Accueil Pêche au coup Grande Canne Montage d’un élastique de canne coup pour le gardon

Montage d’un élastique de canne coup pour le gardon

montage-elastique-peche-au-coup-gardons-1

Montage d’un élastique intérieur sur un kit de grande canne pour pêcher le gardon au coup.

Le gardon est l’espèce reine de la pêche au coup. Sa pêche exige finesse et méticulosité à tous les stades de l’approche, tant au niveau de l’amorce et des esches que de la préparation du matériel. La réussite de vos parties de pêche commence dès la maison. L’élastique intérieur permet d’aborder la pêche du gardon avec des nylons de faible diamètre et des hameçons discrets, mais il doit être choisi et installé avec soin.

Un éventail de tailles

Le gardon peuple tous nos cours d’eau, étangs et lacs. Selon les endroits, sa taille varie évidemment, de quelques grammes à plusieurs centaines. Le matériel doit donc être adapté avant tout aux conditions de pêche que vous rencontrez. Cependant, concernant le choix du diamètre de l’élastique intérieur, il vaut mieux privilégier la finesse pour être certain de mettre au sec l’ensemble de vos captures. Il vaut mieux utiliser un élastique qui s’expulse aisément à la moindre impulsion, les ferrages sont mieux amortis et les prises même modestes, sont assurées. Un éventail de tailles de 0.6 à 1mm permet de couvrir toutes les situations. Pour le gardon, je préfère recourir aux élastiques pleins qui permettent un ferrage tonique et d’élever plus facilement la cadence de pêche si nécessaire.

elastique-plein-colore-solid-clx

La bonne longueur

C’est la longueur de l’élastique au repos qui va déterminer sa souplesse. Un élastique trop court est évidemment plus raide et pour la pêche du gardon, c’est tout le contraire qu’il faut obtenir. C’est pourquoi j’installe systématiquement mon élastique dans deux éléments de ma canne, soit le scion et le porte-scion ce qui correspond à environ 1.50 mètre. En fonction des modèles, cette longueur varie, mais c’est une bonne moyenne. Cette longueur confère également une bonne réserve de latex que pourra solliciter un éventuel poisson-bonus sans risque de casse ou de décrochage sur un montage fin.

Une bonne protection : La tulipe interne

L’angle qui se forme entre le scion et le flotteur au moment du ferrage est le seul frein à l’expulsion à l’élastique. Si le scion ploie trop, les frottements sont importants et empêche une bonne glisse de l’élastique, aussi fin soit-il. Afin de minimiser les frottements et de favoriser cette expulsion, il convient de rigidifier l’ensemble et aussi ménager un orifice de sortie idéal. Pour cela, il n’y a pas d’autres solutions que de recouper le scion de quelques centimètres. Je vous conseille de posséder plusieurs diamètres d’élastiques afin de pouvoir faire face à toutes les situations. Mais quel que soit le diamètre de vos élastiques, il est important qu’ils possèdent tous la même longueur. Pour la pêche du gardon, la précision doit être ultime. Je place donc une tulipe interne en téflon qui protège l’élastique, même le plus fin, du carbone saillant. Pour ma part, je ménage une sortie globale de 2mm ce qui me permet de recourir efficacement à des tailles variées d’élastiques.

Mise en place de la tulipe interne à la pointe du scion.

Mise en place de la tulipe interne à la pointe du scion.

La bonne connexion

Afin de relier efficacement et sûrement votre ligne à gardons à l’élastique, il convient de placer un connecteur adapté lui aussi à l’extrémité du scion. Il est important de mettre en corrélation diamètre d’élastique et taille du connecteur. En effet un gros connecteur couplé à un élastique fin va faire beaucoup de bruit en raison du poids du connecteur et des tremblements entrainés. A contrario, un petit connecteur associé à un élastique de diamètre plus fort ne permet pas au nœud de raccord de faire efficacement son travail et le risque qu’élastique et connecteur se désolidarisent est important. Un petit connecteur est idéal pour les diamètres allant de 0.6 à 0.7 et un moyen au-delà.

montage-elastique-peche-au-coup-gardons-16

Kit ,élastique, connecteur, cône à échelle, Tulipe et ciseau : voici le matériel nécéssaire pour équiper votre grande canne d’un élastique interne.

Réglage de la tension

Pour la pêche au coup du gardon, il est très important de pouvoir varier la tension de l’élastique intérieur en cours de pêche afin de faire face aux éventuels changements (taille des poissons, rythme des touches, etc.). Ceci évite de changer de kit à tout bout de chant. En outre, il faut vérifier régulièrement l’usure de l’élastique, notamment à l’endroit névralgique des frottements qui s’opèrent en sortie de canne dont je parlais précédemment pour éviter tout risque de casse prématurée. Plutôt que de remplacer l’ensemble du dispositif lorsque seule une dizaine de centimètres sont incriminés, un cône équipé d’une échelle va permettre de créer une réserve de latex. Cette réserve permet de couper si nécessaire quelques centimètres d’élastique sans que sa souplesse finale ne soit impactée, mais aussi de de tendre ou détendre l’élastique si besoin. Ce cône à échelle se loge à la base du scion et lui aussi s’adapte à tous les diamètres de canne. Il s’extrait en un clin d’œil grâce à un outil fourni avec les cônes.

Réglage de la tension de l'élastique grâce au cône à échelle.

Réglage de la tension de l’élastique grâce au cône à échelle.

Aiguille passe-élastique

C’est l’outil indispensable pour installer l’élastique facilement à l’intérieur. Il suffit d’introduire l’aiguille dans les éléments de canne en ayant pris soin de relier l’élastique via la petite pince. On tire à l’extrémité de laquelle point l’aiguille et l’élastique suit. Il ne reste plus qu’à couper à la bonne longueur et d’installer les accessoires, connecteur et cône à échelle.

utilisation-aiguille-passe-elastique-peche-auc-coup

Utilisation de l’aiguille passe élastique.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser une Réponse