Archives des Compétition - Page 4 sur 5 - Garbolino
Menu
Home Tags Posts tagged with "Compétition"

Compétition

0 1294
crazy-bait-herve-bieber

 Dans le circuit de la pêche de compétition en carpodrome, la finale Crazy Bait est un rendez-vous annuel très prisé et attendu par tous les pêcheurs de carpes au coup. Les participants s’y qualifient lors d’épreuves éliminatoires qui se déroulent aux quatre coins de la France l’année précédant la finale. Les places sont chères car le niveau de plus en plus élevé. La finale 2016 a eu lieu les 7 et 8 mai 2016 sur les magnifiques plans d’eau de Socourt et Padoux dans les Vosges. Hervé Bieber a décroché une belle 3ème place et revient pour nous sur son weekend.

Pêche de compétition en carpodrome: Une finale compliquée pour cette épreuve majeure

La veille de l’épreuve, un éliminatoire pour la finale 2017 a été organisé sur le plan d’eau de Socourt, le plus grand des étangs. Ceci a permis aux uns et aux autres de prendre la température. Hervé y a participé et savait que ce serait une « finale compliquée ». Le nombre de participants et la capacité des plans d’eau ne permettent pas à tous de pêcher simultanément. Ainsi 2 groupes s’affrontent sur chaque plan d’eau et par demi-journée. Le classement final s’effectue au poids total sur les deux manches et il vaut mieux ne pas démarrer le samedi matin à Socourt, car l’appétit des carpes va en croissant. A l’inverse à Padoux, il vaut mieux pêcher les matins, car les pêches deviennent difficiles.

Le tirage au sort du vendredi soir attribue à Hervé le N°12 à Socourt le samedi après-midi et Padoux au 15 le matin, l’espoir de construire un gros poids nait !

1ère manche

Le samedi matin, Hervé a tout le loisir d’observer les pêcheurs et d’analyser son futur poste et enfin d’affiner sa préparation. « Le matin la pêche a été dure, un seul beau score à 55 000, sur mon poste un score de 15 800.

Mon choix s’est porté sur une pêche au maïs avec des flotteurs de 0.40 à 1.5 gr montés en 18/100. Le début de pêche a été catastrophique. Je décroche 2 gros poissons, entre 6 et 8 kilos au bord de l’épuisette et enregistre deux casses successives. Je décide de revoir ma stratégie et monte une ligne en 22/100ème. Les touches se poursuivent grâce à un rappel constant de demies grosses coupelles de maïs. Les carpes communes de 2500 pts s’accumulent et je termine la dernière heure avec 4 belles miroirs de 5000 pts. La balance accusera 59kg800 ! » Au poids total de la journée, Hervé finit second à 3kg du vainqueur.

2ème manche

Sur le petit carpodrome de Padoux, les scores sont plus faibles. Néanmoins, à l’entame de la manche, Hervé est confiant au regard du score enregistré sur le poste la veille. « Je savais que ma place avait fait quelques poissons corrects avec des scores de 7 et 9000 pts qui sont des poids corrects sur ce petit carpodrome. Pour réaliser un joli score, à savoir plus de 10000 pts, il faut avoir un herbier où les carpes gravitent naturellement, mais il n’y en a pas sur mon coup. Le souci est qu’il y a eu une super reproduction de carassins pesant entre 15 et 20 gr et dévorant tout sur leur passage. »

Déroulement de la 2ème manche

Hervé opte pour des lignes légères, de 0.2 à 0.6gr en 16/100. Il décide de faire 2 coups un au vers coupés et un autre au pellets/maïs.  « La pêche démarre par la capture d’une petite carpe de 1kg500 après 10 mn sur mon coup au maïs puis plus rien.

  • Malgré l’alternance des esches, asticot, expander, vers, pellets durs, je n’enregistre pas davantage de touches.
  • Au bout de 2h00, je décide de rallonger la bannière d’1,50 m.
  • Pour voir s’il n y a pas quelques poissons qui se sont stationnés au large au fur et à mesure des manches. Bien m’en a pris puisque je prends une carpe de 2500 pts et quelques jolis carassins de 300gr pour finir avec une bourriche de plus de 6kg.

A l’issue des 3 demi-journées et avec un poids cumulé de 66kg200, je pointe à la seconde place du classement provisoire. Hélas, Marc Renaud, en réalisant une pêche à 57kg400 lors de la dernière manche et me bat de 550gr. Mais je suis très satisfait de cette 3ème place ! »

Matériel utilisé par Hervé

 

ISABELLE-HAWRYHUCK

Notre Championne « maison » Isabelle Hawryhuck a participé dimanche 8 mai 2016 à une manche d’un critérium organisé sur le lac de l’Arena à Roquebrune sur Argens.  4 heures de pêche scindée en 2 manches de 2 heures sur le même poste. Un vent de 70 à 80km/h balaya le plan d’eau surtout l’après-midi, mais notre championne a fait preuve de son stoïcisme et de sa combativité habituels.

Stratégie d’Isabelle Hawryhuck

Pour ces quatre heures de pêche, Isabelle a préparé 5kg d’amorce sèche composée d’un mélange assez riche et collant et surtout teinté en jaune grâce à un colorant puissant.

Au matin, elle a déposé une dizaine de boules d’amorce à une distance de 10 mètres, mais les touches restèrent très timides malgré sa prospection continue. A la toute fin de la manche, elle finit par prendre une petite brème de 3-400gr et remarqua que les poissons se tenaient au-delà du point d’impact de l’amorce. Elle finit la manche avec tout juste 2 kilos de poissons.

Une après-midi de folie

Après la collation de rigueur, Isabelle redépose cinq boulettes d’amorce de la taille d’une mandarine farcies de fouillis de vers de vase, asticots morts et vers de terreaux coupés.

La pêche reprend et Isabelle a bien vu juste et trouvé les poissons et là le festival commence. Dans la première heure, ce ne sont pas moins de 17 brèmes de 2 à 3 livres, malgré des conditions de pêche difficile. Après cette heure de folie, les touches ralentissent quelque peu et Isabelle décide de réamorcer à la main par une petite rafale de boulettes (taille d’un oeuf). Le couvert à peine remis, de nouveaux convives s’installent !

Montage de ligne

Malgré le vent et la profondeur importante (4m50) Isabelle a capturé ses poissons avec un montage relativement léger (1g50 flotteur boule équilibré à l’aide de plombs sphériques). La plombée massive se situait à 40 cm et deux plombs de touche butaient sur la boucle du bas de ligne d’une longueur de 14cm équipé d’un hameçon de 16. L’esche idéale était un bouquet de vers de vase, ce qui permit de séduire plus rapidement des brèmes que les poissons-chats.

Record pulvérisé par Isabelle Hawryhuck

A l’issue de la pêche, la balance accuse un poids de 29680 grammes, ce qui signifie qu’Isabelle réussit à accumuler plus de 26 kg en deux heures seulement ! Grâce à cela, elle pulvérise le record du lac ! Pour s’aider dans cette tâche et en raison des conditions extrêmes, notre championne a utilisé la GARBOLINO POWER FIGHTER ce qui prouve la polyvalence de ce modèle !

ISABELLE-HAWRYHUCK-roquebrune

0 3380

Teddy Lescure revient pour nous sur une épreuve devenu très populaire, les Masters du Gard sur le Canal du Rhône à Sète à Saint Gilles (30). Une épreuve en américaine où Teddy a fait équipe encore une fois avec Paul-Louis Lafont.

Aperçu

Les entraînements furent assez difficiles dans l’ensemble, mais Paulo et Teddy ont pu se faire une idée de la pêche à pratiquer. Cela s’oriente, sur les deux secteurs, sur une pêche à la canne et au feeder sur la berge opposée.

1ère manche

« Samedi matin, nous tirons le 53 sur le secteur de l’écluse, l’aile de la sizaine. La place a l’air belle. Après une installation difficile dans les cailloux, nous mettons en place une stratégie.

Nous optons pour une pêche à la canne à 13m. Nous avons un vent de face, pour cette partie nous utilisons la Slimax Diamant qui, avec sa tenue exceptionnelle dans le vent, va être un atout précieux pour la tenue de ligne. Après avoir sondé la place, nous décidons d’utiliser la mini rallonge Slimax pour nous déporter vers une zone au fond propice. Nous utilisons des flotteurs de 1g à 3g en raison des courants engendrés par le passage des bateaux. Les lignes sont montées sur du nylon Garboline en 14°/°° avec un bas de ligne en 10 et 12. Le vent souffle tellement fort que nous sommes obligés de lester nos rouleaux grâce au crochet prévu.

A noter, que pour la première fois, nous testons l’élastique creux super soft fighter en 1.5. Face à la puissance des poissons il s’est avéré être un précieux allié.

Début de la manche

Nous montons deux cannes feeder, chacune réglée à 56m environ pour pêcher sur la berge opposée. Pour ce faire, nous utilisons les cannes feeder Garbolino TECTRA en 3m90 montées avec des cages distance feeder en 40g.

Nous démarrons la pêche sous la canne et prenons quelques plaquettes, brèmes. A 12h30, un pêcheur s’arrête pour se restaurer. A ce moment, nous pensons avoir 7000-8000 pts et visiblement nous sommes 1er ou 2nd du secteur.

master-du-gars-peche-coup-garbolino-1

Nous décidons donc de continuer notre pêche sous la canne en mettant des recharges à la coupelle pleine d’esches. Pour le coup sous la canne, nous mettons fouillis et asticots morts avec quelques casters.

Avec le passage de péniches et autres bateaux, les poissons ont du mal à rester sur le coup. Nous prenons quelques plaquettes, nous arrivons même à prendre une petite carpe et un mulet d’1 kg chacun. Plus le temps passe et plus les touches ralentissent. On entend ici et là que des gros poissons se prennent au feeder.

Le verdict tombe pour cette manche et nous finissons à la troisième place avec 16800 pts battus de 1000 g pour la deuxième place et de 6000 pts par les premiers. »

Essai après coup

« Notre crainte se confirme, mon fils qui n’en peut plus de regarder me demande de lui jeter le feeder. En 4 coups de ligne il prend 2 carassins d’1kg, une brème de 2 kg et une bordelière de 600g. Plus aucun respect pour les adultes ces gosses….. Enfin grosse erreur de stratégie…. »

master-du-gars-peche-coup-garbolino-8

2ème manche

« Le lendemain, après un bon repas du sud avec les copains, le réveil sera dur. Nous tirons le 4 au secteur des jardins. Tirage difficile, notamment dans la sizaine du 1 avec la paire Billaut / Boissière à cette place. De redoutables adversaires qui connaissent le parcours comme leur poche !

Nous optons pour la même stratégie de pêche, seule la distance du feeder va changer, la berge opposée se trouvant à 25-30m. Après un amorçage massif orchestré par Paulo qui, au passage, m’a démanché mon kit coupelle. Il fait des boules de la taille d’une pastèque!!!

master-du-gars-peche-coup-garbolino-2

 

Au bout de quelques minutes, nous nous rendons compte que la pêche va être difficile. Les locaux au 1, enchaînent les prises au feeder. Nous prenons quelques petits poissons sous la canne. Après plusieurs passages au feeder 3 petits carassins rejoignent la bourriche.

Au final, nous terminons cette manche avec 5600 pts battus, sans surprise, par le 1 qui fera plus de 25000pts. Bravo à eux. Nous finirons seconds. »

Verdict final

« Au général nous totalisons 5pts et terminons à la 21eme  place sur 79 équipes.

Benjamin Billaut et Jérémy Boissière gagnent avec 2 pts le reste du podium est complété par deux équipes à 2 pts.

Nous retiendrons la superbe organisation du week end, merci au TEAM MILO 30!!!! La bonne humeur des copains du sud, nous ne citerons personne par peur d’en oublier…

Nous reviendrons l’année prochaine car nous craignons DEGUN!!!!!!!!!! »

master-du-gars-peche-coup-garbolino-6

0 3482
masters-walterland-hongrie-diego-da-silva1

Les Masters Walterland sont organisés par Walter Tamas, double champion du Monde individuel, sur le bassin d’aviron de Szeged en Hongrie.

Dans le circuit mondial de la pêche au coup, cette épreuve en Hongrie est une compétition majeure. En effet, ce parcours fut le théâtre de grandes épreuves internationales par le passé en raison de sa régularité, son accès et une densité piscicole impressionnante de carpes, carassins et brèmes. Pour l’occasion, les français, grâce à l’impulsion du truculant André Dewein, ont mis sur pied une équipe mixte dans tous les sens du terme, composée de

  • Denis Sécula,
  • Yohan Kouzmina,
  • Nos champions « maison » Diego Da Silva et Jonathan Sanmarti
  • et pour finir l’atout charme de cet équipage, Tatiana Timoshkina, l’épouse d’André et membre de l’équipe nationale Russe.

Diego nous fait partager cette aventure où pas moins de 180 pêcheurs et 36 équipes se sont affrontés.

masters-walterland-hongrie-diego-da-silva-compétition

Repérage

« Arrivés le lundi après une longue journée de route, nous prenons contact avec des amis sur place. Par ailleurs Denis Sécula était arrivé avant. Denis a eu le temps de voir les poissons, leur taille, les lignes utilisées par les compétiteurs présents, et a aussi assuré les important contacts pour les esches durant la semaine. Nous sommes impatients d’aller affronter les carpes et carassins apparemment mordeurs sur le magnifique plan d’eau de Szeged.
Le premier entrainement confirme que les carpes, les carassins et les petites plaquettes sont bien présentes. Nous réalisons des scores entre 11kg et 5 kg. L’option de la bordure sera étudiée jusqu’au jeudi, mais finalement délaissée au profit d’une stratégie que nous pensons gagnante: la pêche à 13m. Par sécurité, nous décidons d’amorcer tout de même à 7m si cela se passe mal. »

masters-walterland-hongrie-diego-da-silva6

Matériel et stratégie

« Jonathan et moi-même choisissons d’utiliser la Slimax Diamant. Exceptionnellement rigide et fine, elle sera parfaite pour cette pêche exigeant précision d’amorçage et tenue de ligne soignée. D’autant, que le vent peut souffler très fort,sa finesse de talon sera un atout certain.
Pour l’amorce, nous optons pour un mélange riche composé de 3 kg d’amorce carpe en l’assombrissant avec un colorant noire pour éviter les petits poissons

  • 5 kg de terre préparés à part pour le rappel et y incorporer les esches.
  • Esches composées d’1/2 de fouillis, 1 litre d’asticots, 1/2 de casters et quelques pinkies.

Nous nous mettons d’accord sur la taille de l’élastique, du corps de ligne, des bas de lignes, de la taille de l’hameçon et de la forme et du poids du flotteur. Jonathan et moi-même opterons pour un flotteur DDS 24 pour la pêche au large. Nous choisissons en commun après plusieurs essais d’équiper nos kits ELC (Elastic Control) d’un élastique creux Garbolino de 1,5mm. »

masters-walterland-hongrie-diego-da-silva3

masters-walterland-hongrie-diego-da-silva4-pêche-au-coup-compétition

Au fil des manches

« La première manche confirme notre stratégie. Mais elle nous permettra néanmoins de corriger quelques erreurs notamment dans la gestion des rappels d’amorce et leur fréquence. L’équipe finit 15eme sur un total de 36 équipes avec 44pts. Le repas du soir nous permet de faire le bilan des performances de chacun , mais surtout de les améliorer.
La deuxième manche se présente bien comme la veille, mais un vent violent se met à souffler sur le plan d’eau. Il va falloir être fort car le contrôle de ligne est primordiale. Plusieurs cannes dans le secteurs casseront.

Certains compétiteurs immergeant trop la canne dans l’eau, vont y laisser entrer une masse d’eau importante, accentuant le poids de l’ensemble ajouté à celui de l’élastique et le cintrage de la canne dû au vent n’épargneront pas le carbone. Les Diamants elles ne donneront aucun signe de faiblesse.

Nous finissons la deuxième manche avec 21 pts. Le classement s’effectue selon des sous-secteurs de 18 puisqu’il y a 36 équipes. Pour ma part, je finis 7 la première manche et 2 la deuxième. Jonathan lui finira 14 la première manche et gagnera la deuxième manche. Les résultats d’ensemble nous permettront de remonter à une belle 6eme place au classement général final. »

masters-walterland-hongrie-diego-da-silva5-pêche-au-coup-walter-szeged

Un bon bilan

« Nous jugeons notre résultat honorable, mais en bons compétiteurs, nous regrettons d n’avoir pu consacrer une journée de plus à l’entrainement qui nous aurait permis de mieux appréhender la capture de quelques carpes bonus que nous avons pu casser ou décrocher.
Nous sommes persuadés avec Jonathan que cette expérience sera bénéfique pour aborder les grandes épreuves internationales futures avec l’équipe de France. »

masters-walterland-hongrie-diego-da-silva2-pêche-au-coup-tamas

0 2994
master-des-volcans-competition-de-peche-au-coup3

Durant le week- end de Pâques, la pêche de compétition en Auvergne est habituellement centrée sur trois jours et sur le grand et beau lac de Saint Etienne Cantalès en Auvergne. Les organisateurs ayant choisi de faire une pause, c’est un autre lac auvergnat, le Lac des Fades, qui est devenu le théâtre d’une nouvelle et grande épreuve : Le Master des Volcans ! Teddy Lescure qui a participé à cette première en tandem avec Paul-Louis Lafont, revient pour nous sur ce qui a été un succès populaire et halieutique.

1ère manche

master-des-volcans-competition-de-peche-au-coup8-compétition-auvergne-rhône-alpes

« Dimanche matin, nous héritons du 1 dans le secteur vert, un secteur annoncé sympa vu la profondeur du lac à cet endroit. (D’ailleurs la veille nous avions vu pêcher Damien Lemdani et Jérôme dochez au 3, ils avaient près de 6 mètres à 6 mètres et plus de 8m à 13m). Nous arrivons donc confiants à notre place. Paulo prépare les cannes feeder pendant que je me charge de la canne. Je sors 11m50 avec une ligne de 8m50 pour sonder. Une fois la sonde posée au fond je me rends compte que nous n’avions que 4m à cette distance. Oulalalalalla !

master-des-volcans-competition-de-peche-au-coup15-pêche-auvergne-rhône-alpes

Nous décidons tout de même de poser les boules d’amorce à cet endroit et de pêcher au feeder à 35m. La pêche commence, je démarre à la canne et je n’enregistre pas de touches. Je pars donc rejoindre Paulo au feeder qui ne démarre pas fort non plus.

Au bout de 45mn nous n’avons que 4 gardons au feeder. Je pars à nouveau à la canne et les gardons sont enfin arrivés!!!! Une vraie boucherie…… enfin plutôt une poissonnerie !

master-des-volcans-competition-de-peche-au-coup7

Vu la densité de poissons nous décidons de prendre des cannes télescopiques de 6m pour en prendre un maximum et les plus rapidement possible. Malgré la faible profondeur (1m80) nous optons pour des flotteurs de 2g et les touches ne se font pas attendre. Yesssssssss !

master-des-volcans-competition-de-peche-au-coup12-pêche-auvergne

Nous enchaînerons les prises jusqu’à la fin pour atteindre les 240 poissons à l’heure. Un vrai plaisir.

Malgré cette superbe pêche de 24kg500, nous serons battus par l’autre aile qui fera 1000 pts de plus. Bravo à eux, la taille moyenne de leurs poissons était plus grosse. Nous terminons 2/13. »

2ème manche

« Le lendemain, après un super repas typique Auvergnat on rejoindra le numéro 3 dans le secteur bleu (secteur qui fut le plus difficile la veille) et ce sera une nouvelle fois le cas….

Cette place avait été très difficile la veille, nous axons donc notre pêche au feeder compte tenu des conditions climatiques (des rafales avoisinant les 80 km/h) Paulo devait me tenir pour ne pas que je m’envole….

master-des-volcans-competition-de-peche-au-coup4

Cet endroit n’est pas profond, 1m80 sous la grande canne et 5m à 40m au feeder. Nous misons donc beaucoup sur cette pêche.

Cette fois ci, nous partons tous les deux au feeder, mais les poissons ne réagissent pas tout de suite. Nous mettons 10 minutes à prendre les premiers gardons. Après une heure, les gardons cèdent la place aux premières plaquettes grâce aux vers de terre coupés que nous avons distribués  tout au long de cette manche.

Nous n’avons pêché à la canne que durant la 4eme heure car les gardons semblaient être arrivés, mais ils ne seront restés que 30 mn (nous aurons quand même pris près de 70 poissons dans cette demi-heure)

A la fin de la manche, la balance accuse 13400pts ce qui nous permettra de remporter le secteur. »

Classement final

Au général, Teddy et Paul-Louis terminent second sur les 52 équipes participants avec 3 points. 4 équipes terminent avec égalité de points et seront départagés au poids. Il ne manque qu’un peu plus d’un kilo à notre tandem pour remporter cette première édition. Mais ce n’est que partie remise ! Un grand bravo à l’équipe victorieuse composée de Romain Foiratier et Manuel Gouilleux, coaché par Didier le père de Manuel.

Un grand bravo aux organisateurs de pêche de compétition en Auvergne, Jean-Philippe Denois, Patrick Aujon et tous les bénévoles, leur Masters des Volcans s’inscrits comme une nouvelle grande et belle épreuve du calendrier national !

Matériel utilisé

Nos deux champions ont utilisé pour cette épreuve, les grandes cannes Garbolino Slimax Emeraude, polyvalentes et robustes pour des conditions exigeantes et également à toute épreuve dans le vent. Pour la pêche au feeder, les cannes Garbolino Tectra de 3m60 étaient équipées de moulinets Speed 4000 !

master-des-volcans-competition-de-peche-au-coup1 master-des-volcans-competition-de-peche-au-coup6

paul-louis-lafont-peche-coup-garbolino--7

Après un break hivernal, le démarrage de la saison de compétition est toujours un événement très attendu. C’est le cas de tous, y compris des grands champions et Paul-Louis Lafont l’attaque en prime sous ses nouvelles couleurs. Grâce à Teddy Lescure qui l’a suivi lors de cette première épreuve par équipe lors d’un traditionnel Challenge Sensas sur des étangs d’Eure et Loir, nous vous proposons de revivre cette journée.

peche-coup-garbolino--12-capitaine-équipe-de-france

Stratégie d’équipe

Le froid ambiant n’entache pas la motivation du SPP 87 dont fait parti Paulo et c’est tous ensemble qu’avec Stéphane Pottelet, Stéphane Linder et Pierre-Louis Renault, la stratégie d’équipe est déterminée. Chacun se trouve sur un étang différent et Paulo aura affaire à des gardons et il confectionne donc une amorce à gardons dans laquelle il a toute confiance composée des éléments suivants : 4 chapelure rousse, 2 PV1, 1 biscuit galette, 1 gaude, 1 semoule maïs, 1 coriandre, 1 coco belge, 1/2 baby corn, 1/2 chènevis moulu cuit, 1/2 sablon. En raison de la clarté de l’eau, une cuillère à café de noir de vigne va venir assombrir le tout.

peche-coup-garbolino--9-amorce-membre-équipe-de-france

Une pêche précise pour Paul Louis Lafont

Paulo passe beaucoup de temps à sonder sa place afin de déterminer le fond le plus plat possible pour y déposer son amorce. Il décide de baser sa pêche en pêchant le plus loin possible à la grande canne (13m) et prépare également un coup à 35m à l’anglaise.

peche-coup-garbolino--10-amorce-à-brème-capitaine-France

Pour cela il utilisera sa canne Slimax Diamant équipée de sa mini rallonge extrêmement légère lui permettant de pêcher à 13M00 malgré le fait d’avoir couper son scion très court. Grâce à la conception de la talonnette dans un carbone identique à celui de la canne, elle conserve une tenue parfaitement agréable.

paul-louis-lafont-peche-coup-garbolino--6

Un panel de lignes allant de 0,60g à 1,25g est préparé. Paulo prévoit d’employer de gros plombs de touche pour sélectionner la taille des gardons grâce à cette présentation assez raide.

Démarrage difficile

A 11h45, Paulo réalise un amorçage composé de 6 très grosses boules d’amorce contenant très peu d’esches. Il dépose par-dessus 4 petites boules cette fois-ci farcies de fouillis de vers de vase à la coupelle. Le coup à l’anglaise est quant à lui alimenté à la fronde par une quinzaine de petites boules contenant du fouillis.

paul-louis-lafont-peche-coup-garbolino--2

A 12h, la pêche commence et Paulo démarre à l’anglaise espérant prendre le premier des poissons patrouillant au large. Ses voisins de droite enregistrent rapidement des touches, mais pour Paulo qui reste capot 20mn, c’est un démarrage difficile.

paul-louis-lafont-peche-coup-garbolino--4

Alternance payante

Au fil des minutes et en alternant grande canne et anglaise, les poissons commencent à trouver le chemin des coups de Paulo et il réduit petit à petit l’écart avec ses adversaires du jour, notamment en capturant des gardons d’un poids nettement supérieur à celui des autres pêcheurs. Au bout de 2h30 de pêche, Paulo enchaine les prises à la canne, des gardons de 60 à 80g et réalimente son coup à la coupelle tous les 10 poissons environ. Il finit par regagner le trio de tête.

Poisson bonus

A 1h de la fin, les touches commencent à ralentir sérieusement. Paulo prend sa ligne la plus lourde et rajoute quelques centimètres de fond et place 3 vers de vase à l’hameçon. La touche ne se fait pas attendre et c’est un joli poisson bonus sous la forme d’une belle brème de 600g qui lui permet a priori de prendre la tête du secteur, mais rien de certain. 2-3 pêcheurs ont réussi à prendre une tanche avoisinant le kilo et les scores vont être serrés.

paul-louis-lafont-peche-coup-garbolino--7

Verdict final

L’aiguille de la balance vient de rendre son verdict et Paulo remporte son secteur avec près de 5,5 kg. Les scores étaient très proches, mais la moyenne des gardons de Paulo ont fait la différence. Paulo a le sourire car il a pris un réel plaisir à effectuer cette pêche avec sa nouvelle Slimax qui a exprimé tout son potentiel sur cette pêche précise. « Assurément, pour le moment, c’est la plus belle canne que j’ai eu en main ! »

Victoire de secteur en individuel, mais surtout par équipe ! L’équipe Garbolino en profite pour féliciter tout le SPP87, pour cette victoire nette et sans bavures avec un total de 7 points (1-1-1-4)

paul-louis-lafont-peche-coup-garbolino--1

 

Pour mieux connaître Paul Louis Lafont, vous trouverez ci- dessous une interview de Stéphane Pottelet et Paul Louis Lafont par Nicolas Béroud

 

Jean-François-GERCKENS-garbolino-4

Jean-François GERCKENS a 37 ans et est membre du célèbre club belge de « Chênée compétition » dans la région de Liège. Comme nombreux de ses coéquipiers des internationaux où il évolue depuis 2005, il fait confiance à Garbolino pour le choix de son matériel. Ce jeune champion de pêche au coup belge a commencé à pêcher à l’âge de 12 ans et depuis il est contaminé par le virus de la pêche au coup.

Jean-François-GERCKENS-garbolino-5-inter A-champion-Belgique-pêche-au-coup

Il nous livre une partie de son exceptionnel palmarès. Aussi il partage quelques uns de ses récents souvenirs en images dont ses matchs internationaux !

1 palmarès important pour ce jeune champion de pêche au coup belge

Il partagera avec nous ses parties de pêche et ses précieux conseils. Surtout, n’hésitez pas à le solliciter via Facebook où il répondra à toutes vos sollicitations comme l’ensemble de nos pêcheurs !

Jean-François-GERCKENS-garbolino-7-champion-belge-pêche-au-coup

Jean-François-GERCKENS-garbolino-8

 

 

Pour aller plus loin

Pour en savoir plus sur la pêche au coup, nous vous conseiller de consulter notre site garbolino.fr. Vous y retrouverez du contenu relatif à la pêche de compétition en France, en Belgique et dans toute l’Europe, ainsi que des astuces et conseils de champions ou présentation des nouveautés de la marque.

Vous pouvez aussi retrouver nos vidéos sur la chaîne YouTube Garbolino pour vous familiariser  avec la famille Garbolino.

Histoire de Garbolino

Fondée en 1945 par Henri Garbolino, l’entreprise est une marque de pêche française, . En 1960, les premières cannes en fibre de verre apparaissent. Dès 1977, c’est le composite qui apparaît. Puis, le carbone avec de l’utilisation de l’enroulement ou des nappes. Aujourd’hui, la majorité des pays européens ont des produits Garbolino sur leur marché. Parmi les différentes techniques de pêche, la marque se concentre en particulier sur la pêche au coup, grande canne, anglaise et feeder. Elle est aussi une marque reconnue pour la pêche de la truite aux appâts naturels.

 

franck-butavand-garbolino-3

Nous sommes heureux d’accueillir dans notre équipe d’intervenants, Franck Butavand. Vivant dans une région au climat propice pour la pêche, ce sudiste de naissance et arlésien, a le privilège de pouvoir pratiquer sa passion tout au long de l’année. Feeder, grande canne, anglaise, il touche à tout. En avant pour les présentations !

La pêche, une passion

Franck a 28 ans, marié et père d’une petite fille. Il est boulanger de formation et de métier. Pas facile de concilier travail et pêche quand on exerce son métier y compris le weekend, mais Franck a la chance de pouvoir le faire grâce à sa famille et parvient à harmoniser travail, vie de famille et loisir.

La pêche c’est depuis toujours et la compétition est naturellement arrivée dans la vie de ce passionné. Même s’il est modeste, il s’est étoffé un palmarès intéressant que nous l’avons contraint à dévoiler.

franck-butavand-garbolino-laurent jauffret-guirandy

Déjà en 2004, Franck faisait parti d’un Team Garbolino où l’on reconnaît des figures emblématiques du Sud

Un palmarès et des projets

Après des débuts prometteurs où il est sacré Champion de promotion jeune 2006, De 2007 à 2009, il interrompt son jeune parcours, pour apprendre son métier de boulanger pâtissier. Puis il rattaque de plus belle :

  • Vice champion régional Mixte 2010
  • Participation à la 3eme nationale Mixte 2011
  • Vice champion régional moulinet 2012
  • 14eme lors du Grand National 2012
  • 6eme championnat des Comités Départementaux avec le CD 84 en 2012
  • Participation à la 3eme nationale moulinet 2013
  • Champion 2eme national feeder 2014
  • Participation à la 1ere nationale feeder 2014

 

  • Champion régional moulinet 2014
  • Participation à la 3eme division nationale  moulinet 2015
  • Puis participation à la 2eme division nationale moulinet 2015
  • Participation à la 2eme national feeder 2015
  • Et participation à la 1er national 2015
  • Champion régional canne 2015

A cela s’ajoute une cinquantaine de victoires en concours.

franck-butavand-garbolino-4

 

Pour 2016, Franck a plein de projets et aussi d’échéances importantes :

  • 3eme national Mixte 2016
  • 3eme national moulinet 2016
  • 2eme national feeder 2016

Le partage avant tout

Même si c’est un gagneur, Franck a à cœur de partager sa conception de la pêche au coup, ses pêches devrions nous dire. Une envie commune qui anime tous nos intervenants, celle des échanges et du partage. Informations, trucs et astuces, journées de pêche, photos, vidéos, retrouvez Franck dans ses aventures sur garbolino.fr et la page Facebook !

franck-butavand-garbolino-5