Home montage de ligne La pêche au pole feeder

La pêche au pole feeder

pêche au pole feeder

La pêche au Pole Feeder, une expression anglaise qui associe la grande canne « pole » et le feeder. Une technique atypique et hybride donc qui permet de pêcher avec une précision extrême grâce à la canne et dans des courants vifs grâce à l’amorçoir. Sébastien Lengagne, l’un de nos experts feeder, a délaissé ses cannes à anneaux pour un temps et vous propose son approche. Attention pêche musclée !

Grande canne à pêche et feeder, l’association gagnante

L’association grande canne/feeder permet de déposer l’amorçoir pile à la verticale du scion. Il est donc possible de concentrer son amorce, ses esches et par conséquent les poissons aussi dans une zone réduite et de multiplier ses chances de capture. C’est une approche toute indiquée partout où seule une esche statique permet de tromper les poissons et notamment les barbeaux.

La pêche au pole feeder

Aussi méticuleux dans toutes ses pêches, Sébastien a soigné son installation pour pêcher efficacement.

Un matériel adapté à la pêche au pole feeder

Un feeder chargé d’amorce représente un poids conséquent. Il faut donc nécessaire d’employer un matériel approprié de la canne, jusqu’au montage. Très peu de flotteurs supporteraient le poids de l’ensemble et dans ce cas précis ; le pole feeder offre une stabilité incomparable. Le recours à un flotteur équilibré de manière conventionnelle est inutile. Néanmoins, il est nécessaire de posséder un repère en surface pour contrôler la bonne position du montage et évidemment voir les touches.

Canne à pêche pole feeder

Un feeder chargé peut peser jusqu’à 50gr voire davantage. Il est donc nécessaire d’utiliser un nylon très solide et un élastique intérieur Zombie Spécimen plein et épais de 2.8mm capable de donner l’impulsion nécessaire au ferrage. Pour supporter la pression induite par le courant important sur ce montage lui-même imposant, le recours à une canne à pêche solide est indispensable. Elle doit rester suffisamment rigide pour offrir du confort de pêche et être équipée d’un kit costaud en tête pour encaisser les ferrages et des combats musclés. Sébastien se sert d’un modèle Garbodrome Spécimen Extrême.

Une canne solide pour des poissons costauds !

Montage Pole-Feeder

Le montage pour la pêche au pole feeder doit se constituer d’éléments choisis avec soin. Pour se poser à la verticale du coup et libérer son contenu progressivement, Sébastien opte systématiquement pour un amorçoir de type cage à plombée terminale. Pour en déterminer le poids utile, il se base sur son expérience de la pêche au feeder ; mais procède toujours à des essais préalables jusqu’à trouver le feeder qui tient le mieux le fond. Ce dernier est relié via un montage à plat greffé sur le corps de ligne de 25/100ème. Le bas de ligne mesure 60 centimètres et est équipé d’un hameçon Hair Rig Feeder 2453 BN.

Concernant le flotteur qui est là pour indiquer les touches mais aussi l’orientation du nylon dans le courant, il s’agit d’un modèle à fil intérieur SP E19 car un modèle à œillet ne supporterait pas tant de pression. Sébastien utilise un montage bien à lui qu’il nous livre : « Le flotteur de 0,40gr est équilibré à l’aide de de 2 plombs de 0,20gr pincé sur le nylon par-dessus 2 brins de gaines silicones. Le flotteur est enfilé sur un brin d’élastique plein de 0.8mm puis il est relié au nylon de part et d’autre de l’élastique. Ce système permet que le poisson ne ressente pas le scion de la canne lorsqu’il se saisit de l’esche. Une marge de 15cm avant que le nylon lui-même se tende, c’est un ferrage à la touche garanti ! » Sébastien apporte un soin particuler à la confection de toutes les boucles. Faites de nœuds en 8, elles sont systématiquement humidifiées avant serrage pour éviter l’échauffement du nylon et le fragiliser.

Montage pole feeder étape par étape :

Tutoriel La pêche au pole feeder Tutoriel La pêche au pole feeder Tutoriel La pêche au pole feeder Tutoriel La pêche au pole feeder Tutoriel La pêche au pole feeder Tutoriel La pêche au pole feeder Tutoriel La pêche au pole feeder

En action

Sébastien fait confiance aux mêmes esches qu’il utilise dans sa chère Somme lorsqu’il pratique une pêche au feeder conventionnelle. Il garnit son amorçoir de tout ce qu’affectionne le barbeau, à savoir pellets, amorce, vers coupés, maïs. Le mélange est riche mais pas exagérément collant de manière à se libérer dès qu’il touche le fond. Pour déposer son feeder parfaitement à la verticale du coup et avant d’emboiter son kit dans le restant de la grande canne, l’amorçoir est suspendu via un collier d’électricien.

Une fois arrivé à l’aplomb du coup ; il surélève sa canne et la fait pivoter de manière à libérer le nylon de son support. Il tend alors le nylon et accompagne la descente du feeder jusqu’à ce qu’il bute sur le fond. Pour parfaitement stabiliser son montage et l’aider dans sa tenue de ligne, Sébastien s’aide de sa barre d’amorçage. Il ne lâche pas pour autant la canne des mains car il doit garder le contrôle. Barbeaux, mais aussi grosses brèmes, ides, gardons, vous prendrez de tout au pole feeder !

Pêche au pole feeder Pêche à canne

Sébastien fait confiance à son mélange favori à base de pellets carnés, du maïs, des asticots morts.

Encore plus d’actualité sur notre page Facebook Garbolino France !

SIMILAR ARTICLES

NO COMMENTS

Leave a Reply