Accueil Compétition Championnat de France des clubs 2016 – 2/4 – Les stratégies

Championnat de France des clubs 2016 – 2/4 – Les stratégies

0 3747
championnat-france-club-societe-2016-peche-au-coup-9

Une épreuve de cette envergure ne se prépare pas à moitié. Rien ne doit être laissé au hasard. 300 pêcheurs alignés, ce sont des kilomètres de berges avec leurs spécificités. La préparation préalable a permis au SPP de dégager plusieurs options, au pêcheur ensuite de s’adapter en fonction de son poste, de l’évolution de la pêche et des informations transmises par son accompagnateur. Stéphane Pottelet nous dit tout sur les choix stratégiques.

Quatre options de pêche

« Devant la multitude des options possibles et rentables nous avons fait le choix de ne rien laisser au hasard. Les 4 options de pêche possibles étaient les suivantes :

  • Les gobies dans la bordure,
  • La pêche à mi-distance, entre 7 et 9 m,
  • La pêche à 13 m,
  • La pêche au moulinet (anglaise coulissante et bolognaise).
championnat-france-club-societe-2016-peche-au-coup-4

Teddy Lescure avec une belle pêche de gobies en bordure.

Les amorces

Afin de faire face à ces différentes possibilités il nous fallait préparer plusieurs amorces, heureusement la règlementation nous permettait d’utiliser 18 litres.

  • Un petit tapis de terre de somme sera préparé pour la pêche à mi-distance (1l)
  • Une amorce fine, brune, allourdie et qui aura tendance à beaucoup travaillé sera utilisée en complément du tapis de terre pour la mi-distance (3l)
  • Une amorce très légère et nuageante sera également préparer pour réaliser une pêche décollée (2l)
  • Une amorce foncée, lourde et plate (qui travaille peu) sera dédiée pour la 13m (7l)
  • Une amorce très lourde à base de terre de rivière sera composée pour la pêche au moulinet (5l).

Les esches

Au niveau des esches nous avions opté pour :

  • 1 kg de fouillis de vers de vase,
  • ½ l de casters,
  • ¼ de terreaux,
  • ¼ de pinkies rouge.

championnat-france-club-societe-2016-peche-au-coup-5

Amorçage

Tous les coups devaient être préparés dès le début de la pêche. Personnellement, j’ai déposé 1 coupelle pour la pêche des gobies à 2.5m. J’ai réalisé 6 petites boulettes de terre de somme jetées à la main à 7 m. Par-dessus, j’ai déposé 6 coupelles d’amorce qui travaille. A 13m, j’ai mis 5l d’amorce à la main (environ 12 boules). Et pour la pêche au moulinet, j’ai jeté 10 boules à 25 m.
La stratégie était de démarrer aux gobies et d’y rester tant que nous étions dans le top 5 du classement dans le secteur. Si les choses se compliquaient, il fallait s’orienter sur les autres coups en fonction des constatations de notre coach. Coach qui a eu un rôle prépondérant dans les changements stratégiques et tactiques. »

Nombre de coups envisagés, amorces et amorçages variés et adaptés, la réussite ne doit rien au hasard. Une guerre se gagne avec un plan de bataille élaboré et de ce côté ci, on peut dire que l’approche du SPP était millimétré !

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser une Réponse