pêche de Gardons avec Garbolino Diamant

Belle bourriche de gros gardons

ELVIS SINKO GROSSE CARPE ET SAPHIR.4

 Un poisson trophée pour la pêche au coup pris sur un amorçage à la coupelle à base de graines