Accueil Actualités Championnat de France 1ère division nationale Corpos – Varzy (58)

Championnat de France 1ère division nationale Corpos – Varzy (58)

Retour en compagnie de Diego sur ce championnat où 36 pêcheurs se disputent le titre tant convoité de champion de France. Il s’agit de compétition évidemment, mais dans une ambiance faite de grands moments de partage et d’échanges toujours enrichissants et vraiment spécifiques aux championnats corpo !

Pas d’entrainement, mais l’Esprit Corpo est là !

Avec son emploi du temps professionnel chargé, Diego n’a pas le temps de s’entrainer et arrive sur place la veille du championnat. Il prend connaissance du lieu de pêche et découvre un étang peu profond et déjà quelques carpes montrent le bout du nez. Il glane quelques renseignements précieux auprès des pêcheurs locaux qui lui confirment la présence de carpes et carpeaux, ainsi que des gardons et des poissons chats en nombre. Les copains  ayant déjà pêché l’étang partagent volontiers leurs impressions avec lui, c’est ça aussi l’Esprit Corpo !

Trois secteurs différents

La configuration du parcours voit se dessiner trois secteurs différents formant un U.

Un secteur se trouve sur la digue. C’est le plus profond et il semble abriter quelques gros poissons. Un autre coté route et un coté plage paraissent plus enclin à une pêche de chats et de petits poissons.

varzy 1

Un bon départ…Dans la douleur !

Diego décide d’entamer le match prudemment avec une amorce à gardons classique brune et légèrement collante (Rameau d’Or étang + Gardon). Il se voit attribuer le secteur route au numéro 11 qui semble être enfermé par la proximité de l’autre secteur. Ses impressions ne l’ont pas trompé. Il démarre sur une pêche de gardons, mais rapidement son amorce est envahie de petits poissons chats. Il essaye de combler leur faible taille par le nombre et parvient en prime à trouver de plus jolis gardons en propulsant sa ligne au-delà de l’amorce.

Au final il remporte sa zone avec un peu moins de 4 kg, mais déjà les mains douloureusement piquées par les petits chats. Au moment de remballer, l’échange d’impressions sur la pêche confirme que l’amorce attire les chats en priorité et que, comme l’a prouvé un de ses voisins, l’agrainage à l’asticot attire les beaux gardons au-delà de la zone amorcée.

varzy 2

2ème manche : Envahi de petits chats ! 

Les résultats de la veille confirment la  présence de quelques gros poissons dans cette la partie de l’étang près de la digue et surtout de poissons chats dont la taille semble plus intéressante.

Diego décide d’enrichir l’amorce en y ajoutant du tourteau de maïs fin mais fait l’erreur, qu’il comprendra trop tard, d’y incorporer du fouilllis lors de l’amorçage de départ.

A nouveau, c’est l’invasion de petits chats. Il se voit contraint d’augmenter considérablement la taille de l’esche (crevette + vers de terre) pour essayer de prendre les plus gros spécimens. Mais les décroches sont nombreuses et la perte de temps considérable. Même si Diego limite la casse en finissant 4ème, le résultat est sans appel : Il est battu par des voisins ayant sélectionné les plus gros chats.

3ème manche décisive

Le repas du dimanche midi est l’occasion pour tous de se retrouver dans la bonne humeur, mais les prétendants au maintien et au titre évidemment n’oublient pas l’enjeu et chacun se renseigne sur la pêche du secteur concerné. Diego fait part sans retenue de ses impressions et de son erreur aux pêcheurs qui le sollicitent. De son coté, pour la dernière manche c’est une pêche de gardons à 11 mètres qui l’attend. L’idéal étant de pouvoir prendre un ou deux gros poissons qui feront la différence à la fin. Et en effet, Diego effectue une pêche de gardons rapide à laquelle il excelle et réussit à mettre à l’épuisette ces quelques précieux carpeaux grâce entre autre, à une longueur d’élastique bien adaptée (sur 3 éléments). Cette réserve est sécurisante pour  prétendre mettre au sec des beaux poissons. L’agrainage d’asticots pendant cette manche lui permit de maintenir les poissons pas trop loin de l’amorce, sans non plus les faire fuir lorsque les carpeaux arrivaient sur le coup.

Il parvient ainsi à prendre ces 4 ou 5 carpeaux de 300 à 500 gr alors que ses voisins se voyaient perdre ces précieux poissons bonus. Il remporte ainsi le secteur encore une fois.

Un titre de plus

Diego remporte le championnat de France pour la 2ème année consécutive avec 6 points !

varzy 3

A noter les excellentes performances des pêcheurs Garbolino présents : Willy Beauventre (8ème) Henri Hanquet (12ème) et Guy Baudouin (20ème) qui se maintiennent tous en 1ère division. Ils défendront leurs places l’an prochain sur les terres de votre serviteur puisque j’organiserai la 1ère division l’an prochain en Alsace. Affaire à suivre …

Willy Beauventre

Willy Beauventre

Henri Hanquet

Henri Hanquet 

Guy Baudouin

Guy Baudouin

varzy 7

 

 

Matériel employé par Diego

Elastiques 0,8 et 0,9 Solid CLX Garbolino installés sur 3 éléments

Canne G- MAX Diamant et M1

 

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser une Réponse