Accueil Actualités Montage de lignes pour la pêche au coup du gardon

Montage de lignes pour la pêche au coup du gardon

0 2300

Avec Stéphane Pottelet, préparez des montages de champion

On ne devient pas un grand champion par hasard et Stéphane Pottelet ne lésine jamais sur sa préparation. Cette préparation démarre à la maison par le montage des lignes. En fait de lignes, il s’agit plutôt d’assemblages car du nylon à l’hameçon, en passant par le flotteur et les plombs, tout doit être coordonné en fonction de l’espèce visée. Nous démarrons une série de petits articles bien illustrés pour vous aider dans la confection de vos propres montages de ligne.

Chapitre 1 : Les lignes pour la pêche du gardon

  • Le Choix du flotteur
Le gardon est un poisson malin et exige des montages sensibles. Le flotteur doit posséder une excellente pénétration dans l’eau tout en restant suffisant stable et visible. En fonction de la distance, Stéphane opte tantôt pour le Garbolino SPM04 pour les pêches de bordure et le SPM15 pour les pêches à distance.

  • Le choix du nylon
Stéphane utilise des nylons différents pour la confection du corps et du bas de ligne. Afin d’amoindrir les risques d’emmêlements et de vrillage lié éventuellement aux déplacements des plombs sur la ligne, Stéphane opte pour un corps de ligne rigide. Il recourt au nylon Garbolino Super G Power offrant également une excellente résistance aux nœuds. Pour confectionner ses bas de lignes, il emploie un nylon plus souple, mais lui aussi extrêmement régulier, le Garbolino Super Soft.

 

  • La plombée et le bas de ligne
Stéphane agence une plombée étalée afin de soigner la présentation de son esche. La terminaison de la ligne est très importante puisque c’est avec elle que le poisson sera le premier en contact. Pour les pêches fines, Stéphane emploie des hameçons fins de fer mais équipés d’une longue tige qui facilite l’eschage d’appâts délicats. Pour cela, la famille des hameçons Garbolino Speed Match est parfaite et se décline en 3 diamètres de fer. Il est donc facile de s’adapter à l’appétit et à la taille des poissons.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser une Réponse