Accueil Compétition Championnat de France de pêche au coup – 30 septembre au 2...

Championnat de France de pêche au coup – 30 septembre au 2 octobre 2016 – Monceau les mines (71)

0 2988
podium-championnat-france-coup-2016

Diego Da Silva revient sur son championnat de France de 1ère division nationale de pêche au coup qui s’est déroulé sur le lac du Plessis à Montceau les Mines (Saône et Loire) et où il a décroché le titre de Vice-Champion de France.

Repérage

« Je suis arrivé sur les lieux de pêche le mardi dans l’après-midi. J’ai salué les copains qui étaient sur le parcours et  j’ai pu repérer les poissons du lac et leurs tailles. Le premier soir a été consacré à regarder et trier les élastiques des pointes de canne afin de préparer la bonne taille des élastiques.

Le mercredi, nous arrivons sur le parcours et retrouvons les copains sur un secteur.

Il faut quand même savoir qu’un secteur n’était pas accessible pour cause de travaux : un comble pour une première division. L’installation est très délicate : il faut s’installer sur des cailloux qui viennent  juste d’être posés et qui sont donc instables.

stephane-potelet-peche-auc-coup-1

 

La journée d’entrainement sera consacrée à essayer de prendre des poissons chats à la grande canne afin de repérer les poids de lignes les hameçons et les esches qui marchent bien.

En recoupant les infos avec les copains, il faudra monter des lignes allant de 2gr à 4 gr pour les chats.

L’élastique sera un creux de 2mm un peu tendu afin d’extraire les chats rapidement mais suffisamment mou pour ne pas les perdre. L’hameçon sera un numéro 12 qui doit supporter un morceau de crevette ou un grain de maïs et un terreau.

J’opte pour un fil de 16 pour le corps de ligne et 14 pour les bas de lignes. Je pense  maintenant, que  j’aurai du monter plus gros afin de pouvoir espérer attraper une carpe. Les chats feront entre 80gr et 90gr de moyenne. Ils sont malheureusement très localisés et je ne pense pas qu’il sera possible d’en faire sur les 45 places. Le jeudi sera consacré à la pêche de gardons qui me semble être la deuxième option payante, sauf qu’ils sont partout et à toutes les hauteurs. La pêche à mi-distance semble payante et il reste à trouver la hauteur à laquelle se trouvent le mieux  les gardons.

Je décide de monter 4 lignes pour les gardons : 2 sur le fond  (plus de 4 m de fond ) et 2 entre deux eaux.  Le jeudi soir est consacré à préparer tout pour la première manche, montage de quelques hameçons, quelques lignes et point sur les esches.

1ère manche

Il faut d’abord passer par le tirage au sort ;  il faut  éviter les gros numéros des 3 secteurs  qui n’ont pas été très productifs aux entrainements. Mon plus gros numéro sera le 12 et de ce fait j’évite le 13,14 et 15. Je suis satisfait du tirage : 6 – 2 – 12. Je prends le secteur bleu au numéro 6.

Je suis sur une buse des eaux pluviales  de la ville qui se déverse dans le lac. J’ai presque un mètre de fond de moins que mes voisins. Au début de la manche, je tente à 13 m les poissons chats mais je n’ai pas de touches et décide rapidement de me mettre aux gardons sur mon coup à mi-distance.

Les gardons sont présents et tout va bien. Je perds pendant presque ¾ d’heure les poissons. Je pense qu’une carpe est venue ou l’égout a dû déverser un moment me faisant fuir les gardons. Je fini avec 6 points battu par les pêcheurs des petits numéros avec des poissons chats.

diego-da-silva

 

2ème manche

Je prends le numéro 2 du secteur du bout au ponton. Il pleut et le ponton est glissant. Je mettrai plus d’une demi-heure à stabiliser le panier siège. Le démarrage de la manche est épique. Je me fais embarquer mes deux lignes à poissons chats par les carpes. Je suis obligé de remonter sur le talus et de remonter en urgence deux lignes à chats. J’avais privilégié la pêche des plaquettes sur ces places qui avaient bien répondu la veille. Je termine avec 3 points, battu par mes deux voisins : à gauche par deux carpes et à droite par des chats. Le début de la manche me coutera cher par la suite.

3ème manche

J’aborde la manche avec 9 points. Une info m’est parvenue :  la veille sur le numéro qu’il me reste le pêcheur a touché 3 carpes  et tout le monde dit qu’il faudra compter sur les carpes pour être dans le coup ! Je regarde le résultat intermédiaire du secteur et m’aperçois qu’une pêche de gardons vient quand même faire 3 du secteur. Beaucoup de carpes touchées mais très peu dans les bourriches :

Je décide de privilégier la pêche de gardons d’autant que les horaires de la dernière manche sont avancés. Je ne monte que des lignes à gardons 11m et 7m un seul kit est équipé d’une ligne en 20 pour les carpes. Je démarre la manche avec une ligne à 7m au fond en 1.25gr et ne la quitterai plus pendant 4 h. Les prises s’enchainent et  je finis 2ème de la manche avec une belle pêche de gardons et battu par un pêcheur qui a pris une carpe de 7kg.

En attendant la pesée finale, j’apprends que je peux prétendre à un podium : les 3 marches sont possibles !

stephane-potelet-peche-au-coup

Belle bourriche de gardons pour Stephane !

Résultat final sur le fil du rasoir

Au final, je serai battu de 80gr pour la plus haute marche du podium. Quelques regrets surtout sur le début de la 2ème manche et au trou de la première manche (perte des poissons pendant au moins une demi-heure).

Je voulais remercier : Mes sponsors GARBOLINO et RAMEAU, mais aussi les gens qui me soutiennent et qui m’accompagnent depuis un moment (un Grand merci à Didier Routier) et enfin  mon club.

Les pêcheurs Garbo de Monceau m’ont vraiment bien accueilli. »

2016-championnat-de-france-1re-division-podium

Matériel et appâts utilisés

  • Canne : Slimax Diamant
  • Flotteurs  DS 13 pour les chats et DS 14 pour les gardons
  • Amorce  pour le chat :   clair et collante
  • Pour le gardon :  fine mouture et noire
  • Esches : 1 litre de fouillis,   ½  litre de terreau, ½  de pinckies congelés,  1/4 de gozzers rubis et ¼ de casters

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser une Réponse