Home Truite Parties de pêche Truite En été, à la pêche du saumon de fontaine !

En été, à la pêche du saumon de fontaine !

Avant de parler pêche du saumon de fontaine, nous devons apprendre à le connaître. L’omble de fontaine (Salvelinus fontinalis), appelé saumon de fontaine par abus de langage, est un poisson atypique à plus d’un titre. Originaire d’Amérique du nord (c’est la fameuse truite mouchetée au Canada), on a introduit ce sympathique salmonidé dans certains milieux de haute montagne où la truite peine à s’implanter.

La pêche du saumon de fontaine

Souvent décrié à cause de cette origine outre-Atlantique, sa faible espérance de vie et les milieux pauvres qu’il fréquente ne lui permettent pas d’atteindre des tailles record, limitant l’intérêt des traqueurs de gros poissons. Personnellement, je retiens surtout sa plastique avantageuse, son assiduité à fréquenter la couche de surface (autorisant la pêche en sèche à vue), ainsi que son appétence naturelle. 2 omble de fontaine Pour trouver l’omble de fontaine, il faut rechercher les endroits où il a été introduit; parfois avec succès puisque on recense de nombreux cas de naturalisation. En général, vous serez amené à monter au-delà de 2000m en torrent, et même jusqu’à plus de 2700m en lac ! 

En lac de montagne :

3 pêche saumon de fontaine omble lac de montagne Dans les plans d’eau de haute montagne, le saumon de fontaine s’active quelques jours après le dégel. Préférentiellement sur les bordures et au niveau des zones peu profondes, plus vite réchauffées. Au dessus de 2500/2600m, il s’alimente tout au long de la saison. Ainsi il devient la cible privilégiée du pêcheur randonneur au mois d’août. Alors que les truites de l’étage inférieur deviennent rétives et sélectives. Le vairon mort manié est la technique phare en début de saison, en utilisant une monture Plasseraud de 2 à 3 grammes. La pêche aux leurres qui mise sur l’agressivité est aussi toute indiquée, en particulier avec de petits Jerkbait en taille 50. Le saumon de fontaine possède un tropisme alimentaire de surface, et gobe allègrement les insectes déplacés au gré du vent. La pêche à la mouche est ma technique favorite. Privilégiez les mouches à draguer (sedges en chevreuil et sauterelles en mousse) en présence de surface ridée. Et affinez vos modèles si nécessaire en cas de pêche à vue (petits sedges sombres, culs de canard).

4 pêche saumon de fontaine omble mouche

En torrent de montagne :

5 pêche saumon de fontaine omble toc Dans les ruisseaux caillouteux de haute montagne constituent un second biotope de choix pour l’omble de fontaine. Ils présentent des coups multiples et variés. L’eau y est souvent très froide et le milieu pauvre en ressources nutritives. Recherchez donc les poissons dans les amortis, et notamment les secteurs profonds où se concentrent les plus gros individus. Ces saumons de fontaine apprécient les zones moins pentues qui serpentent dans les pelouses alpines riches en insectes, où le courant s’assagit. Vous pouvez pratiquer Mouche et toc selon vos goûts. A la mouche, les modèles à haute flottaison (sedges tout chevreuil) assurent une visibilité suffisante dans ces eaux tumultueuses. Au toc, la teigne est un appât de choix. Utilisez des plombées basses et relativement concentrées.

6 pêche saumon de fontaine omble

NO COMMENTS

Leave a Reply