Accueil Pêche au feeder Gardons au feeder : ne manquez plus les touches

Gardons au feeder : ne manquez plus les touches

3 6615

Le gardon est certainement l’espèce de poisson la plus délicate à pêcher au feeder. Cette espèce a tendance à produire des touches très furtives et délicates à ferrer. Il faut réagir promptement si on ne veut pas remonter une esche machouillée, synonyme de touche loupée. Voici 4 conseils de base pour ne plus manquer les touches de gardons au feeder.

Un montage sensible.

Parmi la collection des montages feeder qui sont déjà connus, le plus sensible de tous est sans contexte le montage en potence. Il offre un minimum de résistance et reste très discret pour le poisson. Le feeder est placé sur une potence perpendiculaire au corps de ligne. Le poisson, lorsqu’il se saisit de l’esche, met en tension toute la ligne sans pouvoir déceler l’inertie du feeder. Avec ce type de montage, on retarde le moment ou le gardon va découvrir le piège et recracher l’esche. Le temps dont dispose le pêcheur pour réussir le ferrage est alors sensiblement augmenté.

montage-feeder-potence

Montage feeder en potence

Un scion réactif.

Le choix du scion, de sa puissance et de la matière est fonction du type de touche. Le gardon au feeder produit des touches franches mais extrêmement rapides. Pour déceler les touches de ces petits poissons, il faut choisir un scion de faible puissance inférieur ou égal à 1 Oz. Les touches étant rapides et furtives, la matière doit être sensible au moindre mouvement. Le carbone est plus réactif que la fibre de verre, il “vibre” mieux et est plus efficace sur ce type de touche.

peche-feeder-gardons- (2)

Scions sensibles en carbone

Un bas de ligne long

Un bas de ligne long de 60cm à plus d’un mètre est recommandé pour pêcher le gardon. Il assure une meilleure discrétion du montage. Le feeder touche le fond, puis avec un long bas de ligne, l’esche descend ensuite lentement et à son tour se pose. C’est souvent à ce moment précis qu’intervient la touche. Avec un long bas de ligne, la présentation de l’esche sera alors des plus naturelle.

peche-feeder-gardons- 2

 Technique d’eschage.

La chaussette, voila ce qui guette tous les pêcheurs de gardons ! Un terme qui designe un asticot vidé de son contenu par le poisson. Pour amélirorer le ratio de ferrage réussit, il existe des astuces pour présenter asticots et pinkies sur l’hameçon. Enfiler, partiellement ou totalement, la larve sur la tige de l’hameçon s’avèrre souvent très éfficace.

Choisissez les pinkies pour les petits gardons

Choisissez les pinkies pour les petits gardons

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjours, sur ce montage, comment faire pour ne pas emmêlé, peut-on tresser la potence, peut-on supprimer l’emerillon dans ce montage pour plus de sensibilité…. je fais ce montage en 20 centièmes.

Laisser une Réponse