Archives des brèmes - Garbolino
Menu
Home Tags Posts tagged with "brèmes"

brèmes

Le flotteur de pêche au coup est un élément essentiel en compétition. Chaque forme de flotteur de pêche au coup a une réelle utilité. Notre exigeant chef de marque chez Garbolino, Stéphane Pottelet, a été couronné N° 1 mondial notamment parce qu’il ne laisse rien au hasard au niveau de sa préparation.

Le choix du BON flotteur en fait partie. Après de nombreux tests, il a dessiné 4 nouvelles formes qui intègrent dès à présent la gamme des SP M.

Flotteur pêche au coup compétition Garbolino SP M07

Flotteur pêche au coup compétition SP M07
Ce flotteur à la forme très originale est LE modèle pour la pêche des brèmes et des plaquettes en étang et canal, sa forme très particulière permet d’amplifier et de visualiser toutes les touches en relevées parfois si délicate à déceler.
  • flotteur pêche au coup compétition en balsa à Œillet
  • Quille et antenne en métal
  • Antenne en fer de 0,6 à 0,8 mm avec peinture double couche pour une meilleure visibilité
  • Code couleur à l’embase du flotteur pour identifier son grammage en un clin d’œil
  • Disponible en 0.4 / 0.6 / 0.8 / 1 / 1.25 / 1.50gr

Le flotteur Garbolino SP M11

Flotteur compétition SP M11
Ce flotteur prend lui aussi une forme peu conventionnelle, très effilée sur le haut mais pourvu d’une une partie basse en forme de losange “V” pour une pénétration aisée à la touche. Très sensible, ce flotteur fera merveille sur toutes les pêches techniques de gardons et plaquettes en étang et canal.
  • Quille en métal
  • Flotteur compétition en balsa à Œillet
  • Antenne en fibre de 0,7 à 0,8 mm
  • Code couleur à l’embase du flotteur pour identifier son grammage en un clin d’œil
  • Disponible en 0.2 / 0.3 / 0.4 / 0.6 / 0.8 / 1gr

Le flotteur Garbolino SP M18

Flotteur pêche compétition SP M18
Une forme plus habituelle d’olive allongée pour ce nouveau flotteur qui se veut stable et sensible à la fois. Sa particularité tient dans la conception de son antenne bicolore qui permet de visualiser très facilement les touches en relevé. Pour que le piège fonctionne, il est nécessaire d’équilibrer le flotteur à mi-antenne. Il a été développé pour la pêche des brèmes en étang, canal et rivière lente
  • flotteur pêche au coup compétition en balsa à Œillet
  • Quille en métal
  • Antenne en fibre bicolore, jaune et sommet rouge ou rouge et sommet jaune, de 0,9 à 1,10 mm
  • Code couleur à l’embase du flotteur pour identifier son grammage en un clin d’œil
  • Disponible en 0.5 / 0.75 / 1 / 1.5 / 2 / 3 gr

Le flotteur Garbolino SP M21

Flotteur pêche au coup compétition SP M21
Petit frère du SP M 11, le SP M 21 est un petit peu plus ramassé mais possède la même forme effilée sur la partie supérieure avec une partie basse en forme “V” pour toujours, une pénétration aisée à la touche. Sensible, ce flotteur fera merveille sur toutes les pêches classiques de gardons et plaquettes en étang et canal, l’équilibre parfait entre sensibilité et visibilité.
  • Quille en métal
  • Flotteur compétition en balsa à Œillet
  • Antenne en plastique de 0,8 à 1,0 mm
  • Code couleur à l’embase du flotteur pour identifier son grammage en un clin d’œil
  • Disponible en 0.3 / 0.4 / 0.6 / 0.8 / 1 / 1.25 / 1.5gr.

Retrouvez l’ensemble des nouveaux flotteurs ici.

0 5156

Pêche de la brème au coup : les lignes pour la pêche de la brème et des plaquettes

En compétition, la capture des brèmes est synonyme de poids dans la bourriche. C’est dire si le montage des lignes qui leur est consacrées est soigné par Stéphane

Le Choix du flotteur pour la pêche de la brème au coup

Stéphane Pottelet a conçu et développé pour Garbolino, un modèle de flotteur à la forme atypique. Elle offre une combinaison parfaite entre stabilité et détection des touches. En effet, la brème apprécie les esches immobiles et il est donc nécessaire d’employer un flotteur à la forme arrondie. Cependant, un flotteur à la forme trop trapue ne permettrait pas de voir les touches caractéristiques des brèmes, les fameux relevés. C’est pourquoi le flotteur Garbolino SPM06 possède cet effilement vers le sommet. Les touches sont alors imparables.

Le choix du nylon

Stéphane utilise des nylons différents pour la confection du corps et du bas de ligne. Afin d’amoindrir les risques d’emmêlements et de vrillage lié éventuellement aux déplacements des plombs sur la ligne, Stéphane opte pour un corps de ligne rigide. Il recourt au nylon Garbolino Super G Power offrant également une excellente résistance aux nœuds. Pour confectionner ses bas de lignes, il emploie un nylon plus souple, mais lui aussi extrêmement régulier, le Garbolino Super Soft.

La plombée et le bas de ligne

Stéphane agence une plombée encore plus étalée que pour la pêche des gardons car une importante partie va reposer sur le fond cette fois, mais en souplesse tout de même. Pour ne pas enregistrer de refus sur les petites brèmes ni ne décrocher les prises plus imposantes, Stéphane utilise un hameçon à la courbure large mais à tige courte, un hameçon léger donc mais costaud. La famille des hameçons Garbolino Round Bend est extrêmement polyvalente elle aussi et se décline en 3 diamètres de fer. Il est possible de proposer des esches délicates ou alors de gros bouquets avec le même hameçon.
 

paul-louis-lafont-peche-coup-garbolino--7
Après un break hivernal, le démarrage de la saison de compétition est toujours un événement très attendu. C’est le cas de tous, y compris des grands champions et Paul-Louis Lafont l’attaque en prime sous ses nouvelles couleurs. Grâce à Teddy Lescure qui l’a suivi lors de cette première épreuve par équipe lors d’un traditionnel Challenge Sensas sur des étangs d’Eure et Loir, nous vous proposons de revivre cette journée. peche-coup-garbolino--12-capitaine-équipe-de-france

Stratégie d’équipe

Le froid ambiant n’entache pas la motivation du SPP 87 dont fait parti Paulo et c’est tous ensemble qu’avec Stéphane Pottelet, Stéphane Linder et Pierre-Louis Renault, la stratégie d’équipe est déterminée. Chacun se trouve sur un étang différent et Paulo aura affaire à des gardons et il confectionne donc une amorce à gardons dans laquelle il a toute confiance composée des éléments suivants : 4 chapelure rousse, 2 PV1, 1 biscuit galette, 1 gaude, 1 semoule maïs, 1 coriandre, 1 coco belge, 1/2 baby corn, 1/2 chènevis moulu cuit, 1/2 sablon. En raison de la clarté de l’eau, une cuillère à café de noir de vigne va venir assombrir le tout. peche-coup-garbolino--9-amorce-membre-équipe-de-france

Une pêche précise pour Paul Louis Lafont

Paulo passe beaucoup de temps à sonder sa place afin de déterminer le fond le plus plat possible pour y déposer son amorce. Il décide de baser sa pêche en pêchant le plus loin possible à la grande canne (13m) et prépare également un coup à 35m à l’anglaise. peche-coup-garbolino--10-amorce-à-brème-capitaine-France Pour cela il utilisera sa canne Slimax Diamant équipée de sa mini rallonge extrêmement légère lui permettant de pêcher à 13M00 malgré le fait d’avoir couper son scion très court. Grâce à la conception de la talonnette dans un carbone identique à celui de la canne, elle conserve une tenue parfaitement agréable. paul-louis-lafont-peche-coup-garbolino--6 Un panel de lignes allant de 0,60g à 1,25g est préparé. Paulo prévoit d’employer de gros plombs de touche pour sélectionner la taille des gardons grâce à cette présentation assez raide.

Démarrage difficile

A 11h45, Paulo réalise un amorçage composé de 6 très grosses boules d’amorce contenant très peu d’esches. Il dépose par-dessus 4 petites boules cette fois-ci farcies de fouillis de vers de vase à la coupelle. Le coup à l’anglaise est quant à lui alimenté à la fronde par une quinzaine de petites boules contenant du fouillis. paul-louis-lafont-peche-coup-garbolino--2 A 12h, la pêche commence et Paulo démarre à l’anglaise espérant prendre le premier des poissons patrouillant au large. Ses voisins de droite enregistrent rapidement des touches, mais pour Paulo qui reste capot 20mn, c’est un démarrage difficile. paul-louis-lafont-peche-coup-garbolino--4

Alternance payante

Au fil des minutes et en alternant grande canne et anglaise, les poissons commencent à trouver le chemin des coups de Paulo et il réduit petit à petit l’écart avec ses adversaires du jour, notamment en capturant des gardons d’un poids nettement supérieur à celui des autres pêcheurs. Au bout de 2h30 de pêche, Paulo enchaine les prises à la canne, des gardons de 60 à 80g et réalimente son coup à la coupelle tous les 10 poissons environ. Il finit par regagner le trio de tête.

Poisson bonus

A 1h de la fin, les touches commencent à ralentir sérieusement. Paulo prend sa ligne la plus lourde et rajoute quelques centimètres de fond et place 3 vers de vase à l’hameçon. La touche ne se fait pas attendre et c’est un joli poisson bonus sous la forme d’une belle brème de 600g qui lui permet a priori de prendre la tête du secteur, mais rien de certain. 2-3 pêcheurs ont réussi à prendre une tanche avoisinant le kilo et les scores vont être serrés.

paul-louis-lafont-peche-coup-garbolino--7

Verdict final

L’aiguille de la balance vient de rendre son verdict et Paulo remporte son secteur avec près de 5,5 kg. Les scores étaient très proches, mais la moyenne des gardons de Paulo ont fait la différence. Paulo a le sourire car il a pris un réel plaisir à effectuer cette pêche avec sa nouvelle Slimax qui a exprimé tout son potentiel sur cette pêche précise. « Assurément, pour le moment, c’est la plus belle canne que j’ai eu en main ! » Victoire de secteur en individuel, mais surtout par équipe ! L’équipe Garbolino en profite pour féliciter tout le SPP87, pour cette victoire nette et sans bavures avec un total de 7 points (1-1-1-4) paul-louis-lafont-peche-coup-garbolino--1  

Pour mieux connaître Paul Louis Lafont, vous trouverez ci- dessous une interview de Stéphane Pottelet et Paul Louis Lafont par Nicolas Béroud

 

1 12031
breme-feeder-yeux-1

3 conseils pour sélectionner la brème au feeder

C’est toujours un plaisir de pêcher de grosses brèmes au feeder, c’est typiquement le poisson qui se prête le mieux à cette technique de pêche. Voici 3 conseils pour prendre des brèmes toujours plus grosses au feeder.

Un menu copieux pour la brème au feeder

Les brèmes se déplacent en banc compact qui peut comporter un très grand nombre d’individus. Au feeder, à chaque lancer, on dépose l’équivalent du contenu de la cage pour alimenter le coup et le maintenir attractif. Même avec un très gros feeder la quantité d’appât reste modeste. Il faut compenser ce manque de matière par des appâts plus caloriques qui maintiennent ces grosses brèmes en appétit. J’utilise alors une grande proportion de pellet mélangés à mon amorce. Le pellet est une bonne alternative et est appréciée par tous les poissons blancs, et rares sont les parcours où ils ne sont pas efficaces. Ces petits granulés sont très nutritifs et gavent les plus petits poissons, c’est une manière de s’en débarrasser pour se concentrer sur les gros. Une esche facile à conserver, on les incorpore dans le feeder au fur et à mesure de la partie de pêche en fonction du comportement des poissons. C’est également économique et pratique, comparé à d’autres esches qui peuvent jouer le même rôle : casters et terreaux coupés.
breme-feeder-pellet-1-2

Une bonne dose de pellets dans l’amorce !

Un bas de ligne court

Ainsi appâtées, les grosses brèmes s’installent à table sur le coup. En effet, la brème a un comportement paisible. Quand “elle mange”, elle ne s’arrête qu’en cas de dérangement. Ou si elle a terminé son plat. C’est aussi un poisson peu craintif qui mange sur le feeder et il est donc logique de proposer l’hameçon dans cette zone. Ne vous attendez pas à des touches violentes.  Souvent, les grosses brèmes “bougent” quand elles se rendent compte qu’elles sont piquées à l’hameçon. Un bas de ligne court de moins de 40 cm est recommandé, quel que soit le montage. L’hameçon est disposé au plus prêt du feeder dans la zone où s’alimentent ces grosses brèmes. Étant aussi très peu mobiles, un bas de ligne court permet de détecter les touches plus rapidement. Le poisson prend contact instantanément avec le montage. On peut suivre sur le scion l’avancement de son activité alimentaire.
breme-feeder-pellet-feeder-1

Ne pas négliger les avantages du pellet feeder !

Ne pas oublier le pellet feeder

Avec un bas de ligne très court de 10 à 15 cm, le pellet feeder est le feeder / montage idéal. Donc, il vous permettra de disposer l’hameçon dans la zone d’alimentation des beaux poissons. Le feeder contient l’hameçon esché, présenté sur le fond, mélangé aux appâts libérés par la cage. De plus, le montage est coulissant et la sensibilité de l’ensemble dépend de la rigidité du scion. Je vous conseille un scion sensible en fibre de verre(moins de 1oz). Ainsi vous pourrez percevoir de légers mouvements lents avant que n’intervienne la touche proprement dite. A ce moment là, inutile de ferrer, le combat va commencer. Pour plus d’infos : Grosses brèmes au pellet feeder Il ne me reste qu’a vous souhaiter de bonnes parties de pêche. A la recherche des grosses brèmes : profitez-en, c’est la saison !
grosse-breme-peche-feeder

En voila une grosse brème : 3,2 kg !

 

Après la pêche du gardon à la grande canne traitée par Michaël Piquard, j’ai profité des premières belles journées pour taquiner les brèmes qui, elles aussi, sortent petit à petit de leur léthargie hivernale. Une belle pêche de brème au printemps. Les règles et conseils de base.

Une approche prudente pour la pêche de la brème au printemps

En raison de l’absence de navigation durant la période hivernale, les canaux ne subissent que très peu de mouvements d’eau et donc dans certaines régions ayant subi le froid et des températures glaciales, la surface était encore il y a peu recouverte de glace. Malgré les premiers rayons de soleil revigorant, l’eau est encore très froide, les poissons commencent à peine à se mouvoir et naviguent encore en bans serrés. Je suis très impatient de retrouver le bord de l’eau, mais pas de précipitation, la pêche de la brème à la grande canne en cette saison demande beaucoup de rigueur et de préparation. Dans l’ensemble de mes choix, j’essaye de coordonner chacun des éléments afin de réaliser la combinaison la plus logique possible. Au sortir de la période froide, j’adopte toujours une approche prudente.
  • Une amorce pauvre et sombre
  • Un amorçage parcimonieux réalisé uniquement à la coupelleL’utilisation d’esches facilement assimilables (Vers de vase)
Magnifiques Vers de vase pour pêche en Canal.1

De magnifiques Vers de Vase récoltés à la fin de l’hiver et avant l’envol

  • Des montages fins et légers, tant dans le choix du poids du flotteur que dans celui de l’hameçon et de l’élastique intérieur.

L’amorce

Avant de m’installer, je prépare mon amorce. Je connais très bien ce coin du canal et il est fortement peuplé en espèces indésirables, perches franches et goujonnées de petite taille. Elles se ruent sur les amorces claires et nuageantes.
  • Je confectionne donc un mélange d’amorce composé d’une base classique pour l’étang (1 kg d’amorce à fines particules et riche en dispersants) à laquelle j’ajoute une cuillère à café d’un colorant noir (Noir de Vigne) et aussi 1 kg d’une Terre fine et peu collante (Type Terre de Somme).
  • J’obtiens ainsi 5 litres d’amorce sombre particulièrement adaptée à la clarté de l’eau en ce début de Printemps, très pauvre grâce à la terre totalement neutre, mais qui produira un effet mécanique notable (rejet des particules vers la surface) dès qu’elle touchera le fond et ce, pendant de longues heures.
  • Cette quantité peut paraitre extrêmement faible s’adressant à des brèmes, mais leur appétit est encore faible et il faut les faire s’intéresser en priorité aux esches qu’on leur présente à l’hameçon.
Lorsqu’il s’agit de pêche de beaux poissons, beaucoup font l’erreur de jeter trop d’amorce. Il arrive alors souvent que les poissons se désintéressent totalement de l’appât qu’on leur présente pour ne se gaver que de l’amorce qu’ils se contentent de filtrer. Je n’y rajoute qu’1/8 de fouillis de vers de vase. Congelé et issu d’une partie de pêche antérieure, il va rester immobile sur le fond et le menu fretin s’en désintéresse. A l’hameçon par contre, je m’efforce de placer un rutilant vers de vase qui va se détacher de la masse inerte.
Eschage Vers de vase

Eschage délicat d’un vers de vase pour pêche fine

C’est le genre de combinaison à laquelle les brèmes résistent difficilement.

L’équipement matériel pour la pêche de la brème à la grande canne

Lorsque les eaux sont encore froides, les poissons ont pour habitude de mordre du bout des lèvres seulement. Il convient donc d’employer un flotteur capable de détecter les touches les plus délicates.
  • Celui que j’emploie aujourd’hui porte 0.40gr (Flotteur Garbolino DS15). Je privilégie une forme crayon à mi-chemin entre un modèle allongé et trapu, donc stable et sensible à la fois. Ce flotteur doit néanmoins rester visible dans toutes les conditions (vent, soleil).
  • Une antenne en fibre de verre ou en plastique fin s’impose donc d’elle-même car cette matière répond aux critères de visibilité et sensibilité. L’emploi d’esches délicates exige lui aussi un équipement adapté.
  • Un hameçon léger, de petite taille et fin de fer est de rigueur. Il conserve le vers bien remuant et va être happé par les brèmes qui s’en méfient beaucoup moins. Par contre, cette espèce possède une gueule fragile et pour atténuer les décrochages, le recours à un petit hameçon doit être associé à l’emploi d’un élastique intérieur très souple.
  • Pour obtenir la combinaison gagnante, je loge un élastique de diamètre 0.6mm (Garbolino Latex Coloré) sur les deux premiers éléments de ma canne soit sur près de 3 mètres de longueur. Le caoutchouc s’expulse alors à la moindre sollicitation.

En scène pour une belle pêche de brème en ce début de printemps

Je démarre enfin et dépose une huitaine de boulettes d’amorce au départ à l’aide de la coupelle.
  • Comme je l’imaginais, et après avoir jeté un œil aux pêcheurs aux alentours, la pêche démarre timidement par quelques petits poissons. Mais le soleil est haut et chaud dans le ciel, je suis confiant. Au bout d’une demi-heure, l’activité des petits sujets s’interrompt brusquement alors que mon amorce « pétille » énormément.
Canne Garbolino Diamant en action en canal pêche brème printemps

Précision, concentration et tenue de ligne sont les gages d’une partie de pêche réussie

  • Presqu’instantanément je mets ma première « plaquette » (petite brème) à l’épuisette.
pêche de brème au printemps en canal petit gabarit

Première plaquette mise à l’épuisette en cette journée printanière

  • C’est encourageant. Les touches sont extrêmement subtiles et se traduisent par un enfoncement très lent du flotteur, un léger déplacement latéral ou un relevé symptomatique de la façon de s’alimenter de la brème.
  • En effet la brème se déplace sur le fond pour happer l’esche, mais relève le bec pour l’avaler. Et là la longue antenne de mon flotteur, équilibrée à mi-hauteur, remplit parfaitement mon rôle.
  • En raison de la petite taille de mon hameçon, je dois déboîter très précautionneusement, d’où l’importance de l’installation et du positionnement de mon rouleau à déboiter.
Installation sur les berges d'un canal.1

Une parfaite installation de votre poste et positionnement de votre rouleau à déboîter vous permettra de mener sans fatigue les poissons les plus délicats à l’épuisette

Installation sur les berge 'un canal.2
  • Dans ces instants, c’est l’élastique intérieur qui fait tout le travail. Il s’expulse de plusieurs mètres et même si je mets parfois plusieurs minutes à combattre même des prises modestes, chacune finit dans la bourriche, c’est bien là l’essentiel n’est ce pas ?
Bourriche de brêmes en Canal au printemps pêche rivière

Une belle pêche de brèmes et plaquettes en ce début de printemps